L’extraordinaire dans l’ordinaire

Ce blog est en congés pour deux semaines et le prochain article paraîtra le 1er janvier.

La semaine dernière, pour la première fois j’ai trouvé un peu de poésie dans les poteaux et les fils téléphoniques qui sont en bas de chez moi. Deux photos faites à deux jours d’intervalle :

Alors je vous laisse avec ces deux images, finalement très banales et très ordinaires. Mais ne faut-il pas « chercher l’extraordinaire dans l’ordinaire » ? Belle devise de vie non ?

Joyeuses fêtes à toutes et à tous !

Ce contenu a été publié dans coups de coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à L’extraordinaire dans l’ordinaire

  1. Fifitoutcourt dit :

    Sur le premier cliché, on pourrait presque croire que tu habites en Californie …. :wink:

  2. EtiNcelLe dit :

    Mon commentaire présent n’a aucun rapport avec le beau ciel de chez Dupdup.
    Mais bon, cela meublera :wink:
    J’avais quelques minutes à perdre …
    J’en ai profité pour regarder à nouveau le petit film d’animation canadien inspiré de la magnifique nouvelle « L’homme qui plantait des arbres » de Giono.
    Cela fait du bien de regarder un tel film …
    Mais est-ce réaliste ?
    Je sais bien qu’il existe des projets extraordinaires d’agroforesterie de par le monde comme par exemple au Pérou ( de la coca au cacao)
    Cependant, je connais les montagnes. L’histoire se situe dans les Alpes de Haute Provence je présume. Je ne crois pas qu’on arriverait à créer une telle forêt sans irriguer. Et de moins en moins avec le changement climatique qui s’annonce (euh, qui est déjà amorcé).
    Mais cela ne fait rien c’est une superbe histoire (de toute façon, avec Giono, cela ne peut qu’être une superbe histoire) et si un de mes enfants m’annonçait la naissance d’un garçon (un eptit fils pour moi) qu’il voudrait appeler Elzéar, qu’est-ce que j’apprécierais ! :smile:

  3. givati dit :

    Joyeux Noël à tous les participants de ce blog :angel:

  4. Bernard dit :

    @Etincelle : Zut j’avais zappé ton commentaire. :blush:
    Oui, la nouvelle de Giono est une pure oeuvre de fiction. On aimerait vraiment y croire, mais …
    A noter que ce texte a été écrit en 1953 par Giono à la suite d’un concours littéraire organisé par le Reader’s Digest. C’est très beau d’un point de vue poétique mais peu réaliste car le point de départ de l’histoire est faux : si un lieu est abandonné il est forcément déjà envahi d’arbres et d’arbustes, ce n’est donc pas un milieu auquel on va redonner vie en plantant des arbres, ceux-ci y sont déjà. Mais, même peu réaliste, ce livre a énormément servi la cause écologique, de par son retentissement littéraire mondial à l’époque de sa publication (et je pense que le film d’animation, fait par un réalisateur québécois en 1987, a redonné une seconde vie au texte).

  5. Bernard dit :

    Je mets le lien, pour celles et ceux qui ne savent pas vraiment de quoi on parle :

  6. Yves dit :

    Jules Breton disait dans un Poème :
    … Le soir tombe, et c’est l’heure où se fait le miracle,
    Transfiguration qui change tout en or ;
    Aux yeux charmés tout offre un ravissant spectacle ;
    Le modeste fossé brille plus qu’un trésor …

    C’est vrai , il y a des soirs où il m’arrive aussi de m’asseoir sur un rocher face à l’océan , pour simplement observer ce spectacle du soleil qui se couche derrière l’archipel des Glénan . Là , sous les belles mais éphémères illuminations que le ciel me propose , à mes yeux l’ordinaire devient extraordinaire … Alors que d’autres , les malheureux , vont passer tous les soirs sur le sentier juste derrière moi , sans jeter un regard vers ce si joli panorama .
    Sur mon site , quelques images prises sous des lumières de l’automne :
    http://naturepassion.e-monsite.com/pages/balade-du-jour-1/le-23-octobre-2017-finistere.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: