Le grimpereau des jardins

Le grimpereau des jardins se détecte surtout à l’ouïe. Mais la fréquence de son chant se situe plutôt dans les aigus. Et il arrive qu’en vieillissant on devienne un peu sourdingue (du côté des aigus justement), c’est un oiseau qui peut donc avoir tendance a disparaître un peu de notre vie. Mais quand les yeux restent bons, il est encore facile de le voir de-ci de-là.

Quelques images de cet oiseau faites assez récemment (notamment près de chez Geneviève et Patrick dans la zone du Marquenterre et en Suisse à Bâle).

Vous avez sans doute deviné qu’avec son long bec, cet oiseau qui escalade sans cesse les vieux troncs (en faisant preuve d’un mimétisme étonnant) est particulièrement adapté à rechercher des insectes dans les écorces crevassées des arbres.

Ce contenu a été publié dans Oiseaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

39 réponses à Le grimpereau des jardins

  1. EtiNcelLe dit :

    Je ne sais pas s’il est facile à voir comme tu dis, mais en ce qui me concerne, je ne l’ai vu qu’une seule fois.
    Et encore !
    Je ne sais pas si c’était un grimpereau des jardins ou un grimpereau des bois.
    C’était dans une forêt au nord du Vercors

  2. Christophe dit :

    Hé hé !
    C’est une espèce très commune et pour l’observer il suffit de repérer sa petite ritournelle très caractéristique : écoutez-donc ce chant.
    http://www.xeno-canto.org/384604
    En suite il suffit de scruter les troncs et les branches, on peut s’approcher, l’oiseau n’est pas farouche, il, vient parfois au pied de l’arbre où vous êtes.
    Quant à la distinction avec le grimpereau des bois, c’est une vraie difficulté pour l’ornithologue. J’ai vérifié : Dupdup ne s’est pas gouré. :wink:
    Pour être sûr voilà le cousin :
    http://www.xeno-canto.org/358042

  3. Humeur moqueuse dit :

    Tu as eu raison de vérifier, Dupdup s’est déjà trompé trois fois :
    – milan noir / milan royal
    – sterne arctique / sterne pierregarin
    – lézard des souches / lézard vert
    A quand la prochaine erreur ? :whistle: :wink:

  4. Christophe dit :

    Je guette, je guette…
    Avec un duo d’espèce aussi délicat, je constate qu’humeur moqueuse a été aussi vigilant que Bernard.
    Mais gardons patience : la nature regorge de petits pièges d’identification, capables de faire trébucher les plus aguerris. :devil:

  5. Johnny humour noir dit :

    aguerris ?
    Ah que guéris pas toujours !

  6. Bernard dit :

    Un jour, lors d’une séance de baguage d’oiseaux à la maison de la nature de Brussey, le bagueur a identifié un oiseau en main comme étant un grimpereau des bois, ce qui m’avait étonné car je n’avais jamais vu sur le site que le grimpereau des jardins. Dès qu’il a eu relâché l’oiseau, celui-ci aussitôt libéré s’est posé sur le tronc le plus proche et il a chanté : c’était un grimpereau des jardins. Comme quoi l’identification des grimpereaux, même en main, c’est pas facile !

  7. Fifitoutcourt dit :

    Trois erreurs sur tout le site, ce n’est tout de même pas énorme. En plus il a fallu les chercher celles là… :wink:
    Quant au grimpereau des bois, il est assez facile de le confondre avec son cousin … D’accord, la honte pour un ornitho, mais je m’en fiche, je ne suis pas (enfin pas trop) ornitho ! :silly:
    Un peu déçu par les photos : le manque de lumière se fait sentir… :wassat:

  8. Yves dit :

    Je ne suis pas embêté avec l’identification des deux grimpereaux , celui des bois est absent de l’ouest de la Bretagne et donc du Finistère ! Par contre , j’entends et j’observe le Grimpereau des jardins toute l’année de ma fenêtre .

  9. Christophe dit :

    L’identification des grimpereaux est si peu évidente qu’il existe aussi des chanteurs indécis, je crois que le grand Paulo (Géroudet himself), en parlait déjà.
    Il s’agit toujours de grimpereaux des bois qui emploient les deux chants, celui du cousin des jardins et le leur.
    Ainsi, le grimpereau de Bernard était probablement, « quand même » un grimpereau des bois. À condition bien sûr que les critères en main collent.
    C’est bien une situation particulière chez les oiseaux : le grimpereau des bois utiliserait le chant de son cousin dans les secteurs où celui-ci est en supériorité numérique.
    Autrement dit, contrairement à ce qu’ils prétendent, les hommes adorent les blondes !
    À défaut de grive…

  10. Bernard dit :

    Oui, je ne savais pas tout ça et c’est super intéressant ce comportement d’utiliser le chant des autres espèces, mais dans le cas présent, bon nombre de grimpereaux bagués, année après année, sur le site de Brussey sont des grimpereaux des bois. ça me semble étonnant car ce n’est pas un oiseau fréquent en plaine. Mais ton commentaire me fait désormais douter. :blush:

  11. Bernard dit :

    Etincelle, en réponse au commentaire que tu avais mis : il y a infiniment plus de grimpereaux des jardins en France que de grimpereaux des bois, même dans les régions où le grimpereau des bois est présent. Il y a donc les chances que le grimpereau que tu as vu soit un grimpereau des jardins, même si le nord du Vercors se trouve dans la zone des deux espèces (voir ci-dessous la carte de répartition du grimpereau des bois).
    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9d/Certhia_familiaris_Certhia_hodgsoni.png

  12. EtiNcelLe dit :

    Mais est-ce qu’on trouve les grimpereau des jardins au fin fond des forêts ?

  13. Bernard dit :

    Ici oui, le grimpereau des jardins est présent au plus profond des forêts (même s’il préfère les parcs boisés), chez toi je ne sais pas …
    Cela dit, je ne sais pas ce que tu appelles « le fin fond des forêts » (ici, quand j’entre dans la forêt à 20 m derrière chez moi, je n’en ressors que 40 km plus loin … mais chez toi ? …) :wink:

  14. Fifitoutcourt dit :

    À 20 mètres derrière chez moi, j’en suis déjà ressorti…. :blink: Ici, ça bétonne dur… :angry:

  15. Bernard dit :

    Ah je croyais que tu habitais rue « dans ton bois : six douglas » ! Y’a plus de sapin alors ? :wink:

  16. Christophe dit :

    Pour compléter ma remarque sur le grimpereau des bois, il faut savoir qu’il est en phase d’expansion vers « le bas » comme on dit en montagne, c’est à dire la plaine.
    Mais les difficultés d’identifications, la méconnaissance de l’espèce (tout de même mieux représentée en montagne), ainsi que ces satanés chanteurs indécis rendent la situation un peu épineuse.
    En ce qui me concerne, lorsque je voyais un goéland, pendant environ 15 ans je faisais un grand détour, bien avant la description du Goéland pontique qui est venu à son tout troubles la fête. Depuis, je fais des efforts, mais franchement, à moins d’une pratique régulière et d’une observation minutieuse, il est souvent difficile de nommer ce que l’on voit. Et j’imagine aisément que l’on a tendance à nommer trop facilement, en masquant des confusions.
    Je suis même certain que ce que je viens de dire peut s’appliquer à bien des champs de connaissance.

  17. EtiNcelLe dit :

    Si le grimpereau des bois se voit dans les parcs et jardins, que le grimpereau des jardins peut se trouver dans les bois, qu’ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau, qu’ils n’ont pas le même chant mais que parfois, l’un imite le chant de l’autre, c’est vraiment mission impossible (en tout cas pour moi) de savoir exactement à qui j’ai affaire.
    Ce sera donc le grimpereau tout court (un copain de Fifitoucourt :biggrin: )
    Pour la forêt dont je parlais, à moins de faire du Base Jump, on n’en ressort pas si on ne fait pas demi-tour parce que la fin, c’est une falaise à pic de 400 mètres de hauteur :cwy:

  18. Bernard dit :

    Donc si j’ai bien compris, tu renonces à aller jusqu’à l’espèce, d’où ton expression « une falaise à pic », sans même préciser s’il s’agit du pic épeiche du pic mar, du pic noir … :wink:

  19. Fifitoutcourt dit :

    … ou du pic assiette ou du pic colo ou du pic king, ou du pic up ou du pic hure ou du pic an … :whistle:

  20. EtiNcelLe dit :

    En tant que drômoise, je vais rajouter pic odon
    En tant que « du sud » je vais rajouter pic holine.
    Et je suis bien surprise que certains du blogadupdup, que je ne nommerai pas, n’ont pas déjà ajouté pic oler :lol:

  21. Christophe dit :

    Bien vrai !
    Il est pourtant rare que le Pic rate, à moins qu’il ait déjà Pic édunez.
    :wink:

  22. Bernard dit :

    Historiques vos jeux de mots ! é’pic ! :wink:

  23. Yves dit :

    Vous avez oublié le ombière … Le Pic ombière !
    :wink:

  24. Bernard dit :

    Oui mais si on en boit trop, gare aux grammes d’alcool.
    D’où l’expression bien connue « pic et pic & Co les grammes ! » :w00t:

  25. Fifitoutcourt dit :

    Quand le cochon grimpe aux arbres, le porc est pic… :wink:

  26. EtiNcelLe dit :

    En forme le Fifi ! :biggrin:
    Avez vous déjà tenté de toucher un porc-épic ?
    C’est du suicide ! :alien:
    Les coussins de belle-mère en comparaison sont gentils tout plein :wink:

    L’expression bien connue « pic et pic & Co les grammes » citée par Bernard est habituellement condensée en « pic togramme » :silly:
    Mais le Dupdup, faut toujours qu’il complique pour faire le malin ou le pi(+c) (-c)tre :tongue:
    Vous reconnaîtrez la prof de maths :w00t:

  27. Yves dit :

    En effet , avec son théorème de Pic-thagore !! :happy:

  28. EtiNcelLe dit :

    Bien vu ! :biggrin:

  29. Bernard dit :

    jeu de mot à ti’pic ! :wink:

  30. jacqueline dit :

    bonjour, et bien vous avez la forme avec vos « pics » il fait tellement moche aujourd’hui que vos jeux de mots tombent à pic pour me faire sourire un peu. Même les enfants du quartier restent dedans. Ils ne jouent pas à » pic et pic et colégramme » je ne suis pas sûre de l’aurtaugraffphe. Mais comme c’est un très vieux jeu, je ne pense pas que mes petits voisins le connaissent.
    Bon dimanche.

  31. Bernard dit :

    Ici en France les enfants « restent dedans » tous les jours de l’année, quelque soit la météo ! :angry:

  32. Yves dit :

    Par contre , ici dans le Finistère c’est le beau temps , soleil un peu plus de 10° … j’ai été ce matin en bord de mer observer les Fous de bassan plonger . La mer était même trop calme pour qu’on puisse y observer beaucoup d’oiseaux .

  33. Bernard dit :

    Tiens, à propos de Fous de Bassan, on ira aux Sept-Iles (avec Michel et Pascale) la dernière semaine de juin. On sera toute la semaine au Cap Fréhel et les Sept-Iles c’est pas trop loin … :smile:

  34. Yves dit :

    … on devrait donc boire une bonne bière ensemble au mois de juin !!! :happy:

  35. Bernard dit :

    Une seule ? :blush:
    Yves, tu me déçois profondément !!!!!!!!!!! :wink:

  36. jacqueline dit :

    comment ça les enfants de France restent dedans toute l’année, ils ne savent pas jouer dehors ?

  37. Bernard dit :

    Lorsque je vais en Suisse (j’y vais me faire soigner très régulièrement), je ne vois des enfants jouer dehors que dans la partie suisse de mon parcours. En France, je ne sais pas où ils sont … !
    La semaine dernière, je suis allé distribué des papiers dans toutes les boîtes aux lettre de mon village. En 3H30 de temps (le temps de ma distribution), je n’ai pas vu un seul enfant … et c’était un samedi, jour de non-école … et il faisait plutôt beau ! :angry:

  38. jacqueline dit :

    bonsoir Bernard,

    en lisant ta réponse je me dis que peut-être, (en ne tenant pas compte du samedi) que les enfants français sont en classes plus longtemps que chez nous. Dans mon village l’école commente à 8 h 30/11h30 et 13h15/15h15, Après, mais je suis en campagne les enfants jouent assez souvent dehors. Dans ma rue, il y a plus de 20 enfants en âge scolaire.
    Vous avez aussi certainement des centres d’accueils et les parents viennent chercher les enfants après le travail. Ce qui expliquerait la situation.
    La prochaine fois que nous faisons un voyage en France, j’ouvrirai l’oeil, (ou les deux) pour voir ce qui se passe.
    Même en Suisse je vais mieux regarder……….
    Bonne nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: