Les séries : du vrai cinéma ?

« Six feet under », « Game of thrones », « Sherlock », « Breaking Bad », « Treme »,
Ce ne sont là que quelques titres de séries télévisées d’une qualité exceptionnelle.
On peut se demander aujourd’hui si le vrai cinéma n’est pas dans les séries plutôt que dans les films qui passent en salles.
Qu’en pensez-vous ?
(n’étant pas du tout cinéphile, je n’ai pas d’avis tranché sur la question, mais je trouve intéressant qu’on puisse discuter sur ce blog d’un sujet  – le cinéma – que je n’aborde jamais)

212 réflexions au sujet de “Les séries : du vrai cinéma ?”

  1. Waouff! Dans quoi se lance-t-il l’ami Bernard ?!
    Es-tu sûr qu’il y a quelqu’un sur ce blog qui regarde des séries à la TV ? Perso, jamais. Si tout de même, j’ai vu quelques épisodes de « Six feet under » et « Game of thrones » téléchargés par mes gamins qui ne regarde pas la télé… mais pratique le streaming sur leur ordinateur. :wink:
    Alors « Six feet under », l’histoire de croques-morts dans l’exercice de leur métier, original, mais franchement très spécial… Pas franchement adepte… :sick:
    « Game of thrones », pas mal du tout, très prenant, un tantinet violent.
    Mais de là à dire que c’est mieux que le vrai cinoche, faudrait quand même pas pousser Mémé dans les orties… ! :tongue:
    On pourrait peut-être parler cinéma animalier ?

  2. Je pense que les gens qui regardent les séries ne les regardent pas forcément lorsqu’elles sont diffusées mais le plus souvent ultérieurement (soit parce qu’elles les ont téléchargées, soit parce qu’elles les ont achetées en dvd ou en blu-ray). Ce n’est donc pas forcément un public qui regarde la télé (au sens où on l’entend généralement).

  3. Contrairement à Fifitoucourt, je crois que la question posée par Bernard mérite de l’être.
    Je ne parlerai pas des séries car je n’en ai jamais vu aucune (je ne connaissais même pas les titres des séries dont parle Bernard (serais-je carrément has been ? :blush: ))
    Par contre, je suis un peu cinéphile et je peux vous dire que s’il existe des tas de films que je voudrais voir, je n’en vois qu’une minorité car dans les salles ne passent guère que des dessins animés, des films de « héros » (spider man et autres ), des films comiques pas drôles du tout, …
    Evidemment, si je vivais dans une grande ville, ce serait peut-être différent (et encore ?) mais en vivant à la campagne, près d’une petite ville qui n’a que deux cinémas, ce n’est pas la joie.
    Résultat des courses, je note tous les films que je voudrais voir et j’essaye de les acheter lorsqu’ils sortent en DVD.
    Alors pour répondre à la question de Bernard …
    Oui, c’est bien possible que les séries soient de meilleure qualité que ce qu’on nous propose dans les salles (comme je l’ai dit je ne peux juger les séries).
    Mais cela ne veut pas dire que ce soit de meilleure qualité que les films qui sont réalisés car beaucoup (les meilleurs ?) ne passent pas dans les salles.
    Je ne suis pas sûre d’avoir été claire dans mes explications :sad:

  4. Si si, c’est clair …

    Aujourd’hui pour faire un film il faut un budget énorme. Ce sont des sommes colossales qui sont en jeu. On n’est plus du tout à l’époque de Carné où l’on pouvait se permettre de rater un ou plusieurs films d’affilée. Un seul film raté aujourd’hui et le producteur boit irrémédiablement le bouillon, vu les sommes investies dans l’affaire. Donc on prend le moins de risques possibles et on produit exactement ce qu’attend le public (les films de héros et les films pseudo-comiques dont parle Etincelle ci-dessus). Au contraire, les scénaristes des séries travaillent sans filets, à budgets bien moindres, ce qui autorise en contrepartie la prise de risques. Sans doute est-ce pour cela que c’est plus inattendu, plus décapant, plus frais aussi.
    Fifitoucourt parle de « six feet under » qui raconte l’histoire d’une famille de croque-morts. Je connais cette série pour avoir vu les 5 ou 6 premiers épisodes en dvd (il y a 4 ou 5 ans). J’en garde un très chouette souvenir. Mais oserait-on faire un film qui passe en salle avec ce sujet-là ? Sans doute que non. Cela illustre bien ce que je disais ci-dessus : les sujets des séries sont bien plus osés et sortent souvent des sentiers battus.

  5. Hé hé !
    J’espère que je ne serai pas le seul dans ma catégorie : pas de télévision depuis près de 15 ans et j’ai sans doute vu plus de films ou de séries que la plupart des téléphages.
    Normal, je suis attiré par tout ce qui se voit, s’entend, se goûte, se… on dit boulimique non ?
    Mais je privilégie la qualité.

    Alors j’étais pas trop « séries » jusqu’à des découvertes plus ou moins récentes (ça commence avec « Le prisonnier » ou « Chapeau melon et bottes de cuir » non ?).
    J’ai quand même vu Breaking bad et puis aussi Desperate Housewifes (intéressant) ou Dexter, Les experts, ça doit être tout et je n’ai jamais vu toutes les saisons.
    Mais.
    D’abord, c’est sûr, les séries, les saisons, c’est la même tendance que la soupe : c’est sublime ou atroce et quelle que soit la recette, réchauffée et rallongée c’est rarement meilleur, plutôt de pire en pire.
    Et puis il y a des séries de qualité, de très grande qualité, c’est affaire de goût : j’ai trouvé celles dont je parle plus haut excellentes, presque jusqu’au bout pour certaines ou alors je n’ai pas eu accès aux vidéos.

    Récemment, pour formuler précisément mon avis sur la question posée, j’ai regardé (après avoir entendu une interview), la dernière création de Jane Campion.
    Elle est passé par le format télé et le format série en expliquant que l’on donnait les moyens aux réalisateurs et aux acteurs, et qu’on pouvait envisager des créations devenues inimaginables au cinéma. Le fric trie gravement : entre les petits bijoux de l’ancien « art et essai » et la grosse production même réussie, on trouve beaucoup trop de merdes préformatées et d’acteurs extraordinaires qui ne sont pas « bankables », donc invisibles.
    A la télé, il conviendrait donc d’y regarder à deux fois : pour s’affranchir de l’obscénité encore majoritaire, mais surtout pour découvrir quelques perles dans le lisier.

    Alors j’ai regardé « Top of the lake » de celle qui va présider à Cannes cette année, et seule femme a avoir été primée à ce festival. Ben c’est vraiment bien fait et la qualité des images, même si elle doit sans doute beaucoup à la géographie, est rendue possible par une confiance télé/réalisatrice palpable, un scénario intéressant et des acteurs remarquables.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Top_of_the_Lake

    Bref, il en va sans doute de tout comme de la soupe : faut regoûter de temps en temps avant de mettre à l’évier !
    Et je suis sûr que si Jane Campion n’est pas un phénomène isolé, de belles choses sont à venir.

    http://www.dailymotion.com/video/x16bz1t_top-of-the-lake-la-bande-annonce_tv

  6. Très bonne série Top of the Lake, effectivement…

    Et j’ajoute quelques noms qui n’ont pas été cités :

    – The Wire
    – House Of Cards
    – Black Mirror
    – Battlestar Galactica
    – American Horror Story
    – Shameless
    – Mad Men
    – Sons of Anarchy
    – Carnivale
    – Rome
    – Les Sopranos

  7. Ah oui, et un peu dans le même esprit que Top of the Lake, y’a the Killing (j’ai regardé la version US, mais la version originale est encore mieux il parait)

  8. (tout ceci à regarder en VOST évidemment, les doublages étant absolument catastrophiques dans la plupart des cas…)

  9. J’ai vu Rome aussi, intégralement cette fois (merci Thierry), excellent et instructif + un joli générique et un magnifique Marc-Antoine (James Purefoy).
    Pour le reste : merci Steph !
    De quoi étancher ma soif si je trouve les vidéos.

  10. Fifitoucourt a parlé de Game of Thrones. C’est « la » série qui cartonne depuis trois ans (la série la plus regardée ? ou est-ce Breakin’ bad ?). On pourrait parler longuement de Game of Thrones. Je n’ai regardé que les deux premières saisons (20 épisodes), j’attends que la troisième sorte en blu-ray (17 février prochain). Je suis accro à cette série. Le scénario est époustouflant. Quelqu’un d’entre vous a regardé ?

  11. Pas moi…
    Une autre série que j’avais aimé du temps où j’avais la télé : « Oz », sur l’univers carcéral, largement au-dessus de Prison Break.

  12. Je connais plusieurs personnes qui ne connaissaient pas Game of Thrones, qui n’étaient pas du tout tentées par ce genre de choses et à qui j’ai prêté les deux premières séries. Ils sont devenus « accro » de chez « accro » !!!!!!!!!!!!!!!!!
    Le problème avec Game of Thrones c’est que l’intrigue est compliquée et qu’il est difficile de s’y retrouver dans les personnages. Alors quand revient une nouvelle saison l’année suivante, il est préférable de revoir les saisons précédentes afin de se remettre les personnages dans la tête. Cette série est une adaptation d’un livre (en français : « le trône de fer »). Si jamais vous regardez la liste des personnages, ça donne le vertige ! A côté, « le seigneur des anneaux », c’est de la gnognotte ! Je n’ai jamais rien vu d’aussi passionnant.

  13. Moi je ne regarde quasiment jamais la télé car je n’ai pas vraiment le temps. La dernière série que l’on m’a prêtée c’est « The Killing » http://www.arte.tv/fr/3211828,CmC=3213668.html
    L’intrigue policière est absolument génial et je dois avouer que je ne me suis pas fait prier pour dévorer cette série, je l’a conseille vivement. Quelqu’un connait ?

  14. Je viens d’aller faire un tour sur le Net et effectivement il n’y a que des bonnes critiques par rapport à cette série « the killing ». Peut-être qu’un jour je me laisserai tenter.

  15. Bernard, c’est assez étonnant que tu aies trouvé le temps de regarder toutes ces séries alors que tu n’as pas trouvé le temps de regarder Balzac et la petite tailleuse chinoise, film que je t’ ai offert en DVD, il y a maintenant plusieurs années. :whistle: :wink:
    Dommage, c’est un film excellent et magnifique. :smile:

  16. C’est marrant , sur ce blog , les lecteurs disent ne pas avoir la télé …. Et passent plus de temps que moi devant !!!!
    :smile:

  17. La notion de télévision est devenue obsolète depuis Internet en ce qui me concerne.
    J’avais jeté mon bronzeur par la fenêtre, il est revenu par l’entrée principale sans que j’y prenne garde. :cwy:

  18. Je ne regarde quasiment jamais la télé, si ce n’est de temps en temps (et de moins en moins souvent) un concert de jazz sur mezzo HD le dimanche matin. Aucun journal télévisé depuis au moins 20 ans. Jamais de documentaire. Au maximum 1 film par an (aucun en 2013 par exemple).
    Par contre entre Noël et février, je prends un peu de temps pour regarder certaines choses en très bonne qualité sur blu-ray, en l’occurrence soit les séries que Stéphane m’a conseillées (notamment Six feet under, Game of Thrones, Sherlock et bientôt Breaking bad) soit les films animaliers de la BBC. Tout ça mis au bout à bout représente sans doute moins d’une heure par semaine en moyenne sur l’année. Tout est concentré sur les deux mois d’hiver et je n’allume jamais l’écran de mars à novembre. Ce qui est d’ailleurs un tort, je ferais bien de me poser de temps en temps …

  19. Pourquoi Game of thrones est-il, d’après moi, bien supérieur au Seigneur des anneaux ? (il me semble qu’on peut comparer, non ?)
    – le scénario de game of thrones est bien supérieur, tant du point de vue de la complexité que de l’inventivité.
    – les effets spéciaux que l’on a dans le Seigneur des anneaux sont trop nombreux (ça sent l’image de synthèse à plein nez) et discréditent l’histoire alors que les scènes de Game of thrones sont bien plus réalistes.
    – les personnages de Game of thrones sont tout en nuances. Ce n’est pas, contrairement au seigneur des anneaux et à tous les livres de fantasy dérivés, l’éternelle lutte du bien (Dieu) contre le mal (le diable). Chaque personnage est complexe et le pire peut survenir chez le meilleur (et vice-versa). Les meilleurs peuvent devenir des salauds alors que les pires salauds peuvent être, à un moment donné, touchés par la grâce. Dieu et diable sont entremêlés.
    – les personnages du seigneur des anneaux sont des êtres décharnés, presque asexués. Arwen est un personnage d’une très grande beauté mais aussi d’une froideur incroyable. Lorsqu’il y a amour entre deux personnages, c’est un amour pur, trop pur (on n’imagine même pas les deux amoureux en train de baiser). Alors que dans game of thrones, c’est très sensuel, voire pulpeux (comme dans la vraie vie, quoi !).

  20. Du sexe dans game of thrones ?
    Fallait le dire tout de suite !
    Même pas peur de l’addiction. :whistle:

  21. Pas d’avis sur les séries, et même les titres me sont inconnus n’ayant pas de télé depuis plus de 20 ans ( ça n’empêche pas le fisc de m’écrire tous les ans pour la redevance.) J’ignorais que le trone de fer était sorti en série, si c’est bien les bouquins de Georges R R Martin, car je suis fan, dommage qu’il faille attendre la suite. Pour le cinéma Etincelle, je suis dans une grande ville avec un Mega CGR, et bien c’est majorité films américains ou dessins animés, beaucoup en 3D, et les films art et essais ils ne doivent pas connaître.

  22. Bon , je viens de regarder un épisode de Game of thrones … Hola , c’est violent comme genre !
    :sick:
    C’est pas pour les gamins …
    Et en plus , ça me rappel le boulot !!!
    :getlost:

  23. J’ai regardé les 20 premiers épisodes (2 saisons complètes) et il y a effectivement des scènes violentes (notamment dans le premier épisode et l’avant-dernier de la saison 1).

  24. C’est drôle, Bernard, ton besoin de justifier ton (risque d’) addiction aux séries télé. C’est pas honteux tu sais, de devenir un homme moderne… :whistle:

  25. Non non j’suis pas addict’ : une série par an pour l’instant … Mais bon, je pourrais le devenir car j’y prends beaucoup de plaisir. :wink:

  26. De toute façon, je suis ton éternel redevant: maintenant que Marie connait Guémof Troon, elle me fout la paix… :w00t:

  27. Et puis aucun risque d’addiction pour Bernard : le jardin, les photos, le boulot… Il ne conçoit ces différentes activités que de façon modérée et superficielle, c’est bien connu.
    :biggrin:

  28. Une série que je vous conseille vraiment : Äkte Maniskor (Real Humans) série scandinave. Très bien faite.
    Le résumé : les hommes ont créé des robots pour les seconder dans la vie de tous les jours, ménage, baby-mamy-papy sitting, ouvriers à la chaine…. Mais ces hommes machines sont de plus en plus perfectionnés, commencent à réfléchir par eux-mêmes, à prendre les travers des vrais êtres humains. Pas d’effets spéciaux, ou vraiment très peu. Mais une série hyper bien faite, qui pose plein de questions sur l’acceptation de la différence. La création du parti d’extrême droite « Real Humans », l’enrôlement et le conditionnement de ses membres, par exemple, est un des « grands moments » de cette série, tellement on y retrouve de similitudes avec ce que l’on connaît aujourd’hui…
    Et plus on avance dans cette série, plus on se rend compte que cette histoire de robots est aussi une façon de parler de sujets épineux de notre société : la solitude, la sexualité, la vieillesse, la consommation, des hommes et femmes objets…
    http://television.telerama.fr/television/reals-humans-la-serie-ou-les-robots-tiquent,95255.php
    Je pense, Bernard, que tu devrais aimer cette série.
    De plus, je conseille de la regarder en version originale sous-titrée en français, parce que le suédois a vraiment une musique particulière à laquelle nous ne sommes pas habitués.
    Autre série, américaine : Orange is the new black. Une prison de femme de basse sécurité (rien à voir avec Oz). Toute une galerie de portraits de femmes. Toujours dans la finesse. Y’a pas de bonnes ou de mauvaises personnes. Mais des parcours, des histoires de femmes. C’est très bien fait, et le ton oscille toujours entre humour grinçant et émotion. Des liens d’amour, d’amitié qui se créent entre détenues. Les travers humains, la jalousie, l’envie, le pouvoir.
    Autrement, je regarde Blue Bloods… mais je ne crois pas que cette série policière vous plaira tant le ton est paternaliste mais…. y’a Tom Selleck et sa moustache dedans, alors, j’avoue, je craque et je regarde! Un moment de honte est si vite passé… :heart: :wink:
    Top of the lake, de Jane Campion : excellent, je crois que c’est ce que j’ai vu de mieux cette année!
    Broen/Bron (the Bridge) : il faut regarder l’original, pas les versions américaines et françaises (the Tunnel) qui ne sont que de pâles copies, à mon avis. C’est une production danoise et suédoise. Une série policière très très bien faite, des bons personnages humains, imparfaits, des acteurs géniaux. Rien à voir avec les super flics qu’on nous sert habituellement dans les séries policières.
    Borgen : série politique danoise. Une femme au pouvoir. Elle est premier ministre et arrive au gouvernement avec une vision différente de la politique. La série traite de ce qu’elle veut faire, de son envie de faire bien, de changer des choses, et puis aussi des compromis qu’elle est obligée de faire… et de ceux qu’elle fera pour rester au pouvoir.

  29. Autrement, y’a quelques années, j’avais vu une série complètement barrée « Northern Exposure » ou « Bienvenue en Alaska ». Génial! L’histoire d’un jeune médecin tout juste sorti des études, qui se retrouve à devoir bosser 5 ans dans un bled perdu en Alaska, pour rembourser un prêt accordé par l’état pour ses études. Il arrive là-bas, petit New-Yorkais habitué au confort et à la bonne société bien pensante de N-Y… et découvre un monde rempli de personnages tous aussi barrés les uns que les autres. L’occasion de moments savoureux, tant le choc des « cultures » est grand! Les personnages de cette petite ville d’Alaska sont tour à tour attachants, barrés, originaux… et c’est toujours une bonne occasion de se marrer.

  30. C’est pas que je sois série-addict (humhum), hein, n’allez pas croire :blush:
    Juste une agitée de l’aiguille à tricoter :biggrin:
    Ce qui est bien pratique pour regarder les séries…. Les mains travaillent toutes seules, et la tête essaie de comprendre l’anglais (parce que le suédois, c’est pas demain la veille…) sans lire les sous-titres!
    Du coup, j’arrive à entretenir l’anglais que je parle assez bien… par contre, pour le tricot, à part le point jersey (un rang envers, un rang endroit)… plûtot difficile de faire des points compliqués et d’essayer de comprendre en même temps!

  31. Ah ben ça, il y a de l’agitation d’aiguille à la maison, et c’est vrai qu’en même temps il y a l’univers médiatique. Une femme quoi. :smile:
    Et les bons trucs à visionner, tu as raison, ce n’est pas trop compatible avec les points difficiles : faire et défaire…
    Si ça continue, il me faudra deux vies pour regarder tout ce qu’il y a à regarder !
    Mais je vais tester, évidemment. Merci Léa pour ces nouvelles pistes alléchantes (Tom Selleck et Magnum attendront un peu quand même, je suis pas trop moustaches).

  32. J’en ai essayé plusieurs qui avaient de très bonnes critiques dont Trëme. J’apprécie parfois les premiers épisodes puis je trouve très vite le rythme trop lent, le contenu trop dilué pour tenir dans la durée. Je souhaiterai plutôt les voir en format film car les sujets traités, les scénarii et les acteurs sont souvent intéressants. Ce que j’ai pu constater c’est que depuis quelques années la qualités des séries s’est énormément améliorée concurrençant je pense un certain type de cinéma.

  33. Je pensais faire un article qui n’allait intéresser personne, persuadé que chacun d’entre nous était loin de cet univers des séries, et je m’aperçois que plusieurs d’entre vous ont une très bonne connaissance de ce qui se fait en la matière, la palme revenant incontestablement à Léa qui a pris beaucoup de temps pour nous faire part de ses avis.

    Hier soir, entre deux parties de tarot (je joue tous les 15 jours au tarot, c’est mon rite hivernal), comme chaque fois on discute de tout et de rien. J’ai amené la discussion sur le sujet des séries. Je me suis aperçu que deux amis qui étaient là avaient eux aussi une bonne expérience des séries télévisées et je dois dire que je ne m’y attendais pas.
    Deux personnes de plus dans mon entourage donc.

    Il est évident que les séries, de par leur qualité, sont en train de s’installer avec force dans le paysage cinématographique et dans les habitudes de bon nombre de personnes.

  34. Depuis quelques années, il y a comme un vent de fraîcheur et de nouveauté, parmis les séries. Je n’ai pourtant jamais été dans ma vie une fan de série ou de télévision. Je trouvais les personnages tout d’un bloc, paternalistes, peu originaux (bon, j’ai aimé Magnum, j’avoue :blush: )
    Et c’est vrai que ces séries de bonne qualité pourraient presque remplacer une séance de cinéma. Ce que je cherche dans ses séries, la nouveauté, la nuance, l’originalité, des personnages auxquels je peux m’attacher, rire et partir ailleurs l’espace de quelques instants.
    Et ces deux-trois dernières années, je pense avoir été gâtée de ce point de vue. Et les personnages proposés sont différents des super héros supers gentils et incorrupbtibles qui se battent contre les super salauds.
    Et je trouve que le format, la façon de filmer, les images… donnent parfois l’impression d’être devant un film de cinéma (Top of the Lake).
    Au fait, je me suis trompée, c’est Akta Maniskor et non Äkte comme je l’ai écrit
    Et puis il y a le côté facile et pas cher. Je ne regarde pas la TV, je boycotte certaines chaînes, mais pour les séries, je fais des exceptions. La première salle de cinéma et à 70km de chez moi…. et je n’ai pas vraiment les moyens d’y aller toutes les semaines, donc oui, je suis devenue série-vore.
    Mais vu la qualité de certaines, je n’ai pas honte de faire des exceptions à mon boycot!

  35. Heureusement que les anglo-saxons sont là pour vous faire rêver avec leurs séries !
    :cool:
    En France on a « Plus belle la vie « ( qui quoi qu’on en dise , fait un carton depuis plusieurs années ) , « Mafiosa » et « Braquo » ( dont j’entendais parler en bien au boulot ) , « Un village français » que j’ai suivi … Ou encore « Dolmen » que j’ai bien aimé .

  36. Hum, les séries françaises, un tout autre débat :dizzy:

    Ce qu’on peut dire c’est que c’est pas le même public en tout cas…

    Autant un certain cinéma français peut-être défendu, autant sur les séries, c’est quand même difficile ! De mauvais acteurs, des dialoguistes qui mettent dans la bouche des comédiens des phrases que personne ne dirait jamais dans la « vraie vie », etc.

    Il parait ceci dit qu’il y a une série française qui a relevé le niveau récemment (les revenants), mais je ne l’ai pas vue (et puis y’a Kaamelott aussi bien sûr :heart:)

  37. J’aime beaucoup les romans de Fred Vargas, surtout ceux qui mettent en scène le commissaire Adamsberg. Il y a eu quelques adaptations en format téléfilm de « L’Homme à l’envers » et « Un lieu incertain », notamment.
    J’en ai vu quelques-un que j’ai trouvé pas trop mal faits. La galerie des personnages loufoques est bien restituées et Anglade est impeccable (mais bon, c’est comme pour Tom Selleck, je ne suis peut-être pas très objective :getlost: )
    Autrement, j’ai souvent trouvé les séries françaises lourdes. Je commençais quelques épisodes, et puis je trouvais cela bavard, sans humour, trop lent. Alors j’abandonnais.

  38. Que l’on aime ou non les séries télévisées françaises (chacun ses goûts), il n’en demeure pas moins que si elles cartonnent (pour certaines tout du moins), c’est qu’elles correspondent, tout comme pour les séries américaines, à un certain engouement du public pour les séries. Je ne sais pas si cela se fait au détriment des films. Sans doute que oui.

  39. J’ai l’esprit lent et il me faut beaucoup de temps pour m’habituer aux personnages et ne pas les confondre.
    Ainsi dans les livres, il me faut parfois 50 pages avant de m’y retrouver et de me sentir à l’aise avec les personnages (notamment quand ils ont des noms à consonance étrangère). Ainsi, je préfère les romans ou les sagas qui durent longtemps car une fois les personnage assimilés, je me sens à l’aise dans le livre.
    C’est un peu la même chose pour les films. La première demie-heure (soit souvent 1/3 du film) est difficile pour moi. Avec les séries au contraire, c’est impeccable, une fois les personnages appropriés, ils le sont pour tous les autres épisodes.
    Moralité : les séries sont particulièrement adaptées aux cerveaux comme le mien qui mettent du temps à établir toutes les connexions … :whistle:

  40. Ah tient au fait! Il y a une série tradi-comique burlesque en ce moment à l’Elysée … l’affaire Hollande / Gayet :sick:

  41. J’ai « attaqué » The game of thrones et je suis plutôt déçu.
    Il aurait été préférable sans doute que je commence par lire l’œuvre de George R. R. Martin. A une époque j’ai dévoré tout ce que la SF ou fantasy avec les nouvelles « Astounding Stories » complétées de romans : Isaac Asimov, Ron Hubbard, Jack Vance, Franck Herbert, Theodore Sturgeon, Ray Bradbury, etc. Très riche.
    J’aurais aimé découvrir Martin à cette époque, je suis sûr que son imagination est mieux perceptible à l’écrit et que le passage à l’écran, comme très souvent, réduit l’original.
    J’aime bien quand même quelques dialogues puissants, l’ambiguité de la plupart des personnages qui compense les aspects manichéens des forces en présence et une trame médiévale sans grande surprise, quelques belles trouvailles d’auteur et bien sûr des héros charismatiques.
    Le genre de série qu’on regarde plus pour se vider la tête que pour la remplir je trouve. Mais j’adore aussi me vider la tête et de ce côté là, c’est très efficace : on accroche vite sans trop se faire de mal.
    Combien de saisons… c’est un peu le problème je crois avec les univers imaginaires : leurs auteurs ont tendance à tirer sur la corde et à nous la vendre cher, c’est le cas en BD.

  42. Valérie Trierweiler : « Ah, cette piqueuse pipole ! Tu as fauté avec Julie. Ta cote va retomber mon bichon ! »

  43. Presse mal faite et bouilles de caniveau : Valérie se mouche et compte sur le don d’un Mignard.
    Comment bouffer après une telle délation ?

  44. merci pour cet article incroyablement détaillé.
    j connais tous les films de Mayazaki et j’attends le prochain avec impatience :angel: mais aussi regrets que ce soit le tout dernier de sa carrière :angry:

  45. Je dois avouer que mis à part Princesse Mononoké et le Voyage de Chihiro, je ne connais rien de ce cinéaste. Mais j’ai beaucoup aimé ces deux oeuvres.

  46. Article fort intéressant et grand artiste effectivement. J’ai vu 9 de ses longs métrages (pas le premier je crois) et j’espère bien voir le dernier !
    Il a une bonne tête je trouve et, comme beaucoup d’asiatique, paraît encore juvénile malgré l’âge.

  47. En tous les cas, son analyse de Game of Thrones synthétise assez bien ce qui se dit en général sur cette série.
    Après effectivement, on aime ou pas …
    Julie Lescaut, je ne connais pas, je ne savais même pas que ça existait. De toute façon, si l’on n’aime pas, on n’a pas a cracher dessus. C’est là le tort des journalistes … Sérisier non plus, je ne connais pas.

  48. il paraît que le dvd de la saison 3 de game of thrones est épuisé avant d’être sorti (sortie officielle le 14 février prochain, tout est déja partit sous forme de pré-commandes)

  49. J’ai demandé à mon fils (23 ans) s’il connait et s’il a « game of thrones », il m’a répondu : « j’ai, si tu veux voir du sang, du cul, de la violence tu peux voir… » Il m’a prêté la saison 1 et j’ai vu… (je me range assez du côté de l’avis d’Yves). La personne qui à écrit çà doit avoir un problème avec la décapitation, parce qu’ils aiment beaucoup couper les têtes dans cette série….

  50. L’auteur de Smoking/No Smoking est mort hier. Paix à l’âme de l’un des plus grands cinéastes Français : Alain Resnais

  51. Est-ce que certains d’entre-vous ont vu « Top of the lake »? Et qu’en avez-vous pensé?

  52. Je n’ai pas vu mais j’ai lu de très bonnes critiques.
    Est-ce que certains d’entre vous ont vu Breaking Bad et Trëme ?

  53. Je n’ai vu ni l’un ni l’autre. Mais j’ai découvert « Dowton Abbey » que j’ai bien aimé. Et « Black Sails » une série sur les pirates, qui m’a bien tenue en haleine.

    Braking bad, je ne sais pas pourquoi, ça ne me dit rien, même après avoir entendu ce reportage à la radio : je te donne le lien, au cas où :
    http://www.franceinter.fr/emission-si-lamerique-metait-contee-episode-18-breaking-bad-retour-sur-une-serie-qui-a-bouleverse-le

    Trëme, je ne connais pas non plus, mais je viens de lire un article dans les Inrocks et j’ai bien envie de découvrir.

  54. Top of the lake, j’ai beaucoup aimé : images splendides, scénario puissant qui soulève des questions intéressantes, et personnages ambigus autant qu’originaux.
    L’as-tu vu Léa ?

  55. Merci pour le café cet AM Bernard et Joëlle. Concernant Breaking Bad nous en sommes à la saison 3. C’est très prenant et bien mené. Nos goûts sont hétéroclites en l’espèce. Nous avions par exemple adorés Scrubs.

  56. Merci pour l’info. En tous les cas, c’est une série qui a cartonné. Stéphane a adoré également. A noter que l’intégrale de cette série existe en dvd et en blu ray. Evidemment 85 € c’est cher, mais ramené au nombre d’heures (49 heures), c’est finalement bon marché.

  57. Christophe, oui, j’ai vu Top of the Lake. Et j’ai vraiment beaucoup aimé. Les acteurs sont vraiment excellents. Holly Hunter est bluffante, et j’ai aussi beaucoup aimé voir Elizabeth Moss, que j’avais suivie dans « Mad Men », qui soit-dit-en-passant, est également une très bonne série…

  58. Effectivement, Holly Hunter est bluffante, c’est aussi le cas de Peter Mullan qui traverse l’écran !

  59. Je me demande parfois si les séries ne sont pas devenues, vu la qualité de certaines (tu le verras avec Top of the Lake), un peu le cinéma du pauvre? Ou en tout cas un cinéma facile d’accès ?

  60. Je pense qu’il y a plein de raisons au fait que les séries connaissent un tel succès. Et celle que tu dis en est une. Le coût élevé des séances de cinéma favorise également la désaffection des salles par un certain public peu argenté (de plus en plus nombreux).
    Parmi les autres raisons, il y a la longueur des séries qui est un atout. C’est un peu comme les livres. Si on lit un livre de 100 pages, on a vite fini et on reste un peu sur sa faim. Par contre, lorsqu’on commence une longue saga, on rentre dans un véritable univers, on est bien plus « dedans ».
    Au cinéma, on a à peine le temps de s’approprier les différents personnages que le film est déjà fini. Alors qu’avec les séries qui durent des dizaines d’heures, on a vraiment le temps de rentrer dans la vie des personnages.

  61. Et aussi , le super matériel télé (une image magnifique , un très bon son ) que l’on peut se payer (souvent à crédit … !! ) pour faire de son salon une vrai petite salle de cinéma !

  62. Et aussi, comme je l’ai déjà dit, l’obligation pour les auteurs de série, d’être inventif (alors que pour un film, vu les sommes énormes qui sont engagées, on tape dans quelque chose dont est sûr que ça marche pour ne pas se prendre un bide et être rayé de la carte, on en arrive donc, pour plaire au plus grand nombre, à avoir des films de plus en plus formatés, avec notamment des acteurs connus).

  63. Hum… Pas ce qu’en dit Jane Campion en tout cas : Top of the Lake est une série spart toutefois.
    En gros, j’espère ne pas trahir sa pensée, elle explique que la prise de risque au cinéma, vu les budgets de production, la promotion, les têtes d’affiche, etc. contrarient la création à un point devenu insupportable.
    A l’inverse, la puissance financière des chaînes TV, leur volonté de créer l’événement, l’audience, incite vraiment les cinéastes à changer de format. Top of thé Lake aurait ainsi dû être un film, mais c’est devenu 3 téléfilms… de qualité cinéma, qu’on en juge.

    Pour les autres séries au format plus classique (saisons, épisodes multiples, réalisateurs issus d’une autre culture que les « grands réalisateurs »), c’est sans doute autre chose, sans jugement : on y voit de bonnes choses, mais rarement sur la durée je trouve.
    Ma culture série reste toutefois assez limitée.

  64. Dans les films, on parle comme au cinéma.
    Dans les séries, on parle comme dans la vraie vie.
    Voilà aussi peut-être pourquoi un nombre croissant de personnes s’y retrouve aujourd’hui.
    Enfin, je ne suis pas bien sûr de ce que je dis, c’est juste une piste de réflexion à creuser éventuellement.

  65. Merci à tous pour toutes ces infos concernant les séries.
    J’avais vraiment envie d’en recommencer une, car j’ai quelques tricots à terminer… (ce n’est bien sûr pas Luc qui parle ici, mais Marie qui lui fout la paix depuis qu’elle a commencé Game of Thrones…)
    Pour ma part, je suis vraiment fan de Game of Thrones (je scie les côtes à ma fille pour qu’elle me télécharge les premiers épisodes de la saison 4 qui a commencé ce 8 avril. C’est Bernard qui me l’a fait découvrir en blue ray sur son bel écran. Merci à lui.
    Braeking bad, très bien, mais dur.
    Et puis un petit bijou américain, décalé,plein d’humour et d’auto-dérision, que même Luc apprécie : Sumburgatory
    Voilà, bonnes séries à tous
    Marie de Belgique

  66. pour monsieur B.de B………là-bas, près des salades, voici un petit avant goût d’une série que tu trouverais assurément casse lapin! si quelqu’un trouve de quelle série c’est tiré, je devrais reconnaître qu’il y à quand même des téléspectateurs avec un QI plus important qu’un calamar! alors voilà…
    -.ohhhh Reedge!
    -.ohhhh Sara (nom d’emprunt, sinon c’est trop facile!)
    -.ohhh Reedge!
    -.ohhh Sara!
    -.ohhh Reedge, faut que tu sache…
    -.ohhh oui Sara…
    -.ohhh Reedge, si tu savais!
    -.ohhh oui Sara, je sais…
    -.ohhh Reedge, tu savais donc?¨
    -.ohhh oui, Sara, je le savais depuis le début!
    -.ohhh Reedge, donc depuis le premier des 12856 épisodes?
    -.ohhh non Sara, tu te trompe, depuis le premier des 12857 ème…
    and the winner is??? Hans Georg von Switzerland :biggrin:

  67. Comment ça, Luc regarde une série ? Vite une bière, que je me remette …! :smile:

    Marie, il faut que tu regardes « Sherlock », je suis sûr que tu vas aimer. :wink:

    Jéhan, ton dialogue est tiré de n’importe quelle série française. Je me trompe ? :whistle:

  68. non, non,! mon cher, les Français ne font pas d’aussi nazes séries, à part LN et les gars sont! mais il y en a de bonnes quand même, Braco, sur canal, Section de recherches ou plus anciennement, Saturnin! et Bonne nuit les petits…mais dans le pire, vous (fêtes) très fort! Secret story, la ferme! célébrités, the voice, qui veut devenir un couillon?, j’en passe et Jehan passe! à propos, vous payez une redevance? non¨? alors je comprend la niaiserie des programmes! il n’y a que sur la 5 que l’on peut apprendre quelque chose, sur arte quelques fois, sur Tf1 : jamais! Mais sur la 3, on a apprit que Môssieur Nolande portait des lunettes, sous son casque! Bonne avancée de la culture! enfin, bref, je retourne à mes oiseaux, yên a plus à apprendre! :devil:

  69. m’en est venue une autre plus bête encore…il manque vraiment de pot ce Reedge! :angel:

  70. In the flesh, série britanique, sur la BBC. Je viens de commencer, et j’aime bcp. J’vous dit pas comme les aiguilles à tricoter s’agitent, ici, le soir….

  71. Je crois avoir touché quelques mots de la série Sherlock que j’ai trouvée extraordinaire. Cette série m’a donné une envie terrible de lire les romans. Je dois dire que je n’avais jamais lu un seul livre d’Arthur Conan Doyle. J’en ai lu un, puis deux, puis trois … et pour finir j’ai lu d’affilée les 60 romans. Enfin, disons qu’il s’agit plutôt de nouvelles que de romans, la plupart d’entre eux (mis à part 4 qui sont longs) se lisant en une demi-heure maximum. J’ai adoré ! :wub:

  72. Je pensais avoir tout lu dans mes jeunes années mais le nombre de romans que tu annonces me laisse penser que non. Univers particulier avec une grande diversité d’ambiance et la naissance d’un siècle de sciences.
    Sans doute en sais tu bien plus que moi sur le fameux Moriarty !

  73. Sherlock Holmes et le Dr Watson sont au camping. Après un bon repas et une bouteille de vin, ils gagnent leur sac de couchage dans leur tente et s’endorment. Quelques heures plus tard, Holmes se réveille et aussitôt secoue son compagnon :
    – Watson, regardez le ciel et dites-moi ce que vous voyez.
    – Je vois des millions et des millions d’étoiles.
    – Qu’est-ce que cela vous évoque ?
    – Astronomiquement, répond Watson, cela me dit qu’il y a des millions de galaxies et potentiellement des milliards de planètes. Astrologiquement, j’observe que Saturne est en Lion. Horairement, j’en déduis qu’il est environ 3 h 15. Théologiquement, je me dis que Dieu est tout-puissant et que nous sommes petits et insignifiants. Météorologiquement, je pense que nous aurons une belle journée demain…. Et vous, Holmes ?
    Sherlock Holmes reste silencieux une minute puis déclare :
    – Watson, vous êtes une burne. On nous a piqué la tente !
    :smile:

  74. à Christophe : oui, mais finalement Moriarty n’est pas beaucoup présent dans les livres, contrairement à « Sherlock », la série télévisée.

  75. Après la lecture des commentaires de Christophe, Steph et Léa vantant la série « Top of the lake » de Jane Campion, je viens de regarder l’intégralité (6 épisodes). C’est un portrait remarquable de l’univers de violence qui règne en Nouvelle-Zélande (j’avais déjà lu quelques articles sur le sujet). L’intrigue est très bonne, les acteurs remarquables. Une série magnifique (malgré le côté glauque) ! :wub:

  76. :tongue:
    Ça c’est pour la burne.
    :heart:
    Ça c’est pour top of the lake, violence oui, personnages bien remplis c’est vrai, mais surtout une photo (cadrage, composition, sujets) et une qualité d’image extraordinaires, une des raisons d’être du cinéma avec la bande son… rorck’n roll comme il faut.

  77. En lisant les 60 romans de Sherlock Homes, je m’attendais à y trouver la phrase célèbre : « élémentaire mon cher Watson ». Je ne l’ai pas trouvée une seule fois et je me suis dis que j’avais dû passer sur la phrase s’en m’en apercevoir. En fait, je viens de me rendre compte qu’elle n’existe pas dans les livres. Voici de qu’en dit Wikipedia :
    « Bien que cette phrase soit au xxie siècle associée à Sherlock Holmes, il ne l’a prononcée dans aucune des histoires écrites par Arthur Conan Doyle. Par contre, elle est présente dans le film Le Retour de Sherlock Holmes, premier film parlant sur le personnage sorti en 1929, et Les Exploits de Sherlock Holmes, un recueil de nouvelles écrit par Adrian Conan Doyle (le fils de Sir Arthur Conan Doyle) et par John Dickson Carr. »

  78. Si quelqu’un connaît la série Game of Thrones, je viens de faire un petit récapitulatif illustré des différents personnages, je peux l’envoyer par mail à toute personne intéressée.

  79. Humm… Tentant !
    Deux excellents acteurs à voir par exemple dans Defendor pour Woody Harrelson et Mud pour Matthew Mac Conaughey.
    Bernard m’a envoyé son récapitulatif pour Game of Thrones : super pratique avec de très beaux portraits.

  80. Grand fan de séries, j’ai vu presque tt celles qui sont décrites depuis le haut de cette page. Je rajouterai la serie de l’ israélien Hagai Levy: En analyse (In Treatment) – Une plus ancienne: Sur écoute (The Wire) – et un exellent western digne des Léone et peu connu, et qui m’a tenu en haleine: Hell On Wheels : l’Enfer de l’Ouest – Abordée plus haut: Borgen, une femme au pouvoir, série danoise aussi bien ficelée que celle de Jeanne Campion. Et ceux qui aime le jazz New orléans, mais beaucoup plus calme: Treme.
    Je signale aux infidèle de la télé que l’exellente chaîne Arte programme tt les jeudis une soirée serie. Un grand nombre de séries nommées ci dessus sont passées sur Arte, et leurs saisons suivantes y arriveront tot ou tard.

  81. En écrivant cet article, je n’aurais jamais imaginé qu’il y ait autant de personnes accros aux séries parmi les lecteurs de ce blog.

  82. J’ai la série True Detective en Blu Ray, et bien sur je l’ai dévoré en 2 soirées.
    Qui dit « prem’s » pour un prêt ?

  83. C’est noté pour l’hiver Bernard… Et comme Yves ! je trouve que notre météo actuelle est proche d’un automne bien bien avancé…. quoique pas trop aujourd’hui ! :biggrin:

  84. en ce qui concerne les séries les avantages des dvd et blu ray sont multiples par rapport au visionnage de la série lorsqu’elle passe à la télé
    l’un des avantages est de pouvoir visionner en VO avec les sous titrages que l’on veut

  85. J’aimais bien regarder en langue française mais finalement j’ai pris l’habitude de regarder en anglais avec sous-titrage en français et je dois dire que je prends un vrai plaisir à regarder en langue originale.
    Et en plus ça me fait bosser mon anglais ! :whistle:

  86. Oui, moi aussi, je préfère la VO, même si des fois, j’ai du mal à profiter à la fois de l’image tout en lisant le texte. Et ça nécessite un effort, quand le texte est dense. Mais ça fait du bien aux neurones !!!

  87. Roland, c’est toi qui as mis le 50 000 ème commentaire du blog ! :smile:
    ça mérite bien une petite bière à l’occasion … ! :wink:

  88. Ah pour sûr, c’est le genre d’événement qui s’arrose. Avec plaisir Bernard, et on va pas attendre l’hiver ;-)

  89. A déguster en ce moment gratuitement sur ARTE : P’tit Quinquin. Je crois que beaucoup ici apprécieront. :wink:

  90. Pas mal cette version! Au fait, quelqu’un regardé la série de France « Les hommes de l’ombre »? Et si oui, qu’en avez-vous pensé?

  91. Comme la musique de la série Battlestar Galactica est « all along the watchtower » de Bob Dylan, j’ai demandé à Stéphane de quoi parle cette série qu’il apprécie beaucoup.
    Et il me répond :
    « Science-fiction. L’errance de l’humanité dans l’espace après sa quasi annihilation par des robots créés par les humains. Ça parle de ce qui définit le fait d’être humain, de ce qu’est l’âme, de religion, de guerre, d’errance, de survie…Très très bien »

    Quelqu’un d’entre vous connaît-il cette série ?

  92. L’intégrale des films de Tim Burton est actuellement soldée à 50% sur amazon, aussi bien en dvd qu’en blu-ray. Ayant celle en blu-ray (notre cadeau de Noël de l’an passé) je conseille, c’est splendide (bien qu’il me reste encore 3 films du coffret à visionner).

  93. Quelqu’un a t-il vu la série télévisée consacrée à Nicolas Le Floch (5 saisons je crois) ?
    Je demande cela car je suis en train de lire les livres (grâce à Léa) et ça me plaît beaucoup.

  94. belle série malgré que certains épisodes aient été inventés par le réalisateur et ne fassent pas partie des livres

  95. J’ai trouvé la série relativement bonne et ai regardé les épisodes avec plaisir sans m’ennuyer.

    Mais le livre est tellement complet historiquement parlant, et depuis l’arrivée du personnage à Paris, sous le règne du Roi Louis XV (et de la Pompadour) on sent le mécontentement, la misère, on sent que l’idée de la révolution va commencer à prendre racine petit à petit.

    Cela, on le sent moins dans la série. Il y a beaucoup de choses passées à la trappe, mais cela, j’imagine, est dû aux contraintes d’une série télévisée. Du rythme, de l’efficacité… alors que l’auteur, par son écriture très agréable nous tient en haleine et peut nous expliquer pas mal de choses « par le menu »….

    Mais ça reste une bonne petite série quand même, et ça mérite d’être souligné, car je trouve qu’elle ne sont pas si nombreuses, les bonnes séries françaises. Mais là, je sens que je ne vais pas me faire que des amis :whistle: et c’est de plus un avis tout ce qu’il y a de plus subjectif :wink:

  96. Pascale et Laurence qui mangeaient avec nous dimanche dernier sont repartis de la maison avec les deux premières saisons de game of thrones. Ils m’ont dit que ce n’était pas la peine de leur passer les deux saisons car ils allaient mettre 6 mois pour regarder la télé. J’ai eu des nouvelles hier soir : en deux jours ils ont déjà regardé 5 épisodes et ça les emm…… de partir en vacances demain car ils vont devoir attendre trois semaines pour voir la suite. :smile:

  97. Personnellement , je n’aime pas ce genre de séries américaines , qu’on regarde à la télé en buvant une bière et en mangeant une pizza confortablement installé dans son canapé et ne faisant travailler que les muscles des doigts qui permettent d’appuyer sur la télécommande ….
    :whistle:

  98. « Six feet under », « Game of thrones »…. Après une saison regardée en pointillé, j’ai abandonné. :blink:
    Trop zarbi pour la première et trop violent pour la deuxième (à peine le temps de faire connaissance avec un personnage à peu près normal que les scénaristes le flingue. Pis c’est trop long… ) :ermm:
    Par contre bien aimé « True Détectives » et « Les revenants » …

  99. Moi, j’ai du mal avec les séries. C’est trop long, il font durer le plaisir, ce qui provoque du déplaisir… True detective saison 1 j’ai apprécié, j’ai supporté les longueurs car les personnages étaient vraiment bien campés.Matthew McConaughey joue vraiment très bien. Là je viens d’essayer la nouvelle série 10%, les deux premiers épisodes étaient réalisés par Cedric Klapisch. À suivre!

  100. Pour les fans de séries, à noter que certaines intégrales sont soldées en ce moment. Ainsi Rome à 19 euros les 10 blu-ray (la série dure 25 heures) et The Wire (« Sur écoute« ), considérée par beaucoup comme la meilleure série ayant jamais existé (meilleure que Game Of Thrones ?) à 45 euros (pour 60 heures) (quelqu’un du blog connaît cette série ?)
    Si vous n’avez pas de lecteur blu-ray, elles sont également disponibles et soldées en dvd.

  101. J’ai acheté Rome (sur tes conseils d’ailleurs) il y a un an mais je n’ai pas encore pris le temps de regarder. C’est dans mes priorités pour les 10 ans qui viennent … :wink:

  102. En fait (cf mon dernier commentaire), je n’ai pas mis dix ans pour regarder, on vient de passer nos soirées de la semaine à regarder la première série de Rome. Excellent. Il y a quelques approximations historiques, mais c’est très très bien fait, on est bien loin de ce que Hollywood a pu faire sur le sujet, on y voit bien la vie dans les quartiers pauvres et les intrigues de cour. Evidement, on n’est pas à la Cour, Rome étant une république, mais ça complote dans tous les coins et comme chaque fois, les femmes y tiennent un rôle majeur. De ce côté-là, c’est un peu Game Of Thrones.
    Merci Christophe pour ton conseil.
    Pour ceux qui seraient tentés, c’est encore en solde à 19 euros pour plus de 20 heures de film.

  103. Content que ça vous ait plu !
    Ce qui est comparable avec Game of Thrones je trouve ce sont les itinéraires croisés de différents personnages.
    Je me souviens que j’aimais le générique de début, l’acteur qui joue Marc-Antoine et les parties de jambes-en-l’air. :smile:

  104. Lorsque je regarde un film, je suis frappé par le nombre d’erreurs, notamment au niveau du son (par exemple le chant des oiseaux en musique d’ambiance ne correspond jamais au milieu naturel qu’on a sous les yeux). Pour la série Rome, les poules qui picorent dans les rues de Rome sont des Sussex, race moderne (les poules blanches n’existaient pas encore à l’époque des Romains). Y’a que Dupdup pour pinailler à ce point-là …

  105. Les poules dans les rues de Rome sont des Sussex !!!
    T’es bien sûr que ça n’existait pas avant les romains ce genre de poules ?? :kissing:
    :w00t:

  106. Rome, j’ai bien aimé! En plus, avec beaucoup de bons acteurs vus dans d’autres bonnes séries!
    Et Mad Men? Vous avez vu? Qu’en avez-vous pensé?
    J’ai commencé à décrocher pendant l’avant-dernière saison. Mais j’ai adoré les autres.

    Je suppose qu’à partir d’un moment ça s’essouffle. C’est comme pour la série « True Detective » (la première saison avec Mathew Mc Conaughey et Woody Harrelson), je l’ai trouvée excellente! Les acteurs, excellents, la musique, le scénario…. et la deuxième, avec d’autres acteurs, je n’ai même pas regardé le deuxième épisode.

  107. Ah, Ken Loach et tous ces vieux réalisateurs septuagénaires : un vrai festival de cannes !

  108. A quand les déambulateurs ?
    (je dis ça mais en fait je suis en ce moment en train de préparer un article sur quelqu’un de pas jeune du tout …)

  109. super bien fait ! :smile:

    Je ne sais pas si quelqu’un a vu la saison 6 (le 5ème épisode est paru dimanche soir) mais cette saison est superbe ! :wub:

  110. Bon d’accord, mais ça frise l’addiction ces saisons et ces coups de comm’ et ça commence à me courir, d’autant que je commence à deviner les rebondissements.
    Alors quoi ? Entre un « tiens » et deux « tu l’auras ! » on prend quoi ?
    Une bière belge pardi : je la tiens, tu l’auras pas. :smile:

    Assez bien fait Game Of Thrones, mais franchement, ça s’adresse à la part primaire de notre individualité. Que j’assume : je visionne encore.
    Mais pour le secondaire, rien ne vaut la bière. :tongue:

  111. Hé bien moi, je n’arrive jamais à anticiper les rebondissements de la série.
    Mais pour la bière je suis d’accord … :wink:

  112. Pas moi, mais cet été j’ai vu les 6 saisons de Shameless en VO : du vrai rock’n roll, à peu près 10 crans au-dessus de game of thrones :wink:

  113. Connais pas Shameless mais si c’est du vrai rock’n roll, y’a Elvis Presley, Little Richard et Chuck Berry qui jouent ?
    Pas très récentes tes références Christophe ! :tongue:

  114. Si j’ai posé la question sur les « Tudors », c’est parce qu’avec Joëlle nous venons de regarder (en blu-ray) les 38 épisodes. ça commence doucement mais on a fini par être accro. Cette période, qui a vu l’arrivée des deux principaux souverains anglais (Henri VIII puis sa fille Elizabeth 1ère,) est très riche et pose surtout la question de l’édification de l’Europe au travers des principales puissances de l’époque. Aussi intéressant que Rome (que j’ai regardé sur les conseils de Christophe et de Stéphane) mais filmée de manière moins violente (même si la décapitation est la règle de l’époque).

  115. Bonjour tout le monde!!
    J’ai vu une partie de la série Tudors, quand j’avais encore la télévision. J’ai beaucoup aimé.
    Il y a aussi eu une série (passée sur arte, peut-être) sur la même époque, mais à travers l’histoire de Thomas Cromwell. C’était très bien aussi, mais je n’ai pas vu tous les épisodes.
    A propos de séries historiques, on a beaucoup parlé aussi de « Borgia ». Je ne l’ai pas vue (par contre, et rien à voir avec la série, Jordi Savall a fait un album splendide « Au temps des Borgia »).
    Il y a eu « Versailles », aussi, mais je ne l’ai pas vue non plus.
    Pour changer de registre, une série française excellente « 10 pour cent » sur le milieu des agents et des acteurs…. j’ai vu la première saison et j’ai bien ri!

  116. Et personne ne parle de « Mad Men »?
    Personne n’a vu cette série?
    Elle vaut le détour, pourtant! Rien que pour les costumes, l’histoire, la musique… tout est parfait.
    Seul petit défaut, comme toutes les séries à succès, ça s’essouffle un peu à la fin. Mais cette série sur le monde des affaires dans les années 50 à 70 vaut vraiment le coup d’être vue!

  117. A propos du disque dont du parles sur les Borgia par Jordi Savall, un extrait avec Montserrat Figueras (peu de temps avant sa mort je crois) :

  118. En parlant de film, il y a quelques temps, j’avais demandé si quelqu’un avait regardé le film Demain de Mélanie Laurent et … (? je ne sais plus) mais je ne crois pas avoir eu de réponse. C’est pourtant à ce film que j’ai immédiatement pensé en lisant un des articles de Basta dont Bernard avait donné le lien. Ce n’est peut-être pas ici que je devrais mettre ce commentaire :cwy:

  119. Vu !
    Dans mes souvenirs, 5 thèmes abordés dont 2 battus et rebattus dans les médias (alimentation, énergie).
    J’ai apprécié car il y avait du neuf pour moi en ce qui concerne notamment la réflexion sur l’éducation et l’économie. J’ai été » moins convaincu par le thème « démocratie ».
    Une des nombreuses contributions à ce qui émerge partout…
    Une émergence récente : avez-vous vu passer cette pétition « L’appel des solidarités » ?
    https://www.appel-des-solidarites.fr/

  120. C’est a priori très en phase avec les débats actuels et comme l’actu n’est pas vraiment très drôle ceci explique sans doute cela.
    Il est loin le temps de Bambi et de Blanche-neige et les sept nains !!!!!!! :wink:

  121. « Blanche-neige vérifiait souvent que ses nains étaient bien sept »

  122. L’été venu, le doux Bambi aux beaux yeux se transforme en cerf aux longues cornes, chef de harde….
    Et quand ils brament en chœur, c’est une harde rauque !

  123. Je ne crois pas que l’on ait parlé de la série Fargo dans les commentaires, il s’agit de trois saisons de 10 épisodes qui n’ont pas de rapport entre elles. Je n’ai regardé que les deux premières saisons, j’ai adoré ! :wub:
    Stéphane m’a dit que la saison 3 sortie cette année était moins bien que les deux autres.

  124. Avec Joëlle on est en train de regarder l’intégrale d’une série très ancienne : Les Shakoks !
    Je suis souvent plié de rire !
    Exemple (j’y pense parce qu’on a cuit des nouilles ce midi) :

  125. Je suis très perturbé par la série « Black mirror ». Elle n’est pas diffusée en France et elle n’existe pas (enfin je crois) en format dvd ou blu-ray. J’ai déjà regardé 6 ou 7 épisodes (les saisons sont courtes, trois épisodes seulement). Cette série traite du risque (liberticide notamment) que nous font courir les nouvelles technologies. C’est de la fiction mais on peut imaginer, si on prolonge les courbes, que ça se passe ainsi dans un avenir relativement proche. Cauchemardesque !
    Quelqu’un connaît cette série ?

  126. Connais pas… Récemment j’ai vu Narcos (plutôt bien), La servante écarlate (waow, impressionnant et très bien fait) et surtout Utopia : d’un niveau esthétique rare et d’une grande virtuosité cinématographique ! Scénario plutôt très bon mais la réalisation est au-dessus à mon goût. Coup de cœur.
    Je vais chercher Black Mirror…

  127. Je voudrais parler du vrai cinéma mais je ne savais pas où caser ma petite info :
    donc, vous, mélomanes, cinéphiles, grands humanistes je vous recommande fortement (si ce n’est déjà vu) Green Book Sur les routes du Sud de Peter Farrelly (2018)
    (Il y a aussi « Les invisibles » de Louis-Julien Petit (2018) mais bon c’est tout autre chose, rien de musical)
    Allez, je vous laisse en revenir aux séries….

  128. Série allemande Babylon Berlin.
    Suggérée par Albert Dupontel himself. J’ai vu son dernier film « Adieu les cons », pas mon préféré, mais à voir, c’est mon avis.
    Par contre série adoubée sans réserve par ma pomme.
    Et puis un ancrage dans l’entre-deux guerres qui donne un éclairage vraiment intéressant sur la période actuelle, avec un scénario, une réalisation et et des interprètes excellents, j’ai adoré.
    3 saisons à prendre sans réserve. j’apprécierais d’autres commentaires à ce sujet.
    :smile:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: