Insup-portables (3)

Aïe, aïe, aïe, j’ai découvert ce matin dans le Monde que, en tant que non-utilisateur de téléphone portable, je vaux moins qu’un Sri-lankais et que mon arpu n’est que de zéro. Un arpu, vous savez ce que c’est ? En anglais, ça veut dire Average Revenue Per Unit ou, selon une variante, Average Revenue Per User. Il sert à désigner le chiffre d’affaires mensuel d’un client et cet acronyme est très utilisé par les opérateurs de téléphonie mobile. J’ai appris ça aujourd’hui et – comme un bonheur ne vient jamais seul, n’est-ce pas Dan ? – j’ai appris par la même occasion le sens de ce mot acronyme. Je vais donc être doublement moins con ce soir. S’il y en a qui veulent en profiter, n’hésitez pas, en général le neurone de 53 berges qu’il me reste a plutôt tendance à se dégrader les jours où aucun arpu et aucun acronyme ne se pointe à l’horizon (ce qui est souvent le cas), c’est donc jour de fête aujourd’hui. Tiens je vais m’ouvrir une bière.

Chez un américain moyen, l’arpu est de 75 dollars en téléphonie mobile, il descend à 39 chez le français moyen (50 pour ceux qui ont un forfait), chute à 3 seulement chez le Sri-lankais sus-cité et s’écrase platement à zéro chez Dupdup qui avait la prétention d’être, à défaut d’un américain (son rêve caché), au moins un Français moyen. Aïe aïe aïe, pas de quoi être fier ! Je rebouche donc ma bière.

14 réflexions au sujet de “Insup-portables (3)”

  1. Ne pas confondre Français moyen et <moyenne des Français.

    Si la moyenne de dépense des Sri-lankais en téléphonie mobile est de 3 euros, j’ai du mal à croire que le Sri-lankais moyen dispose de cette somme pour ça. Je n’ai pas trouvé l’article et je n’ai donc pas pu vérifier.
    Juste pour dire que les statistiques appliquées aux hommes ont, pour moi, quelque chose de forcément erroné.

    Et par exemple, sais-tu si, en n’ayant pas de portable (mais en étant en âge d’en avoir un), tu es compté dans cette moyenne (et du coup la fait chuter) ?

    La semaine dernière, lors de la sortie française de l’iPhone, j’ai entendu qu’Apple comptait en vendre 500 000 en France en 2008 !
    À 400 euros le gadget, elle va péter les scores, la moyenne.
    Un type interviouvé avouait faire le pied de grue depuis des heures dans le froid pour être sûr d’en avoir un !

    Sinon, Bernard, personne ne peut croire que tu as rebouché la bière.
    Ou alors, c’était pour refaire un petit coup d’USB Wine.

  2. Ben oui, tu as raison, j’ai pas rebouché la bière. J’en ai juste rebu une autre. Par dépit !

  3. Il n’y a pas que les portables, il y a aussi les tablettes …
    Hier soir, il y avait un très grand moment musical à Besançon. J’appréhendais un peu car le Sacre du Printemps (de Stravinski) est une oeuvre que peu de chefs d’orchestres peuvent diriger. C’était donc un challenge énorme pour Jean-François Verdier (chef de l’orchestre Victor Hugo Franche-Comté depuis 2010). Pari réussi, j’étais « aux anges » et le public aussi. :wub:
    Mais voir deux gamins devant moi (à 50 cm de mes yeux) jouer avec leur tablette pendant toute la durée du spectacle, quelle honte ! :angry:

  4. Hier, au café : une mère, un père, deux enfants. Ils s’assoient à une table, commandent, puis silence. Chaque adulte a les yeux rivés sur son portable, les pouces en alerte. Communication instantanée quand tu nous tiens ! …
    C’est navrant, surtout pour les enfants qui baignent dans un univers sans mots. Quels maux surgiront de ces situations répétées ?

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: