Etranges curiosités botaniques

Un article proposé par Etincelle
Lors de vos promenades dans la nature, vous avez eu (certainement plus d’une fois) l’œil attiré par des détails curieux, adorables, étranges, surprenants, ou tout simplement d’une grande beauté.

Les plantes ne sont pas avares dans ce domaine et en particulier les fougères …


Les orchidées encore moins. Ici, le petit ange triste de la Platanthère à fleurs verdâtres

Mais dans toutes les familles de plantes, on peut trouver ces modestes trésors qui nous ravissent et dont on ne se lasse pas.

Ce contenu a été publié dans Plantes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

28 réponses à Etranges curiosités botaniques

  1. JLR dit :

    Bravo , Bernard !
    Mais ….où va-t-il chercher tout ça ? :w00t:
    Derrière son jardin officiel, il doit cultiver un jardin secret .

  2. luc de Belgique dit :

    Il va les chercher chez ses blogueurs les plus assidus, le voleur! :wink:
    Superbe photos, Etincelle!

  3. Yves dit :

    Je n’ai jamais vu le raisin de renard ( parisette à 4 feuilles ) autour de chez moi … J’aime bien l’aspect de la fleur et la légende troyenne qui va avec cette plante .

  4. J.L.R. dit :

     » Paris quadrifolia « , la parisette à 4 feuilles ? OK mais…
    Plus fort que Dupdup, :tongue: j’ai, dans ma forêt magique :
     » Paris x-folia  » avec x=5 et x=6
    Je ne connais pas la légende troyenne

  5. Etincelle dit :

    Là où je voyais une petit ange triste :angel: , mon fils voit une tête de serpent !
    Et l’espèce de saule (?) (photo 8 (Si tu sais de quelle espèce il s’agit, JLR, je suis preneuse)) lui évoque la nébuleuse de l’Aigle. :ermm:
    Effectivement, certaines parisettes à quatre feuilles ne savent pas compter parce qu’elles ont 5 ou même 6 feuilles.

  6. JLR dit :

    Aaaahhh ! Etincelle, elle aussi, cultive des Parisettes dyscalculiques ?
    Pour le saule (majeur) :whistle: vue la forme de l’infructescence, saule Pourpre possible mais difficile à affirmer car il faudrait voir les feuilles et, à cette époque toutes les espèces sont cotoneuses ( mais Bernard :ermm: va bien nous dire)
    Vrai que la photo est du meilleur effet, tout comme la photo suivante
    qui nous montre la « galaxie spirale de la clématite sp. »
    Bon, j’arrête, sinon :
    on va finir , le coeur dans les étoiles .

  7. Etincelle dit :

    Malheureusement, actuellement en vacances chez mes enfants, je n’ai pas toutes mes photos sur mon miniPC. Alors pour les feuilles du saule, il faudra attende que je rentre chez moi. Mais je peux aussi aller voir sur le terrain puisque la photo a été prise ici l’été dernier. J’essayerai d’y aller demain.
    En ce qui concerne la galaxie spirale, moi j’y vois plutôt une barbe à papa. Et ce n’est pas une clématite mais une benoîte rampante (Geum reptans).

  8. JLR dit :

    Ohhh !
    Mille z’excuses !
    Si j’aurais su, j’aurais mieux lu (le titre) .
    J’avais cru que les photos étaient l’oeuvre de Bernard
    Félicitations à Etincelle, donc .
    Désolé pour la benoite rampante :blush: (que je ne connais pas)
    Afin de me sortir un peu de mon ignorance plantesque, pourrais-tu, Etincelle,
    éclairer un peu ma lanterne en nous identifiant les sujets de ces jolies photos ?
    Merci .

  9. Etincelle dit :

    OK, en partie …
    Les deux premières photos sont des fougères que je n’ai pas encore déterminées.
    (La première est une fougère arborescente en Australie.)
    Photo 3: Platanthère à fleurs verdâtres
    Photo 4: Jeune feuille d’Adénostyle glabre
    Photo 5: Parisette à quatre feuilles
    Photo 6: Je pense qu’il s’agit de l’homogine des Alpes mais je n’en suis pas certaine. Je vais vérifier cet été.
    Photo 7: Dryade à huit pétales
    Photo 8: Saule à déterminer ce que je ferai prochainement.
    Photo 9: Benoîte rampante (Plante d’altitude avec de grosses et belles fleurs jaune d’or)
    Photo 10: Encore une jeune feuille d’Adénostyle glabre

  10. Bernard dit :

    Pas de photo d’ifs, Etincelle ?
    (c’est juste pour placer une petite contrepèterie : « la botaniste snobe les ifs »). :whistle:

  11. JLR dit :

    If …then … ? C’est basic !

  12. Etincelle dit :

    Euh non, ce n’est pas ça que je sniffe :biggrin:

  13. Bernard dit :

    Cette contrepèterie était dans le Canard de cette semaine. Elle tombait bien à propos pour que je me permette de la mettre sur cet article ! :wink:

  14. Humeur grivoise dit :

    Hey Dupdup, je vois qu’on ne s’ennuie pas en mon absence … ! :biggrin:

  15. Yves dit :

    Après avoir rencontré un spécialiste en botanique au milieu des fougères ,
    La jeune fille repartit à la ferme pleine d’espoir jusqu’au pont du jura .
    :cool:

  16. Bernard dit :

    Et dire qu’en tant que Franc-comtois je ne connaissais même pas cette contrepèterie utilisant le mot « Jura ».

  17. Etincelle dit :

    Ca m’éneeeeeeeeeeeeerve ! :angry:
    J’y comprends rien :sad:
    Y aurait-il une bonne âme pour me donner la solution ou au moins quelques indices ?

  18. Bernard dit :

    Tu as bien trouvé la première, tu vas trouver la deuxième non ?
    Par principe, il paraît qu’on ne donne jamais la solution d’une contrepèterie. Mais bon, on peut quand même faire quelques exceptions.
    Petit rappel : une contrepèterie, il faut la dire à voix haute et non pas la lire. Il suffit juste d’inverser deux syllabes phonétiques. Enfin, deux fois deux dans le cas présent. Quand tu la comprendras du mettras le smiley « I’m shocked » !!!!!!!!!!!!!

  19. Etincelle dit :

    :shocked:
    C’est pour ça que je ne porte jamais de jupon :w00t:

  20. Fifitoucourt dit :

    hé, hé! :w00t:
    C’est bien coquin ici ! :w00t:

  21. Etincelle dit :

    Pour la première photo, ce sont les crosses d’une fougère du genre Dicksonia. Quand à l’espèce exacte ? Peut-être Dicksonia antartica.
    Pour la deuxième fougère, je pense qu’il s’agit de Pteridium aquilinum (la fougère aigle).
    Si Albert, le grand spécialiste des fougères passait par là, il pourrait dire ce qu’il en pense …
    Pour la saule Photo 8) que je pensais déterminer pendant ces vacances de Pâques, je n’ai pas pu à cause d’un torrent trop gros à traverser sans le pont qui est enlevé à l’automne et qui n’avait pas encore été remis. J’irai donc cet été.
    Pour l’homogine des Alpes, j’en ai vu beaucoup mais pour l’instant, on ne voit que les feuilles. Affaire à suivre aussi cet été.

  22. Etincelle dit :

    Finalement, pour le saule de la photo 8, j’ai retrouvé d’autres photos prises en même temps sur lesquelles on voit les feuilles. Je pense qu’il s’agit du saule bicolore (Salix bicolor).

  23. EtiNcelLe dit :

    L’herbier de Montpellier st attaqué !
    Si certains d’entre vous veulent aider …
    1 euro = 50 échantillons sauvé
    https://www.commeon.com/fr/projet/sauvonslherbiermontpellier

  24. Bernard dit :

    Projet évidemment de toute importance.
    Mais quand même, dans quel monde vivons-nous ! L’Université qui n’a pas les moyens de dépenser quelques dizaines de milliers d’euros pour sauvegarder un véritable patrimoine et qui est obligée de faire la manche … (zut, pardon, ce terme est trop excessif, il faut employer de nos jours un terme plus soft : « faire appel à la générosité publique »). :angry:

  25. EtiNcelLe dit :

    Terme excessif : « faire la manche »
    Terme plus soft « appel à la générosité publique »
    Terme plus branché : « crowfunding »
    En d’autres termes « financement participatif »
    Qui dit mieux ? :biggrin:

  26. Bernard dit :

    Non, c’est pas tout à fait la même chose, il y a une dimension très noble derrière le terme « financement participatif ». Aujourd’hui, plein de gens financent des projets à hauteur de leurs moyens (exemple : aider un jeune maraîcher à s’installer), pour moi c’est cela le financement participatif et on est sans doute un peu tous régulièrement sollicités pour des projets tous aussi intéressants les uns que les autres. Il s’agit de projets souvent alternatifs ou collectifs qui n’intéressent pas les banques et qui sont dans des démarches nouvelles. Le cas de l’Université de Montpellier est un peu différent, on demande aux gens de pallier la carence de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: