Gilets Jaunes

Impossible pour moi de mettre en suspens ce blog alors que la fièvre sociale monte de partout. Faudrait pas qu’à cause d’une mise en vacances prolongées du blog, on passe à côté de l’Histoire, non ?
Que l’on soit d’accord ou non avec les Gilets Jaunes, il y a fort à parier qu’on soit en train de vivre un moment historique (pas seulement à cause de ce que l’on vit en France, mais aussi peut-être à cause de la propagation du mouvement dans d’autres pays).
Alors, si vous avez envie de dire des choses sur le sujet, n’hésitez pas à le faire ici.

92 réflexions au sujet de “Gilets Jaunes”

  1. Sans doute …
    J’étais plutôt très perplexe au début (je donnerai quelques explications plus tard).
    Je comprends mieux les dernières revendications, mais comme le mouvement est fait de bric et de broc, impossible de savoir ce que ça va donner. En tous les cas, c’est quelque chose d’inédit.

  2. Ben gilet jaune à l’avant de la bagnole, coquelicot sur la plage arrière, plutôt casque bleu dans l’âme, je ne vois pas la vie en rose, suis-je schizophrène ?
    Je crains les chemises brunes, l’œil au beurre noir, alors Macron me fait voir un peu rouge.
    Parce que je suis dans une certaine insécurité financière, les effets économiques de la politique actuelle m’ont immédiatement fait comprendre le mouvement des gilets jaunes.
    Je déplore les violences et les dégâts, mais en premier lieu ceux qui sont consécutifs à une politique aveugle, décérébrée (c’est quoi le macronisme ? Pffff !), dogmatique et trahissant le peuple.
    On compte désormais peu de personnes qui puissent expliquer clairement ce que veut dire « gilet jaune » ou « macronisme ». Les deux versants d’une même médaille rouillée ?
    Noir c’est noir.
    :sad:

  3. Je ne sais pas si Christophe est schizophrène mais ce qui est sûr, c’est qu’il n’est pas daltonien :biggrin:

    Ce qui fait la force de ce mouvement (et qui, je suis sûre, fait peur au gouvernement), c’est qu’il est le fait de citoyens de base, rejetant tant les syndicats que les partis politiques. Donc, incontrôlable !
    Par son aveuglement et son mépris, Macron a laissé une petite étincelle (Euh ! C’est pas moi, je l’jure :w00t: ) se transformer en un beau feu qui va certainement encore prendre de l’ampleur. Pourra-t-il l’éteindre ? Il y aura du boulot pour les pompiers !

  4. Oui, et surtout pas pour les pompiers/pyromanes de ce gouvernement qui confond causes et conséquences, incapable de réfléchir ou d’expliquer, appliqué seulement à détruire les fondations des lumières et du conseil national de la résistance.
    Les cordées qu’ils prétendent conduire ne comprennent qu’un seul individu. Ben moi je dis que quand le premier de cordée est aussi le dernier, on ne parle plus d’alpinisme.
    :smile:

  5. Je trouve que Macron est très très fort pour ce qui est de l’unité nationale. Il arrive à réunir tout le monde … contre lui !!!!
    J’ai été très très surpris (et plutôt même très agréablement) par le tract que m’ont donné les gilets jaunes il y a trois jours (alors que j’étais plutôt dubitatif jusqu’alors). Dans ce tract il était dit plein de choses intéressantes et notamment le fait qu’il fallait se renseigner à d’autres sources d’informations que les sources classiques. Et je tombe, en farfouillant par ci par là, à cette vidéo étonnante dont on ne nous a pas parlé (et qui parle justement du premier de cordée que tu mentionnes, Christophe) :

  6. ;-) Je me souviens bien de cette superbe claque.
    Une autre vidéo édifiante et pourtant relativement ancienne.
    Lorsque je l’ai vue, pourtant hostile à Macron, je l’ai trouvée exagérée. On y voit un psychiatre italien analyser notre cher Jupiter. J’avais trouvé cela déplacé sur le plan déontologique et à vrai dire très exagéré.
    Avec le recul…

  7. Mamamia !
    Quelqu’un avait dit , lors des élections, qu’on avait le choix entre un qui a épousé sa mêre et une qui a tué son père.
    Par contre sur la culpabilité du citoyen, une journaliste de Marianne a énuméré nos fautes:
    -On critique l’Europe ? On est xénophobe
    -on ne veut pas reculer l’âge de la retraite? ce sont ceux qui travaillent qui nous la payent
    – on ne veut pas rembourser la dette ?On laisse ce poids à nos petits enfants
    -on ne veut pas la taxe carbonne ? On se fiche de l’écologie et de la fin du Monde
    (a ce sujet lire l’éditho de Que Choisir de dec. « taxe écologique, Bas les Masques »)
    -on critique le trop de taxes , on abandonne le saint consentement à l’impot.

  8. Trop de taxes et trop d’impôts ? En fait, quand on regarde bien et qu’on met tous les chiffres bout à bout, on se rend compte que si le niveau de prélèvement obligatoire est très important en France, il est, au final, relativement faible car dans beaucoup d’autres pays il faut ajouter les services qui relèvent du privé. Oui, la retraite coûte cher (un exemple parmi d’autres), mais ailleurs les caisses de retraites privées coûtent encore plus cher.
    C’est comme lorsque l’on parle de l’évasion fiscale, on dit qu’il est important en France, soit disant parce que l’on y paie trop d’impôt. En fait, le chiffre d’évasion fiscale est de l’ordre de 1000 milliards en Europe (source : Commission européenne), ce qui place la France en-dessous de la moyenne, preuve que l’impôt n’est pas si élevé que ça.
    D’ailleurs, autour de moi, alors que (presque) tous mes amis sont imposables, aucun d’entre eux ne se plaint de payer trop d’impôt. Ceux qui disent qu’on paye trop d’impôt sont souvent des gens qui sont juste dans la posture idéologique, qui parfois ne travaillent pas et qui en conséquence ne payent pas grand chose.

  9. Petit ajout à mon commentaire précédent, pour préciser ma pensée : ce n’est pas le montant de l’imposition qui pose problème (d’ailleurs quand la Droite arrive au pouvoir, elle ne le réduit pas, et inversement) mais plutôt la manière dont l’argent collecté est utilisé. Il suffit de tendre l’oreille pour se rendre compte que bon nombre de personnes pensent cela.

  10. Taxes et impôts. Il y a une nuance même si c’est la même famille. Le millionnaire qui fait son plein paye les mêmes taxes que le smicard qui part travailler ou que moi, retraité « aisé ». S’il se choppe un P.V. c’est une broutille donc il peut foncer , brûler plus de carburant et polluer. Idem T.V.A.
    Quand à l’optimisation calculée par des comptables de haut vol , ce n’est pas pour nous.
    Sans parler de l’évasion tout court…Et le ministre qui avait oublié son impôt car allergique à la paperasse….
    Qui sabote l’impôt, sans se plaindre bien sûr ?
    Plus les GAFA et autres Total ,,exemptés, mais c’est une autre affaire…..

  11. Je crois que le problème de fond est la justice sociale et fiscale. La France n’a jamais été aussi riche (dans la mesure où l’on admet que le seul indicateur est le PIB). Or, tous les bénéfices de la croissance s’évaporent et n’arrivent plus aux citoyens des classes populaires et des classes moyennes. On voit bien que les préoccupations des Gilets Jaunes, très axées au départ sur l’augmentation du coût des carburants, se sont orientées au fil des semaines vers d’autres revendications, comme le rétablissement de l’ISF.
    Si Macron avait commencé par s’attaquer prioritairement aux carburants les plus polluants (c’est à dire ceux utilisés par les avions et les bateaux), les gens auraient peut-être compris la cohérence de la politique, alors que là c’est plutôt illisible. Je crois que le pire a été de dire aux gens que s’ils n’arrivaient pas à payer leur essence, l’Etat allait les aider à acheter des voitures neuves. C’est comme lorsque Marie-Antoinette disait « Les Parisiens n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la brioche ! ». Il y a eu un vrai problème de communication …

  12. A propos de communication …
    Matignon cherche à faire croire que le nombre de Gilets Jaunes est faible. Mais, curieusement, on ne donne plus de chiffres sur la participation …
    Et, s’il est aussi faible que ça, pourquoi alors déployer 89 000 policiers samedi prochain ? Est-ce que ça sous-entend qu’en fait il y aurait des centaines de milliers de gilets jaunes, voire plus ?
    Hier soir, sur le parking de l’ehpad où est ma mère, il y avait 8 voitures de garées , 6 d’entre elles avait un gilet jaune contre le pare-brise. Plus d’une voiture sur deux que je croise a un gilet jaune. Ce n’était pas le cas il y a 15 jours.
    Je pense que le Pouvoir ne prend pas la mesure de tout ça et qu’il ne sait pas gérer la communication. Sa communication est à double tranchant. Peut-être que ça vaut le coup de faire tourner en boucle des images des Champs-Elysées saccagés pour faire peur au gens et leur faire croire que les gilets jaunes sont des casseurs. Mais le fait que ça tourne en boucle, on se dit à un moment « trop, c’est trop ». Et à l’heure des réseaux sociaux, le fait que le trait soit très très forcé devient très improductif et à l’opposé des effets attendus. Et peut-être qu’au final ça incite même plutôt les gens à rejoindre la lutte. Et peut-être aussi que ça donne des idées à l’étranger.
    Non, je crois qu’au niveau de la communication, Macron a tout faux … Comme il vit dans sa bulle, celle de sa caste, il est dans l’incapacité d’appréhender le réel et donc dans l’incapacité d’anticiper les événements. Comment a-t-il pu croire que les mesurettes qu’il a affichées allaient faire taire les gilets jaunes alors que tous ceux d’entre nous qui discutons de la situation avec nos voisins, habitants de village … savons que ce n’est pas ce qu’attendent les gens. A t-on jamais vu un Pouvoir aussi isolé et aussi autiste ?

  13. Le comptage des gilets jaunes est depuis le début complètement romanesque !
    D’abord les gens se relaient, donc l’instant T ne vaut pas grand chose. Ensuite plusieurs gilets jaunes des multiples rond- points , des grands, des minuscules avec 4 ou 5 personnes(et il y en a !), n’ont jamais vu quelqu’un les compter , c’est ce qu’ils ont pu affirmer dans des médias. Ensuite les statistiques voient les gens comme des entités isolées. Mais les gens font partie de familles, de clans, d’associations…sont insérées dans plusieurs générations. Tel salarié du privé va voir son salaire augmenter grâce a la suppression de la CSG, mais ses parents (gardant les gosses le mercredi) vont peut être, eux, gagner moins ….C’est qu’un exemple classique.
    Tous ces gens vivent ensemble se parlent, compatissent….Compter devient parfois a coté de la plaque….
    Pour la taxe carbone je renvoie encore à Que Choisir de Dec. ils la dénoncent , chiffre à l’appui comme une taxe d’alibi écologique. C’est une revue qu’on peut estimer sérieuse et compétente.

  14. Oui mais, vous vous sentez gilets jaune ou pas… Perso, je n’ai pas pas besoin ni de chiffres ni de justifications, ni même de comprendre ce qui’il se passe. Si j’étais moins couillon, je serais au barrage avec eux! Parce que quand la société est malade, elle est malade. Quand je me sens mal, je me sens mal. Je n’ai pas besoin de savoir si j’ai de la fièvre ou qu’on objective mes analyses de sang.

  15. Personnellement je ressent de la sympathie mais je n’ai pas envie d’aller faire comme si j’étais très pauvre et coincé puisque ce n’est pas le cas. Je ne suis pas aisé mais on fait avec sans de multiples restrictions. J’adapte mon mode de vie , je roule doucement , j’ai un téléphone portable préhistorique à 4.50 € /mois, ma nourriture est saine et économique etc, etc….Mes enfants adultes se sont plutôt bien débrouillé. Donc je ne vais pas me révolter au nom de ma misère. Je trouve vraiment très bien que les gens manifestent sur la base de leur vécu et leur soucis. C’est sincère et légitime. Ça change des idéologies comme celles des ultra gauches (qui savent très bien par ailleurs que le grand capital et les grandes puissances se foutent éperdument de leurs petites escarmouches, eux font de vraies guerres)ou droites. Moi je peux manifester contre le nucléaire, je manifestais contre les réformes hospitalières quand je travaillais. Mais l’abandon des campagnes, de leur services publics de leurs transports, ça me touche aussi et l’injustice fiscale ça me déplais fortement . Donc je me sens solidaire. Je m’en tiens là qui me semble être ma place; je leur fait savoir.Je leur suggérerais volontiers , pour faire des économies de carburant de rouler tranquille, car lorsqu’on le fait on se sent un peu seul…Mais bon, c’est autre chose…..

  16. Encore heureux que je sois d’accord avec les revendications des gilets jaunes … En tant que syndicaliste , ça fait 20 ans que j’arpente le macadam à gueuler ces mêmes revendications que personne n’entend , ou plutôt n’entendait ! Lorsque je lis que 80% des français sont d’accord et soutiennent ce mouvement et les revendications qui vont avec … ça me soulage !!
    Et dire qu’avant , une bonne partie des français me traitait de fainéant , de pleurnicheur , de bloqueur d’économie …. Alors que c’était juste une histoire de couleur de gilet qui faisait défaut , il me suffisait juste d’enfiler un gilet jaune sur mon gilet rouge et le tour était joué :lol:
    Je vois que j’ai pas mal d’anciens camarades qui ont fait ça … et qui sont aujourd’hui porte-paroles de la cause des GJ … Bien joué les gars , la France est maintenant avec vous !!! :biggrin:

  17. Total exempté d’impôts..vieille légende urbaine..renseignez vous : si Total ne paye pas d’impots en France, c’est que ses activités (raffineries, stations services) y sont déficitaires..C’est une multinationale qui réalise des profits à l’étranger (et paye les impôts à l’étranger).
    Les gilets jaunes subissent la baisse d’activité du PIB français : jamais l’activité n’a retrouvé son niveau de 2008..et elle n’y reviendra jamais à mon avis, vu la déplétion énergétique (hydrocarbures venant de l’étranger) donc le niveau de vie des français baisse..et celà va continuer. Je comprend bien que ceci échappe aux gilets jaunes, mais je ne pardonne pas au gouvernement de continuer à faire croire qu’il va distribuer des sucettes, celà est impossible, c’est la géologie qui commande..Ceci dit, Sarko et Hollande ont fait les mêmes promesses, avec le même échec, pour la raison précitée..Mais comment être élu en promettant des lendemains difficiles ? « Nous n’avons pas voulu nous occuper des problèmes, les problèmes vont s’occuper de nous » (Dennis Meadows).

    Allez, encore 2 minutes de Jancovici avant d’aller boire une bière :

  18. Ok. Mais on sait que les 1°/° les plus riches ou les 0,1°/° ont leur niveau de profit qui augmente de façon exponentielle comme jamais depuis quelques années.
    Comment ils ont fait? Ils se sont mis en marge du P.I.B.? Y aurait un truc à comprendre.

  19. l’accélération, c’est depuis 1980, Thatcher et Reagan dérèglementent le capitalisme :
    « La croissance profite prioritairement aux plus riches. Le gâteau du revenu mondial a grossi depuis 1980, mais les 1 % des plus riches ont capté à eux seul 27 % des richesses nouvelles, quand les 50 % les plus pauvres se partageaient 12 % du pactole. »
    source :
    https://reporterre.net/L-inegalite-a-partout-beaucoup-augmente-depuis-35-ans

    Attention avec le PIB, qui n’est qu’un indicateur de flux financier..Pour lui faire faire de la « gonflette », Bruxelles (l’Europe) a autorisé les états à y inclure les chiffres de la drogue et de la prostitution…Nous sommes là dans les manipulations statistiques..La vie réelle, ce sont les flux d’énergie qui alimentent notre vie…Pour info, le « pic du diesel » est en train d’être franchi…vous pouvez butiner cette info dans le paragraphe :
    http://ottolilienthal.over-blog.com/2015/09/prix-du-petrole-y-aura-t-il-vraiment-des-gagnants.html
    Et 2020 semble la date butoir de la descente générale de l’extraction pétrolière..(dixit le Pdg de Total). Formulé autrement, la décroissance est forcée par les lois de la Physique, notre seul choix, c’est s’organiser ou pas..

  20. Pour moi c’est un coup des américains , après le Mac Do , le Mac Book … pour nous emmerder , ils nous ont refourgué le Mac Ron !! :tongue:

  21. Otto, je crois que le nombre de personnes qui savent que la décroissance devient obligatoire est plus important que tu ne le penses. Je pense même que beaucoup s’attendent à ce que des mesures drastiques soient prises. Mais le préalable est la mise en place d’une justice sociale et fiscale car l’effort demandé doit concerner en premier lieu les classes aisées et pas seulement les petits. Au bout de plusieurs semaines de lutte des GJ, on voit apparaître dans les discours, de manière de plus en plus forte, ce thème de la justice sociale.

  22. Bernard, entièrement d’accord avec toi sur la justice..dans un monde nouveau où il y aura beaucoup de « perdants » par rapport aux années précédentes, il faut que l’effort soit réparti avec équité, ce qui est un (très) vaste programme..

  23. Il y a une semaine, les Gilets Jaunes m’ont donné un tract sur lequel il y avait leurs revendications. J’ai été agréablement surpris par le côté antilibéral de ces revendications. Il y avait entre autres :

    – « Retirer le plus d’argent possible des banques en liquide et régler aussi vos dépenses en liquide.
    – Apporter votre soutien à ceux qui sont dans la rue par des gestes simples (sandwich, café …)
    – Boycotter la télé, la radio et les journaux.
    – Chercher des sources d’information alternatives sur le net (Presses et TV étrangères + sites d’information non subventionnés).
    – Ne consommer que le strict nécessaire et uniquement le vital.
    – Consommer local »

    C’est curieux, les médias ne parlent pas de ces revendications-là …

  24. Les médias ne parlent peut-être pas de ces revendications que tu cites … Mais on peut en dire de même des gilets jaunes . Non ?
    J’ai discuté avec pas mal d’entre eux , ils m’ont parlé de justice sociale , de Taxes , de CSG , de l’ISF , du SMIC ou encore des fins de mois très difficiles … Mais avec eux , je n’ai pas entendu parler du consommer local ou de boycotter la télé ! De plus , pour moi ce ne sont pas vraiment des revendications , mais plutôt des conseils pour un autre mode de vie que beaucoup aimeraient partager .
    Ce qui caractérise le mouvement Gilets jaunes , c’est qu’il est très hétéroclite et acéphale … Et là-dedans , chacun tente de faire entendre sa voix , de faire passer des idées ruminées depuis bien des années . Ce qui va faire qu’il va être très difficile de sortir de ce conflit quoi que fasse l’exécutif .

  25. Oui oui, tu as raison, c’est d’ailleurs ce qui m’a gêné dans le début du mouvement, l’impression que ce soit constitué de bric et de broc. Mais la conscience sociale ou politique s’acquière aussi à la vitesse Grand V pendant la lutte car c’est là qu’on confronte le peu d’idées qu’on avait au départ (hormis la pulsion de révolte … qui n’est pas une idée en soi, bien que légitime) aux idées des autres. Et peut-être qu’au bout d’un ou deux mois de lutte, certains vont se rendre compte qu’il y a un rapport très étroit entre les fins de mois difficiles et des choses auxquelles ils n’ont jamais fait attention : l’actionnariat (ce cancer qui ronge notre société), les accords CETA et TAFTA, le CICE, l’ISF … C’est cette prise de conscience qui a lieu en ce moment, plus ou moins rapidement selon les personnes. Et c’est aussi pour cela que l’Exécutif ne changera pas grand chose en annonçant des mesures alors que chacun commence de comprendre que c’est le logiciel qu’il faut changer (en gros la fin du productivisme et du libre-échange). Même si le type de logiciel reste flou …

  26. Même si le mouvement des GJ (et de leurs sympathisants) est hétéroclite, je pense qu’il regroupe à peu près l’ensemble des gens qui ont voté contre le projet de constitution européenne en 2004 (ainsi que les autres qui ne sont pas allés votés) et qui ont été trahis ensuite par la signature du traité de Lisbonne. Même si les personnes dont je parle n’ont pas conscience de cela, il se peut qu’il en soit ainsi.
    Si je dis cela, c’est parce qu’il faut bien analyser la situation.
    Dans un commentaire plus haut, commentaire auquel personne n’a réagi, Luc dit en gros que quand on est malade on est malade et qu’il n’y a pas besoin d’analyser le pourquoi et le comment des choses (si je comprends ce qu’il a dit). Mais des gens malades qui n’ont pas cherché à comprendre, il y en a plein les cimetières. Il en est de même des sociétés. C’est en échangeant, en argumentant, en frottant les arguments les uns aux autres qu’on évitera le chaos dans cette malheureuse histoire. Que les médias fassent un vrai travail d’investigation journalistique et ça aidera. Enfin, c’est un avis …

  27. Samedi, je suis allé aider les conseillers municipaux à installer les lumières de Noël dans le village. Après, autour d’un vin chaud, ça a discuté des Gilets Jaunes. Il n’y avait là que des gens en activité (je crois que j’étais le seul retraité), dont deux entrepreneurs. Tout le monde, sans exception, a parlé du rétablissement de l’ISF. Je n’en revenais pas. L’erreur de Macron, ce soir, c’est de n’avoir pas compris que c’était un sujet important. Enfin, on verra ce qu’en diront les GJ demain …

  28. Une petite info, un détail, qui pour moi éclaire d’un jour inattendu ce mouvement:
    on pouvait lire dans l’édition spéciale du monde du 4 dec. page 16 au sujet d’un rond point près du Puy en Velay, à Blavozy , Z.I. du coin, occupé par les Gilets Jaunes
    « Pour ce qui est des commodités, les occupants bénéficient de l’appui des entreprises locales: l’hôtel voisin leur prête ses toilettes, la société Loxam sa photocopieuse et le magasin Kiloutou un groupe électrogène  »
    La télé ne vient pas filmer de telles choses (d’ailleurs peu spectaculaires).
    Mais le lien « d’abandonnés » dans certaines provinces rurales (le mot à la mode serait les territoires) semble jouer en priorité, quitte à y perdre un peu de recettes…..

  29. Je pense d’ailleurs que parmi les acheteurs dont tu parles, il y a des gens qui, en raison de la situation de blocage des routes, achètent pour la première fois en ligne. Certains, qui n’osaient pas le faire, vont se rendre ainsi compte que c’est finalement très facile … et il est évident qu’on a là, pour une certaine proportion de ces nouveaux acheteurs, un nouveau comportement qui risque de s’avérer durable.

  30. Petite catharsis, entre gilets jaunes, anarchie, nihilisme punk, et oublis dans le top 500 ;-)
    Quelque chose va mal, de nouveau… Here are Buzzcocks.
    Pete Shelley est mort, paix à son âme et honneur à son œuvre.

  31. Il est vrai que les gilets jaunes ont fait le buzz en sortant de leur coquille !
    Pour en revenir à la vente en ligne les nouveaux vont s’apercevoir qu’il n’y a rien de magique puisque c’est soumis aux aléas de la route comme pour les simples clients, et que lorsque le contenu apparaît clairement et est tentant,au vol (experience avec chronopost, qui n’est pas exactement La Poste).Et après, bonjour les démarches!

  32. :smile:
    Bien content que tu relaies ce type d’ambiguïtés, parfois moins, ou plus, visibles.
    Je crois avoir posté (avant l’avènement les gilets jaunes) un commentaire à ce sujet — Le Monde — et de mon début d’incrédulité quant à ce journal plutôt macronolâtre ; ce qui est à la limite plus gênant que d’être mondialiste vu son titre.
    Macron a mis ce journal dans sa poche (mais n’est-ce pas le contraire ?), et le fond de sauce en est de plus en plus insupportable, du même goût que celui d’autres causeurs qui, prétendant s’affranchir de toute influence… sont l’influence, ou la deviennent. Brice Couturier est pour moi un exemple de cette dérive, incapable de séparer peuple et idiotie, contestation et extrêmes, sous prétexte de statistiques SVP. Aïe.
    J’arrête là, mais je me sens moins seul dans mon observation d’un monde à la dérive, d’une confiscation de la pensée, de la formulation de phrases choquantes qui ne soulèvent même plus un sourcil.
    Le monde n’est plus le journal que l’on pouvait trouver neutre, vrai ou modéré, il a franchi les lignes de son écriture initiale. :wink:

  33. Bernard, tu nous avais présenté sous forme de schéma circulaire publié dans le monde « qui possède quoi » , la propriété des médias écrits. J’avais appris que Notre Temps (eh oui retraite oblige!) appartenait à une congrégation religieuse. Dernièrement ils ont analysé et dénoncé les magouilles autour de la C.S.G.
    Et le Dauphiné libéré que je lis régulièrement( par relations) et que je trouve souvent intéressant, surtout dans le local, au Crédit Mutuel. Il a d’ailleurs lui même une histoire courageuse après la libération.
    « Le Monde » appartient de façon partagée assez obscure a Xavier Niel, Daniel Kretinsky , Mathieu Pigasse. Ce qui a moi ne me dit absolument rien.
    Une pensée plus générale: est ce que ce qui tracasse tout ce beau monde, cité par Mariane plus haut, ce n’est pas que personne n’a inventé le capitalisme, il n’y a absolument aucune pensée à l’origine, il se fait tout seul.Des cohortes de gens ont des pensées à son sujet comme les astronomes s’interrogent
    sur la lune , le soleil, les étoiles…C’est un peu frustrant, cette impuissance….

  34. Il est étonnant de voir que la plupart des gens qui lisent un journal ne savent pas à qui appartient le journal qu’ils lisent. Or, ils appartiennent presque tous à des milliardaires (une dizaine d’entre eux détient quasiment toute la Presse française), ou à des banques (ce qui revient sensiblement au même). La Presse alternative indépendante fait figure d’exception.
    La semaine dernière, je discutais avec quelqu’un qui est abonné à l’Est Républicain depuis des dizaines d’années et qui ne savait pas que son journal appartient intégralement au Crédit Mutuel.

  35. Je me rappelle qu’autrefois il y avait en couverture de l’Est Républicain un petit éditorial qui commentait, de manière parfois acerbe et incisive, l’actualité politique du moment. C’était très souvent intéressant. Depuis que le Crédit Mutuel est devenu propriétaire du journal (en 2010), cette rubrique a disparu. Cela s’inscrit dans une tendance générale de prise de possession des journaux par des milliardaires (ou des banques) et par la suppression illico du journalisme d’investigation politique dans les quotidiens régionaux. J’avais lu il y a peu, que toutes les rubriques « politique », « société » et « monde » n’étaient plus rédigés par les journalistes des quotidiens régionaux (sauf un journal je crois) mais repris sur les sources de l’AFP.

  36. Je crois que c’est le journal Ouest-France qui échappe à la règle émise ci-dessus.
    Pfffhhh ces Bretons, toujours hors-normes …. !!!! :wink:

  37. Je pensais que le Crédit Mutuel était un propriétaire plutôt rassurant ,idée sans doute inspirée de vieux clichés…..En tous les cas Le Dauphiné Libéré que je lis grâce à un cousin d’Isère qui me les passe pour ma cheminée, surpasse de beaucoup notre pauvre La Provence de Bernard Tapie. La Provence vient de la fusion du Provençal de Deferre (P.S.) et du Méridional très à droite. Il s’entendent très bien pour faire du fade depuis de longues années. Le Dauphiné Libéré a tenté le même genre de fusion, après la libération mais est vite revenu à son indépendance pour rester fidèle à ses convictions.(Il a résumé son histoire dans une édition spéciale d’anniversaire)

  38. Philippe Seguin et Marianne :des éclairages sensés et intelligents.
    Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement. et fait du bien à entendre.
    Autre exemple récent:
    Le président iranien a dit hier que l’Union européenne venait de démontrer qu’elle ne pouvait en rien décider de son indépendance économique et politique si elle n’avait pas l’aval des Etats Unis. Effectivement.

  39. Il y a eu aussi ces jolis vœux avant ceux de Jupiter, un joli résumé de la situation.
    Je précise que lors du réveillon du nouvel an nous étions chez des voisins pourvus d’une télé. À l’heure des vœux de sa majesté nous avons fait la même chose que l’auteur de cette vidéo : éteint la télé.

  40. Pour les amateurs de hamburger …
    Le hamburger « Gilles et John » servi au Bar Joe à Nîmes :
    Le pain, de couleur jaune, est garni d’un steak « rond-point », d’une sauce « lacrymogène » au poivre, et des oignons crus du « Potager de l’Elysée », sans oublier la touche finale, une sauce « CRS » à base de crème, ricotta, Saint-Moret.

  41. Bonne nouvelle pour les retraités ! (c’est pas souvent):
    la moyenne des retraites en France est de 1390€ par mois.
    De retour du Japon, mis à l’écart, Carlos Ghosn va prendre sa retraite;
    la moyenne va passer à 1420€ par mois !

  42. Macron a choisi d’être ferme contre les gilets jaunes mais les repressions policières ont joué contre lui car elles ont cimenté les gilets jaunes entre eux

  43. Qui se souvient du saccage du ministère de l’environnement de Dominique Voynet par des militant F.N.S.E.A. ne rencontrant aucun obstacle, le 8 fevrier 1999 ?
    La police arrivait une 1/2h après. Pas de comparution immédiate pour l’équipe prise sur le fait. Un procès « clément » (d’après leParisien.) en 2001 avec des amendes pour rembourser le matériel.
    Le jour même du saccage communiqué du « service du premier ministre » condamnant fermement cet acte.
    Mr Luc Guyau secretaire FNSEA regrette ce « dérapage » qui ne doit pas faire oublier la légitimité du mouvement agricole de l’époque..
    Le 26 juillet 1999 Dominique Voynet toujours ministre est rouée de coups par des chasseurs à Dole dans le Jura. Elle regrette le peu de réaction de ses collegues du gouvernement (cohabitation Jospin-Chirac).
    Finalement la République ne se sent outragée qu’ à des conditions variables:
    tout dépend QUI démolit QUOI, ou QUI frappe QUI…….

  44. Ah la FNSEA !
    Il y aurait là matière à un bon nombre d’articles sur ce blog. Je crois qu’elle est responsable de la misère agricole actuelle. Pas seulement elle évidemment … mais quand même !

  45. Voyez donc, nos élites n’ont absolument aucune idée, et contrairement à la frousse que cela pourrait engendrer, je suis assez content de voir que ce gouvernement est capable de faire le constat de son incompétence : le début de la sagesse ?

    Cela me conforte dans l’idée qu’une démocratie totale, avec 577 personnes tirées au sort et votant sur TOUT, absolument tout, est la seule issue à la gouvernance impossible par les partis… pris ! Je crois à l’intelligence de mes concitoyens si on les oblige, aussi divers qu’ils soient, à parler ensemble. C’est ainsi au niveau local dans nos petites communes, et sur les ronds points à gilets jaunes. Ok Pas de violences…
    On pourrait décliner ce tirage au sort à différents niveaux de la représentation, voire même connaître quelqu’un du Blogadupdup qui devienne député !
    Je suis extrêmement sérieux. Notre pays, l’Europe, les démocraties sont en danger, et je fais une confiance absolue aux humains, aucunement aux politiques de profession.

    Les Hommes politiques et les couches doivent être changés souvent… et pour les mêmes raisons. Georges Bernard SHAW

  46. très intéressante et cohérente vision. Croire à l’intelligence de tout ses concitoyens n’est pas facile pour tout le monde (même moi). C’est une noble conviction.
    Je connais quelqu’un (ouvrier du bâtiment) qui a été tiré au sort pour un procès en assise, concernant un « gangster »; il y a passé 15 jours à réfléchir. Pour lui, cela reste un souvenir très fort de cette responsabilité inattendue. Il en parle comme si c’était hier, les débats, l’accusé etc…
    Par contre quand on a l’occasion de côtoyer un peu des gens d’extrême. gauche on sent peu de révolte ni de ras le bol personnel. Ils ont des convictions révolutionnaires et estiment que le peuple a à être guidé. Les casses sont des « leçons » , des exemples, pour lui montrer la voie..Ils savent très bien que casser une vitrine de banque n’atteint en rien le système bancaire ou le grand capital. C’est une violence exemplaire mûrement décidée pour montrer.
    Personnellement je ne trouve pas le résultat très enthousiasment .Toutes ces démonstrations très viriles (car il y a de ça aussi) éloignent les gens âgés et les femmes des manifestations…

  47. Beaucoup de monde hier à la manif du 1er mai à Besançon (la presse a parlé de 3000 personnes, ce qui est sans doute de cet ordre-là car le cortège faisait 1 km de long). Plusieurs constats de ma part : la diminution de la moyenne d’âge (il y avait beaucoup de jeunes) et surtout le nombre important de slogans liés à la sauvegarde de la planète avec une vraie dimension politique (exemple de slogan : « Si le climat était une banque, y’a longtemps qu’on l’aurait sauvé »).

  48. J’étais très circonspect à l’arrivée de Mr Macron, de ses « amis » , de ses méthodes (si on peut appeler çà comme çà). Mais bon, faisons avec…

    Il ne m’en reste maintenant qu’une immense déception, mâtinée de colère sourde.
    Le seul résultat que je vois jusqu’ici, c’est tout ce qu’il a déstructuré avec habileté : les droits du travail, les partis opposants (certes moribonds), l’obstacle syndical, le consensus social , l’explosion d’un égalitarisme fragile, arquebouté sur la défense intraitable des plus nantis avec des arguments malhabiles ;
    le tout dans une arrogante inexpérience de la relation humaine très mal masquée par ses coachs et ses « proches » (ne parlons même pas de Benalla) et de tout ce que çà laisse deviner entre son image et ce qu’il est.

    Je me suis mêlé plusieurs fois aux gilets jaunes de mon secteur dans les rond-points, aux carrefours, je n’y ai trouvé que des gens plutôt simples, sincères, en colère mais non-violents , aucun casseur ni envie de casser…des gens à bout et sans horizon, pour eux et encore plus pour leurs enfants.
    Un « grand débat » pour en arriver à quoi? à les calmer en les fatigant, en les divisant (encore…) et , au delà, limiter la casse éventuelle des Européennes. Je ne sens rien d’autre suite à ce « débat ».
    Les gilets jaunes, çà ne l’interpelle pas, çà le tracasse simplement comme un caillou dans la chaussure. La seule difficulté étant d’arriver tranquillement à l’enlever sans s’arrêter de marcher.
    Son empathie s’arrête là. Au delà de l’homme politique, sa psychologie m’interpelle et m’inquiète.

  49. Je partage ton avis Michel mais avec une grande crainte supplémentaire : toutes les présidences récentes sont allées dans le même sens avec l’accentuation des dérives qu l’on connaît (fiscalité, propagande, etc.). Aujourd’hui, le monde visible est celui qui fait le buzz et donc agit selon son côté noir.
    Les régulations politiques que l’on nous a fait avaler (Europe, traités, etc.) sont des machines à broyer et je crois que ce qui est dans les cartons, c’est pire.
    Nous élisons d’ores et déjà des monstres, les produits gagnants de cette machine sans pilote. Ou nous les faisons émerger : Daesh ici, Aube dorée là, sur fond de paupérisation, de violence, d’ignorance et de haine.
    STOP !
    Ça et l’effondrement biologique, c’est accablant, je pose la question (j’ai mes réponses bien sûr mais j’ai peur de manquer de ressources) : comment faites-vous pour ne pas sombrer dans la dépression et adorer encore les limaces, votre voisin, ou simplement causer dans le poste ?

  50. Tu parles de l’effondrement biologique. A ce propos, les déclarations de Macron de ce jour sont cyniques : « C’est la première fois qu’au meilleur niveau scientifique sont établis des faits cruels pour nous tous et qui appellent à l’action. Ce qui est en jeu est la possibilité même d’avoir une Terre habitable ». La première fois que l’autorité scientifique en parle ? Mais de qui se fout-il ? Un chef d’Etat qui a des infos avec quelques dizaines d’années de retard … :alien:

  51. Propagande… et ignorance, incompréhension du sens du sacré, c’est à dire la vie.
    Macron est un produit hydroponique de la pensée, il se croît l’égal d’un homme augmenté, mais il est creux, vide de sens, menteur de profession. Il a donc été élu comme le meilleur d’entre-nous. Gasp.
    La phrase que tu cites montre le cynisme de son analyse :
    1. Il paraît reconnaître la parole scientifique.
    2. Il fait croire que l’action s’ensuit mais ne parle que d’un appel auquel il ne répond pas puisqu’il le généralise et nous renvoie la responsabilité.
    3. Il exprime enfin son doute sur la possibilité de répondre au problème posé sans en tirer aucune ambition, aucune sensation.

    J’y vois simplement son incapacité à accepter la seule solution possible car elle se trouve en rupture avec sa pensée, ce fameux changement de paradigme, de logiciel, l’intégration de la planète dans la facture.
    Effectivement rien de neuf sous le soleil. Sauf pour ceux qui prennent leurs vessies pour des lanternes. Ils continuent à nous pisser dessus !

  52. Je poursuis mon analyse, disons, ma relecture car je suis allé voir ta source. Le Monde, journal en bonne partie macronien puisque Xavier Niel gendre de Bernard Arnault, l’élite française qui a financé l’ascension de notre cher président.

    « Emmanuel Macron a annoncé lundi, après le rapport alarmant des experts de l’ONU, une série d’actions pour protéger la biodiversité. D’abord dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. « Nous devons très profondément changer nos modèles en luttant encore plus activement contre le gaspillage alimentaire partout dans l’économie », au niveau notamment « des écoles, des restaurateurs et des distributeurs », a demandé le chef de l’État.
    On voit là que le seul lien évident avec la biodiversité c’est l’alimentation, la bouffe, la distribution, je ne sais quoi encore. Rien sur les zones humides, les pesticides.

    Emmanuel Macron souhaite aussi « un changement dans nos modèles de production », ce qui n’est « jamais facile car nous vivons sur un modèle de production qui n’était pas conforme à cette prise de conscience », a-t-il ajouté. »
    C’est complètement l’inverse d’une pensée : ce n’est pas le modèle de production qui n’est pas conforme à la pensée, c’est l’absence de pensée du modèle de production qui n’est pas conforme.
    Il faut écouter Macron, remettre à l’endroit sa pensée perturbée pour comprendre son incapacité : celle de penser, d’anticiper, d’imprimer une véritable pensée politique, dans l’intérêt commun. Ou simplement de raisonner.

  53. D’accord avec toi, Christophe, sur ton dernier paragraphe, très juste, 2 messages au-dessus…
    auquel j’ajouterais que la coquille n’est pas totalement vide : Macron me semble fasciné , hypnotisé par tout ce qui « réussit », quitte à saper toute résistance à cette réussite.

    Je pense que les GAFA et leur modèle , çà le gêne parce qu’ils sont en train de prendre tout pouvoir (y compris le sien) …mais quelque part çà l’épate, il organise son programme politique et ses choix pour nous tirer vers ce mode de gestion, même si ses coachs le pilotent pour nous faire croire le contraire.
    Je le pense tout aussi fasciné par les 1% qui ont réussi ce tour de force d’ engranger près de 60% des richesses de la planète. Il leur voue une totale allégeance (son refus total de revenir sur la suppression de l’ISF en est un signe) , en la masquant avec des mesurettes visant à « améliorer », sans l’augmenter, la répartition du peu de gâteau qui reste.

  54. L’effondrement de la biodiversité est pour moi le Pb majeur à court terme. Les citadins s’en emparent , mais de manière encore floue, intellectuelle. Le rural que je suis l’expérimente hélas concrètement depuis 30 ans…Je n’ose même pas parler de ces familles se retrouvant avec des bébés sans bras évoqués récemment.
    Un simple exemple avec les pesticides , associé à un fait dont on ne parle jamais : au delà même de la nocivité des produits, le passage (il y a une vingtaine d’années) de la pulvérisation basse pression (qui ne pissait que sur le champ) à la haute pression qui nébulise en brouillard sur des centaines de mètres voire des kms.
    Cà a été le vrai début de l’hécatombe des insectes terrestres et aquatiques, des nichées innombrables où les oisillons meurent d’inhalation mais surtout de digestion d’insectes pollués avec exécution sans sommation dans la même journée.
    Si rien n’est radicalement changé d’ici 10 ans (les toutes dernières propositions macronniennes me font sourire), les dégâts seront aussi énormes qu’irréversibles.

  55. Dernière tranche du saucisson:

     » comment faites-vous pour ne pas sombrer dans la dépression et adorer encore les limaces, votre voisin, ou simplement causer dans le poste ? » nous dis-tu Christophe…

    Je ne sais pas vraiment…juste ne pas confondre dépression et pessimisme, pessimisme et lucidité. Je me calme avec les limaces (étonnant, non?) Je participe plus qu’avant à tout ce qui bouge, en pensant à nos enfants et surtout petits-enfants dont l’avenir ne dépendra pas d’eux mais de ce que Nous aurons laissé faire ou pas.
    Les gilets jaunes m’épatent et m’interpellent, même si je réprouve totalement les violences de qques voyous qu’on s’empresse de laisser faire, à la Castaner.
    Mais ils ne sont que le tout petit prémice à des choses bcp plus radicales si l’affolement « biodiversitaire » prend forme, et ce ne sont pas les solutions(?) actuellement proposées qui vont le calmer.
    Ou Macron n’est pas à la hauteur (ce que je crois) d’un défi qui est loin d’être simple .
    Ou il le sous-estime avec la pression des lobbys…ce que je crois aussi.
    …dans les 2 cas il prend de sérieux risques.

    Le vrai Pb étant : pour avoir qui ou quoi à la place? … »c’est moi ou le chaos » laisse-t’il comprendre. C’est une de ses dernières cartes, pas sûr qu’elle suffise. Il a neutralisé toutes les structures opposantes…grosse erreur car la rue n’a plus de représentants et se rebelle. Un pseudo-débat n’y changera rien.

    Je n’ai jamais vécu une telle présidence, aussi chaotique…Je lui reconnais que les temps ne sont pas faciles, mais il n’a pas encore compris que la monarchie c’est fini et que le pouvoir se partage.
    L’unanimité permanente de ses ministres, de ses députés, tous coachés avec les mêmes phrases pour balayer toute erreur ou critique ,est risible et pitoyable .
    L’inexpérience mâtinée d’entêtement, d’arrogance (et pour moi d’incompétence parfois à la limite de l’infantile), le coupent de « sa » population.
    La note risque d’être salée.

  56. PS:
    Merci Christophe pour cette édifiante Vidéo produite par une équipe que j’adore…des Belges, donc presque aussi bons que des ch’tis! :tongue: :silly: , LES vrais humoristes du moment.
    Le Meurice à lui tout seul vaut largement son pesant de bièèère beeeelge! :heart: :heart: :wink: :wink:
    La Classe, la vraie!!!

  57.  » comment faites-vous pour ne pas sombrer dans la dépression et adorer encore les limaces, votre voisin, ou simplement causer dans le poste ? »
    Je profite au mieux du moment présent en essayant de me comporter au quotidien de manière à respecter la nature et à ne pas alourdir la facture, mais je ne crois pas à un ressaut de la conscience des citoyens dont le mode de vie est dicté par la surconsommation qui détruit tout et qui alimente les profiteurs que sont les multinationales et leurs actionnaires à la vue courte.
    Je ne vois pas d’issue autre que l’extinction des espèces et la nôtre avec. :alien:
    Fort heureusement je n’ai pas d’enfant mais je pense sincèrement à tous ceux qui en ont. Je me dis aussi qu’il faut être inconscient aujourd’hui pour avoir un projet d’enfant. Le dérèglement climatique et la disparition des espèces nous promet des jours terribles.
    Je ne sais pas si vous avez vu l’émission La Grande Librairie du jeudi 2 mai avec Fred Vargas, Enki Bilal et Marc Dugain mais ça m’a confortée dans mon pessimisme. Tous les feux sont au rouge écarlate mais tout le monde continue dans le même sens. Seuls certains s’en sortiront peut-être et ce ne seront pas les plus pauvres. :devil: :devil: :devil:

  58. Bonjour Maïvon,

    Sans vouloir monopoliser le Blog de Bernard, qui , je l’espère, me pardonnera cette énième intrusion,

    Je dirais que je vois peut-être le Pb avec d’autres lunettes, en partie de par ma profession qui me met en contact riche, non commercial, avec bcp de personnes de tous âges et de tous milieux. Une vraie prise de conscience s’installe, vite, bien que récente pour bcp, encore floue et informelle. Encore surtout individuelle aussi, comme la mienne ou la vôtre.
    Mais je sens tout aussi bien qu’on s’approche d’un point où il faudra peu de choses pour que çà se fédère.
    Simplement le ciment sera plus la peur que l’analyse fine de ce qui se passe, avec derrière çà des actions ou réactions imprévisibles. Tout çà favorisé par des réseaux sociaux qui rebondissent bien plus sur l’émotion que sur la réflexion.
    Cà sera loin d’être parfait, mais çà va réagir, peut-être durement voire dangereusement, mais pas forcément.

    En face : lobbys, multinationales, Gafas, politiques corrompus…des colosses apparemment inattaquables, tout sauf des bisounours, mais aux pieds d’argile plus molle qu’on ne le pense ,qu’ils masquent avec une certaine peur donc avec habileté.
    2 énormes faiblesses dans ces structures :
    -la peur de voir s’éroder leur pouvoir d’influence sur les Politiques , et sur une population qui pourrait les rejeter, la limite de la limite les arrête tjrs.
    -la PEUR de la moindre diminution du rendement de leur activité qui est leur seule préoccupation ; ils ne sont pas spécialement contre la biodiversité, simplement ils ne s’en préoccupent pas, la tête n’est que dans le guidon du rendement.
    Une simple chute de 10…20% et c’est l’affolement. Elle peut être provoquée par des choses apparemment insignifiantes : avez vous observé l’affolement des grandes surfaces et leur changement de cap immédiat après la simple apparition de cette appli permettant la surveillance de la dangerosité chimique des produits de consommation courants?
    En qques semaines cette simple appli a plus fait pour l’écologie au quotidien que toutes les revendications depuis René Dumont (1974). J’exagère à peine… Peu de gens s’en servent pour le moment, mais elle a suffi pour réveiller la peur et un changement manifeste dans le camp d’en face.

    Si la population d’un seul pays (pourquoi pas le nôtre?) décidait par ex. de boycotter totalement Amazon pdt simplement 1 mois ferme, le colosse vacillerait sur des pieds d’argile bien ramollis…Là ils trembleraient… avec en plus l’appréhension majeure que çà gagne d’autres pays (ce qui peut parfaitement être le cas dans ce climat général de peur qui gagne).
    Tous les consommateurs ne suivraient pas (ne soyons pas naïfs) mais une forte minorité serait déjà bien suffisante pour les atteindre dans leur rendement comme (et surtout) dans leur psychologie…la peur changera de camp….Jouer avec la peur mais sans conflits aux conséquences imprévisibles.
    Passer par la réflexion de fond? trop lourd, trop anxiogène, et on n’a plus le temps!. Mais la forte inquiétude est suffisamment installée chez tous pour que ces armes là commencent à fonctionner.

    Nos vraies armes (les seules à mon avis) sont là , par l’attaque directe squizzant les Politiques. Leurs pieds de glaise suivront ces traces là, ils sont incompétents et surtout bridés , mais pas fous.
    Si rien ne part de nous, rapidement, …alors ma « lucidité » pourrait rejoindre votre pessimisme…voire la dépression de Christophe! (que je salue bien :smile: )
    Ce n’est pas encore le cas.
    Bien amicalement

  59. Merci de tes analyses, elles valent bien plus que ce que je lis dans le Monde, écrit par des journalistes-pantins.
    Tu dis que le ciment de la prise de conscience (ou de la contestation) pourrait être la peur. Peut-être, sans doute même, mais la peur me semble paralysante. La peur tétanise, elle empêche à mon avis toute action.
    Par contre, si l’on parlait moins de l’évolution du climat ou de la diminution des ressources (naturelles, énergétiques …) qui sont deux thématiques qui font peur et qui paralysent l’action, et que l’on parle un peu plus de la défense du Vivant, il me semble qu’il y aurait peut-être un engagement plus fort de nos concitoyens car moins basé sur la peur. C’est pourquoi je vois plutôt d’un bon oeil l’arrivée au premier plan du thème de la biodiversité dans le débat actuel.

  60. Aucune dépression en ce qui me concerne, que chacun se rassure.
    Par contre, je dois l’avouer, en apprenant que ce fameux continent de plastique qui flotte sur les océans représentait 1% de la totalité, et que les 99% restants se trouvaient par le fond, je dois dire que j’ai pris une claque. Dans le monde terrestre je suis comme beaucoup et comme toi Michel, j’ai assisté à l’effondrement, plutôt à son avenue. Les Champs-Elysées sans doute.
    Mais les océans…
    Le monde dans 20 ans aura sans doute changé de gueule, j’espère que ce qu’on doit avaler en ce moment sera moins indigeste, et j’y tiendrai le rôle que je peux si je suis encore debout. Sinon, mon âme vous soutiendra et vous boirez ma bière !
    Ce blog montre donc une fois encore que l’usage du feu par l’homme peut rester raisonnable.
    A votre santé !

  61. Tu sais Bernard , la phase de la peur paralysante, Je la pense derrière nous.

    Elle a débuté bien avant Macron, au début des années 2000 avec l’arrivée des « cabinets de consultants » inspirés par les méthodes américaines de gestion des entreprises , cabinets auxquels on a laissé (ou donné) tout pouvoir pour « restructurer », laminer les droits sociaux , imposer des conditions de travail limites, des baisses de salaire et des horaires augmentés, justifier des vagues de licenciement à partir d’arguments tordus mais malins qui avaient rarement qque chose à voir avec de possibles difficultés réelles .
    Début de l’attaque chez France-télécom et Renault restée dans toutes les mémoires.
    Personne ne les avait vu venir, et là tout le monde a été sidéré, tétanisé, tant la vague a été forte et brutale. La peur de la perte d’emploi a bloqué tout le monde sauf les plus « faibles », balayés psychiquement par la méthode et par l’impasse, avec suicides et burn-out en masse. Puis ces « méthodes ont gagné toutes les grosses et moyennes entreprises.

    En même temps commençait l’explosion des revenus des « 1% ». Le tout avec l’aval politique, de droite comme de gauche,
    ce qui explique, en partie, l’avènement de Macron , tellement plus jeune et proche de nous.(?)

    Là, 2è phase de sidération. Election comme jamais vu, Changement radical annoncé, dialogue promis : le pays s’arrête , attend de voir….quoi? Une réforme/travail encore pire imposée à la russe , l’abolition de l’ISF, le rabotage des budgets associatifs et sociaux avec une arrogance qui va jusqu’à supprimer l’APL aux étudiants (une économie de bout de chandelle mais bien révélatrice) , l’écrabouillage des retraites etc etc…. La claque est forte et nous sonne encore pdt 8 mois.

    Et là démarre le mvt des gilets jaunes, soutenu rapidement par…86% des Français(es), qui est tout sauf un ressaut anecdotique , puis les 2 millions de signatures pour le climat et la biodiversité. Tout le monde n’est pas dans la rue, mais la paralysie s’estompe, balayée d’abord par les adultes et, jamais vu, les plus âgés. Le vernis d’individualisme forcené d’une jeune génération que je trouve encore très égocentrée commence lui aussi à se craqueler.
    Il y a maintenant bien plus de vigilance que de paralysie…Enfin je le pense.

    Christophe, puisque je te sens bien retombé sur tes pattes :smile: , je te dirais qu’en plus du continent de plastique du Pacifique, il y a une couche Phénoménale de dioxine dans tous les fonds marins de la Baltique et de la mer du Nord, amenés par les fleuves européens et surtout russes, avec donc des poissons pêchés dans ces zones qui normalement devraient être totalement interdits à la vente…
    Mais Omerta oblige…
    Je me rabattrais bien (c’est pour les Vegans) sur les cuisses de grenouilles de mes anciennes cressonnières…mais y en n’a plus!…Quand je pense que mes gamins ramenaient des bocaux plein de tétards à l’école « pour montrer à la maitresse »… S’ont même une fois ramené un rat musqué ; je te dis pas la panique!! :w00t: :w00t:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: