La carotte jaune du Doubs

La Franche-Comté n’est pas une terre de tradition maraîchère. Pour cette raison, les variétés de légumes typiquement originaires de cette région sont rares (on ne peut pas habiter la plus belle région de France et avoir tout le reste, faut quand même pas exagérer !).

Je ne connais que deux variétés qui semblent venir de Franche-Comté. La première, à vrai dire, je ne la connais que par son nom et ne l’ai jamais vue. Et pour cause ! Il s’agit du mythique pois de Frasne, originaire du Haut-Doubs, qui semble avoir disparu de la circulation à tout jamais.

Par contre, je connais bien l’autre variété. Il s’agit de la carotte jaune du Doubs. C’est l’une de mes carottes préférées.

La semaine dernière, mon frère a labouré le jardin qui est en plein champ. Je me suis aperçu dimanche que le soc de la charrue avait retourné une carotte que j’avais oubliée de récolter. La carotte était coupée en deux, elle était de taille impressionnante. J’ai récupéré ce qui était récupérable. Malheureusement, je n’ai pensé à la photographier en vue de cet article qu’une fois épluchée. Mais les photos donnent quand même une idée de la taille de la carotte entière.


Cette variété semble originaire du début du 19ème siècle. A l’époque, on l’appelait jaune obtuse du Doubs (en référence aux Francs-comtois que d’aucuns jugent très « obtus » ?). Elle fut présentée pour la première fois dans le catalogue Vilmorin-Andrieux en 1885. Depuis, on la trouve dans un certain nombre de catalogues, elle n’a donc pas complétement disparu. J’ai acheté mes graines chez Baumaux.


Sachant que débute la période des semis de carotte, je vous conseille donc cette très bonne carotte, très sucrée, et qui, de surcroît, a une capacité de conservation étonnante (je les laisse en pleine terre tout l’hiver).

68 réflexions au sujet de “La carotte jaune du Doubs”

  1. :w00t: On ne fait pas les choses à moitié, dans le Doubs (ou plutôt en Haute-Saône …!)

  2. Bernard, lorsque je suis passée chez toi à la Toussaint, tu m’as donné quelques légumes. Essentiellement des courges mais aussi deux ou trois carottes.
    L’une d’elle était très claire, plutôt beige que jaune je crois mais très sucrée. C’était véritablement un régal.
    S’agit-il de la carotte dont tu parles ici ?

  3. La carotte du Doubs est très jaune. J’ai cultivé deux autres carottes plus claires cette année, il s’agissait de deux hybrides : « mello yello » jaune pâle et « white satin », blanche. Sans doute que la carotte dont tu parles est Mello Yello, très bonne aussi.

  4. Il me semble qu’elle était plus blanche que jaune pâle.
    Mais l’hiver est passé par là et je n’ai vu que du blanc ! LOL
    Est-ce que « white satin » (quel beau nom !) est sucrée elle aussi ?

  5. Trois des variétés de carotte F1 que j’ai semées en 2009 font référence à des chansons des années 70 :
    – mello yello
    – white satin
    – purple haze

    Hé, les vieux de ce blog, vous avez reconnu le titre des chansons ?

  6. Apparemment, il y a eu un problème ???

    Alors pour purple haze …

    et pour white satin …

    J’espère que cette fois, ça va marcher.
    Oh là là, les slow sur Night in white satin …
    Souvenirs, souvenirs, …

  7. Et tant qu’on y est, un autre slow bien de l’époque des « vieux » de ce blog … :wink:

  8. En voyant cette carotte il me vient une idée Bernard ! Et si cette année nous faisions des photos de nos légumes insolites……. 1er prix: une bouteille de vin de paille ou un pack de bières (pour moi ce sera de la kwak, merci) :tongue:

  9. Bernard, ce n’est plus possible ! Je cherche ce qu’est le Pois de Frasnes sur internet, et dans les résultats des favoris pour Pois de Frasnes, je tombe en première position sur…. »Le blogadupdup » C’est plus possible, il est partout celui-là, incontournable…… d’autant que, en dehors du fait qu’il signale qu’il a disparu, (le pois, le dupdup on sait où il est!) on n’y trouve pas le descriptif…c’est malin…. et je reste sur ma faim…. :smile:

  10. Non, pas spécialement.
    Je suis allée à Khajurao, lorsque j’étais étudiante et vraiment, c’est sublime.
    Ces sculptures érotiques sont d’une beauté et d’une sensualité à couper le souffle.
    J’y ai rencontré Gottam, de famille brahmane, petits-fils du grand prêtre de Khajurao.
    Grâce à lui, j’ai pu voir les temples hors des circuits touristiques et assister à une cérémonie dans un minuscule temple, au cours de laquelle, le grand-père de Gottam , vêtu d’un dhoti crassseux, a posé dans mes mains quelques grains de riz sucrés et sur mon front la marque de Shiva, vous savez, ce point rouge qu’on voit sur le front des indiens.
    Khajurao …

  11. Décidément, c’est la journée nostalgie …
    D’abord ces airs de slow …
    Puis l’évocation de Khajurao …
    Et maintenant, cette allusion à la flûte de pan (lien laissé par Yves à 15h07).
    Un air de flûte de pan, joué par un indien, à 4100 mètres d’altitude, sur un col andin (au Pérou), loin de tout, …
    C’était en 1978.
    C’était magique !

  12. Moi je vais à l’entrée de la ville-close à Concarneau ( 5 mn de la maison … ) C’est Micamac et c’est magique aussi !!!

  13. Si tu veux, Yves.
    Moi je persiste à croire (eh oui, je suis têtue) que se trouver nez à nez avec un indien, seul, qui joue de la flûte de pan, en plein milieu des montagne, après avoir marché (en montée qui plus est) pendant des heures, c’est plus magique que d’écouter de la musique des andes au milieu des touristes à Concarneau.

  14. Incroyable, je suis sûr que c’est le même groupe qui jouait à l’entrée de Concarneau lorsque j’y suis allé il y a deux ans.

  15. Question de moyen …. C’est plus facile pour moi d’aller écouter de la musique à Concarneau qu’en Amérique du Sud !!
    Alors je me pose là et je voyage en musique grâce à ce groupe .
    Et c’est quand même plus rare de se trouver nez à nez avec un indien qui joue de la flûte de pan dans le Finistère que dans les Andes , non ?
    :smile:
    Parce qu’en plus ….. ça monte en montagne ?
    Pppfff ….
    :wassat:

  16. Tu sais, Yves, quand je suis allée au Pérou, je n’avais pas un kopeck !
    j’ai travaillé pendant deux mois l’été pour payer le billet d’avion et après …
    L’aventure !

  17. J’avais semé cette variété à partir de graines kokopelli… aucune n’avait germé !
    Tiens je vais peut-être tenter de nouveau cette carotte jaune, bien que je ne sois pas certain de sa sensualité, caractère bien visible chez d’autres variétés !

  18. C’est quand même incroyable de lire, et ce, à plusieurs reprises, que les graines, notamment de tomates, achetées chez Kokopelli ne germent pas. Les graines de carottes non plus d’après ce que nous dit Christophe. Il faut boycotter Kokopelli pour cette arnaque, et ne plus acheter chez eux. Qu’on se le dise, et qu’on le fasse savoir ….c’est rendre service aux jardiniers ! Alors, eux qui se vantent d’aider les pays sous développés en leur donnant des graines, tu parles d’un cadeau, c’est un ssssssscandale comme dirait qui vous savez !!!! :angry:

  19. La sélection de graines, c’est un truc qu’il faut laisser aux professionnels je crois. Je paye une cotisation à Kokopelli, mais j’achète mes graines … ailleurs !

  20. J’ai remarqué que la carotte jaune du Doubs est commercialisée un peu partout dans toutes les jardineries, ainsi que d’autres variétés de toutes couleurs : violette, rouge, blanche, jaune pâle, avec coeur, sans coeur, il paraît que cette année c’est « très branché » !!!!! :tongue:

  21. Peut-être que c’est pour rendre les gens plus aimables, pour certains y’a du boulot, il va leur falloir en ingurgiter des carottes, mais avec toutes ces couleurs, on pourra en déguster en entrée, râpées ou en soufflés, en plat de résistance en tourtes ou en quiches, et en dessert en tartes et crèmes brûlées

    On va tous devenir vraiment sympas !!!!

    Tiens, un truc moins sympa, c’est que ce week-end on va dormir une heure de moins, pas cool…….. :tongue:

  22. quant à moi j’ai semé des graines de chez kokopelli (fleurs, légumes), elles ont toutes germées (en plus j’en ai donné à mon voisin qui a également réussi ses semis). Pourtant, je ne suis pas une « pro » . J’ai tout semé naivement….

  23. J’ai trouve des jaunes du Doubs chez semailles. Je viens de les semer… enfin, de les faire semer par mon amis Cédric… :smile:

  24. Ca y est, j’ai trouvé de la STEVIA REBAUDIANA en grande surface sous l’appellation « Pure Via ». Celle achetée en boutique Bio est verte, celle-ci est blanche, avec un goût moins accentué de réglisse. 3 € 20 les 80g. Elle est arrivée avec quatre mois de retard par rapport à ce qui avait été annoncé…

    « Dans notre exploitation de Nativia Guarini au Paraguay, nous veillons chaque jour à améliorer la production de la plante de Stevia »

    http://www.purevia.fr

  25. L’année dernière, j’ai trouvé chez Semailles, des semences de carottes du Doubs. Ça avait bien donné. Cette année, elles sont parties pour être extraordinaire. C’est normal: on a un vrai temps de cochon! :w00t:

  26. Bernard y reviendra sans doute, en tout cas je l’espère, mais il sera probablement utile d’y regarder à deux fois : il semble que la « jaune du Doubs » soit une variété obtuse (ce qui ne m’étonne guère !), et que la plupart des carottes jaunes du Doubs cultivées soient plutôt pointues… En gros, il est possible que la jaune du Doubs soit devenue rare (méritant du coup une action de conservation), bien qu’on ait l’impression de la perpétuer.
    La jaune du Doubs est obtuse, qu’on se le dise !

  27. Effectivement, il semble que la carotte jaune du Doubs ne soit pas pointue comme la plupart des autres variétés mais obtuse. Et celle qui est commercialisée ne semble pas être la bonne. Fort heureusement, Marie-Christine vient de me transmettre la véritable « carotte jaune obtuse du Doubs ». Ces quelques graines sont donc très précieuses (je les ai d’ailleurs reçues comme un trésor) et je les cultiverai l’an prochain pour une récolte de graines en 2013 (car il s’agit d’une variété bisannuelle). A l’automne 2013, je pourrai donc diffuser cette variété authentique. Cela dit, celle que je cultivais jusqu’à présent (et qui, si ma mémoire est bonne, est plutôt pointue) est très très bonne. A suivre donc.

  28. Je n’ai jamais eu d’aussi belles carottes comme cette année dans mon potager … Merci professeur Dupdup pour les graines et les conseils !!!
    :wink:

  29. Très belles carottes cette année, c’est aussi l’avis de jardiniers que je côtoie au village, mais c’est le cas pour bien des légumes (poireaux, haricots, échalottes, choux, etc.), en revanche, les aulx n’ont apparemment pas apprécié l’été en avril ni le printemps en juillet.

  30. Je pense que l’on peut tester n’importe quelle carotte en semis à l’automne, mais plutôt en septembre qu’en octobre. Il me semble donc que c’est un peu tard, mais tu ne risques rien à essayer quelques graines …

  31. Bonjour,

    Cette carotte est aussi disponible sur mon site : http://www.labonnegraine.com/

    Attention, ceci n’est pas du spam, juste une information.
    D’ailleurs, j’ai découvert votre blog en me rendant compte que j’avais des connexions qui en étaient issues. Mais j’ai été bien incapable de trouver de quel article du blog elles venaient …

    Bonne saison potagère !

  32. En général, on sème ses carottes en mars pour une récolte précoce et en juin pour une consommation en hiver. Et on évite le mois d’avril en général car les carottes semées ce mois-là sont facilement envahies de pucerons.
    Pour la première fois, j’ai essayé d’en semer en février (le 25 exactement) malgré le fait que la terre soit froide. On verra bien ce que ça donne …
    J’ai semé également ce jour-là des petits pois et des oignons.

  33. J’ai aussi planté des carottes jaunes du doubs, en plus de carottes rouge-sang et des white satin (la bonne graine et le biau germe pour les rouge-sang)
    J’avais préparé la terre en la mélangeant avec de la tourbe, un peu de terreau. La terre de mon jardin est très compacte, et j’ai essayé de la rendre un peu plus friable et légère, car il paraît que les carottes ne poussent pas si la terre est trop compacte. (A cet endroit, les poireaux, qui étaient restés tout l’hiver avaient déjà bien « travaillé » la terre avec leur racine. Et une fois tous récoltés, ils m’avaient laissés la terre plus friable.)
    j’ai cherché des variétés de carottes « réussissant même en sols difficiles ». Et j’ai lu quelque part, que la jaune ainsi que la colmar à coeur rouge en étaient.
    La colmar à coeur rouge est bien sortie, je l’avais plantée en mars. La variété rouge-sang que j’avais choisie parce que « intéressante pour régions ou arides » (selon le biaugerme) est bien sortie aussi. Mais la jaune du doubs ne sort pas bien. Sur les trois lignes semées (en mai, comme la rouge-sang) seulement quelques graines ont germés sur une seule rangée. J’attends encore un peu. Il paraît que la carotte est un légume qui peut être capricieux….
    Il faut dire aussi que la jardinière débutant que je suis sème toujours trop « serré ». J’ai fait pareil avec mes épinards que j’ai dû éclaircir encore et encore (heureusement, j’avais au même moment des batavia qui ne demandaient qu’à être agrémentées de jeunes pousses d’épinards, un délice).
    On m’a conseillé de mélanger graines de carottes avec radis et salades (à repiquer). Récolter les radis laisse la place pour les carottes, ainsi que les salades, qu’on repiquera ailleurs. Quelqu’un a déjà essayé cette méthode?
    Quant au sol, si quelqu’un a des « trucs et astuces » ou conseils, je suis preneuse.

  34. Je ne l’ai jamais fait mais beaucoup le font. Je crois que l’intérêt réside surtout dans le fait que les graines de radis sortent en quelques jours (contrairement aux carottes qui mettent plusieurs semaines). Les radis qui germent ainsi très tôt indiquent de cette manière l’emplacement de la ligne qui a été semée et on peut alors travailler facilement la terre de chaque côté de la ligne pour éviter que l’herbe ne pousse. Car le principal problème des carottes, dû au temps long mis pour germer, est l’envahissement par les « mauvaises herbes ».

  35. Une semaine après avoir laissé ce commentaire, mes carottes jaunes n’ont toujours pas levé… ou alors deux ou trois sur les trois lignes semées je pense que je vais refaire un semis. Les blanches n’ont pas donnée un bon résultat non plus. Sur une ligne semée, à peine le moitié des graines ont levé.
    Le jardinage est décidément l’école de beaucoup de chose, mais surtout de la patience :wink:

  36. salut Léa,
    Quand as-tu semé tes carottes ? certaines variétés peuvent être longue à lever.
    50% des graines levées pour des carottes moi je laisse ou alors tu avais semé très très clair.

  37. Il arrive que les carottes mettent 4, voire 5 semaines, pour germer.
    J’avais lu une fois que les graines se stimulaient les unes les autres pour germer et qu’il fallait mieux les semer serrées, avec évidemment l’obligation de les éclaircir par la suite.

  38. Il me semble que j’avais fait des semis assez serrés. De toute façon, c’est mon problème, je sème toujours trop serré, car j’ai l’impression que toutes les graines ne germeront pas.
    J’ai planté début du mois de mai, si je me souviens bien. Je vais encore attendre une semaine, puis je recommencerai.
    Mais je pense qu’il faut aussi que je travaille mieux la terre, et que je l’allège encore. On verra ça fin de l’automne (je n’ai pas de motoculteur). Peut-être avec de la terre végétale que fabrique la déchetterie avec tous les déchets verts. J’ai remarqué qu’elle était assez fine et légère.
    Ce week-end, je vais expérimenter la carotte ronde de paris. Il est dit que c’est une carotte qui, de par sa forme, vient bien dans les terres lourdes, puisqu’elle se développe en surface.
    C’est déprimant quand les semis ratent….
    Jardinage, école de la persévérance :getlost:
    Les white satin ne sont pas bien venues non plus :angry: . Je les ai semées dans une couche que j’avais préparée l’année dernière (1/3 terre du jardin, 1/3 compost, 1/3 terreau – j’y avais mis des tomates green zebra qui ont donné jusqu’en octobre et qui ont repoussé). J’ai tenté une ligne et sur la ligne, cinq ou six sont sorties…. Mais la terre est peut-être encore trop riche?
    Par contre, les carottes de meaux et les violettes promettent une belle récolte. C’est déjà ça. Et puis aujourd’hui, j’ai mangé une récolte de petits pois. A laquelle j’ai ajouté quelques toutes jeunes carottes, prélevées pour éclaircir encore les rangées.
    En tout cas, merci pour vos conseils. Et merci pour ce blog, toujours bien sympa :wub:

  39. Bernard, à ton avis, sous « mes latitudes », jusque quand puis-je semer les carottes du Doubs et celles de Luc. Mes premiers semis germes seulement: le 15 juin, ne sera-t-il pas trop tard pour un deuxième semi. Si oui, je mettrai des chaipluscomments qu’il me reste de l’année dernière… :smile:

  40. Moi non plus pas levé car toujours pas semé … bientôt. D’ailleurs je vais les semer sur une petite butte légère de 10 cm de haut, il parait que c’est mieux en terre lourde. :smile:
    Bernard surprise bientôt !!!

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: