10 réflexions au sujet de “La cabane aux oiseaux (14)”

  1. En fait, il a fallu onze séances d’affût (de deux heures chacune environ) pour une moisson assez maigre car je n’ai quasiment pas fait de photos (juste quelques fois la buse, quelques fois le milan noir et une seule fois ce milan royal). Mais bon, l’affût c’est souvent comme ça …

  2. … d’ailleurs en ce moment je passe toutes mes soirées devant les terriers de blaireaux (je pars dans 5 mn) et je ne vois rien du tout !

  3. Magnifique espèce effectivement, je me suis encore rincé l’œil ce soir en observant les milans des 2 espèces exploiter les premières fauches de prairies, en dépit de conditions climatiques assez froides.
    Cette image montre visiblement un jeune oiseau (bordure pâle des couvertures) : l’espèce est-elle encore nicheuse près de chez toi ? Peut-il s’agir d’un jeune issu d’une reproduction locale ?

  4. J’ai vu plusieurs fois le milan royal l’an passé en mai, il s’agissait d’un adulte et je pense qu’il a pu nicher localement.
    Je les voyais bien plus régulièrement avant car je faisais du nourrissage sur la pelouse derrière la maison. Mais maintenant, depuis que j’ai des poules, j’ai arrêté cette pratique.

  5. Je comprends !
    Les milans consomment les animaux morts mais j’en ai vu un plonger sur les chatons de la voisine. Ne cherchez pas : point de contrepet !

  6. « Si tu confonds milan noir et milan royal, faut changer de métier ! »
    Ca te rappelle quelque chose ? ahahahahahah :w00t:

  7. Incroyable image, c’est tellement rare de pouvoir faire une telle observation d’aussi près ! Bravo !!!!!!!! :wub:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: