23 réflexions au sujet de “Vivement la St Marguerite !”

  1. Et la Toussaint, elle te prend par où ?
    Esprits sensibles, tentez de suivre ce scabreux périple auquel nous invite, depuis son île nordique, le maître de céans. Car, pour lui, la culture tient, en partie indélébile, à la première syllabe du mot.

  2. Eh ben ! Pas très romantique !
    Je dois avoir l’esprit un peu moins mal tourné que toi parce qu’il m’a fallut un petit moment pour comprendre …
    Mais je dois quand même avoir l’esprit un peu mal tourné parce que finalement, j’ai compris.

  3. Gentille oetincelleo, je m’interroge : ton tutoiement s’adresse-t-il à Bernard ou à moi ?
    Ayant tous trois fait assaut d’esprit tordu, nous devrions finalement parvenir à nous entendre sur le caractère romantique ou pas de l’amour lorsqu’il entre en contorsion, selon la partie du corps et le moment de l’année impliqués.
    D’accord, tout ça est bien tarabiscoté. Mais en va-t-il autrement de l’insondable ambiguïté des sentiments ?

  4. Gentil Robert, mon tutoiement s’adressait à Bernard.
    Cependant, oui, je me rends compte que j’aurais tout aussi bien pu écrire ça pour toi (sauf si mon tutoiement te gêne).
    Sans Bernard, je n’aurais pas écrit ce commentaire puisque c’est lui qui a mis des points de suspension.
    Et sans toi non plus, puisque tu m’as aidé à remplir ces mêmes points de suspension.
    J’avais bien besoin de vous deux à la fois ! (Sans esprit tordu, s’il vous plait !)

  5. Non, non le tutoiement me va très bien… c’est que je ne savais pas à qui tu adressais ton commentaire, aimable conciliante.
    Besoin des deux à la fois, en ce lendemain de Saint-Valentin. Bravo !
    Le tout était de tordre mon esprit pour le rendre plaisant à mon bonheur et au vôtre…

  6. Pour celles et ceux qui voudraient participer au petit dimanche musical, merci de proposer vos noms d’artistes ou de disques, je prépare mon article de demain ce soir. C’est donc encore possible de proposer des noms jusqu’à 18 heures (voir l’article « allez, remettez-en une troisième couche »).

  7. Pour éviter le problème (auquel je n’ai pas encore été confronté), je suis en train de coudre une deuxième fenêtre dans ma combinaison d’apiculteur : à hauteur de pubis.
    Avec ça, les prétendants devraient filer dare-dare.

  8. Triste histoire sauf que… petit cadeau vidéo, je n’en suis qu’à quelques dizaines de minutes : de superbes témoignages humains sur l’amour.
    Enjoy dirait Sir Dupont. :wink:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: