Cuisiner la courge Jack Be Little

Jack Be Little (appelée aussi Mini Jack Be) est l’une des variétés de courges les plus typiques. Elle est facilement reconnaissable à sa petite taille, sa forme aplatie, côtelée et sa belle couleur orangée. D’un point de vue gustatif, elle est, à mon avis, l’une des meilleures de cette immense famille qu’est le monde des courges et des potirons (j’ai déjà cultivé près d’une centaine de variétés, sans compter les variétés décoratives, et je suis loin je pense d’en avoir fait le tour).

jack-be-little.png

La culture de Jack Be Little est aussi facile que celle des autres courges. Il suffit de semer des graines directement en terre première quinzaine de mai. Chaque pied donne plusieurs dizaines de petits fruits, parfoir une cinquantaine.

Si la pomme d’or, qui lui ressemble un peu, a un goût d’artichaut, Jack Be Little a une saveur qui tire plutôt sur la châtaigne. Il y a certainement plusieurs manières de la cuisiner. En voici une que j’ai trouvée sympa.

Faire cuire les courges entières une dizaine de minutes, sans les éplucher, dans de l’eau bouillante. Prendre ensuite les petites courges et couper le chapeau (comme on le ferait avec une tomate que l’on va farcir). Avec une petite cuiller, évider les pépins et laisser la chair. Remplir la cavité ainsi obtenue d’un mélange de comté, de crème et de lardons (qu’on aura, de préférence, fait revenir légèrement dans une poêle au préalable). On pourrait probablement, sur le même principe, remplacer la garniture par des champignons et de la crème par exemple, ou d’autres choses encore, mais je n’ai jamais essayé … et puis on est en Franche-Comté, donc pas question de se passer de notre célèbre fromage. Mettre les courges dans un plat avec leur chapeau et faire cuire environ 40 mn au four à 220°C. En entrée, quand on a des invités, c’est plutôt assez classe !

jackbelittle.png

Bon appétit !

42 réflexions au sujet de “Cuisiner la courge Jack Be Little”

  1. Non, on n’a plus faim après ! Mais on a soif, d’où le petit verre de merlot, évidemment !

  2. Je viens de tester la recette, avec deux-trois modifications :

    Comme je n’avais pas de Comté sous la main, je l’ai remplacé par ce que j’avais de Comtois : un reste de saucisse de Montbéliard (coupée en petits morceaux de la taille des lardons) et un peu de Chardonnay. J’y ai ajouté quelques trompettes de la mort « cueillies » dans mon Monoprix habituel.

    Wahou ! C’était pas que « classe » mais carrément excellent !!!

    (Anne, j’attends ta recette de gratin pour la tester également)

  3. Une autre modification d’importance, Vincent, entre ta recette et celle de Bernard, c’est que lui l’offre à ses invités alors que toi sembles ne pas l’avoir partagée (je me trompe ?)

  4. T’as qu’à passer, H.B., il me reste la « peau », le chapeau et les pépins, si tu veux (je ne suis pas sûr que tu mérites davantage !)

  5. Ben… simplement le reste de Chardonnay (mais tu sais, je n’y connais rien en association plat/vin)

  6. L’association Chardonnay, Morteau, trompettes et courge me paraît assez idéale…

    Bon, la recette du gratin n’est pas la mienne… mais celle des dupdup (je viens d’essayer d’écrire dupdup avec une majuscule, mais ça ne ressemble à rien).
    Il suffit d’écraser à la fourchette du potiron bien cuit à l’eau (ou à la vapeur), en ayant pris soin de l’égoutter le mieux possible puis d’y ajouter de la béchamel et du râpé, de mélanger et de remettre le tout à gratiner.
    Enfantin.
    Un petit « truc » : je mets beaucoup de noix de muscade râpée dans la béchamel.

    Comme je trouve que le potiron va particulièrement bien avec les champignons, j’accompagne souvent le gratin d’un petit mélange forestier.

  7. Anne, Vincent et moi-même avons omis un truc dans chacune des recettes : c’est toujours meilleur quand on déguste (y compris le petit merlot ou le petit chardonnay) avec des amis.

  8. Petite précision complémentaire : ne pas inviter n’importe quel ami : inviter le gratin, pour la circonstance c’est mieux !

  9. Petite question naïve, mais bon…
    Pour « écraser le potiron avec une fourchette », vous l’avez j’imagine épluché, mais quand et comment ? Avant de le cuire ? Après ?

  10. Après avoir épluché le potiron et l’avoir coupé en gros morceaux, on le fait cuire 5-10 minutes à la cocotte minute, dans un ou deux centimètres d’eau seulement. Après, il s’écrase tout seul avec la fourchette. Il paraît qu’on peut laisser la peau des potimarrons mais on n’a jamais essayé, on a peur qu’il y ait plein de petits bouts.
    S’il s’agit de potirons à la chair dense (genre potimarrons), on fait une béchamel plutôt liquide. Par contre, s’il s’agit de potirons aqueux (genre potiron rouge vif d’Etampes), on fait une béchamel plus épaisse.

  11. Eplucher un potiron cru, c’est costaud, non ? Ça ne se fait pas à l’économe j’imagine, vous faites ça comment ? (C’est pas plus simple une fois cuit… et refroidi ?)

  12. Conseil de début d’année : j’aime (ou j’aimais, je ne me prononce pas encore là-dessus) beaucoup la jack-be-little, mais je mets en garde contre son utilisation au delà de la date limite de fraicheur…

    Nous avons testé pour vous à 4.

    Protocole : on ajoute à une poêle de nouilles aux légumes quelques infimes morceaux de la dite courge récupérés sur les bords d’un individu qui s’abimait.

    Biais : dès les premiers morceaux, on arrête l’expérience en retirant de la circulation les dits morceaux, qui de toute façon étaient grandement minoraitaires (et pas bons)

    Résultats (pourtant) : rapides et très significatifs ! En moins de 30 minutes :sick::sick::sick: :blush:

    Conclusion : le jack-be-little peut devenir jack-ouille la fripouille..

  13. Effectivement, cette excellente petite courge se conserve peu et s’abîme vite.
    Merci pour ton commentaire, vu ta mauvaise expérience je ne me hasarderai pas à goûter une courge dont une partie est déjà abîmée.

  14. Bonsoir
    Moi mon histoire elle est tout autre, pendant l’été j’ai planté des graines de melon, une foie qu’ils ont pousser j’ai remarqué qu’une de ces plante ne ressemblé pas aux autres.
    la laissant pousser j’ai vu que c’était un pied de courgette, ne voyant qu’au bout de la fleur il n’y a pas de courgette ?? je suis rester intrigué, laissant le temps faire j’ai fini par comprendre à ma grande surprise que ce n’était pas une courgette mais une courge.
    Et bien cette hivers nous aurons de la courge.
    Comme quoi ! :smile:

  15. Les graines de melon étaient achetées où ?
    Chez Kokopelli ? (il y a tellement d’erreur d’étiquetage et de sélection de graines chez eux !) :angry:

  16. bonjour,

    quelqu’un aurait il encore quelques graines de jack be little (non hybridées) à échanger ?

    merci d’avance mon e mail : domifmail-domifasol ( chez ) yahoo.fr

  17. Désolé, mais je ne dispose que de la Pomme d’Or… Mais cette variété, Jack Be Little, m’intéresse aussi.
    Cette année, j’ai eu quelques mauvaises surprises, d’autres excellentes (productivité notamment), avec les courges.
    Nous aurons donc des potimarrons, des pommes d’or, des citrouilles à Bernard (bon sang, c’est qui ce mec que j’ai étiqueté ?!!!), et des courgettes.
    Les concombres et les melons seront réussis… une autre fois !
    Un potimarron testé aux fourneaux avec une recette basique mais maîtrisée hummm… excellent !

  18. Désolé aussi, mais j’ai semé une quinzaine de variétés de courtes et potirons cette année, mais pas les jack be little (j’ai pour habitude de tester chaque année des variétés que je ne connais pas ou que je connais mal). Je n’ai donc pas de graines pour l’instant.
    Mon frère en a dans son jardin, mais comme il y avait plein de variétés différentes de courges à côté (dont les miennes), elles se sont forcément beaucoup hybridées.

  19. Est-ce que l’un d’entre vous cultive la courge spaghetti ?
    Elle est géniale celle-là car quand on doit raper les courgettes, pommes de terre et autres carottes, la courge spaghetti, elle, a une chair qui se met naturellement sous forme de filaments comme si on l’avait rapée. En plus, elle est très bonne alors …
    Par contre, pour faire une purée, autant en prendre une autre variété.

  20. La qualité gustative des courges me semble varier d’une année à l’autre. L’année dernière, je découvrais les patidous sweet dumpling comme étant les « meilleurs au monde ». Cette année, le premier goûté nous à semblé sec et pâteux… :cwy:

  21. Moi aussi, les lendemains de soirées bière avec Luc , quand je me réveille la bouche pâteuse et que j’ai encore soif, je trouve aussi que les sweet dumpling sont secs et pâteux ! :whistle:

  22. N’empêche le lèche-cul de Belgique qui énerve Luc a raison …
    (C’est assez fréquent de s’énerver soi-même :biggrin: )
    Même la fameuse Jack Be little peut être dégueulasse.
    L’an dernier, j’en ai mangé une infâme, et vous savez-quoi ? Donnée par le Dupdup !
    A mon avis, il l’avait sabotée, sûrement qu’il m’en voulait :devil:
    Pour revenir à la courge spaghetti …
    Je l’ai fait cuire à l’eau, évidée. J’ai un peu écrasé la chair entre les doigts pour mettre sous forme de « spaghettis » ce qui ne l’était pas encore.
    Je l’ai ensuite fait revenir dans une poêle avec des lardons (et peut-être des oignons, je ne me souviens pas). C’était excellent, tout le monde a adoré à tel point qu’on a décidé d’en faire un peu pour le réveillon de Noël pour accompagner la viande, en plus des traditionnels marrons et champignons des bois.

  23. Hummmm trop trop bon même mon chéri :wub: qui est plutôt classique avec les légumes a adoré la Jack be little un vrai délice ! je pense en faire fréquemment en cette saison et le faire découvrir à mes invités :D :alien:

  24. La recette de pomme farcie aux noix et aux dattes, vue sur ton blog, m’a l’air particulièrement alléchante et je vais la mettre en pratique dès ce week-end !

  25. Bonjour ,

    J’ai fait hier soir votre recette …quand je vois le mot comté..ca m’aide beaucoup..mes racines du jura se réveille..hihihi..!!!! En tout cas ont s’est régalé..j’ai juste rajoute une pointe d’ail et persil…meme mon ado en a réclamé..!!! Je me suis permise ( en vous sitant.bien sure..!!)..de faire partager votre recette sur mon blog..bonne journée !

  26. Ce qui m’interpelle, c’est que sur beaucoup de sujets, les commentaires sont faits par 5 ou 6 personnes, mais dès qu’on parle de bouffe, on se rend compte que le blogadupdup est très fréquenté… :ninja:

  27. Oui, le blog est effectivement très fréquenté, il n’y a jamais moins de 1000 personnes par jour, ça m’inquiète d’ailleurs beaucoup car j’ai toujours ce sentiment d’une responsabilité par rapport à tout ce monde. Sans doute qu’à cause de cela j’ai aussi une certaine retenue par rapport à certains sujets et certaines manières de réagir…
    Pfffhhh, vivement la retraite (du blog) … ! :whistle:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: