BLOG : CHANGEMENT DE DIRECTION

Quelques-uns parmi vous le savaient depuis quelques temps : j’envisageais sérieusement d’arrêter ce blog en ce début d’année. Je crois qu’au bout de 11 années d’animation de ce site et 1850 articles, j’ai à peu près fait le tour de ce que j’avais envie de dire sur le thème de la nature, du jardin et de mes passions musicales. Enfin non, à vrai dire je suis loin d’avoir épuisé mon intérêt pour ces sujets, ce sont des domaines à développement infini, mais je crois qu’à partir du moment où certains articles me prenaient énormément de temps et qu’ils n’amenaient plus grand chose de nouveau, il était vraiment temps que j’arrête … ou que je passe à autre chose.

Alors passons à autre chose ! (peut-être aviez vous compris au contenu de ma carte de voeux que ce blog ne s’arrêtait pas et repartait dans une autre direction plus militante).

Notre pays est dans une grande souffrance. Le monde du travail s’est délité. L’agriculture sombre. Le mal-être de la population s’installe à la vitesse grand V. La pauvreté s’installe plus que durablement (alors que la richesse est pourtant là, accaparée par quelques-uns). Le libre-échange, ce miroir aux alouettes pour gogos, fait des ravages sur la planète, il ruine les économies locales, les modèles sociaux, les écosystèmes ainsi que les dernières ressources disponibles.

Mais parallèlement à tout cela, il y a de bien belles expériences individuelles ou collectives qui se mettent en place ça et là, souvent de manières très concrètes. Il y a aussi des journaux alternatifs qui nous permettent de nous abreuver à d’autres sources d’informations que celle qu’on nous inflige à longueur de journée et qui nous tirent vers le haut en faisant appel à notre intelligence et notre esprit critique. Et puis il y a aussi des tas de penseurs, associatifs, syndicalistes, chercheurs, travailleurs aussi tout simplement, … qui ont une vraie vision du monde et qui proposent des solutions. Car il y a toujours des solutions, aussi minimes soient-elles. Même lorsqu’une entreprise coule parce qu’un patron-prédateur a décidé que le profit n’était pas assez important et qu’il fallait supprimer l’entreprise elle-même, dans presque tous les cas il y a des propositions de reprise de l’outil de travail par les salariés eux-mêmes. Donc rien n’est inéluctable !

C’est de tout ça dont j’ai envie de parler maintenant.
Le négatif et le positif !
L’état des lieux (souvent pas très drôle) mais aussi les solutions !
Il y aura donc sur ce blog autant de coups de coeur que de coups de gueule !

A noter que si je pars dans une nouvelle direction, c’est parce que j’ai envie de m’approprier des thèmes qui ne me sont pas forcément familiers et qui sont pourtant d’une importance capitale dans notre société. C’est ainsi que j’aborderai dans les mois qui viennent des sujets aussi différents que l’aménagement du territoire, l’économie du numérique, la précarité, l’éducation, la laïcité … Mon premier article de ce nouveau genre sera mis en ligne mardi et traitera de l’AGRICULTURE (autant me faire la main avec un thème que je connais assez bien et que je côtoie quotidiennement, étant issu de ce milieu-là).

Il devrait y avoir également de temps à en temps des articles sur des sujets qui ne sont pas forcément liés à notre société mais en rapport à la vie en général. L’article « lâcher prise » que j’ai écrit avant les vacances de Noël était une petite incursion dans cette direction.

Il est possible que plus tard j’intercale de temps en temps un article sur la nature, le jardinage ou la musique. Mais ce n’est pas à l’ordre du jour dans l’immédiat. De toute façon, ce blog est un blog d’habitués et chacun sait que s’il a envie de dire quelque chose sur les oiseaux, sur le dernier disque qu’il a aimé, ou sur son expérience en matière de jardinage, les discussions redémarreront au quart de tour sur les articles anciens. Il suffit souvent d’un commentaire et hop ça repart (et c’est sans doute ce qui, grâce à vous tous, différencie ce blog de la plupart des autres) ! Alors ne vous privez surtout pas, allez-y de vos commentaires sur les tomates, les mésanges ou je ne sais quoi ! Les commentaires qui pourraient repartir sur ces thèmes-là sont d’ailleurs les seules choses qui pourraient me remotiver pour écrire plus tard des articles sur les Fous de Bassan, la culture des concombres du Mexique ou le dernier disque de Waed Bouhassoun.

La charte graphique de ce blog n’est évidemment plus adaptée aux nouvelles thématiques que je vais traiter. Elle évoluera dans les mois qui viennent mais je veux à ce sujet-là prendre mon temps.

Oui, il est évident que certains vont être déçus de ce changement, mais je sais aussi que les habitués de ce blog me pardonnent tout … par avance ! Car ils se doutent bien que ce n’est pas à mon âge déjà bien avancé que je vais me refaire. Et ceux qui me connaissent mieux, souvent depuis plusieurs dizaines d’années, savent aussi que je ne peux faire autrement que de continuer à suivre le fil de mes passions et de mes révoltes. Désolé, mais c’est inscrit dans mes gènes !

Merci de votre compréhension. Et en avant pour de nouvelles aventures !

13 réflexions au sujet de “BLOG : CHANGEMENT DE DIRECTION”

  1. A travers ce blog, que je continue à découvrir, j’ai très vite senti le côté Humain de notre cher Dupdup. Je ne suis donc pas étonnée du changement en ce début d’année.
    Je continuerai donc à suivre les discussions avec grand intérêt. Bon vent!

  2. Tout bien réfléchi, cette nouvelle direction prise par le Blogadupdup ne va-t’elle pas un peu à l’encontre du « lâcher prise ? » :wassat:

  3. Non, parce que dans mon article je parlais de 4 situations dans lesquelles il valait mieux fuir et lâcher prise. Rien de tel sur le blog : ni méchanceté, ni jalousie, ni connerie, ni mauvaise foi.
    Sur ta remarque d’aller en quelque sorte à l’encontre du « lâcher prise » que je prône, si je comprends bien dans quel sens tu le dis, je dirais même que, d’une certaine manière, le fait d’abandonner quelque chose qui risquait à terme de devenir un peu lourd et de partir dans une autre direction, cela est, au contraire une sorte de lâcher prise permettant de se redéployer autrement.

  4. Pour moi aussi , ton changement de direction pour ce blog est tout le contraire d’un « lâcher prise » . C’est voir de nouveaux horizons , s’ouvrir à autre chose … Avancer .
    Justement , en parlant de ça , il y a une forme de « lâcher prise » dont on dit peu qui est le fatalisme . Pourtant , lorsqu’on discute avec beaucoup de gens , on sent qu’ils traînent cette fatalité comme on traîne un fardeau . Alors ils lâchent prise et se laisse entraîner vers le seul horizon qu’on a choisi pour eux .

  5. Oui, le « lâcher prise », aussi indispensable puisse t-il être dans certaines situations, peut avoir des effets inverses : le fatalisme, comme tu le dis, qui va conduire la personne à effectivement « lâcher prise » mais en se repliant sur soi en ruminant des choses pas digérées ou au contraire à se donner à autre chose de plus positif. Mais tout cela est lié à l’histoire de chacun, il est difficile de s’affranchir de son tempérament, de son éducation, de son expérience …

  6. En tous les cas beaucoup de personnes se sont reconnues dans le texte « lâcher prise » que j’ai écrit. Ce ne sont pas des personnes qui ont l’habitude de laisser des commentaires sur le blog mais quatre d’entre elles m’ont adressé un mail me racontant ce qu’elles avaient vécu au travail face à des personnes malfaisantes. L’une de ces personnes a même dû arrêter la direction d’une structure tellement la situation était difficile. C’est juste pour dire que j’ai parlé de quelque chose qui est sans doute bien plus fréquent que ce que l’on imagine.

  7. Le problème est que sur un blog on ne peut pas tout dire … Les entreprises ont des yeux partout . Alors bien-sûr , je peux utiliser l’anonymat pour écrire mes commentaires , avec une fausse adresse mail et pas de lien vers mon site . J’aurai plus de choses à balancer , mais ça ne me plait pas de le faire …

  8. oui je sais, même moi qui suis en retraite je ne dis pas tout ce que j’aurais envie de dire, notamment sur des choses anciennes que j’ai vécues et qui ont failli avoir ma peau.
    Et c’est pourquoi je reste souvent à une niveau assez général

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: