Les Primaires « à la française »

Voila un exercice délicat, pour ne pas dire scabreux : parler un peu de politique sans avoir de discours trop partisan, c’est à dire en mettant mes idées mélanchonistes (ce que personne n’ignore) au maximum de côté. D’ailleurs vous remarquerez que le sale gauchiste que je suis n’a fait pour l’instant qu’un seul texte hommage à un homme politique français et que cet homme était de droite (Philippe Seguin), opposé donc à ma sensibilité. J’essaie donc, en matière de politique, d’être le plus honnête possible (au moins sur ce blog où j’essaie de mesurer mes propos, dans la vraie vie c’est forcément un peu plus difficile…).

Je vais essayer dans cet article de dire pourquoi je ne suis pas favorable à l’organisation des Primaires, à droite comme à gauche.

Les Primaires sont une pratique très récente dans notre vie politique. Elles ont été inaugurées par le PS en octobre 2011. De l’avis général elles se sont déroulées dans un climat très serein et la droite elle-même a trouvé qu’elle devait s’en inspirer. Effectivement, il n’y a pas eu de dérapages verbaux et les débats télévisés qui ont eu lieu ont eu une très bonne tenue. Le PS, qui venait d’être éclaboussé par l’affaire DSK, s’en est sorti grandi. Et les votants étaient largement en dehors du cercle habituel du PS (2 840 000 votants). Succès populaire donc.

Mais la démocratie y a t-elle trouvé son compte pour autant ? Non, car la ligne politique qui a été choisie a été bafouée par la suite. Lors du premier tour des Primaires, la ligne droitière incarnée par Manuel Valls a été rejetée dans une quasi-unanimité et celui-ci n’a récolté que 5,63% des voix. Et qui retrouve t-on aujourd’hui comme premier ministre ? Et pour quelle politique ? Et les autres prétendants à la Primaire qui ont été éliminés au 1er tour et qui se sont tous ralliés sans exception à Hollande entre les deux tours se sont tous vus proposer un poste par la suite. Montebourg (17%) est devenu ministre du Gouvernement Ayrault. Ségolène Royal(7%)  également dans les deux gouvernements Valls. Même Jean-Michel Baylet a réussi à monnayer son minuscule 0,64%, d’abord en imposant trois de ses proches au Gouvernement Valls 1 (une ministre et deux Secrétariat d’Etat) et ensuite en devenant Ministre lui-même (lorsqu’il a fallu le recaser après sa défaite aux sénatoriales et aux élections départementales) dans le Gouvernement Valls 2. Le pire, c’est qu’auparavant Baylet avait dépensé beaucoup d’énergie à combattre la réforme territoriale et que le voilà nommé Ministre de l’Aménagement du Territoire chargé d’appliquer la réforme … qu’il avait combattue ! Les dessous des Primaires c’est donc aussi cela : la petite cuisine et les petits arrangements entre amis. De ce point de vue, ces Primaires ont donné l’illusion d’être très ouvertes, c’est à dire en dehors du cadre politicien, alors que dans la pratique ce sont les habitudes malsaines (de marchandage de tapis) coutumières aux appareils politiques, qui ont primé sur le reste. Une mascarade donc. Et tout le monde a fermé les yeux ou déjà oublié (en matière de politique les gens ont la mémoire extrêmement courte). La prochaine Primaire restera dans cette tonalité-là, c’est à dire celle des arrangements. Le Canard enchaîné raconte comment Cambadélis se satisfait d’avoir formaté cette prochaine Primaire pour qu’elle soit entièrement favorable à Hollande. Hollande sait déjà qu’il n’aura qu’à compter les abattis de ceux qui sont définitivement piégés (par sa stratégie toute miterrandienne), qui vont s’opposer et se neutraliser entre eux (Montebourg, Hamon, Lienemann, Filoche) pour finalement finir sur le tapis. D’ailleurs vient de paraître le premier sondage qui le donne largement vainqueur de la Primaire. Les grandes manoeuvres politiciennes ont déjà lieu donc et du côté du PS on peut même déjà dire qu’elles sont terminées. Circulez, y’a plus rien à voir !
Du côté de la droite c’est déjà pareil et le fait que Guaino ait dit que s’il n’avait pas tous les parrainages pour se présenter à la primaire il se présenterait directement à la Présidentielle en dit long sur les futurs marchandages et le chantage actuel. D’ailleurs si on examine la liste des candidats (14 candidats déclarés je crois + Sarkozy), ont peu d’ores et déjà dire qu’il y a ceux qui vont y aller dans l’espoir vraiment de gagner (Juppé, Sarkozy, Lemaire, Fillion) et ceux qui savent bien qu’ils n’ont aucune chance mais qui a un moment donné vont pouvoir monnayer leur soutien, aussi minable soit-il (MAM, Copé, NKM, Morano …) (sans compter évidemment les 4 ou 5 illustres inconnus qui vont trouver dans ces Primaires le moyen d’exister et de passer enfin à la télé : Didier, Hammou, Myard, Poisson …)
Fausse illusion de démocratie qui masque en fait le fonctionnement malsain des appareils politiques, voila donc mon premier argument.

Mon deuxième argument tient à l’image négative que vont donner les deux partis politiques dominants. Car le climat serein des premières Primaires PS ne sera plus de mise cette fois-ci. Les petites phrases assassines pleuvent déjà (le Canard en parle toutes les semaines). La Fronde qui est menée par une partie des députés PS à l’égard du Gouvernement est une Fronde ouverte (même si elle est assez inefficace), largement médiatisée et elle va déjà laisser beaucoup de traces. Beaucoup d’analystes politiques disent déjà que pendant toutes les Primaires les différents candidats vont devoir expliquer pourquoi tel ou tel autre candidat est moins bon qu’eux et que ce dénigrement permanent des autres va être tel qu’après cela aucune unité ne sera plus possible. Sans doute qu’il y aura une unité de façade avant les élections (unité à laquelle les Français ne seront sans doute pas dupes) mais gare à l’implosion après.
On pourrait dire les mêmes choses du côté droite où les petites phrases fusent depuis longtemps (elles fusent d’autant plus que les lignes politiques des uns et des autres sont relativement semblables et que la seule manière de se démarquer sera de faire de la surenchère verbale en essayant de sortir la petite phrase qui va plaire aux journalistes (lesquels sont évidemment embusqués).
Je crois que les deux prochaines primaires (de gauche et de droite) seront placées – et elles le sont déjà d’ailleurs – sous le sceau des petites phrases susceptibles de faire le buzz. La vie politique n’a pas besoin de ce déballage médiatique. Bien sûr on se doute que ce qui se passe dans les partis n’a rien de reluisant (sur le plan des relations je parle) mais quitte à faire, autant que tout cela reste en famille et qu’on ne jette pas tout ce linge sale en pâture au public (d’autant plus qu’on n’a pas forcément envie qu’on nous parle des Primaires pendant un an, il y a d’autres sujets …). L’image des politiques est au plus bas (jamais atteint) et elle n’a pas besoin qu’on en rajoute une couche. Sans compter que tout cela va alimenter le rejet des partis classiques et on sait à qui ça profite. Très mauvaise opération pour l’image de la vie politique qui va encore déplacer le curseur du côté du FN, voila donc mon deuxième argument.

Enfin, sur le fond, j’aimerais qu’on se penche sur l’idée qu’il faudrait absolument se rassembler pour gagner. Dit comme cela, ça semble évident (d’autant plus qu’on se rappelle du traumatisme de 2002 dû à une pléthore de candidats). Or, se rassembler suppose qu’on soit d’accord sur l’essentiel. Et il est évident qu’il y a aujourd’hui une réelle ligne de fracture au sein de la gauche (on le voit bien au niveau de la loi Travail) et Manuel Valls a raison de dire (seul point que je lui accorde) qu’il y a deux gauches irréconciliables. Et il est évident que les deux sensibilités (libérales ou non) doivent pouvoir s’exprimer. La Primaire à gauche ne le permet pas car au final il ne restera que François Hollande (vu que la Primaire a été formatée pour lui) et elle est à mon avis un non-sens. Celle à droite me semble plus justifiée sur le fond (même si dans les partis de droite on a toujours privilégié la « culture du chef » et que culturellement ça ne doit pas être évident de passer par les fourches caudines d’une Primaire).
Gommage des différentes sensibilités, voila donc mon troisième argument.

Voilà j’en ai fini avec cet article qui m’a posé beaucoup d’interrogations. Allais-je l’écrire ou non ? Serais-je capable de mettre de côté ma propre sensibilité ? Pas tout à fait complètement je sais mais sur cette question particulière des Primaires, en renvoyant dos à dos les deux partis dominants (que j’estime engagés plus ou moins dans un processus d’autodestruction, surtout la gauche), sans doute ais-je évité au maximum de faire un article trop politicien. Si ce n’est pas le cas, ne m’en tenez pas trop rigueur, j’ai essayé de faire au mieux …

Et vous, que pensez-vous de tout ça ?

155 réflexions au sujet de “Les Primaires « à la française »”

  1. Tu as essayé de faire au mieux et rassure-toi, tu as réussi.
    Bonne analyse je trouve.

  2. En fait je voulais mettre un titre qui résume entièrement mon article mais celui que j’ai trouvé était trop long, c’était « Primaires : On nous amuse ! Mais c’est pas drôle … »

  3. Concernant le positionnement d’EELV, j’ai toujours l’impression qu’ils sont dans les choux, quelque soit le sujet.
    Je me suis toujours demandé de quelle sorte de choux il pouvait s’agir.
    Concernant le sujet épineux du Brexit et de l’Europe et après avoir lu leur prose ce week-end, j’ai enfin trouvé : dans les choux de Bruxelles ! :w00t:

  4. Laurent Wauquiez (vice-président des Républicains) a eu la lucidité de dire ce que beaucoup pensent mais que très peu ont dit.
    A la question « Vous auriez voté out ? » il a répondu : « Je ne suis pas britannique. Ayons la lucidité de reconnaître que dans n’importe quel autre pays de l’UE, le résultat aurait été le même. Peut-être en France avec un rejet plus important. Moi, je ne vote pas contre l’Europe. Je vote contre ce que l’Europe est devenue. »

  5. Ils sont quand même fort ces anglais pour arriver à sortir d’un espace dans lequel ils ne sont jamais vraiment entrés …
    :blink:

  6. Les Anglais votent alors qu’ils sont en monarchie.
    Et en France on décide à coups de 49-3 alors qu’on est en démocratie.

    Cherchez l’erreur !

  7. Les propos qu’on a lu ça et là dans la presse sur le fait que les vieux Anglais avaient voté la sortie de l’UE et que les jeunes avaient voté le fait de rester m’a un peu gonflé car je me demandais bien comment les jeunes Anglais arrivaient à être concernés par la vie publique alors qu’ils ne le sont pas chez nous. Et je viens de tomber sur un document qui me donne la clé : oui, les jeunes qui sont allés votés ont plutôt voter contre le Brexit mais majoritairement ils s’en foutent complètement et ne sont pas aller voter, ce qui fait que leur vote a assez peu influé le résultat final. Quand on regarde ce graphique qui tient compte de l’abstention des différentes classes d’âge, c’est assez clair.
    http://twitter.com/OBerruyer/status/747583329248096256/photo/1
    Ce que nous disent les médias ici est vraiment à relativiser. Il n’y a pas dans cette affaire, comme l’a dit de manière éhontée Libé, d’un côté les jeunes, les gens cultivés et les citadins et de l’autre les péquenauds et les gens des banlieues sous-éduqués.

  8. Le Canard Enchaîné de ce jour (numéro spécial du centenaire) nous rappelle les communiqués de Hollande et de l’Elysée à la suite du décès de quatre personnalités les jours derniers :

    – à propos de Yves Bonnefoy (poète) : « un rêveur du réel »
    – à propos de Michel Rocard (politique) : « un rêveur réaliste »
    – à propos d’Elie Wiesel (philosophe) : « un réaliste du rêve »
    – à propos de Michael Cimino (cinéaste) : un cinéaste qui fait « réellement rêver »

    Avec « l’imagination au pouvoir » (ça vous dit rien ce slogan ?) , la France est bien partie … :angry:

  9. J’ai remarqué aussi qu’en ce moment, Hollande, Vals et les autres utilisent beaucoup le mot « insupportable ».
    Il y a des mots qui sont à la mode au sein de notre gouvernement :wassat:

  10. Cet adjectif correspond à un début d’auto-évaluation ? :smile:
    Pour le moment, je considère que la seule action positive de cette alternance politique aura été la loi portant sur le mariage pour tous. Je suis content pour celles et ceux qui en bénéficieront et qui ont tant souffert d’un ostracisme insupportable : c’est un grand progrès.

  11. Le réalisateur Jacques Rouffio est mort aujourd’hui. Je suggère à Hollande qu’il fasse preuve d’imagination et déclare « un rêveur bien ancré dans le réel », ça nous changerait …

  12. J’ai lu beaucoup d’articles de fond les temps derniers sur le paysage politique en France tel qu’il est en train de se recomposer, notamment parce que le clivage gauche/droite classique n’est plus trop de mise et que les nouvelles lignes de clivage se situent surtout en fonction du projet de libéralisation économique tel que le prévoit le traité transatlantique Tafta (dont la loi travail El Khomry n’est que le marchepied).
    De ce point de vue-là, la ligne Macron (« ni gauche ni droite ») permettra de rassembler – derrière Macron ou derrière un autre – les libéraux de tous poils (une partie du PS, les Républicains, les centristes et une petite partie des écologistes).
    Une autre ligne, non libérale, rassemblera dans quelques années l’aile gauche du PS (les Frondeurs), une grande partie des écologistes, les composantes du Front de gauche (Parti communiste et Parti de Gauche pour les deux principales composantes).
    Je vois donc le paysage politique français se structurer dans les années qui viennent autour des trois forces incarnées pour l’instant par Macron, Mélenchon et Le Pen (sachant que très vite ces têtes peuvent être remplacées par d’autres, je parle juste des lignes politiques). Et au moins, dans la tête des gens, ça sera bien plus lisible que maintenant.

  13. Comme les résultats des élections régionales allemandes de ce jour m’intéressent énormément (à cause des 300 000 manifestants des jours derniers et des résultats de Die Linke), je suis allé voir les deux sites étrangers qui donnent toujours les infos avant tout le monde.

    Sur lesoir.be je lis :
    L’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière allemande n’a recueilli que 18 % des suffrages, en recul de plus de 5 points par rapport au dernier scrutin de 2011, alors que l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), fer de lance de l’opposition à la politique d’ouverture aux réfugiés dans le pays, fait son entrée dans le parlement local avec entre 11,5 et 12,5 % des voix, selon ces sondages.

    Sur la tribune de Genève, je lis :
    L’Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière allemande n’a recueilli que 18% des suffrages, en recul de plus de 5 points par rapport au dernier scrutin de 2011, alors que l’Alternative pour l’Allemagne (AfD), fer de lance de l’opposition à la politique d’ouverture aux réfugiés dans le pays, fait son entrée dans le parlement local avec entre 11,5 et 12,5% des voix, selon des sondages de sortie des urnes.

    De la copie presque mot pour mot. Bande de copieurs, va !!!!!!

  14. Oups, Raoulkomjtepousse, j’avais pas vu ton commentaire ci-dessus :angry:

    Has been contre has been peut-être, mais dans le domaine de la politique, appartenir au passé n’est pas un handicap, on sort par la porte et dix ans plus tard on rentre par la fenêtre même quand les électeurs ont dit clairement qu’ils ne voulaient plus de vous. La décence ne fait pas partie de ce monde-là. A croire que la politique est une drogue comme une autre …

  15. Une idée au sujet de laquelle nous débattions, tout en écoutant bramer les cerfs, avec un pote. Et je pense que je vais rejoindre sa position.

    Notre devoir n’est-il pas de participer à la primaire de droite pour éliminer d’abord Sarko, le pire des candidats égotiques, pas le seul malheureusement dans cette catégorie ?
    Il convient sans doute de voter pour son meilleur meilleur opposant, Juppé.

    On se retrouverait avec un probable duel Juppé – Le Pen (les médias nous vendent ce projet depuis trop longtemps pour qu’il ne soit pas accepté par la plupart), il reste à éliminer le risque majeur pour notre pays et l’Europe : le fascisme. Même avec un vote blanc de ma part, ça devrait le faire.
    Juppé président, c’est sans doute la moins pire des choses que nous puissions vivre dans le désastre annoncé.

    Je partage l’avis de Bernard, ces primaires sont de mauvaises situations, pourquoi ne pas en tirer profit puisqu’une fois n’est pas coutume, on nous consulte davantage ?
    Un vote massif aux primaires de droite des gens de gauche et de tous ceux qui ne peuvent accepter un nouveau quinquennat honteux, ça pourrait être rigolo non ?

  16. J’ai l’impression que ce sera la première fois de ma vie où je n’irai pas voter au deuxième tour.
    Quant à aller voter aux primaires de droite, même si je comprends l’argumentaire que tu défends, il me semble que, me concernant tout du moins, ce serait assez malhonnête. En tous les cas, je semble parti pour n’aller voter à aucune primaire, de droite ou de gauche.
    Concernant ces primaires, je crois que les jeux sont faits car ceux qui ont leur parti en main ont toutes les chances d’être gagnants. Sarko du côté de la droite et Hollande du côté de la gauche donc. Sarko a au moins le mérite d’avoir un programme estampillé « droite ». Juppé navigue entre deux eaux. Et comme je privilégie le débat d’idées et le fait que les choses doivent être claires pour ne pas brouiller les électeurs, je suis pour une victoire de Sarko à la primaire de droite. Au moins ça sera clair ! Je dis cela en mettant tout mon « antisarkozysme primaire » de côté …

  17. Je n’ai pas regardé la télé depuis de longs mois et je me suis branché ce soir sur la premier débat de la droite. Je profite de la pause « pub » pour dire mon impression sur un candidat que certains trouvent plutôt bien : Bruno Lemaire. J’ai été impressionné par son niveau d’incompétence : à la question de « comment allait-il faire pour supprimer 500 000 postes de fonctionnaires », il a dit qu’il s’appliquerait à supprimer les emplois aidés. Confondre emplois privés aidés (à hauteur de plus de 60 milliards je crois) et emplois publics, quelle confusion dans sa tête !!!!!!

  18. Oui, elle est intéressante, d’autant plus qu’on n’a jamais pu prouver que l’auteur de la chanson ait fait cette contrepèterie volontairement. Mais probablement que oui, voici d’ailleurs ce qu’en dit Wikipedia :

    Du fait que cette chanson s’adresse particulièrement aux Dames et qu’au XVIIIe siècle, seules les femmes nobles pouvaient être appelées « Madame », elle est parfois interprétée comme une contrepèterie raillant le cardinal Guillaume Dubois, principal ministre du régent, le duc Philippe d’Orléans : « Il fourre, il fourre, le curé Dubois joli… ». Il s’agit plus d’une attaque contre la politique du régent et les méthodes de l’abbé Dubois auprès des dames de la cour pour se maintenir au pouvoir, qu’une attaque anticléricale. Du fait que sous l’Ancien régime, le crime de lèse-majesté, c’est-à-dire toute critique des gouvernants, pouvait mener l’auteur à la Bastille, plusieurs experts considèrent que ce n’est pas une coïncidence : dans les chansons françaises « pour enfants », le double sens paillard caché par une contrepèterie ou par l’utilisation d’expressions désuètes est la règle, non l’exception.

  19. quelques-uns de posent la question suivante : « et si le bordel ambiant n’était pas dû en partie au moins à la suppression de la police de proximité dans les banlieux??? »

  20. que dire des propos de M.Poisson qui risquent de lui couter l’exclusion de la primaire de droite?

  21. Sylvie, je ne sais pas trop quoi dire même si j’ai un peu suivi la chose et lu deux articles sur le sujet. Il me semble que la démocratie n’a rien à gagner à ce qu’il soit exclu.
    Ce que je sais, c’est que les commentaires de la presse ont été élogieux vis à vis de lui au lendemain du premier débat télévisé alors qu’il représente une frange ultradroitière et catho de la droite. A priori, les gens – journalistes compris – se prononcent plus sur la forme que sur le fond et c’est ce qui me semble le plus inquiétant. De toute façon, l’exclusion de Poisson, si elle a lieu, va faire du dégât au sein de la droite. Et personne (dont moi qui suis de gauche) ne peut s’en réjouir. La politique n’a pas besoin de ces dévalorisations permanentes, seul l’extrême-droite peut compter récolter les fruits de tout ça. D’ailleurs vous avez remarqué qu’on n’entend quasiment pas le FN quand il y a des incidents de ce genre, il se contente d’engranger. Et croyez-moi, il engrange. :angry:

  22. oui, effectivement on peut rendre Sarko responsable de ça, mais comme Hollande n’a pas rétabli cette police de proximité, on peut dire que tout le monde est à peu près d’accord sur le sujet.
    De toute façon, les hommes politiques s’en fichent un peu, on fait semblant de s’y intéresser en ce moment parce qu’on va bientôt arriver en période électorale mais globalement la plupart des gens ne sont pas gênés par le fait que certaines zones deviennent des zones de non-droit. Et comme les rares policiers qu’on envoie là sont inexpérimentés …

  23. En tous les cas, il me tarde de vivre sous l’ère « Copé » et de payer mon pain au chocolat 10 centimes !

    C’est quand même incroyable ce décalage, non ?

  24. Et puis soyons clairs : les responsables du caillassage de Viry sont avant tout les caillasseurs. :smile:
    Cela dit, si je comprends bien la remarque de Raoulkomjtepousse, oui, le dialogue est plus que jamais nécessaire, ce fameux « vivre ensemble » concerne tout le monde.

  25. Tiens, le Monde nous conseille de regarder ce soir une émission culinaire …

    http://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2016/11/03/tv-chef-s-table-fait-enfin-honneur-a-la-gastronomie-francaise_5024972_1655027.html#

    … alors que c’est une soirée marquée par la politique avec le deuxième débat télévisé pour la primaire de la droite. Pourtant, la politique française étant devenue de la pure cuisine, ils auraient pu aussi proposer le débat, non ? :whistle:

  26. J’ai suivi hier après-midi à la télé ( un peu par hasard … ) le premier meeting de Macron à Marseille . J’ai été agréablement surpris par le discours d’un homme que je ne connaissais pas . Ça m’a donné envie de m’intéresser un peu plus à son programme … A suivre .
    Une chose est sûre , je comprends mieux pourquoi beaucoup ne souhaitaient pas que macron soit candidat à ces élections .

  27. A suivre effectivement.

    Je vais souvent voir les sondages journaliers du Figaro.

    A la question hier soir de savoir quel était le candidat qui avait le plus convaincu lors du dernier débat télévisé, sur 85 000 lecteurs ayant participé au sondage (quand même !), 51% ont répondu Fillon, 17% Sarkozy et 15% Juppé. Assez étonnant tout de même.

    Mais ce qui me surprend le plus c’est le sondage de ce soir (déjà 8 000 votants), 49% des lecteurs de Figaro (plutôt de droite donc mais pas que …) disent qu’ils n’ont pas été intéressés par les primaires de la droite. Je ne sais pas trop ce qu’il faut déduire de tout ça … peut-être que ça laisse présager d’une participation faible au scrutin de dimanche.

  28. Sarko éliminé au premier tour …
    En voilà une excellente nouvelle ! :smile:
    Reste plus qu’à faire pareil pour Hollande :wink:

  29. Poisson a déjà annoncé qu’il allait solliciter les deux finalistes. Comme quoi, même quand on ne pèse presque rien en politique, on arrive quand même à monnayer ce presque rien.

  30. Ah si, une autre différence : Copé n’est plus tout à fait le dernier, il fait quand même un peu mieux que le nombre de bulletins nuls ! :w00t:

  31. Juste pour provoquer.
    Si je suis très content de la claque de Sarko c’est parce que dimanche soir est la seule fois (dans les dix dernières années) où il a eu un discours digne. Comme quoi derrière le pantin qui ne croit jamais un seul mot de ce qu’il dit peut parfois apparaître l’Homme… Mais bon, c’est trop tard pour lui …

  32. Je n’avais pas été très étonné que Mélenchon ne s’exprime pas sur les résultats du premier tour de la primaire de droite car il avait annoncé sur son blog qu’il était en session toute la semaine au parlement européen. Et comme il préfère aux petites phrases en 140 caractères de twitter les longs textes étayés il lui a fallu un peu de temps pour réagir. J’aime bien le texte qu’il vient de publier il y a quelques instants. Comme chaque fois c’est long, très long. Mais comme je n’arrête pas de le dire sur ce blog depuis quelques temps, tout est complexe, en politique comme pour le reste, et j’ai de plus en plus tendance à lire des textes longs qui argumentent bien les choses. Des textes comme cela il y en a au minimum un chaque semaine, parfois deux, et ça vaut toujours le coup d’être lu (quelque soit son opinion, d’ailleurs je vais souvent consulter les blogs contradictoires afin de confirmer ou d’infirmer mon opinion sur un sujet donné).
    http://melenchon.fr/2016/11/25/fillon-explose-le-monde-prevu-pour-juppe-mmmm/

  33. ce qui me fait rire, c’est que les journaux étrangers connaissent déjà les résultats (les Suisses – une fois de plus – ont déjà annoncé Fillon en tête à un peu plus de 60%) et que les journalistes français vont faire semblant de découvrir la chose à 20H45.

  34. Y’a tellement de candidats à gauche et à droite, je me demande s’ils ne devraient pas faire chacun une équipe de foot et jouer l’un contre l’autre ! On serait tranquille non ?
    :w00t:

  35. j’ai lu le livre de macron (« révolution;;;) qu’une amie m’a pretée, c’est un recueil de platitudes pour gogos

  36. pas lu mais si on me le prête je le lirai pour me faire un avis sur le sujet (sur lequel je n’ai pas trop d’a priori sauf sur le sujet de l’ubérisation).

  37. Super merci Yves je viens de découvrir qu’il y avait plein de choses possibles avec alt et tous les chiffres. Bernard va encore se moquer des les filles et l’informatique ☺☻♪♫☼►◄◘↔☻♥ ♠

  38. Après les multiples annonces de candidatures viennent les multiples annonces de non-candidatures …
    Jusqu’où ira-t-on avec ces primaires ? :blush:

  39. En fait, il ne suffit pas de lire ou d’écouter les propos des uns et des autres. Il faut les décrypter.
    Exemple de propos annoncé sur un ton solennel : « j’annonce que je ne suis pas candidat »
    Traduction : dans 70% des cas, ça veut dire « euh, désolé, mais je n’ai pas réussi à avoir tous mes parrainages ». Et dans 30% des cas, ça veut dire « hou la la, trop peur de me ramasser une rouste ! ». Et dans les deux cas, on peut aussi comprendre « mais au moins ça aura permis qu’on parle de moi ».

  40. A noter que dans le dernier numéro de Marianne de samedi, il y a une interview très intéressante de Henri Guaino. Et comme je sais que Guaino était un proche de Philippe Seguin (dont j’ai d’ailleurs fait un article) et qu’ils sont tous les deux les tenants d’un certain gaullisme social, j’ai lu l’article. Très intéressant.
    J’ai regardé également une vidéo de lui sur France Info TV. Plutôt bien (même si ça cafouille en fin d’émission sur le sujet de la Syrie et de la Russie).

  41. Tout se négocie, même quand on ne pèse pas grand chose.
    Ainsi, le Canard Enchaîné d’aujourd’hui raconte comment Marie-Noëlle Lienemann a négocié son retrait de la primaire. Benoît Hamon a accepté de retirer, au profit de Lienemann, la candidate qu’il avait placée aux élections sénatoriales de Paris et en échange, Marie-Noëlle Lienemann s’est retirée de la course de la primaire et elle s’est engagée à apporter son soutien à Benoît Hamon. Mais elle a dit sans rire en annonçant son retrait : « Je n’ai pas souhaité que ma candidature contribue à l’émiettement des voix ». Quel sens de l’abnégation ! :w00t:

  42. « Ségo, qui rêve de Filoche, est peu emballée par des Peillon coûteux et autre Hamon qui triche »

  43. Valls propose de supprimer le 49-3. Evidemment, c’est le gag de l’année, lui qui l’a tant utilisé …
    Mais ce qui me gonfle le plus dans cette affaire c’est l’incompétence des journalistes politiques. Pas un seul pour demander comment il allait faire alors que le 49-3 est inscrit dans la constitution et que Valls lui-même est opposé à la modification de la Constitution. On dit souvent qu’on a les élus qu’on mérite. Mais est-ce la même chose avec les journalistes ? :blush:

  44. Cette déclaration des proches de Fillon à propos de Macron : . « Il faut le pilonner car il est devenu trop dangereux, juge l’entourage du candidat de droite. Il peut siphonner les voix de la gauche et jouer le second tour. »
    Je pense qu’il faut comprendre « … siphonner les voix de la droite » car sinon pourquoi Fillon s’inquiéterait-il ? :whistle:
    Si je dis ça c’est parce que dans les sondages (auxquels je ne crois guère mais que j’essaie quand même d’analyser) j’ai remarqué que depuis l’arrivée de Macron la droite recueille moins d’intention de votes alors que le PS (qui, certes, peut difficilement descendre plus bas qu’il n’est) ne bouge pas.
    Les déclarations des uns et des autres ne doivent surtout pas être prises à la lettre. On pourrait croire que derrière les mots très médiatisés se cache un jeu de stratégie de billard à trois bandes, alors qu’en fait c’est avant tout de la pure posture qui n’amène rien au débat et qui montre que les stratèges des appareils politiques sont un peu déboussolés en ce moment (car ils s’attendent au pire depuis que ça et là les gens ne votent plus comme les sondages le prédisent). Enfin, c’est un avis très personnel …

  45. Le Figaro nous parle de la sobriété de la campagne de Fillon.
    Or, le Canard Enchaîné a rappelé hier que ce sont 74 conseillers de campagne ainsi que 45 membres du conseil stratégique qui viennent d’être nommés autour de Fillon, soit une véritable « armée mexicaine ». « Sobriété » vous avez dit … !

  46. Les journaux étrangers annonçant sur internet depuis quelques dizaines de minutes la victoire de Benoît Hamon à la primaire, suivi de Vals, on se demande ce que peut encore signifier ce faux-suspens que les médias essaient d’entretenir ici en ne dévoilant les premières estimations qu’à 20H pile.

  47. J’envoie à ce sujet un mail au PS de Haute-Saône en expliquant pourquoi je ne souhaite plus recevoir leurs infos.

    Je pense que quand on n’est pas d’accord avec quelque chose il faut le faire savoir aux gens avec qui on n’est pas d’accord. Exemple : il y a deux ou trois ans, j’avais écrit aux lunettes Afflelou en disant que je n’irais plus jamais dans leurs magasins parce qu’ils sponsorisaient la corrida. Quelques temps plus tard, il m’ont envoyé un mail très sympa disant qu’ils avaient reçu des milliers de lettres de ce type et qu’ils avaient décidé de ne plus soutenir cette activité. Quand je suis retourné dans le magasin, j’en ai discuté avec une des vendeuses, elle ne savait même pas que son groupe finançait la corrida et qu’il y avait eu une polémique sur le sujet.

  48. Monsieur est scandalisé !! Voilà toute son explication!! Où est le scandale ?? Chercher l’erreur.

  49. Il y a de quoi être révolté quand on voit le comportement de certains politiques qui utilisent sans scrupule l’argent du peuple. Ils échappent souvent aux sanctions car ils sont très doués pour ralentir le travail de la justice voire pour la corrompre? Même quand ils sont condamnés comme Claude Guéant et consorts on n’entend pas les journalistes parler de vol ni de voleurs comme ils le feraient pour d’autres personnes.
    Cela me met en colère: :devil: :devil: :devil:
    Le pouvoir corrompt-il systématiquement ceux qui le détiennent?

  50. Râlala !
    Peut-être est-ce une histoire de capacité de résistance à la tentation ?
    Voyons de plus près avec cet article qui relate une expérience démoniaque.
    Le coup du Chamallow. Vous n’aimez pas les chamallow ? Ne trichez pas, placez à sa place votre pêché-mignon. :wink:
    Regardez la vidéo… Alors vous êtes qui ?
    http://www.etaletaculture.fr/sciences/experience-de-sociologie-la-tentation-du-chamallow/

    A la question de Cath je crois plus au fait que le pouvoir (l’argent, la puissance, etc.) attire, et en particulier les corrupteurs. C’est devenu un métier qui a pignon sur rue : lobbyiste. Il y a les bons et les mauvais soi-disant, de bonnes et de mauvaises influences. Mais je ne crois guère à l’altruisme lorsqu’il s’agit surtout de manipuler et puis évidemment, lorsqu’on accède au pouvoir on n’est plus tout à fait un enfant, alors si l’on est déjà corrompu… cela pose la question de l’accessibilité au pouvoir non ?

    Plus haut monte le singe, plus il montre son cul.
    Montaigne

  51. Pas au Chili, en tout cas, (centrale photovoltaîque EDF) visitée par certains touristes, ni en Crête (dizaines d’éoliennes EDF). Chez les autres ça roule…mais ils n’ont pas notre extraordinaire choix, peut être .

  52. Je pense que ça se passe tellement mal dans les deux partis qui étaient majoritaires jusqu’à maintenant qu’il n’est pas exclu que dans les temps qui viennent Hollande et Sarko reviennent sur le devant de la scène.
    Sur le même sujet, j’ai parié avec Christophe (une bière ? je ne me rappelle plus, on avait un peu piccolé …) que le PS ne serait pas même pas au premier tour et qu’il se retirerait avant.

  53. Je me rappelle avoir parié une tournée de bières, mais je ne me souviens plus pourquoi : je m’en fous, en général je perds, mais je bois une bière quand même. :smile:

  54. Il y a des benêts qui pensent qu’au sein du PS la ligne Hamon a gagné. Rien de plus faux. Le PS vient d’investir 394 candidats pour les prochaines législatives et parmi ces candidats :
    – 64% ont une position sociale libérale,
    – 21% indéterminée
    – seulement 10% en accord avec Hamon.
    Non c’est bien les vallsistes qui mènent la danse

  55. Nos politiques se gavent ?
    Certes mais je peux vous assurer que ce ne sont pas les seuls …
    Pour faire un renouvellement de tutelle (parce que c’est bien connu qu’une personne atteinte de la maladie d ‘Alzheimer peut soudain guérir par la volonté du St Esprit), il faut tous les cinq ans retourner cher le psychiatre. Pas n’importe lequel, mais un qui fait partie de la liste donnée par le juge.
    Et combien croyez-vous qu’il a fallu payer pour cette visite qui ne sert à rien parce que n’importe qui n’ayant même pas fait des études de médecine peut se rendre compte que la personne en question est maintenant et à tout jamais complètement en dehors de notre monde ?
    180 euros ! C’est du vol !
    Désolée, je suis sans doute hors sujet mais tellement scandalisée :shocked:

  56. Non non, rien n’est hors sujet sur ce blog.
    Ce tarif de 180 €, c’est la partie émergée de l’iceberg.
    Il y a tout le reste dont on ne connait pas les tarifs parce qu’on ne les paye pas directement.
    Ainsi, il y a des tas de gens qui font des chimios toutes les semaines en hôpital de jour et la moindre chimio coûte semble-t-il (à vérifier mais je le tiens d’une infirmière) 2000 € !

  57. En décembre dernier, Macron a commis une bourde, il ne savait pas que la Guadeloupe était française. Cette fois-ci il parle de la Guyane comme étant une île … :angry:

  58. Finalement, quand on voit l’actualité politique, on peut se demander, comme cela a été déjà dit sur ce blog : « à quoi servent les primaires ? » :blush:

  59. c’est un tournant  » historique  » dans cette campagne, ce ralliement va avoir de grosse consèquences sur la suite, y’aura pas 11 candidats au finale.
    je ne mets pas de commentaires en général mais je lis ce blog tout les jours!

  60. merci pour la fidélité au blog.
    Situation sans précédent dans l’histoire de notre république car il semblerait, au vu des sondages d’aujourd’hui, qu’aucun des deux partis qui se sont partagés le pouvoir depuis 50 ans ne sera au deuxième tour. Mais ce ne sont que des sondages à l’instant T, donc susceptibles d’évoluer très vite, surtout quand on voit le nombre d’indécis.

  61. je rebondit sur le prix de la chimio, étant donné le nombre de séances refusées au dernier moment puisque chaque traitement est différent en fonction de la nature de la maladie ,a l’hôpital de jour après les analyses je me pose la question, est ce encore utile de continuer, cela doit faire stagner la rémission et fait durer le traitement plus longtemps il n’y a pas d’autres alternatives?

  62. Je vais voir tous les jours les sondages quotidiens que certains journaux posent à leurs lecteurs. Et là, depuis hier, je me pose beaucoup de questions. A la question de savoir si les lecteurs ont changé d’avis à la suite du débat télévisé d’hier soir, beaucoup répondent oui. ça m’intrigue car je n’ai jamais changé d’avis sur un sujet de ce type. Le maximum étant chez le journal Le point : 32% (46 000 lecteurs ayant déjà voté). Qui va en profiter ? On le saura certainement dans le prochain sondage publié.

  63. Hollande sera demain dans notre département. Ce serait pour annoncer son soutien à Macron, cela n’aurait rien d’étonnant …

  64. Les primaires « à la française » dont j’ai parlé dans mon article ont vécu. Il est clair qu’il n’y aura plus jamais de primaires dans notre pays vu le bordel et les trahisons que cela a généré.

    Autre remarque perso : si tout les analystes s’accordent pour dire que le PS et LR vont imploser en cas de défaite, je pense que le FN va lui aussi être en difficulté, non pas « imploser » mais connaître de grosses turbulences pour son leadership.

    La fin des partis et l’avènement des mouvements de citoyens ?

  65. A celles et ceux qui pourraient croire que je suis le nouveau vice-président de LR (vu les propos de Marine Le Pen : « Donc comme premier vice-président de LR, Wauquiez a nommé Dupont en remplacement de Dupond… »), je m’empresse de dire que j’ai refusé le poste … ! :wink:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: