7 réflexions au sujet de “Aigrette funambule”

  1. Je n’ai donc pas été présent ces trois derniers jours because une AG au Croisic où je me suis emmerdé à mort. L’aigrette garzette a été l’une de mes rares compensations de ce petit voyage.

  2. Bravo pour les photos !!!!!!! Elles sont de toi ou de Joëlle ?
    C’est curieux de voir comme certains oiseaux cohabitent avec l’homme…
    Le héron cendré en fait de même, je l’ai photographié plusieurs fois à Besançon au bout du faubourg Tarragnoz vers l’entrée du tunel…
    Mais est-ce une coïncidence ou alors les échassiers font tous pareil ?

  3. Plutôt équilibriste, l’aigrette ! Et douée avec ça. On dirait bien que sur la deuxième photo, elle a attrapé un poisson, non ?
    Et pour l’identification, c’est plus facile. On lui voit nettement mieux les pieds jaunes que quand elle a de l’eau jusqu’aux genoux.
    T’es quand-même un sacré veinard, Nanard. Passer quelques heures (minutes ?) sur le port et assister à un numéro de cirque juste devant toi !

    Bon, je me demande si les autres associés, ceux de l’AG en question, lisent ton blog… parce que s’ils ignoraient que tu t’étais emmerdé, maintenant, ils savent.

  4. Finalement, ce n’est peut-être pas une aigrette pêchant un poisson comme semble le suggérer Anne, mais tout simplement une aigrette qui, voyant son reflet dans l’eau, croit y voir l’amour de sa vie et se fend d’une très beau baiser aqueux (sans jeu de mot !!!).

  5. et moi j’ai vu la même chose d’un autre échassier, également perché sur une corde de bateaux, un héron bihoreau (el huairavo…), à la tombée de la nuit dans le port de Coquimbo (Chili)…

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: