Libellules (1)

1

Ah les libellules ! Combien de temps aurais-je passé dans ma vie à les contempler ?

Avant-hier, jour de la Toussaint, j’ai vu voler une dernière libellule. J’étais trop loin pour la déterminer mais je pense qu’il s’agissait d’une aeschne bleue, cette espèce étant ici la plus tardive à voler à l’automne. Dans mes souvenirs, il me semble pourtant ne l’avoir jamais rencontrée aussi tardivement que cette année.

Cette petite observation me fait penser que je ne parle jamais de ces insectes sur le blog alors qu’ils me fascinent. Je reviens donc sur la saison écoulée en mettant en ligne quelques images de ces magnifiques bestioles. C’est aussi pour moi une manière de reprendre ce blog avec des thèmes naturalistes, car depuis la rentrée de septembre je n’ai publié aucun article sur les oiseaux, aucun sur les insectes, aucun sur les mammifères …

Deux espèces à l’honneur aujourd’hui. D’abord l’Anax empereur (anax imperator) que j’ai eu la chance d’observer de très près alors qu’elle était en train de pondre ses oeufs dans des plantes immergées.

2 3 4 5 6 7 8 9
A côté d’elle, des petites demoiselles étaient également occupées à pondre.

10Chez ces petites espèces, le mâle accompagne la femelle dans cette tâche.

11 12 13 14 15 16Mais au fait, à quelle(s) espèce(s) appartiennent ces demoiselles ?

25 réflexions au sujet de “Libellules (1)”

  1. C’est un vrai casse tête l’identification des libellules, non? Bravo pour les photos! :smile:

  2. Merci pour le lien, je ne pense pas suffisamment à me rendre sur le site biodiversité.wallonie qui semble s’être vachement compléter en deux trois ans! C’est vrai que 65 espèce, c’est trop fastoche… :wink:
    Et puis si Bernard ne parvient pas à identifier ses libellules, ce n’est pas notre problème après tout. :devil:

  3. François, oui la première photo est bien un mâle d’orthetrum réticulé (c’est un vieux mâle qui a perdu sa pulvérulence bleue en prenant de l’âge). :wink:

  4. bé à première vue j’aurais dis l’inverse, que c’était un individus pas encore sec, mais quand on voit l’état des ailes, il est pas de la dernière pluie

  5. Je ne pense pas que c’est C. hastulatum pour les accouplements de zygoptères.
    Je pense à une espèce beaucoup plus commune… :smile:

  6. C’est vrai que ces demoiselles sont communes et facilement identifiables !
    :wink:
    Autour de chez moi en ce début novembre , on peut encore observer L’Aeschne bleue et surtout l’Aeschne mixte . Il reste encore pas mal de Sympétrums striés et sanguins à voler sur les berges des étangs du bord de mer … Ce qui fait le bonheur de quelques oiseaux .

  7. Je viens de passer deux heure avec mon copain Cédroc, alors maintenant, je peux affirmer sans trop de risque qu’il s’agit de A. vinus birum à l’état bien fait quoique ça pourrait aussi être C. birum vinus. Ouais, finalement: j’ai un doute. :smile:

  8. Coenagrion puella à mon humble avis. Et contrairement à ce que tu penses Luc, l’identification des libellules en général n’est pas si difficile car comme le dit si bien François, il y a peu d’espèces.
    Ce qui est plus difficile c’est parfois de les choper !
    In chopinum veritas. :angel:

  9. A noter que l’Anax empereur dont je parle dans l’article est une espèce d’origine africaine qui a connu « une expansion considérable vers le Nord dans les dernières décennies » (source : Guide des libellules de France et d’Europe de K-DB Dijkstra)

  10. D’après les spécialistes de la région , nous avons eu en 2011 une invasion de cet anax … Et depuis , une ou deux observations sont faites en Bretagne chaque année … Fallait que ça tombe sur moi !!
    :smile:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: