Contrebrassens

Avec des amis on est rentré tout juste ce soir de Liège, la tête pleine de musiques. Pleine de musiques de Brassens. Car notre objectif était avant tout le festival Brassens. Nous n’avons pas tout vu, pas tout entendu, mais en deux jours : 6 concerts + une scène ouverte. Et pas beaucoup de temps pour aller boire des bières dans Liège !!!

Je reparlerai peut-être du festival dans un autre article mais pour l’instant je dirai juste quelques mots sur l’une des deux prestations qui m’a le plus impressionné : Contrebrassens organisé autour de la chanteuse Pauline Dupuy. Sur ses disques (deux albums et deux singles que vous pouvez écouter sur les sites de streaming), il y a en général de nombreuses musiciens mais en live l’accompagnement se réduit juste à Michael Wookey, homme « touche à tout » (banjo, piano, cloches …). Mais Pauline a une telle présence, elle est si scotchante avec sa contrebasse qu’elle remplit l’espace sonore à elle seule …

Sur Youtube, on trouve quelques vidéos de cette artiste, j’en ai sélectionné trois :

Vous pouvez trouver sur Youtube d’autres vidéos en tapant simplement « Contrebrassens ».

Bonne écoute à tous.

6 réflexions au sujet de “Contrebrassens”

  1. Magnifique !
    3 notes et c’est plié. Je crois qu’il y a un moustachu qui remue dans sa tombe.
    C’est vraiment tout ce que j’aime dans la chanson réinterprétée ; une appropriation, une nouvelle énergie et une redécouverte de l’œuvre originale.
    J’attends la deuxième trouvaille. :wink:
    En plus, c’est un espoir : on a beau fouiller sur le net, les pépites comme celle-ci restent introuvables. Il reste le réel.

  2. Quelques éléments sur le festival Brassens de Liège dont c’est la 6ème édition. Le principe est très simple : 8 concerts le vendredi soir et le samedi après-midi/soir + une scène ouverte. 1 concert par heure. Chaque concert est court, 3/4 d’heure suivi par une pause (avec bar) d’un quart d’heure. C’est très simple et ça fonctionne bien. Le pass pour les deux jours est très peu cher : 35 euros pour l’ensemble des concerts. Globalement, 80% de la musique est consacrée à Brassens (plus que l’édition précédente me semble t-il) mais il y a parfois d’autres musiques (notamment dans la scène ouverte).
    C’est extrêmement convivial, on sent que c’est fait par une bande de copains (Brassens aurait aimé), l’artisan du festival est un type extraordinaire : Jacky Evrard qui est lui-même artiste et que voici dans une interprétation de Saturne (accompagné notamment, en plus du pianiste Johan Dupont, par un super violoniste) :

  3. @Yves : et en plus, c’est l’une des plus belles chansons de Brassens consacrées à la libération (sexuelle) de la femme. J’en parlerai dans le prochain article consacré à Brassens.

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: