Alors le jardin en 2017 ?

Amis jardiniers, ça se présente comment le jardin cette année (semis, développement, premières récoltes, …) ?

Ce contenu a été publié dans Jardinage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

106 réponses à Alors le jardin en 2017 ?

  1. salades : bon déroulement, semis « merveille 4 saisons », « lolo rossa », « grenobloise ».. pas trop de limaces pour l’instant
    féverolles : le semis de novembre a bien produit. J’ai semé auprès des consoudes, dont les bourdons sont friands. C’est ma tête de gondole, ils viennent ensuite faire le job sur les fleurs de féverolles (seuls pollinisateurs, comme pour les tomates).
    maïs de bresse : pas encore sorti, j’ai semé tard
    haricots :je fais un essai de semences avec un lot « d’Espagne »..à voir avec des ramants classique « coco bicolor prolifique », quelle variété donne la meilleure récolte.
    pois d’angole : germination difficile, ils sont loin de leur base !
    melon : j’ai semé le « gris de Rennes », échec : soit les gastéropodes ont tout bouffé, soit les graines étaient nulles (une germination)
    courge : 5 pousses de « butternut ». Elles seront mises au pied des maïs..et j’aurais ainsi des semences pour l’an prochain.
    fruitiers : gros travail d’éclaircissage (abricotier Bergeron, cognassier, pommier..)
    tomates : je n’ai pris que des « cerises », les plus goûteuses.. Elles s’installent tranquillou dans mon tunnel, je ne plante plus en extérieur..

    voilà voilà..

  2. luc dit :

    Même pas le temps de lire le blog tellement la saison est belle et bonne!
    Depuis une semaine, nous mangeons des tomates. Merci qui? Merci Bernard! :smile:

  3. Bernard dit :

    Super !
    A mon avis c’est la première fois qu’on mange des tomates aussi tôt en Belgique ! :wink:

  4. Bernard dit :

    Chaleur très inhabituelle ici (12°C de plus que la normale saisonnière) et beaucoup de jardiniers ont des plantes, récemment repiquées, qui souffrent.

  5. Yves dit :

    Tous les plants qui ont résisté aux coups de gels du mois d’avril se portent bien . J’ai mangé mes premières « Stupice » le week-end dernier . Par contre , depuis deux jours , nous avons sur le Finistère un temps à Mildiou … Bondiou de sacré nom de diou de mildiou !!

  6. Bernard dit :

    Incroyable cette variété stupice !
    Hier j’ai cueilli 16 tomates : moitié stupice et moitié maskotka. C’est notre première salade de tomates de l’année.
    J’avais offert à Jean-Pierre trois tomates en pots. Il m’a envoyé un mail hier en me disant qu’il venait de manger ses premières maskotka. Pour moi, jusqu’à de nouvelles expérimentations sur d’autres variétés, stupice et maskotka sont les variétés les plus précoces au monde (il faut dire que je les avais semées toutes deux le 27 décembre).

  7. Bernard dit :

    Premiers brocolis mangés ce soir ! :smile:
    Et premiers bulbes de fenouils et côtes de bettes pour très bientôt, sans doute dès la fin de semaine.
    Poivrons et piments commencent à fleurir.
    Par contre, pour la première fois depuis pas mal d’années, je me suis fait avoir avec les laitues et me voilà au moins 10 jours sans salades (mes premiers semis n’ont pas marché, je crois que les fourmis ont eu raison de mes graines). :angry:

  8. Yves dit :

    Oufff , j’ai eu peur , j’ai cru que t’étais resté 10 jours sans bières !! :cwy:

  9. Yves dit :

    Une petite histoire personnelle avec le poivron . J’ai semé des graines de poivron Cecei ( données généreusement par Bernard :wink: ) qui ont germé , il y a même des boutons de fleurs qui apparaissent depuis quelques jours . .. Bref , moi , c’est le nom Cecei qui me turlupinait depuis quelques temps ! J’avais déjà entendu ça quelque part … Mais où et quand ?? Et j’ai fini par trouver !! :happy: Mais bien sûr , Cecei … La ville de Cece en Hongrie dans laquelle j’avais passé quelques nuits le temps d’un périple dans les pays de l’Est fin des années 80 ! Et lorsque j’ai tapé le nom sur Wikipédia pour retrouver des informations sur l’endroit , j’ai eu la surprise de voir que sur le blason de cette ville il y a un … Poivron jaune !! Voilà , Bernard en m’offrant ces graines a fait germer dans ma mémoire , des images d’il y a 30 ans ! :cool: Merci m’sieur!
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cece_(Fej%C3%A9r)#/media/File:HUN_Cece_COA.jpg

  10. Bernard dit :

    10 jours sans bières ! Monsieur Yves, cecei de dire n’importe quoi … :wink:

  11. Bernard dit :

    A propos de la variété cecei, c’est Raoul Jacquin, un des fondateurs de Kokopelli qui m’a donné ces graines lors d’un stage que j’ai fait avec lui dans le Verdon, en me disant qu’il s’agissait-là de l’une des meilleures variétés de poivrons. En plus d’être bonne, c’est l’une des variétés les plus productives que je connaisse, les pieds sont vite couverts de fruits très tôt dans l’été.

  12. Maïvon dit :

    1er potager cette année : des pommes de terre ‘charlotte’ qui se portent bien, des navet de printemps en pleine forme, de l’ail planté à l’automne qui se porte à merveille, des choux frisés plantés tardivement à l’automne et qui commencent seulement à pommer, des choux rouges, des plants de melon ‘charentais’ magnifiques, des tomates en formation, des échalotes qui ont fondu, des oignons rouges issus de semis qui démarrene après repiquage, des haricots verts nains qui ont bien démarré, un semis de betteraves rouges poussive, des plants de poivrons et d’aubergines magnifiques obtenus par semis en caissettes puis repiquage en godets en attente de plantation, des graines de courgettes qui n’ont absolument rien donné. Deux petits plants de courgettes qui redémarrent tout doucement donnés par belle-maman, de la coriandre qui démarre, des salades (batavia) bien sûr . ..
    Du plaisir à voir pousser tout cela et j’espère du plaisir à les déguster.
    Pour les conseils de culture, je fouine dans les articles du blog et interroge tous les jardiniers de mon entourage et en priorité mon père âgé de 98 ans qui a encore travaillé ses 120 m2 de potager à la grelinette ce printemps.

  13. Bernard dit :

    98 ans et qui fait encore son potager !
    Mais c’est la description exacte de Dupdup dans 35 ans, non ? :wink:

  14. Maïvon dit :

    Ah, ben je l’espère pour toi. Longue vie à Dupdup!

  15. Maïvon dit :

    Il le fait soutenu par ses enfants, alors qu’il ne voit quasiment rien. Mon frère m’a envoyé une vidéo incroyable: il est à genou en train de planter ses oignons grâce à une planche calibrée pour les distances de plantation. Je suis admirative. Le travail de la terre ça conserve!

  16. Bernard dit :

    En tous les cas, je vois que tes cultures se portent bien.
    Ici, pour celui qui a su jardiner en tenant compte des aléas climatiques (et en les anticipant), le jardin s’annonce plutôt comme étant une année au-dessus de la moyenne.
    38 tomates déjà de cueillies ! :smile:

  17. Bernard dit :

    courgettes et concombres sont formés. Premières récoltes en milieu de semaine prochaine !

  18. Bernard dit :

    Il faut que je donne une précision quand même. Je me suis approprié le jardin de mes parents qui est en plein village. Et les conditions de début de printemps y sont infiniment supérieures à celles qui sont dans mon jardin habituel, qui lui est en plein champ et donc exposé aux vents et aux variations des températures. Les conditions de mon nouveau jardin sont même tellement clémentes que je suis le seul du secteur à avoir des pêches, toutes les autres ont gelé (fait rarissime en Franche-Comté, il faut dire qu’il a fait -5°C en avril).

  19. Buguet Denis dit :

    Bonjours à tous
    À la recherche de précision sur les tomates à feuilles de patate, je suis tombé ( avec bonheur) sur votre page .
    Jardinier « occasionnel » durant une 15zaine d’années, j’ai réaliser un jardin plus adapté cette année . ( protégé des gelées tardives. par un buisson au nord, et à l’ombre en fin d’après-midi ) .À part le mildiou, pas de traitement chimique, et compost maison plutôt que engrais industriels
    1ère récoltes cette semaine: salade Batavia, radis et courgettes blanches ….
    Pour les plants, tout pousse facilement cette année ! Les courgette Trompa d’Albenga sont assez fortes pour partir sur les tuteurs ! Qlqs soucis avec les limaces sur les semis de haricots.
    Pour la 1ère années, je me suis lancé sur la culture « conjointe » des 3 sœurs ( courge, maïs, haricot). Petit bémol, le maïs n’est pas assez dévellopé, et ne pourra pas servir de tuteur pour mes Soissons …
    Voilà, bonne semaine à vous !

  20. cath dit :

    le jardin en 2017!!! et bien soleil mais surtout vent terrible, pluie, et grêle tous les 15 jours. Avec cela recrudescence de limaces et escargots. Ca va pas encore être une année terrible. Vive la région parisienne…. :devil::devil::devil:

  21. Bernard dit :

    Je suis passé voir des amis jardiniers cet après-midi, ils ont un jardin extraordinaire – du type jardin d’autrefois avec de vraies productions de légumes – et l’année s’annonce très très bonne pour leur jardin (d’autant plus qu’il est tombé plus de 45 mm ce week-end et qu’il manquait un peu d’eau).
    Tout le monde me confirme ici que cette année est meilleure qu’une année habituelle (il faut dire qu’après le printemps pourri de 2016 …)

  22. cath dit :

    Bon va falloir que je vienne vivre dans ton coin, on est passé de 28° il y a 3 jours à 10° cet aprèm

  23. Bernard dit :

    C’est à peu près la même chose ici mais cet épisode météo que nous autres humains appelons « mauvais temps » a été au contraire très salutaire pour les plantes du jardin.

  24. EtiNcelLe dit :

    On ne peut pas vraiment dire que j’ai un jardin mais pour le peu que j’ai, c’est plutôt mieux que l’an dernier.

  25. Bernard dit :

    Mon frère a arraché ses premières pommes de terre et ses premières carottes. Je n’en suis pas encore là …

  26. Bernard dit :

    Une petite remarque suite au commentaire d’Etincelle.
    C’est toujours les meilleurs qui restent : les conditions de l’an passé étaient telles que les jardiniers qui font encore du jardin cette année sont de vrais jardiniers. Les autres – ceux qui ont été découragés et ont arrêté – ne faisaient pas du jardin, ils jouaient à la jardinette, comme nous autres jouions à la dînette quand on était gamins …
    Je dis évidemment ça par pure provoc, juste pour susciter éventuellement une discussion sur les qualités qu’il faut pour mener à bien son jardin sur la durée : constance et persévérance, humilité face aux éléments naturels, …

  27. Il y a quelques lunes, un printemps dégueu a dégagé mes tomates. J’ai demandé in petto à une entreprise de m’installer céans un tunnel maraicher. Apprenant la source de mes déboires, l’entrepreneur m’a dit : « Suite à cet épisode mouvementé, je suis intervenu dans d’autres jardins, mais c’était pour tout retourner et mettre de la pelouse.. » J’ai l’impression parfois d’être sur un autre monde. Il y a une quarantaine d’année, quand mon père recevait des amis, le « tour au jardin » était un passage obligé, avec force commentaires argumentés… Aujourd’hui, quand mon épouse organise une cousinade, c’est une indifférence générale..En 1940, tout le système économique s’est arrêté, la France n’a pu survivre que grâce à ses jardiniers..Le même écroulement est en vue avec la fin du pétrole gratuit qui irrigue tout le système..Des notions de base sont inconnues de la plupart des gens : combien de litres dans un mètre cube ? Quelle formule pour obtenir des watts ? Qu’est qu’un hectare ?

    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2017/05/19/bruno-le-maire-nouveau-ministre-economie-et-finances-ne-sait-pas-faire-une-multiplication/

    L’été 2017 devrait être en tendance sèche et chaude (météo France), chacun devrait s’assurer de source autonome pour assurer la survie de son jardin..

  28. Bernard dit :

    Opinion que je partage tout à fait. Enfin presque. Car je pense que ceux qui s’en sortiront quand viendra inéluctablement l’ère post-pétrole ce sera aussi ceux qui iront voler dans les jardins de ceux qui avaient anticipé. Drôle d’époque ! (faudra d’ailleurs que j’écrive un article sur une mésaventure liée à un vol dans mon jardin – plus de 200 kg en deux ans – et qui s’est déroulée il y a quelques années).

  29. EtiNcelLe dit :

    Ah ben je n’y avais pas pensé !
    Finalement, pourquoi se casser le dos à jardiner ?
    C’est bien plus simple de laisser les autres le faire à sa place.
    Je vais réfléchir à la question :devil:

  30. Bernard dit :

    La prochaine fois, je saurai d’où viennent les vols dans mon jardin ! :whistle:

  31. Bernard dit :

    Concernant les tomates, un petit bémol à mon enthousiasme : les pieds sont magnifiques certes mais moins chargés en fleurs et en tomates que les autres années. Ceci me convient bien d’ailleurs car les pieds chargés de fruits sont épuisés plus vite et donc plus sensibles au mildiou.

  32. Bernard dit :

    Je reviens sur mon commentaire ci-dessus. J’ai mis plus d’une centaine de variétés de tomates cette année. Elles ont été semées sur une période de 4 mois, les semis ont donc été très étalés. Il n’y a aucun pied où il y a beaucoup de fleurs et de fruits, on est très en deça des années habituelles, quelque soit la variété et quelque soit la date de semis. Je pense que le temps très chaud du mois de mai a fait avorter beaucoup de fleurs.
    Par contre j’ai rarement vu des feuillages aussi sains, quelque soit les variétés.
    Je pense que les pieds de tomates iront loin dans la saison cette année.

  33. Yves dit :

    Je n’ai jamais eu autant de tomates que cette année à même époque !! Pour les poivrons , ça devrait être terrible aussi !
    Merci dupdup pour tes graines et tes conseils … :wink:

  34. Bernard dit :

    Oui, année exceptionnelle pour les plantes de la famille des solanacées : tomates, poivrons, piments, physalis et même les pommes de terre (je vais arracher mes premières demain).

  35. Bernard dit :

    C’est la première fois que je cueille dès la fin juin poivrons, piments et aubergines plantées en pleine terre. Année exceptionnelle à plus d’un titre donc. :smile:

  36. Frusquin dit :

    J’en profite pour confirmer ton objection (dans un autre article) selon laquelle
    les poivrons et piments n’étaient pas Venus ici au paléolithique : effectivement
    toutes ces solanacées et cucurbitacées étaient trop aztèques….
    Sauf peut être le melon, depuis la nuit des temps de Cavaillon, qui reste sans doute
    Un cas

  37. le choeur des potirons dit :

    Nous sommes incas pathologique !

  38. Bernard dit :

    Année par contre très médiocre en ce qui concerne l’oignon, l’ail et l’échalote. :angry:

  39. Maïvon dit :

    Je n’en reviens pas que tu aies déjà des poivrons, des piments et des aubergines. Mes plants de poivron font 20 cm de hauteur et ceux d’aubergine sont un tout petit peu plus développés. A quelle époque les as-tu mis en pleine terre?
    L’ail planté en novembre à fait de belles têtes que j’ai récoltées cette semaine.

  40. Bernard dit :

    J’ai semé mes poivrons, piments, aubergines et physalis exceptionnellement tôt, le samedi 4 février. Si j’ai semé aussi tôt c’est parce que la programmation du séjour à Texel fin février a perturbé mon plan habituel de semis et que je voulais absolument avoir mis en godets individuels avant de partir en mer du Nord. J’ai repiqué mes plants (aussi bien en serre qu’en pleine terre) le weekend du 29/30 avril. Les poivrons et piments qui sont déjà à consommer sont produits à la fois par les plants qui sont en serre et en pleine terre (quelques jours d’avance seulement pour ce qui est en serre). Par contre, pour les aubergines, ce sont les plants qui sont en pleine terre qui ont donné les premiers fruits (je m’attendais plutôt que ce soit l’inverse). Il faut dire que je reprends l’ancien jardin de mes parents et qu’il est en plein village dans une zone très protégée.

  41. jacqueline dit :

    j’ai une question, est-ce-que tout ce que vous récoltez maintenant ont du goût, le goût du soleil et de l’été ?
    Je prends pour exemple les fraises, pêches et abricots « made in France », c’est tellement moins bon que les autres années, manque de sucre.
    Je précise que je ne peux pas comparer les poivrons, concombres, etc, car je ne peux pas en manger.
    bon dimanche les amis, bonnes récoltes, nous on « récolte l’eau de pluie » qui fait presque déborder la piscine.

  42. Bernard dit :

    Cette année étant exceptionnelle, notamment à cause de l’ensoleillement et la chaleur du printemps qui entraîne un fort taux de sucre dans les fruits, j’ai remarqué que pour la première fois les tomates du mois de juin (la tomate étant un fruit au sens botanique du terme) sont de très bonne qualité gustative.

  43. Bernard dit :

    Les pluies de ces jours-ci font du bien au jardin mais la quantité tombée n’est pas si importante que ça.

  44. jacqueline dit :

    merci pour ta réponse Bernard, » la Cocagne Franche Conté » a de la chance, car les fruits qui arrivent du Sud de la France n’ont aucun goût et n’arrivent même pas à murir.
    Il semblerait que chez nous (Suisse) en Valais les abricots arrivent déjà sur le marché, mais je suppose que question goût et sucre c’est pareil avec ceux de la France. Mes souvenirs d’il y a plus de 15 ans, quand nous avions un chalet en Valais, sont que les premiers abricots arrivaient à la vente vers le 20 juillet, et ils avaient du goût………..
    souvenirs, souvenirs………..
    par contre je crois que les vignerons n’auront pas de belles récoltes, voire aucune récolte.

    quant à ta réponse pour la pluie, vous avez vraiment de la chance, as-tu vu les reportages dans certaines régions françaises, et en Suisse le Tessin et la Suisse alémanique ce sont déluges, inondations, glissements de terrain, très important comme dégâts.
    Je parle sur un forum de vacances avec des personnes qui habitent le sud, et aussi le centre de la France, et bien ces personnes ont eu encore plus de pluie que chez nous et maintenant elles ont froid, et beaucoup de vent même sur la côte atlantique.
    Mais bon, tant qu’on a la santé, la possibilité de se vêtir, de manger et boire, de voyager, il ne faut pas se plaindre.

  45. Bernard dit :

    Il tombe en Franche-Comté (en tous cas dans mon secteur) 18 mm par semaine (en moyenne sur l’année). C’est à peu près ce qu’il est tombé la semaine dernière. Donc pluviométrie normale, mais températures quand même en-deça de la normale depuis quelques jours (il fait 19°2 pour l’instant). Cela dit, la première quinzaine de juillet est rarement belle ici, ceux qui vont aux Eurockénnes de Belfort le savent, il y pleut souvent et c’est même parfois torrentiel. J’ai organisé des camps sous tentes pour jeunes pendant 15 ans et je peux dire que cette première quinzaine de juillet n’a quasiment jamais été bonne. Temps de saison donc ici.

  46. Bernard dit :

    Pour revenir aux abricots dont tu parles Jacqueline, il y a longtemps que les abricots ne sont plus bons (enfin si, ça arrive quand même, même si c’est devenu rare). Un abricot, pour qu’il soit bon, il faut qu’il soit bien mûr. Et on les cueille tellement avant maturité qu’ils n’arrivent même plus à poursuivre leur cycle de maturation avant d’arriver entre les mains des consommateurs. Et en plus la plupart passe par des chambres froides qui tuent 80% du goût. Je me souviens avoir acheté des abricots autrefois le long des routes dans le Valais, ils étaient excellents. J’en ai acheté les années dernières, bof bof … les techniques culturales ont sans doute changé.

  47. jacqueline dit :

    merci Bernard
    j’écris demain

  48. Bernard dit :

    Lorsqu’on a la chance d’avoir des abricots dans son jardin, ce qui m’arrive certaines années (mais pas souvent, c’est assez aléatoire ici) ils sont toujours bons. Mais évidemment on les cueille quand ils sont mûrs, juste avant de les manger, et non avant maturité.

  49. jacqueline dit :

    encore et toujours les abricots……….
    comme déjà écrit, je vais attendre un peu car je sais où trouver des petits producteurs en Valais qui vendent devant leurs maisons.
    Mes petits enfants m’ont tous demandé de leur faire de la confiture d’abricots, comme au bon vieux temps, j’ai promis, mais comme c’est beaucoup de travail je ne vais pas cuire des abricots de « frigo ».
    Mais tout de même, comme il faut manger des fruits, j’ai trouvé une solution qui certes ne remplace pas le plaisir de croquer dans une nectarine, une pêche ou un abricot.
    Je les mixe avec un peu de fromage blanc ou de yaourt, et ainsi le goût ressort un peu mieux.
    Dans le village voisin il y a un petit commerce de fruits et légumes, et le propriétaire a des arbres fruitiers, je vais aller voir ce que je trouve, car je sais qu’il a abricotiers et cerisiers entre autres.
    Les amis qui me lisez, profitez bien de vos jardins et vergers.

  50. Christophe dit :

    Le fruit à portée de main, bien mûr…
    C’est aussi ce que propose Juan Anton Mora, découvert grâce à Bastamag, une de mes sources.

    Voici une pépite, le fruit de l’homme, le fruit de la nature, ce que nous adorons…
    Juan Anton Mora
    J’y lis, en miroir, ce que disent aussi « les » Bourguignon, au sujet de l’arbre : il est le maître du sol.

    https://duckduckgo.com/?q=Bourguignon+le+sol&t=ffab&atb=v56-4__&dbexp=a&iax=1&ia=videos&iai=soJHbOkqljU

    Quand à mon jardin… ben sans surprise, c’est beau cette année, sans trop d’efforts, et avec des arbres ;-)

  51. Christophe dit :

    Flûte j’ai raté le lien vers la pépite !
    Un classique : j’ai trouvé une mine d’or, une tache de morilles, tu sauras jamais ;-)
    La voilà : http://www.side-ways.net/episode5/

  52. Bernard dit :

    Tu as raté le lien vers cette pépite. C’est sans doute parce qu’à 22H43 la pépite dort ! :smile:

  53. Bernard dit :

    Très très mauvaise surprise en revenant du Jura après deux jours de balades : pendant que j’étais en vadrouille 15 ânes sont passés dans mon jardin … :angry:

  54. jacqueline dit :

    oh………………15…………………comment tu as fait pour les compter……….
    c ‘est pas de chance avec toute la peine que tu te donnes pour cultiver tes légumes, j’espère que tu pourras en sauver un peu.

  55. Christophe dit :

    :dizzy:

  56. Bernard dit :

    A part mes maïs doux, peu de choses mangées par les ânes mais certaines parties du jardin piétinées. Je pars essayer de remettre en état …

  57. EtiNcelLe dit :

    Mais c’est quoi ces ânes qui viennent se balader dans le jardin de Bernard ?
    Il n’y a quand même pas des ânes sauvages ?

  58. Bernard dit :

    Il y a un petit troupeau ici. Les ânes sont dans une pâture et les clôtures sont défectueuses, les ânes s’échappent régulièrement. Le proprio ne s’en occupe presque pas et les ânes sont dans un triste état sanitaire (plusieurs plaintes déposées à la SPA).

  59. Maïvon dit :

    Des ânes à 2 pattes ou à 4 pattes?
    bon courage!

  60. Bernard dit :

    Finalement, renseignements pris, il y avait 5 ânes (et non les 15 du troupeau entier). J’ai passé quelques heures à tout remettre en état. C’est piétiné partout mais c’est assez curieux, ils ont surtout marché entre les lignes. Dégâts bien plus minimes que je ne le pensais : 5 choux, une dizaine de salades, un semis complet de salades, tout mon maïs doux, deux pieds de haricots, un pied de melon, quelques carottes et une douzaine de piments et poivrons couchés au sol que j’ai relevés comme j’ai pu … Ce qui m’énerve c’est que le 6ème âne (le proprio, vous l’avez compris) s’en fout royalement.

  61. geneviève, dit :

    je compatis avec bernard ,avec tout le mal qu’il se donne ce doit être désolant et pourtant j’aime les ânes mais il y aura toujours gens qui ne respecterons pas le travail de leur congénères, je crois que nous en connaissons tous, il y a derrière chez nous des jardins ouvriers qui sont saccagés régulièrement j’ai mal au cœur pour les propriétaires

  62. Bernard dit :

    Je termine samedi mes animations « jardin ». J’ai encore refusé 6 personnes tout à l’heure et j’ai été débordé par les demandes. J’ai décalé un groupe de 20 personnes sur septembre. Plus de 100 personnes au total. Finalement, je n’aurais pas dû me mettre en retraite si j’avais su que le succès allait venir … ! :smile:

  63. EtiNcelLe dit :

    Bravo ! Je suis sûre que ces 100 personnes n’ont pas regretté d’être venus.
    Le jardin du Dupdup en pleine saison, ça doit être quelque chose !

  64. Bernard dit :

    Certains pieds de tomates qui ont déjà donné beaucoup de fruits ne sont pas en très bonne santé, nombre de feuilles jaunissent. :angry:

  65. Yves dit :

    Au moins , tu sais à qui appartiennent ces ânes ! Ce ne sont pas des « ânes onymes » !
    :ninja:

  66. EtiNcelLe dit :

    :lol:

  67. Bernard dit :

    Et le propriétaire n’est pas n’importe quel âne, ce n’est pas un âne lambda c’est plutôt un âne alpha, un âne alpha bête même ! :w00t:

  68. geneviève, dit :

    bravo!!!!
    pour les jeux de.
    mots, bernard,,as tu reçu mon message,mon ordi s’est encore bloqué lorsque Patrick s’est connecté avec le sien et je ne suis pas sûre que mes mails soit envoyés, on dirait qu’il y a interférence avec son portable ,nous avons dû faire des erreurs en le configurant.

  69. Bernard dit :

    oui bien reçu, je réponds au plus vite … :smile:

  70. Bernard dit :

    Concernant les tomates, j’ai remarqué que 2017 n’est pas une bonne année pour juger de leur qualité gustative car les conditions météo ont été exceptionnelles et toutes les tomates sont bonnes cette année. Difficile donc de se faire un avis.

  71. jacqueline dit :

    et bien, moi, les tomates sont toujours pareilles, dures et pas de goût.
    Il est vrai que je n’ai pas de jardin.
    Alors je les achète dans les grandes surfaces et je ne les utilise que cuites. Fini, la bonne salade avec le pain trempé dans la sauce.
    Et je suis révoltée,(moi fille de paysans) je ne savais pas, j’ai vu à la télé un reportage sur la culture et la récolte des tomates, et bien pour arriver mûres !!!!! dans les magasins, elles sont cueillies vertes…………..on n’arrête pas le progrès.
    Je ne mange des tomates mûres, et bio, que quand ma fille me donne ce qu’elle a de trop de ses 6 plants (tous différents).
    Mais je ne sais pas si vous êtes comme moi, quand on a été déçu par un produit on n’a plus envie d’en acheter.
    Très bon week end à tous.

  72. jacqueline dit :

    qui ? mais je suppose que c’est Bernard qui me répondra peut me donner la façon infaillible d’éplucher les poivrons.
    Je sais que l’on peut les « griller » au four pour les éplucher

    J’ai lu que l’on peut les plonger un moment dans de l’eau bouillante comme les tomates mais je n’ai pas compris s’il faut les plonger sur le feu ou hors du feu.

    J’ai déjà épluché mes poivrons avec un économe, mais pas facile.

    Par contre si vous avez un autre truc pour rendre les poivrons « digestes » car mon estomac dit non, et Jean aimerait bien en manger , j’accepte toutes les propositions.

    Merci.

  73. Bernard dit :

    Je n’épluche les poivrons que lorsque je fais des lanières de poivrons marinées dans de l’huile et des épices. Je mets les poivrons au four en position grill, la peau des poivrons cloque, je retourne les poivrons de temps en temps pour que ça cloque de tous les côtés du poivron. Ensuite je mets dans un sac plastique ou du papier pour que le poivron soit en situation « à l’étouffée ». La peau se décolle ensuite très bien.
    Mais sur des poivrons crus je ne sais pas comment éplucher (on peut pas être bon partout hein ? :whistle: )

  74. jacqueline dit :

    merci Bernard, je connais la méthode four/gril mais je suis trop paresseuse pour faire ainsi………….c’est pourquoi je demandais si quelqu’un connaît la méthode eau chaude.

  75. cath dit :

    pas formidable à l’eau chaude en ce qui me concerne, la peau étant plus épaisse que celle des tomates, je trouve que cela les cuits bcp trop.

  76. cath dit :

    pas forcément plus épaisse mais plus collée

  77. jacqueline dit :

    merci Cath.

  78. jacqueline dit :

    Bernard, tu as les amitiés des petits suisses qui ont vu une femelle lynx et son petit en Franche Comté
    Ce message n’est certainement pas à la bonne place….. voilà, cet après-midi, vers 13 h 50 nous avons tout d’abord traversé un petit village que tu connais bien, Les Fourgs, et en arrivant sur la route qui conduit à Vallorbe, et si l’on part sur la droite au château de Joux, presque au même endroit où nous avions vu il y a 3 ans (déjà) un petit chamois, une lynx a traversé à 5 mètres devant notre voiture, moi j’ai vu la femelle, mais Jean qui est bien plus grand que moi a pu apercevoir son petit couché au bord de la route.
    Nous allons garder un énorme souvenir de ce que nous avons vu, car pour nous c’est une première, jamais vu « en vrai » des lynx.
    Très bonne soirée.

  79. Bernard dit :

    Juste pour l’anecdote : quand les Européens ont ramené les premiers piments d’Amérique, on a cru qu’on avait découvert une nouvelle sorte de poivre. Ce qui explique que plein de mots (pepper, pepperone, paprika, poivron …) dérivent du mot poivre.

  80. Bernard dit :

    Super cette observation de lynx que j’aurais bien aimé vivre ! :wub:

  81. jacqueline dit :

    Bernard, je fais juste une rectification. Quand on arrive des Fourgs, la direction pour le château de Joux c’est à droite, et nous nous sommes partis sur la gauche, un petit kilomètre et il y a la forêt à gauche, et une rivière à droite. Les lynx se trouvaient où il y a un peu d’herbe.
    Si l’envie te prends d’aller en observation.

  82. Bernard dit :

    La route des Fourgs et du col de Ste Croix est une route que je prends souvent pour aller en Suisse. Merci pour l’indication mais je crois que j’aurai peu de chances de revoir le lynx au même endroit, d’autant plus que notre départ pour la Normandie approche et que j’ai mille et une conserves à faire d’ici là …

  83. jacqueline dit :

    C’est vrai c’est une chance incroyable, et je tenais à t’en faire part. Mais on ne sait jamais…….tu connais l’endroit.

  84. Bernard dit :

    Je vais avertir mon ami Didier qui habite tout près de là et qui a écrit un magnifique livre sur le sujet.

  85. Bernard dit :

    L’oïdium a eu raison de la plupart de mes pieds de melons, concombres et cornichons. :angry:

  86. Yves dit :

    Pour moi , les melons ont été magnifiques cette année … Sous serre ! Mais nul en pleine terre .
    En ce moment on se régale des tomates ( Big yellow zebra , Pera de Girona …) et poivrons .
    L’ail , magnifique dans mon nouveau potager … Comme quoi , avec une terre moins lourde on peut bien réussir l’ail par chez moi .

  87. Bernard dit :

    tu l’avais planté à l’automne ton ail ?

  88. Yves dit :

    J’ai planté mon ail le 13 novembre 2016 .

  89. Bernard dit :

    Ça confirme que pour avoir de l’ail qui soit beau il est impératif de le semer à l’automne. Un producteur d’ail jurassien (à qui j’ai acheté quelquefois mes bulbes à planter) me disait qu’il les plantait autour du 20 octobre. Mais j’imagine qu’en Bretagne, avec un climat océanique où il n’y a pas de gel en novembre, ça doit être possible effectivement plus tard (ce n’est pas que l’ail craigne le gel une fois qu’il est sorti de terre, mais les températures très basses peuvent l’empêcher de germer).

  90. Maïvon dit :

    Mon ail planté à l’automne en Limousin a aussi été très beau, récolté en juin.
    2 melons sur pied en pleine seront bientôt mûrs, j’espère qu’ils seront aussi savoureux que beaux.
    Super récolte de haricots verts, les pieds ont très bien refleuri et bien donné. Courgettes à ne plus savoir qu’en faire car tout le monde en a autour de nous.Belle remontée de fraises et de framboises. Maigre récolte de pommes-de-terre.
    Notre terre est à refaire vivre. Le propriétaire précédent à tué sa terre à force de pesticides et autres engrais chimiques. Il nous faudra un peu de de temps pour y faire revenir la faune souterraine. Du travail en perspective.

  91. Bernard dit :

    La pomme de terre est un légume exigeant, il suffit parfois juste du manque d’un élément dans le sol (la potasse par exemple) pour que la récolte soit très maigre. Je n’ai jamais de bons résultats avec mes plantations de pomme de terre.

  92. armand dit :

    sans engrais il est difficile de cultiver la pomme de terre ceux qui ont de belles récoltes mettent un paquet de granulés au fond du sillon à la plantation

  93. Bernard dit :

    Je me rappelle que mes parents il y a quelques années mettaient effectivement de l’engrais spécial pommes de terre et qu’ils avaient des résultats bien meilleurs aux miens.

  94. Bernard dit :

    J’ai cultivé un pied de gombo cette année, non pas pour consommer mais juste pour avoir suffisamment de graines pour les années suivantes. Résultat : j’ai au moins 300 graines. Si quelqu’un du blog a envie d’essayer la culture du gombo l’an prochain, je peux envoyer des graines.

  95. cath dit :

    tu as bien de la chance, le mien n’a pas dépassé les 20 cm de hauteur

  96. cath dit :

    C’est vrai que de passer d’un climat océanique dégradé à un climat dégradé-dégradé, ça aide pas

  97. Bernard dit :

    Cath, j’ai mis de côté des sachets de 50 et 100 graines à donner (j’en ai récolté 750 sur mon seul pied). ça t’intéresse ?
    ça intéresse quelqu’un d’autre ?

  98. cath dit :

    Merci mais je vais voir si celles qui me restent dans le paquet sont encore bonnes, comme c’étaient les mêmes que ton pied, ce n’est pas un problème de graines, plutôt climat trop chaud puis ensuite froid et extremement pluvieux et plantation en pot.
    Par contre je te ferais peut être une liste plus tard sur les tomates. :kissing:

  99. Bernard dit :

    encore cueilli quelques tomates ce matin mais c’est bientôt fini. Finalement, le mildiou a (en partie) épargné quelques pieds. Evidemment, les tomates sont moins goûteuses qu’en plein été … mais tellement meilleures que celles vendues dans le commerce (même en pleine saison).

  100. Bernard dit :

    Je suis très souvent en contact avec Jean-Pierre Tejero qui venait sur ce blog. Dans le mail qu’il m’envoie ce matin il me dit que malgré ses 80 printemps (le jardin ça conserve hein ?) il a fait 1800 pieds de tomates cette année (580 pour lui, le reste a été donné). Et il me dit que je suis en grande partie responsable de sa passion pour les tomates, ça m’a beaucoup touché. :smile:

  101. Christophe dit :

    Content d’avoir des nouvelles de Jean-Pierre, et de sa vitalité !
    Si le nombre de plants de tomates augmente avec l’âge, je reste dans la course, car on a du temps pour ça à la retraite, mais les quantités annoncées laissent rêveur : au potager personnel, et surtout dans le partage.
    :heart:

  102. EtiNcelLe dit :

    2017 ? … Une première chez moi …
    Je ne parle pas de potager. Je ne fais que quelques bricoles qui ne marchent pas vraiment, passons :angry:
    Je veux parler ici de l’herbe touts simplement.
    Comme tous les ans chez moi, elle devient jaune pendant l’été.
    Rien d’extraordinaire.
    Par contre, ce qui n’était jamais arrivé, c’est qu’elle n’a pas reverdi à l’automne.
    Elle est restée jaune :blink:
    Euh, ce matin, blanche :wink:

  103. Bernard dit :

    Ce que tu dis me rappelle ce qu’il s’est passé ici en 2003. L’été avait été très chaud et les pluies à l’automne avaient eu du mal à faire reverdir l’herbe. Par contre, au printemps suivant la production d’herbe avait été énorme. Explication la plus probable : la sécheresse de l’été précédent avait obligé les racines des graminées à se développer plus qu’en temps normal pour rechercher un peu plus profond le peu d’humidité qui remontait du sol par capillarité. Et, en raison de ce développement du système racinaire, ça a été l’explosion de la végétation au printemps suivant.

  104. EtiNcelLe dit :

    Je te dirai ça au printemps prochain :wink:

  105. Bernard dit :

    Peut-être aussi que tu peux trouver l’explication en relisant « Titi et graminée » ! :w00t:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: