Populations d’oiseaux en berne !

L’endroit où j’habite est très préservé : forêt derrière la maison, nombreuses haies, végétation diversifiée, peu de cultures aux alentours …

Mais, malgré tout, les populations d’oiseaux baissent au fil des années. Je ne parle pas de la fréquentation du poste de nourrissage en hiver qui a toujours été très fluctuante, mais de la densité d’oiseaux nicheurs à la belle saison.

Quelques exemples :

Le troglodyte ne niche plus autour de la maison depuis trois ou quatre ans.


Je ne vois plus la mésange à longue-queue que certains hivers, et jamais en période de reproduction.

Le pic mar se fait rare, lui aussi ne se manifeste plus qu’en hiver … et encore très rarement !

Même la fauvette à tête noire, encore très nombreuse il y  a quelques années, a vu ses effectifs chuter en 2019.

Mais c’est surtout au niveau des espèces dites « cavernicoles, qui se reproduisaient autrefois dans mes nichoirs, que la population baisse.

Aucune nidification des rouges-queues noirs et à front blanc depuis trois ans.


Aucune reproduction de l’étourneau dans mes nichoirs depuis au moins 10 ans.

Disparition complète du moineau friquet.

Pour la première fois, la sittelle ne s’est pas reproduite autour de la maison en 2019.

Et surtout, disparition complète du torcol qui était en quelque sorte l’espèce la plus emblématique de la maison.

Globalement, le bilan n’est donc pas très rose (mais attention, je ne parle que de la zone qui est directement autour de la maison, pas de ce qui est un peu plus distant).

Et chez vous ?

25 réflexions au sujet de “Populations d’oiseaux en berne !”

  1. Un peu partout, et chez moi aussi, je trouve comme toi que les passereaux ont trinqué, paraissent absent ou moins divers, aussi bien en période de nidification qu’à la mangeoire.
    Mais je suis trop peu assidu dans mes observations pour aller au-delà de la sensation de vide. L’effondrement des insectes, des étés très chauds et d’autres aléas climatiques se sont peut-être conjugués pour donner des années creuses, perturber la reproduction, empêcher l’accès aux ressources alimentaires.
    Une nouveauté aussi pour moi, est-ce un constat partagé, c’est l’omniprésence de la pie. Elle vient au tournesol, jamais vu ça avant. :wassat:

  2. Constat à peu près analogue sur les présences (sauf torcol et friquet jamais vu ici). :sad:
    Je suis étonné de ne pas voir de photos de pic vert dans tes clichés en parcourant le blog: voilà un animal que je vois beaucoup et bien plus familier que le pic épeiche ou le pic mar.
    Absent chez toi ou trop commun pour le photographier ? :smile:

  3. Non, mon beau Christophe, c’est pas l’année des beaux vidés
    (c’est juste parce que je sais que mon jeu de mot va faire un effet boeuf)

  4. Fifi, je vois et j’entends souvent le pic vert. J’ai fait des photos très sympas en 1980 (j’avais trouvé le nid) mais c’est en diapos, il faudrait que j’aie un scanner pour les numériser. Depuis que je suis passé à la photo numérique, je n’ai fait que des photos très moyennes de cet oiseau et effectivement il n’y en a pas sur le blog.

  5. Et des Grands Corbeaux vus constamment dans la vallée de l’Ognon. C’est un fait nouveau pour moi.
    Tout ça me redonne envie de remettre en place mon poste de nourrissage avec déchets de viande.

  6. je ne suis pas très connaisseur sur les oiseaux, mais la diminution très nette des insectes est sans doute une des causes..les corvidés se portent aussi bien par chez moi : un peu normal, ils sont particulièrement intelligents, et cohabitent très bien avec l’homme..c’est un peu la terreur des petits oiseaux..les pies attaquent en bandes organisées, les corneilles noires (à deux) font fuir des buses beaucoup plus grosses qu’elles..l’emballement climatique en cours va rebattre les cartes pour beaucoup d’espèces, nous compris.. je réfléchis au jardin pour faire face à des orages de grêles à venir jamais vus de ma vie..

  7. Concernant la population de geais dont parle Fifi ci-dessus, je constate qu’on est retombé d’un cran. Il y a eu une vague d’arrivée énorme il y a deux mois mais on ne retrouve plus la même quantité aujourd’hui, même si les effectifs restent supérieurs à ceux des hivers précédents.

  8. Alors que je viens de passer devant ma fenêtre, je remarque qu’il y a une invasion de moineaux au sol sous ma mangeoire. Cela m’étonne un peu parce que s’il y a des quantités phénoménales de moineaux domestiques à ma mangeoire à Autrans, ici chez moi, je n’en vois jamais. Je prends mes jumelles et …
    Ce sont des moineaux friquets !!!
    Et j’ai toujours un unique pinson du nord mâle, toujours aussi beau. Il se remarque au premier coup d’oeil au milieu des pinsons des arbres, moineaux, verdiers …
    Petites question : Est-ce qu’il faut mettre un « s » à « friquet » ? Je ne sais jamais dans ce genre de situation ce qu’il faut faire.

  9. Ça dépend de la température Etincelle , s’il fait froid tu peux mettre un « S » à friquet … ça fait frisquet !! :tongue:

  10. Et si jamais il fait vraiment trop froid et qu’il y a trop de zef, tu enlève le z’f et tu mets un « b » à la place. ça fait « briquet ». Et ce moineau briquet te servira bien pour allumer le chauffage ! :w00t:

  11. Yves, il n’a pas de souci particulier, je viens de remplacer dans mon article la photo du troglodyte faite par une autre photographiée quelques instants plus tôt. C’est juste parce qu’il m’a semblé plus parlant de mettre une autre photo. Naturellement, dès que tu auras constaté de visu le pourquoi de la chose, je remettrai la photo originale.

  12. Je laisse les deux images jusqu’à ce soir, afin que les lecteurs du blog qui ont suivi la conversation sachent de quoi on parle. Je dois dire que quand tu as mis ton premier commentaire, j’ai vérifié et je me suis dit qu’effectivement l’oiseau avait un bel abcès (ce qui arrive d’ailleurs parfois, je l’ai déjà constaté sur des mésanges). Et puis, c’est en allant voir sur mes autres photos que j’ai vu qu’il s’agissait en fait d’un bourgeon de vigne.

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: