20 réflexions au sujet de “L’aigrette garzette (1)”

  1. La dernière photo me semble extraordinaire. Elle sort complètement des clichés oiseaux. Je vois cette aigrette comme un personnage du cinéma muet… charlot par exemple… cherchant quelque chose dans la poche intérieur de son veston…

  2. Bien vu Luc !
    Il est vrai que cette dernière photo sort de l’ordinaire.
    Inconsciemment ou non, lorsqu’on choisit les photos d’oiseaux qu’on va montrer, on reste dans les mêmes clichés et finalement c’est bien dommage.
    Voir toujours le monde sous le même angle n’est pas ce qui est le plus enrichissant.
    Bernard n’a pas laissé de côté cette dernière photo et c’est tout à son honneur.
    Moi aussi, j’avais fait une pause sur cette photo mais pas pour la même raison que Luc (Sa raison à lui est bien meilleure que la mienne ! :sad: ).
    Ce n’est pas une déformation professionnelle, mais on dira plutôt une déformation passionnelle, j’ai admiré les « courbes de niveau » du dessous de l’aile de l’aigrette.
    Si Bernard avait découpé et présenté juste le reflet du bout d’aigrette de cette dernière photo et avait posé la question Kesako, je me demande si quelqu’un aurait trouvé.

  3. Justement, pourquoi ces bouts de pattes jaunes ?
    Je me suis posée la question et je me pose toujours ce genre de questions comme si tout devait avoir une explication (c’est mon côté scientifique).
    Est-ce que vous pensez, vous que tout doit avoir une explication, même la couleur jaune du bout des pattes de l’aigrette ?

  4. Oui, on sait bien que pour Bernard, une femme doit être attachée au pied de la table de la cuisine avec une chaîne qui ne lui permet pas d’aller plus loin que le frigo, l’évier et la cuisinière …
    :tongue:

  5. En fait, l’aigrette garzette est entièrement jaune… mais la combinaison isotherme comme la doudoune blanche cachent presque tout.
    C’est comme ça : on ne verra jamais un oiseau à poil !

  6. Clichés magnifiques ! On en a plein les yeux. Merci Bernard.
    Surtout la dernière qui n’est pas orthodoxe !
    Question : entre Poligny et Lons le Saunier, ce jeudi 17 décembre à 10 h 55, j’ai vu un couple d’Aigrettes en train de chercher pitance dans un champ de maïs.
    (… Promis ! Je n’avais pas abusé du Mac Vin… c’était sur le trajet aller !)
    Est-ce bien normal docteur ?

  7. Oh mais moi, je vois tous les jours des grandes aigrettes (entre 1 et 4) dans un champ près de chez moi (seulement l’hiver) et je n’ai pas bu non plus !

  8. Ce n’est pas parce que tu as vu des grandes aigrettes et qu’il s’agit bien de grandes aigrettes que cela prouve que tu n’as pas bu ! :smile:

  9. Par contre, le fait que tu aies vu entre 1 et 4 aigrettes et que tu sois dans l’incapacité d’avoir pu compter exactement le nombre prouve au contraire que … :sick:

  10. La semaine dernière, il y avait une grande aigrette à Brussey, au bord de la rivière, visible depuis mon bureau. L’hivernage en Franche-Comté s’accentue, année après année.

  11. je pense que les pattes sont de couleur jaune car l’aigrette garzette capture les poissons en remuant la vase avec ses pattes, pour les déloger. Ainsi la couleur jaune bien visible favorise le départ des poissons que l’aigrette n’a plus qu’a attraper avec son bec !

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: