8 réflexions au sujet de “La barrière rouge”

  1. Ca vaut toujours la peine de franchir une barrière. Quel talent ! Et puis ce que j’aime par dessus tout dans la démarche de Nuno Mafra c’est la « réanimation » entreprise. Merci Etincelle et à Bernard d’avoir relayé.

  2. Je vois bien que sa casquette est une Stihl. Son pantalon est un Stihl. Sa veste c’est une Stihl. Le guide lui c’est Oregon. Dommage je n’arrive pas à voir la marque de la tronçonneuse. Une Stihl ?

  3. Vers la 50ème seconde on voit une Stihl posée mais je pense qu’il utilise une Husqvarna sur ces belles images. Tiens, c’est drôle passage éclair à la maison, et je vais avec ma tronçonneuse terminer mon affouage. Ce reportage sensible donne des idées : un jour, j’essaierai ma première sculpture !

  4. C’est vraiment magnifique et tellement bien conté … très bel hommage pour un amoureux de la nature … le bestiaire du petit bois sans importance … quoi que :whistle:

  5. C’est étonnant de voir comment cet artiste crée, tout en finesse et avec brio, ses belles sculptures avec cet outil (que je trouve habituellement plutôt destructeur et grossier). Jolie vidéo. Cet artiste a-t-il un site?

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: