L’épervier d’Europe

Un habitant du village m’a appelé cet été pour un sauvetage d’épervier. Celui-ci avait heurté une vitre, sans doute en poursuivant un petit passereau. L’épervier avait une aile légèrement froissée.

Je l’ai posé sur la branche d’un arbre fruitier. Après deux essais d’envol maladroits, l’oiseau s’est envolé vers midi. Jusqu’à la prochaine vitre ?

32 réflexions au sujet de “L’épervier d’Europe”

  1. Quelle fière allure! On dirait qu’il porte une cape (photos 4 et 5). Les pattes sont « accrochées » très haut sur le poitrail, et la queue est particulièrement longue. J’imagine que tout cela lui confère des dons de vol spéciaux?

  2. Apparemment un jeune, jeune tête de linotte si j’ose dire… A cet âge ils ne sont pas toujours très expérimentés. Mâle ou femelle? :ermm:
    Vu qu’on a pas la taille ni de repère précis… En tous cas, l’occasion de faire quelques jolies photos… :smile:

  3. Il y a quelques années c’était une buse qui était venu percuter une des vitre de la maison …. Je ne vous explique pas le bruit que cela avait fait alors que nous étions à table … Un coup à avaler sa galette saucisse ( tiens , je vais en faire ce soir !! ) ou sa bolée de cidre de travers !!!
    Après avoir retrouvé ses esprits , elle s’était envolée maladroitement pour aller percuter le grillage qui entoure le jardin … Y’a des jours comme ça !!!
    Une chose est sûr , grâce à cette maladresse , tu as eu de quoi faire de magnifiques clichés d’un oiseau que je vois très rarement par chez moi …. Alors que quand j’étais gamin , je me délectai du spectacle fascinant de l’épervier poursuivant sa proie au dessus du champs d’en face de la maison familiale .

  4. Est-ce que c’est l’aile droite qui était froissée ?
    Bien bel oiseau avec, entre autres, des yeux magnifiques.

  5. Ce jeune oiseau vivra sans doute encore de douloureuses expériences. Ces oiseaux poursuivent avec une telle vitesse et une telle habileté leurs proies qu’ils leur arrive souvent de traverser les buissons pour y cueillir un passereau. Dans cette poursuite, les chocs ne sont pas rares et parfois tragiques : un obstacle caché, une vitre, un grillage, et c’est parfois le piège.
    J’en ai vu plus d’un faire trembler un buisson pendant un moment avant de pouvoir en ressortir, parfois avec sa proie. C’est l’occasion d’une observation inoubliable, et les éperviers, comme certains accidentés de la route, doivent passer l’état de choc avant de poursuivre leur route, en passant parfois par le centre de soin.
    Superbes images d’un oiseau rarement vu aussi bien : trop éloigné, ou trop rapide lors de son passage à la mangeoire où il ne laisse le plus souvent qu’une volée de plumes.

  6. Waouh !
    Comment ont-ils fait pour filmer l’épervier depuis tant d’angles différents ?
    Ils ont du faire des prises de vue à différents moments, non ?
    Lorsqu’on voit l’oiseau par en-dessous, on s’imagine tout à fait à la place du petit passereau et on ressent vraiment la menace que représente l’épervier.
    Un obstacle soudain entre la lumière du ciel et moi (je suis l’oiseau) …
    Aïe, c’est pas normal ça ! Faut que j’me tire en vitesse … mais il est trop tard !

  7. Effectivement, c’est une prouesse. Mais les cinéastes anglais, vu leur long passé en matière de film animalier, c’est pas n’importe qui … !

  8. Je ne vois qu’une seule possibilité : un trajet habituel de cet épervier qui notamment passe par cet étonnant passage, un observateur aguerri et ensuite, de la technique !
    Ils sont effectivement très forts ces Anglais.

  9. « Comment ont-ils fait pour filmer l’épervier depuis tant d’angles différents ?
    Ils ont du faire des prises de vue à différents moments, non ? »
    En vidéo ou film animalier c’est très courant (perso, je ne m’en prive pas) et il n’y a rien à redire à cela.
    Le même trajet, Christophe, je n’y crois pas trop. Une des raison de l’efficacité relative de ce rapace est une capacité à adapter sa chasse en fonction de la proie et de la surprendre: l’habitude ne génère pas la surprise !
    Un animal de fauconnerie? Peut-être.
    L’observation d’une chasse se fait rarement en une fois. Il y a toujours une phase de l’attaque qui nous échappe, même à deux observateurs. C’est déjà difficile en milieu ouvert (faucon pèlerin par exemple) alors, en milieu forestier, la difficulté est encore plus grande. Ce qui ne nous empêche pas de saluer les séquences prises par nos amis anglais, qui, comme le rappelle Bernard, et malgré toutes les réserves que l’on peut lire ou entendre ici et là, demeurent de sacrés observateurs et de merveilleux photographes. :smile:

  10. Hu,hu! J’suis pas tout seul! :w00t:
    Oui, du coup j’oubliais: pour les besoins d’un film, surtout avec les moyens de la BBC, enlever les jets n’est pas un gros problème… :ermm:
    Vu la qualité de la vidéo difficile de trouver des traces sur les pattes, si encore les jets en laissent, si j’ose dire… :biggrin:

  11. Je me faisais la réflexion qu’il y a de moins en moins d’Éperviers d’Europe autour de chez moi quand ils étaient bien présents il y a 20 – 30 ans .
    Je viens de lire que la dernière femelle de Corneille de Guam (connue sous le nom de Mochong) sur l’île du même nom (archipel des Mariannes du Nord, dans l’Océan Pacifique) était morte en juin …. il ne reste donc désormais que deux mâles sur Guam .
    Encore la fin d’une espèce ?
    Des chercheurs de l’Université de Washington avaient estimé que la Corneille de Guam (Corvus kubaryi) devrait disparaître d’ici à 75 ans.
    J’ai bien peur que cela se fasse bien plus rapidement !!
    http://www.maxisciences.com/corneille-de-guam/la-corneille-de-guam-n-039-aurait-plus-que-75-ans-a-vivre_art11539.html

  12. Depuis 3 semaines environ, un épervier que j’ai seulement pu identifier hier (le prenant auparavant pour un faucon,qui, je me réjouissais déjà, allait nicher dans la cabane que j’avais confectionnée !), passe toutes ses matinées à empêcher les petits oiseaux qui raffolent de tournesol et de graisses à venir à la mangeoire…! Je peux l’observer… oui ! mais je vois beaucoup moins de variétés d’autres oiseaux ! Dommage…..

  13. Je crois qu’il est impossible d’avoir un poste de nourrissage un peu conséquent (avec pas mal d’espèces d’oiseaux), sans y attirer l’épervier.

  14. Saleté de bestiole !!!
    :devil:
    Moi il me laisse tranquille pour l’instant … C’est vrai qu’il devient rare autour de chez moi !
    Chez moi , le féroce de la mangeoire est un rouge-gorge …

  15. Dan, je suis jaloux :biggrin: Vivre une expérience pareille doit être formidable lorsque ça se passe dans son propre jardin ! …

    Je trouve que cet oiseau est très rare à observer en pleine nature, je n’ai pu l’observer qu’une seule fois il y a un peu plus de quatre ans à Franois, à l’époque je tenais un blog intitulé « nature-ailes25 » et j’avais mis en ligne la photo de ce rapace prise à main levée depuis ma voiture… (j’étais à environ 300 mètres de lui) ; C’était toi Bernard qui m’avais précisé que j’étais en présence de l’épervier…..merci ! :happy:

    http://nature-ailes25.skyrock.com/photo.html?id_article=1300678138&id_article_media=-1

  16. urgent depuis 2 jours un épervier est enfermé dans la blanchisserie rld de longvic 21160 malgré les portes ouvertes ne peu sortir et s affaibli

  17. Incroyable : un épervier poursuivait à l’instant un pic vert au-dessus de la maison. Les yeux plus gros que le ventre ?

  18. Dimanche alors que j’observai le Balbu au dessus d’une vasière , deux jeunes Faucons crécerelles piquaient sur un groupe de Courlis corlieu !! Là-aussi les proies (qui n’étaient pas plus effrayés que ça à l’approche des rapaces !!) étaient bien grandes pour nos faucons !

  19. Pour ce qui est de mon observation , ça ressemblait plus à du jeu ou plutôt de l’apprentissage qu’à autre chose !

  20. « une espèce d’apprentissage. » dit Bernard …
    Tiens, une nouvelle espèce ? Je ne connaissais pas comme oiseau :silly: :lol:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: