En musique avec … Doumé !

EN MUSIQUE AVEC … (1)

Pourquoi cette nouvelle rubrique ?

Une chanson vit sa propre vie. Elle est lachée dans la nature par son auteur et, à partir de ce moment-là elle ne lui appartient plus. Advienne alors que pourra !

Certaines chansons ne seront pas remarquées par le public et passeront complétement inaperçues. D’autres auront un « succès d’estime ». Certaines connaîtront parfois un moment de gloire éphémère mais disparaîtront vite du circuit. Et puis d’autres passeront l’épreuve du temps et garderont la faveur du public pendant des décennies. Ainsi en est-il de la chanson « y’a de la joie » de Trenet dont tout le monde (ou à peu près) connaît l’air et quelques paroles alors qu’elle a été écrite il y a plus de 80 ans. Ces chansons-là que l’on qualifie parfois de « éternelles »  (terme sans doute très exagéré) n’ont pas besoin d’ambassadeurs, elles possèdent leur propre dynamique interne et de ce fait se sont imposées d’elles-mêmes dans notre culture. Mais beaucoup d’autres, qui ont été écrites il y a quelques dizaines d’années, ne peuvent continuer à vivre que si les générations suivantes les reprennent.

Aujourd’hui il y a foison d’artistes pour reprendre certaines chansons des années 50, 60 et 70 (période sur laquelle j’aime bien me pencher), et on en a vu des exemples avec les deux articles que j’ai consacrés à la chanson « Est-ce ainsi que les hommes vivent ? » (Aragon/Ferré). Il y a donc plein d’artistes professionnels qui font revivre des chansons faisant partie désormais de notre patrimoine culturel.

Mais ce n’est pas de ces artistes-là que je vais parler dans cette rubrique. Je voudrais mettre en avant les autres, des humbles, de ceux pour qui la musique fait partie du pain quotidien et qui continuent inlassablement à jouer les musiques qu’ils aiment, pour eux-mêmes d’abord mais aussi pour leurs proches. Ils n’en vivent pas financièrement, ce sont de simples amateurs, mais la vie musicale d’un pays n’a de sens que si elle est alimentée par quelque chose de fort qui vient de la base. Le confinement a, d’une certaine manière, contribué à faire connaître ces inconnus qui, à un moment donné, ont osé publier leurs vidéos sur Youtube (je dis « osé » car on n’imagine pas comme il est difficile de chanter devant d’autres et c’est sans aucun doute un acte difficile que de franchir le pas à un moment donné). Alors, au travers de cette nouvelle rubrique, je veux rendre hommage à ces inconnus. Bien sûr, ces artistes-là écrivent parfois textes et musiques et je pourrais parler de leurs compositions (peut-être un jour …). Mais je vais axer cette rubrique uniquement sur ces amateurs qui font des reprises d’auteurs anciens et qui contribuent à maintenir vivace notre mémoire musicale. Il est possible que, parmi les gens dont je vais parler, il y ait quelques personnes qui se produisent à l’occasion sur de petites scènes locales, mais globalement ces gens-là restent de véritables amateurs (dans le sens noble du terme).

Je dédie ce premier article de la série à Jacqueline (et aussi à Jehan qui est musicien), d’une part parce que je suis très admiratif du fait que Jacqueline continue à venir sur ce blog, malgré ses 88 printemps et ses gros problèmes de santé. Mais aussi parce que le premier artiste dont je vais vous présenter les vidéos, est, tout comme Jacqueline, de nationalité suisse.

Il se produit sous le nom de Doumé et j’ai vu quasiment toutes ses vidéos. Je l’ai découvert en recherchant une manière de jouer « le vingt-deux-septembre » de Brassens. Puis de fil en aiguille, je suis tombé sur d’autres vidéos. En voici quelques-unes.

– Paris-Canaille (Léo Ferré 1953)

– L’âme des poètes (Charles Trenet 1951)

– Madeleine (Jacques Brel 1962)

– Le vingt-deux septembre (Brassens 1964)

– Black trombone (Serge Gainsbourg, 1962)

Vous trouverez sur Youtube des dizaines d’autres productions de Doumé.

Et, secrétement, j’espère que certains des musiciens dont je vais parler au fil des mois dans cette nouvelle rubrique (un article par mois peut-être), viendront faire un tour sur ce blog. Enfin, j’ai le droit de rêver …

Bonne écoute musicale à vous tous !

56 réflexions au sujet de “En musique avec … Doumé !”

  1. Oui oui !
    Bravo Doumé et tous ceux qui chantent leur vie, seuls ou ensemble.
    Lui il chante bien les chansons, il les aime comme sa guitare et ça s’entend bien.
    Une autre pour Brassens

    Brel
    (inspiration Nina Simone ?)

    Et une merveille, une gamine, et Félix :wink:

  2. MERCI! Une bonne bouffée d’oxygène dans ce monde de brutes. Allez j ouvre une bière à ta santé… non une deuxième peut être.

  3. merci, je n’avais pas lu.
    Jean possède une disquette avec ses productions, paroles et musique, je ne sais pas si on peut l’enregistrer et te l’envoyer
    je lui en parle demain.
    concernant la chanson le mariage des oiseaux, je connais toute la mélodie, je vais voir avec Jean comment on pourrait la fredonner.
    L’autre soir j’ai vu un reportage d’un propriétaire qui a beaucoup de rapaces. ces rapaces en été sont au bord du lac Léman, à 30 kil environ de Genève, cela s’appelle les aigles du Léman, et l’hiver ils sont à Samoens. Ils prennent même le téleski avec le propriétaire qui les fait voler parmi les skieurs. J’ai vraiment beaucoup aimé ce reportage.
    A demain

  4. je vous dois quelques explications. j’ai envoyé par mail à Bernard les paroles d’une très ancienne chanson le mariage des oiseaux (l920) je connais bien la mélodie et je vais voir comment l’enregistrer et vous en faire profiter.
    quant aux paroles Bernard m’a répondu qu’il allait essayer de faire quelque chose avec.
    les premières paroles sont un orchestre de fauvettes, perché sur un tronc de houx etc etc

  5. je m’explique si vous tapez un orchestre de fauvettes, vous obtiendrez toutes les paroles et je suis sûre que les spécialistes de l’ordinateur arriveront à trouver la mélodie, moi je sais chanter cette chanson de 1920 trouvée dans les archives de maman, mais je ne sais pas comment faire avec l’ordi.

  6. Bonjour à toutes zé tous ! Bonne et heureuse avec la santé… Et tant pis si c’est plus le moment ! Jéhan aux maniques…Mon dvd est trop lourd à envoyer par maille qui m’aille, aussi je vais l’envoyer par poste et le grand chef pourra vous le mettre en ligne, si les horreurs que j’ai commise, lui plairont ! pour vous mettre la salive sur la langue, voici les titres qui sont en plus en vidéo…(c’est pas du Spielberg !)

    L’aigle est tombé (challenger) –le perchoir—les gouilles—putains d’resto (pour Coluche)
    le troubadour—pourquoi les autres ? (c’est moa qu’a tout fait ! paroles, musique, film, montage en dilettante nez-videmment !
    Question amateur, franchement j’aime pas ma voix, mais pour les textes…ah ah ah…futur vedette au cimetière !
    Sur youtube, (jehan de suisse Muller) vidéo titrée « la sangtième » il y a quelques morceaux
    que j’interprète avec mes trois claviers…c’est pas du Rick Wakeman, ni du Tony Banks (génésis) mais je me suis fait plaisir ! Si vous cherchez un peu, il y en a une autre que j’avais fait pour mon zanniversaire du 11 février de mes 70 balayettes…voilà… bonne suite à vous toutes zé tous. Jéhan.

  7. Pour Bernard…je vous enverrai par mail, les paroles que j’ai écrite sur « le dernier papillon » en rapport avec tous ces idiots qui n’ont jamais vu de canadair en action, chaque été ! hélas !
    Jéhan

  8. Merci Bernard pour l’info concernant les vidéos…malheureusement, les miennes (du dvd) ont un copyright vu qu’elle a été faite lorsque je travaillais pour Télé-Objectif Réussir…
    Donc je ne peux la mettre sur youyou machin…mais je te l’envoie tout de même si toi tu peux enlever le sigle « TOR » qu’il y a au coin des images…
    Sinon, pour la chanson des gouilles, je n’ai pas mis le mot correspondant à :
     » se vide quand on tire un coup » qui bien sur n’est pas « une douille » mais dans la phrase concernant les journalistes … »le mot » (là c’est très fort !!) est bien là…
    «  » »mais ceux qui prennent des coups-y ‘en a pas «  » » » sauf ceux qui tombent sous la patrouille .

    Jéhan.

  9. bonjour Bernard, nous attendons toujours part mail ton adresse pour t’envoyer les « chefs d’œuvre » de Jean.merci

  10. il faut lire « par mail » je sais que c’est Bussières, mais il me manque la rue…………

  11. je sais que je n’écris pas sur le bon post, mais j’ai l’impression que je suis censurée

  12. « Mr Dupdup route du goulot à busbières !! :biggrin: »
    :w00t: :w00t: :w00t: :w00t: :w00t: :w00t: :w00t:
    J’adore l’humour d’Yves (et celui de Bernard également) :wub:

  13. merci Bernard, mais hier je posais une question à Christophe, et mon commentaire n’a pas passé.
    je constate que Jean a essayé d’écrire quelque chose ce matin
    je vais poster ce que je viens d’écrire, la question pour Christophe était : est-ce toi qui a vu un merle blanc avec quelques plumes noires il y a bientôt trois ans.

  14. à Jacqueline, ces paroles de Brassens :

    « En attendant le baiser qui fera mouche,
    Le baiser qu’on garde pour la bonne bouche,
    En attendant de trouver, parmi tous ces galants,
    Le vrai merle blanc … »

    C’est juste parce que ton commentaire m’y a fait penser.

  15. Oui oui j’avais bien vu ce merle blanc pendant deux hivers et pris quelques photos.
    La preuve dans le journal !
    https://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2017/01/11/un-merle-blanc-a-paroy
    A noter que j’ai appelé les copains pour venir photographier le phénomène.
    Ce jour-là… rien, le merle est passé en trombe deux fois et c’est tout.
    Le soir, je croise mon voisin qui me dit : j’ai fait comme toi, j’ai mis des pommes et des graines, il est venu toute la journée !

  16. coucou les amis, Bernard tu n’as pas compris l’humour d’Yves, cela m’étonne.

    et pour Christophe, le merle blanc t’a démasqué, je sais où tu habites, et dès que nous pourrons circuler librement en France, pour nous deux petites heures de voiture, et on te dévaliseras de miel.

    amitiés à tous

  17. coucou les amis, Bernard tu n’as pas compris l’humour d’Yves, cela m’étonne.

    et pour Christophe, le merle blanc t’a démasqué, je sais où tu habites, et dès que nous pourrons circuler librement en France, pour nous deux petites heures de voiture, et on te dévaliseras de miel.

    amitiés à tous

  18. je vois que j’ai mangé des mots en répondant à Yves, je voulais dire que ton humour pour déformer l’adresse de Bernard est géniale.
    M’est avis que le facteur déposerai sans problème la lettre dans la boîte de
    Monsieur Dupdub route du Goulot à Busbières.

    Notez que moi j’habite une rue qui s’appelle la Vy des Mores et les autorités, il y a 40 ans voulaient appeler cette rue la Vie des Morts, mais qu’il y a eu beaucoup d’oppositions, et pourtant c’est la rue qui conduit au cimetière.

    quant à mon village natal qui s’appelle Chavannes-des-Bois, et bien les gens des communes voisines disait que ce village s’appelait Chavannes des Broussailles
    le surnom des habitants est les chavannus. pourquoi, parce que il y a une vieille cabane dans le bois avant d’arriver au village.

  19. il est 21 h, vers 20 h 15 j’ai écrit quelque chose, mais je suis sûre d’avoir été censurée, ce message avait un rapport avec la bière.

  20. Ce qui explique d’ailleurs que ces jours-ci, tu ne retrouvais pas tes messages car tu les avais mis sur des tas d’articles divers et variés. Voilà sans doute l’explication.

  21. ah bon, je vieillis, mais comme je ne savais pas trop où mettre ce message, les curieux iront regarder et moi je vous dis bonne nuit, et demain c’est l’anniversaire de Jean, alors jehan.or@hotmail.com mais chut, silence total, je ne vous ai rien dit, mais comme Jean aime bien recevoir des mails, si par hasard quelqu’un d’entre-vous est du 11 février, manifestez-vous. merci pour lui.

  22. Oh tu sais, on vieillit tous au même rythme. Et si on ramène notre veillissement actuel à l’âge de chacun, force est de constater que, proportionnellement, tu vieillis moins que nous … D’ailleurs cette année je vieillirai de 1,49% alors que toi seulement de 1,13%. :wink:

    Trève de plaisanterie, je me demande si tu n’accèdes pas à ce blog par l’adresse d’un article et non par l’adresse du blog, car il me semble que tu ne vois pas forcément quand je mets un nouvel article. Enfin, c’est juste une supposition.

  23. rien compris, dans mes favoris j’ai un post les oiseaux de l’hiver, je l’ouvre et je trouve différents dossiers, soit musique avec doumé, les oiseaux, Christophe dans…etc, les tomates, au jardin, etc.
    quant à tes nouveaux articles, veux-tu me citer le nom du dernier et on verra si j’ouvre juste. merci
    mais depuis quelques semaines nous avons eu des problèmes avec l’ordi, alors…………

  24. Hier soir, avec le froid vif et la bise qui piquait au visage m’est venue cette poésie de Luc Bérimont qui parle du froid à la veillée de Noël. C’est un texte magnifique.

    Madame à minuit, croyez vous qu’on veille ?
    Madame à minuit, croyez -vous qu’on rit ?
    Le vent de l’hiver me corne aux oreilles,
    Terre de Noël, si blanche et pareille,
    Si pauvre, si vieille, et si dure aussi.

    Au fond de la nuit, les fermes sommeillent,
    Cadenas tirés sur la fleur du vin,
    Mais la fleur du feu y fermente et veille
    Comme le soleil au creux des moulins.
    Comme le soleil au creux des moulins.

    Aux ruisseaux gelés la pierre est à fendre
    Par temps de froidure, il n’est plus de fous,
    L’heure de minuit, cette heure où l’on chante
    Piquera mon coeur bien mieux que le houx.
    Piquera mon coeur bien mieux que le houx.

    J’avais des amours, des amis sans nombre
    Des rires tressés au ciel de l’été,
    Lors, me voici seul, tisonnant des ombres
    Le charroi d’hiver a tout emporté,
    Le charroi d’hiver a tout emporté.

    Pourquoi ce Noël, pourquoi ces lumières,
    Il n’est rien venu d’autre que les pleurs,
    Je ne mordrai plus dans l’orange amère
    Et ton souvenir m’arrache le coeur.
    Et ton souvenir m’arrache le coeur.

    Madame à minuit, croyez-vous qu’on veille ?
    Madame à minuit, croyez-vous qu’on rit ?
    Le vent de l’hiver me corne aux oreilles,
    Terre de Noël, si blanche et pareille,
    Si pauvre, si vieille, et si dure aussi.

    La voici interprétée par Jacques Bertin :

    Ce matin, je l’ai bossée à la guitare. Accords faciles avec capo en case 1 :
    Sol Do Sol Lam Sim Lam Ré7 Sol

  25. bonjour,
    ce message n’est peut-être pads à la bonne place, mais j’espère que vous le lirez
    j’ai un téléphone qui affiche qui est la personne qui m’appelle.
    donc, cela sonne et je vois numéro masqué anonyme.
    je réponds allo bonjour la personne anonyme au numéro masqué, vous voulez quoi
    un court instant de silence et on me demande je suis Mme Luquiens,
    je réponds oui, pourquoi vous voulez savoir si je suis bien………….
    on me réponds nous sommes une agence………….qui viendra prochainement dans votre région………………..et on me demande si je suis propriétaire, je réponds vous ne le saurez pas car je veux rester anonyme
    on me demande pourquoi je ne veux pas répondre et je dis alors, et bien parce que je veux rester anonyme, et clac, je raccroche

  26. et pas plus tard qu’avant ce téléphone nous avions eu des ennuis avec ordi et internet, on avait constaté que ON M’AVAIT ajouté un contact un peu falsifié de mon adresse, et que même notre webmaster ne pouvait l’effacer.
    c’est vous dire dans quel état d’énervement j’étais.
    bon après-midi

  27. Je connais plein de personnes qui sont contactées de cette façon tous les jours. Moi ça m’arrive peu car je suis en liste rouge. Mais ça m’arrive quand même de temps en temps (une ou deux fois par mois). Si au bout d’une seconde personne ne parle (le cas le plus fréquent) c’est que je suis en lien avec une plateforme et je raccroche aussitôt.
    Sinon, j’opte plusieurs solutions. Soit je dis « je suis en liste rouge, vous n’avez pas le droit de me démarcher, dites moi qui vous a donné mon numéro que je porte plainte » et ça raccroche dans la seconde qui suit. Ou alors je m’amuse avec des phrases du genre : « non je ne suis pas Monsieur Dupont, je suis son fils, mon père est bloqué à cause du covid en Australie, rappelez en 2022 si jamais il est autorisé d’ici là à quitter l’Australie ».
    La semaine dernière, à quelqu’un qui me disait que je n’avais pas bénéficié du crédit isolation j’ai répondu aussitôt « vous tombez mal, je viens de décider de vendre ma maison ».
    Ma belle-mère, quand on l’appelait pour lui proposer l’installation d’une cuisine intégrée, elle répondait qu’elle n’aimait que les cuisines désintégrées et elle raccrochait en rigolant (elle rigolait d’autant plus qu’elle avait une voix très grave et que tous ses interlocuteurs lui disaient « bonjour monsieur »).
    C’est fou ce qu’on s’amuse quand on est en retraite !

    Jacqueline, pour ton adresse internet falsifiée, c’est plus emmerdant par contre.

  28. Tout ça pour dire, Jacqueline, qu’il ne faut pas t’énerver mais au contraire d’essayer de mettre à profit la situation pour t’amuser. Et comme Jean a un bon sens de l’humour, je suis sûr qu’il va te donner des tas d’idées pour cela. :wink:

  29. Bernard, merci pour les conseils, Jean m’en a déjà donné beaucoup. Ce que nous faisons, mais cela devient très rare, c’est dire, désolé, on ne boit pas de vin
    désolé laissez-moi tranquille, j’ai bientôt 100 ans et jean
    se fait plaisir en racontant n’importe quoi, avec certaines rimes et il se fait passer pour un petit garçon très curieux, et alors cela raccroche.

    mais bon, j’ai des nouvelles pour mon opération, ce sera fin mars. enfin.

    j’ai bien noté que quand je réponds si on ne parle pas tout de suite c’est de l’arnaque.
    mais je m’amuse aussi, si j’ai le temps, à poser des questions idiotes, ou faire répéter.

    Cela fait bientôt une année que j’ai fait supprimer mon numéro dans les annuaires, et bien
    cela va mieux.
    passez tous une bonne soirée.

    le rouge-gorge est de nouveau manger du tournesol sur la fenêtre.

    pour mon adresse, rien de grave en fait c’était un contact et j’étais la seule à pouvoir l’utiliser, et le webmaster c herche encore………!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    c’est ça l’informatique

  30. @Jacqueline, si tu penses que tu as un souci avec ton réseau internet, le mieux est de contacter ton opérateur internet.
    Après, je veux te filer des commandes du style tracert leblogdupdup.org à lancer sur ton cmd et analyser les routes emprunter ou installer wireshark… mais franchement, il faut tout de même avoir des connaissances en réseau informatique pour mener l’analyse.

  31. j’ai un gros doute concernant un message que je viens d’envoyer.
    qui a pu lire ce que j’écrivais au sujet d’un nid qui se construit actuellement contre ma façade

  32. je viens de passer un long moment sur les différents posts du forum de Bernard.
    Oui, je reconnais que je ne lis pas tout, mais je peux répondre sur les artistes à domicile que je ne sais pas comment cela se passe en Suisse, mais dans mon village, je sais qu’il ne se passe pratiquement rien. Parfois une pub arrive par la poste pour une exposition de peintures, parfois un concert à l’église, mais jamais chez les particuliers.
    Mais je sais que cela se fait dans un village v oisin, chez une famille Friquée et de la haute. je demanderai une fols à un petit-fils qui travaille dans la mairie du village en question s’il connaît des simples villageois qui vont écouter ces petits concerts
    Mais je trouve que ce que Bernard écrit pour des artistes à domic ile que c’est une excellente idée à encourager.
    Mais je me dis aussi que dans ma région nous sommes la banlieue de Genève et dans mon village il y a bientôt 60 nationalités différentes et que personne ne conna’it ses voisins.
    C’est triste, mais faut s’y faire. Et toutes ces nationalités différentes sont des consuls, des internationaux,etcpeut-être que tout change dans les vallées et que les montagnards se connaissent tous.
    Dans certains villages de ma région il y a plus l’esprit de clocher, mais ce n’est pas partout, tout dépend de la configuration des villages.
    bonne soirée.

  33. Trouvé aujourd’hui, en surfant la vague :biggrin: cette belle reprise de Paul Simon…

  34. Très chouette ! :wub:

    A noter que cette année trois grands fêtent leur 80 ans :
    – Joan Baez (9 janvier)
    – Bob Dylan (24 mai)
    – Paul Simon (13 octobre)

  35. Et Jordi Savall, Charlie Watts !
    Chick Correa, Césaria Evora étaient pourtant candidats… même Otis Redding !

  36. Je ne sais plus où plasser l’info. Le chantre de notre belle wallonie s’en est allé vers d’autres horisons… Julos beaucarne

  37. Stéphane vient de nous appeler à l’instant pour nous donner la triste nouvelle. C’est un chanteur que je connais bien (en tous les cas au moins une douzaine de ses disques). Il y a quelques années, Joëlle et moi nous nous sommes retrouvés assis à côté de lui. On était à un concert de Gilles Vigneault, à Beaucourt (Territoire de Belfort) et un homme habillé en arlequin, vêtements tout bariolés, s’est assis à nos côtés, c’était Julos Beaucarne.
    Il y a 45 ans (au moins), Joëlle et moi avions été très touchés par la chanson que Jacques Bertin avait faite pour l’assassinat de la femme de Julos Beaucarne :

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: