Variétés de courges et de potirons (3)

Pour les jardiniers les plus organisés, janvier et février sont les mois où l’on choisit les variétés que l’on va semer. Bonne période donc pour poursuivre mes séries d’articles sur le sujet entamées il y a plusieurs années déjà.

Et je vous propose aujourd’hui un nouvel article sur la diversité des cucurbitacées.


L’année 2018 fut une année moyenne : difficultés de

Lire plusVariétés de courges et de potirons (3)

Meilleurs voeux

Guerres, attentats, migrations forcées, casse sociale, révoltes, dérèglement climatique … il se peut que l’actualité 2019 soit très pimentée, et même bien plus que ne le prévoient les « normales saisonnières ».
Mais il y aura aussi plein d’autres manières – bien plus agréables – de pimenter votre quotidien.
Alors, loin de l’actualité, osez votre propre vie !
Et avant tout, soyez vous-même !

Papillotes de Noël

Il fut un temps où les blagues et citations écrites à l’intérieur des papillotes de Noël étaient tellement nulles que c’était à vous dégoûter d’en acheter.
Avec les années qui passent, ça s’améliore un peu, parfois même beaucoup pour certains confiseurs.
Cet article n’a pas d’autre but que de vous faire patienter … car il reste encore du temps avant la reprise du blog le Jour de l’An.
Alors, n’hésitez pas à nous faire part des citations que vous trouverez dans nos chères papillotes, aussi bien les plus belles que les plus nulles.
Allez je commence par une petite citation trouvée à l’instant :
« Bien-être : état d’esprit produit par la contemplation des ennuis d’autrui » (Ambrose Bierce)

Gilets Jaunes

Impossible pour moi de mettre en suspens ce blog alors que la fièvre sociale monte de partout. Faudrait pas qu’à cause d’une mise en vacances prolongées du blog, on passe à côté de l’Histoire, non ?
Que l’on soit d’accord ou non avec les Gilets Jaunes, il y a fort à parier qu’on soit en train de vivre un moment historique (pas seulement à cause de ce que l’on vit en France, mais aussi peut-être à cause de la propagation du mouvement dans d’autres pays).
Alors, si vous avez envie de dire des choses sur le sujet, n’hésitez pas à le faire ici.

Mais où allons-nous ? (1)

Oui, je sais, mon blog est en congés jusqu’au 1er janvier prochain. Et il l’est !
Mais, une fois n’est pas costume (comme dirait François F.), j’ai juste envie de rompre – l’espace d’un seul article – avec cette période de repos, pour vous proposer une vidéo qui pourrait susciter pas mal de réactions. En tous les cas, c’est le genre de vidéo qui, question réflexion, nous tire vers le haut. Prenez le temps, elle fait plus d’une heure … alors un petit verre de bière s’impose (petit clin d’oeil à Frusquin). Bien évidemment … !

Portez-vous bien d’ici l’an prochain !!!!!!!!!!

Blog en très longues vacances

Coup de blues, beaucoup de projets en cours, reprise de la guitare, développement du « jardin à Dupdup », travaux à la maison, baisse des discussions sur le blog (y compris sur des articles qui m’avaient pris deux ou trois heures de préparation) … autant de raisons qui m’incitent à lever le pied. Et, chose inédite sur le blog, ce sera une longue pause car mon prochain article ne paraîtra que le 1er janvier.

Je profite de cet article pour dire que je réaliserai dimanche prochain 14 octobre ma dernière expo de légumes dans le cadre de la Maison de la Nature de Brussey. Ce sera ma plus grosse expo (il y aura sans doute 300 variétés de légumes + les variétés qu’amèneront également Christiane et Didier). Et je donnerai à 16H une conférence sur le thème « ça veut dire quoi, faire du jardin aujourd’hui ? ». Alors, si certains d’entre vous avaient envie de venir y faire un tour, ce sera pour moi un plaisir immense que de vous y rencontrer.

Petite anecdote

Il y a quinze ans (ou vingt ans peut-être), deux amis du village étaient partis en Mongolie en avion et étaient revenus depuis là-bas … à vélo ! Six mois de périple.
J’en ai reparlé avec eux tout récemment.
Ils m’ont dit qu’ils avaient été accueillis partout les bras ouverts, notamment en Mongolie où ils n’avaient jamais déplié une seule fois leur tente.
La palme du savoir-vivre revient à l’Iran, c’est là qu’ils ont eu les relations les plus chaleureuses. Chez les Iraniens, non seulement ils ont toujours dormi chez l’habitant mais en plus dans les restos, ils ne réglaient jamais la note car au moment de payer il y avait toujours quelqu’un d’anonyme qui était passé à la caisse avant eux et qui avait réglé l’addition.
Etonnant non ?
Je ne sais pas pourquoi cette histoire-là m’est revenue ces jours-ci. Ah si, c’est en lisant il y a quelques jours un article dans la presse sur l’Iran. On nous présente souvent dans notre médias nationaux l’Iran comme un diable monstrueux. Monstrueux alors que nous, gonflés de suffisance, sommes incapables d’accueillir les migrants avec dignité ? Incapables même de proposer au marcheur ou au cycliste qui passe devant la maison d’y venir passer une nuit …

A toi Yves

A toi mon pauvre ami resté seul sur le quai
Avec ce bagage de douleur trop lourd à porter

Une vie qui s’arrête
Un oiseau qui se tait
La Faucheuse qui s’entête
La vie qui se défait

Une flamme qui s’éteint
Un cordon qui se rompt
Le bonheur qui prend fin
Ô tristesse sans nom !

Le coeur qui soudain s’affole
Le regard qui se voile
Et Murielle qui s’envole
Au pays des étoiles.

Un brasseur de bière, c’est quoi ?

FAIRE SA BIÈRE (1)
Comme je l’ai dit sur ce blog, je suis devenu brasseur de bière (enfin, « on » est devenu brasseur, car chaque brassée est faite avec Sylvain).
L’idée d’une série d’articles sur le sujet a évidemment vu le jour.
Et je vais commencer, pour introduire ce thème, par un article très court, avec juste cette  question toute simple « C’est quoi pour vous un brasseur de bière, quelle image avez-vous de lui ? »

Et, pour ne pas que vous soyez les seuls à donner votre définition, je vous donne la mienne qui vaut ce qu’elle vaut : « Un brasseur c’est un être surnaturel qui défie toutes les lois de la physiologie. En effet, alors qu’il passe des tonnes d’heures à brasser son précieux liquide et qu’on pourrait s’attendre à ce qu’il ait de gros bras, c’est … le ventre qui grossit au fil des années ! ».

Blog en deuil

J’ai le coeur gros.
Geneviève qui contribuait à la vie de ce blog et que j’ai eu la chance de rencontrer s’en est allée au pays des anges. Elle était un ange.
Plus trop le coeur à continuer.
Ce blog fait une petite pause et reprendra le lundi 28 mai.

Les expressions « à la con »

Reprenons le cours normal de ce blog avec le sourire.
Je suis allé il y a quelques jours dans une jardinerie de Besançon. J’ai discuté un peu avec le vendeur. Il n’arrêtait pas de dire toutes les deux phrases « au jour d’aujourd’hui ». Sans se douter qu’il faisait un double pléonasme. Car le mot « aujourd’hui » lui-même n’aurait jamais dû exister, il est déjà à lui tout seul un pléonasme. Le mot « hui » signifie en effet « ce jour ». « Aujourd’hui » veut donc dire « au jour de ce jour ».
L’expression « au jour d’aujourd’hui » que l’on entend maintenant très souvent, et qui est employée à tire-larigot par mon vendeur mais aussi par d’autres personnes qui n’ont rien de spécial à dire, signifie donc « au jour du jour de ce jour ».
Mais comme le ridicule ne tue pas, mon vendeur en question est reparti persuadé d’avoir marqué un point auprès d’un client.
Vous en connaissez, vous, d’autres mots ou expressions « à la con » ?

La retraite !!!!!!!!!!!

5 … 4 … 3 … 2 … 1 ! ça y est !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
ça y est quoi ?
Hé bien le départ en retraite de Joëlle qui a fini son travail il y a tout juste quelques secondes (marquant ainsi le début de mes vraies vacances à moi) !
La retraite que vous en soyez tout près ou tout loin, ça vous dit quoi ?

Bretagne brumeuse (2)

Je l’ai déjà raconté sur ce blog : la Bretagne sans vent ça existe ! A tel point même que parfois aucune brise, même la plus légère, ne vient dissiper le brouillard ambiant. Les 7, 8 et 9 juin 2016 il y avait au Cap Fréhel un brouillard qui n’a pas décollé pendant trois jours. La « brume de mer » pendant trois jours en plein été ça n’arrive que rarement et il a fallu que ce soit pendant notre séjour !

En complément à mon

Lire plusBretagne brumeuse (2)

Faire sa bière (1)

Ce blog étant calqué sur le rythme scolaire franc-comtois (quand on est en retraite il faut bien calquer son rythme sur quelque chose, sinon on perd complètement la notion du temps), il se met en congés et reprendra le lundi 26 février.

Et je ne voudrais pas vous quitter sans vous annoncer une très très grosse nouvelle : Dupdup devient (enfin) BRASSEUR DE BIÈRE !

En attendant de vous en dire plus, un grand merci à tous ceux qui ont permis cette nouvelle entreprise : mes ex-collègues (et membres de l’association) tout d’abord qui avaient fait une cagnotte à cette intention lors de mon départ en retraite et les trois amis brasseurs qui m’ont prodigué leurs savants et très précieux conseils : Michel, Cédric et Didier (je reparlerai plus tard de tout ça).

Tous trois font d’excellentes bières et je pense que s’ils se mettaient à faire une bière ensemble ils feraient la meilleure bière au monde. Ah bon, ça voudrait dire que moi qui ai vu les techniques de brassage de chacun, je devrais être en mesure de faire la meilleure bière qui existe ? Ah oui, effectivement c’est une idée … alors vite ne tardons plus !