La vie du phoque : « cool, Raoul ! »

1
Ah, les phoques de la baie d’Authie !

Ce n’était pas une semaine de vacances mais un voyage d’équipe annuel avec mes chers collègues. Et comme le hasard fait parfois bien les choses, ma sciatique m’a finalement aidé à faire des photos. En effet, comme je n’aurais pas pu suivre le groupe, j’ai souvent été forcé de rester seul (rarement à plus de 10 mn de la voiture), ce qui m’a permis d’avoir du temps pour ramener quelques images d’oiseaux de ces deux belles régions que sont la Picardie et le Nord Pas-de-Calais (la baie d’Authie faisant la limite entre les deux régions). Je suis donc resté souvent immobile (en général assis) à photographier les oiseaux qui passaient devant moi (derrière, j’aurais eu du mal !).

Il faut dire que je m’étais donné comme objectif de tester mon nouvel appareil photo sur des espèces en vol afin d’évaluer la réaction du K3 Pentax, notamment pour la justesse et la rapidité de la mise au point sur les choses en mouvement.

Mais j’ai été déçu avec les phoques. Je suis resté longtemps à les observer, aucun n’a daigné s’envoler ! Peut-être qu’avec quelques bières de plus, ça aurait pu le faire … mais médicaments et alcool ne font pas forcément bon ménage …

Alors pas d’articles ? Si, je vais quand même mettre les images que j’ai pu faire de ces grosses bestioles au repos (je parle des phoques, pas de mes collègues  :devil: )

C’est grâce aux indications de Geneviève et Patrick que nous avons pu voir les phoques d’aussi près. Ils sont assez faciles à trouver, il suffit d’aller au centre nautique de Berck et de se diriger ensuite sur la digue qui se jette en mer. Les phoques sont parfois à quelques mètres des gens. Mais ce n’était pas le cas cette fois-ci. Les deux fois où nous y sommes allés, ils étaient bien plus loin, sur un banc de sable à marée basse à une quarantaine de mètres de nous pour les plus proches, une soixantaine de mètres pour la plupart des autres.

2La première fois que j’ai rencontré les phoques, c’était le mercredi soir 6 mai. Il y avait un soleil magnifique et ils étaient une trentaine à se faire dorer la pilule au soleil. Quelques images en vrac (toutes photographiées au 300 mm et souvent recadrées) …

3 4 5 6
phoque-72

8
9 10 11 12 13 14 15 16 17 18Je suis retourné le lendemain sur le site, ils étaient 52 ! (Geneviève et Patrick m’ont dit que ça pouvait aller à 80). La lumière était bien différente.

19 21 25 26 2722Les phoques donnent souvent  l’impression de roupiller mais si l’on regarde un petit groupe quelques minutes, il est rare de ne pas voir l’un d’eux lever la tête ou se contorsionner.

28 29 30De petits groupes de trois ou quatre pourraient laisser à penser qu’on a là une famille entière. Mais est-ce vraiment le cas ?

31Petite scène de tendresse :

32 33Bon, je dois vous avouer que je suis en train de changer de projet. En effet, moi qui espérais me réincarner dans ma prochaine vie en hirondelle, je me dis que finalement la vie de phoque dans la baie d’Authie, comme le prouvent les photos suivantes, c’est quand même plutôt cool.

34 35 36 37 38 39 40 41 42Alors, si dans quelques dizaines d’années (le plus tard possible j’espère), vous voyez dans la baie d’Authie un phoque qui ressemble plutôt aux autres mais qui a la particularité de se rapprocher deux fois par jour (à chaque marée) du bar le plus proche de la digue, alors ayez une petite pensée sympa pour feu Dupdup …

43Alors, elle est pas belle la vie de phoque ?

28 réflexions au sujet de “La vie du phoque : « cool, Raoul ! »”

  1. Sympa ces photos de phoque (la sciatique, ça a du bon :devil: )
    C’est quoi comme espèces cet énorme oiseau en arrière plan sur une de tes photos (celle numérotée 27 mais ce n’est pas la vingt-septième ?).

  2. Le phoque ? :blink:
    (effectivement la photo n°27 n’est pas la vingt-septième, j’ai éliminé au dernier moment quelques photos)

  3. superbes ces photos de nos phoques!!!!!il y en a qui n’avaient pas répondu a notre invitation!! ils peuvent être plus nombreux tout dépend de la configuration de la plage qui change a chaque marée suivant les courants ce qui fait son charme bravo au photographe qui a pris des risques sur la jetée

  4. Ben oui, le phoque.
    Vous ne trouvez pas qu’il ressemble à un oiseau dans cette position ?
    Sinon, bonne nouvelle …
    Elle est arrivée …
    Qui ça ?
    Mon amie la Hulotte pardi :biggrin:
    J’adore le dessin de la couverture.
    Je me délecte d’avance de cette lecture …
    Le lynx boréal : Déjà, rien que le nom est magique et beau. :wub:
    L’animal, je n’en parle même pas ! :wink:

  5. Manifestement les phoques n’ont pas de lombalgie ni de sciatique; ils ont la colonne souple au vu des contorsions qu’ils pratiquent sur ce banc de sable. Mais ils n’ont sans doute pas une vision bien nette de leur environnement monotone ….. ont-ils au moins vu le photographe et la marque du nouvel appareil ?
    Et quand la marée monte , dans l’eau trouble, la profondeur de champ est encore plus réduite et aucun photographe ne les suit ! un challenge peut-être ?

  6. magnifiques tes photos Bernard. Nous étions en avril, au même endroit que toi. Mais as-tu vu les phoques se laisser porter par la marée montante ? Jean, avec son appareil photo de débutant a pu en photographier deux, mais ces coquins ne restaient pas longtemps en surface.
    Je peux envoyer la photo si tu le désires.
    Bonne soirée.

  7. Ils n’ont pas l’air de s’ennuyer ces mammifères! On dirait qu’ils prennent plaisir à poser dans des postures semi-acrobatiques ou rigolotes. Mention spéciale pour la dernière photo! Ça donne envie d’aller les voir.

  8. Ce sont vraiment de drôles de bestioles !
    D’où vient les différences de pelage ?
    De leur âge ou cela n’a-t-il rien à voir ?

  9. des petites vaches?

    sinon vous connaissez You, le phoque surfeur sans peur de Lacanau?

  10. C’est sûrement un surfeur réincarné en phoque :silly:
    Ou alors un surfeur transformé en phoque par une fée farceuse :lol:

  11. Génial peut-être ce phoque dans la vidéo … mais dangereux pour ceux qui veulent jouer avec !!
    Beaucoup de surfeurs le craignent . Comme le dauphin , cet animal sauvage n’est pas un jouet …

  12. Oui, tu as raison de le rappeler, un geste inapproprié et ça peut être dangereux. On a souvent tendance, y compris sur ce blog, a présenter la nature comme quelque chose d’idéalisé (de notre point de vue) mais faune et flore sont dans des logiques comportementales qui n’ont évidemment (et fort heureusement) rien à voir avec nous.

  13. Nous avons eu ici un problème comme similaire avec un dauphin , qui au début , émerveillait tout le monde jusqu’à qu’on finisse par en avoir peur !!
    C’est bien pour ça qu’il faut continuer à les observer de loin comme tu l’as fait près du centre nautique de Berck !
    Car en t’approchant de trop près , s’il t’était arrivé la même chose qu’à ce photographe … ça fait sourire mais , avec ta sciatique , tu pouvais finir aux urgences ! Ou alors , un enfant qui s’y approche …. Non , il faut prendre du plaisir à l’observation tout en sachant faire attention !
    http://www.liberation.fr/direct/element/5775/

  14. Geneviève en parlera peut-être mais il me semble qu’elle m’a dit que des gens avaient pris l’habitude de nourrir les phoques en baie d’Authie et que cette pratique avait été interdite.

  15. Très intéressent ce lien vers le blog où il y a cet article sur les phoques de la baie d’Authie et les différences entre Phoque gris et Phoque veau-marin … j’y ai appris pas mal de choses comme : « La position de la bouteille » lorsqu’ils dorment en pleine mer !!
    :wub:
    Il arrive en hiver , que quelques phoques trainent du côté de la pointe de Mousterlin , non loin de chez moi … Va falloir ouvrir l’oeil !

  16. Franchement, appeler un phoque « you », ça mérite une torpille. :smile:
    Quant à la tentation de caresser les bêtes sauvages, je suis d’accord avec le fait que ce n’est pas anodin.
    Et en ce qui concerne les mammifères, il y a quand même une petite excuse : ils sont de notre famille, il y a une sorte une attraction naturelle. Mais cela ne doit pas empêcher les précautions, au minimum, et là, dans la culture de l’image, il y a à dire.

  17. ils ne nourrissaient pas les phoques mais ils les dérangeaient pendant la sieste en les rejoignant avec des kayaks sur leur banc de sable et ils se sont fait sermonner c’est interdit

  18. j’ai bien aimé les photos qui montrent a quel point la région est belle et sur la jetée il m’a semblé voir une silhouette familière. ce jour pas un phoque en vue ,ils boudaient il y a des jours ou ils sont une bonne centaine. c’était un jour sans

  19. sur cette jetée il y a marée haute des pêcheurs a la ligne qui n’aiment pas du tout les phoques et ils sont franchement détestés par les plaisanciers qui pêchent en bateaux pourtant d’après connaisseurs il y a des poissons pour tout le monde sinon les phoques partiraient ailleurs et ils ne fréquentent pas les mêmes endroits de pêche

  20. J’ai écrit dans cet article que finalement la vie de phoque c’est plutôt cool et que quitte à se réincarner en quelque chose le choix du phoque était plutôt pas mal.
    Mais la chaleur ambiante est en train de me faire détester le soleil (ce matin j’étais à 5H30 dans le jardin pour fuir les rayons du soleil). Alors, je suis en train de réviser mon choix : plutôt que de me réincarner dans une bestiole qui passe son temps à se faire dorer la pilule au soleil sur les plages du nord, je crois que je préférerais finalement me réincarner dans n’importe quoi mais dans quelque chose qui vit dans une cave bien fraîche remplie de tonneaux ou de cuves, ça laisse pas mal de choix : araignée, cloporte, vigneron, brasseur … :wink:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: