1 réflexion au sujet de “Hommage à Bashung (2)”

  1. J’ai un énorme regret. Celui de ne l’avoir jamais vu sur scène.
    Il a ce point commun avec Gainsbourg d’avoir su faire une musique exigeante mais populaire (pas tous les albums, je l’accorde).
    Même si j’écoute encore d’anciens albums, j’ai une préférence pour ses derniers. Et puis sa voix… En écoutant à la suite l’enregistrement de 1995 et celui de l’année dernier dernière, on se rend compte à quel point elle a prit de la profondeur.
    En tout cas, merci, Bernard, pour cette série d’hommages.
    Ton week-end est terminé, ta Joëlle est revenue et Dylan n’est pas mort…

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: