guêpes ivres mortes

Si vous n’en possédez pas encore, je vous conseille de planter dans votre jardin des chardons bleus du genre echinops. Pendant tout l’été, ces belles plantes très décoratives vont attirer des tas d’insectes butineurs.

Les bourdons sont les plus fréquents des insectes qui visitent ces fleurs et notamment le bourdon des bois (bombus lucorum) qui se différencie du bourdon terrestre par ses belles bandes jaunes citron. J’ai souvent remarqué que ces bourdons, une fois ivres de nectar, s’endormaient sur les fleurs et se retrouvaient dans la même position au petit matin suivant. L’ivresse permet de mieux dormir.

J’ai lu dans plusieurs ouvrages que les insectes sont susceptibles de s’adonner à la boisson et qu’on pouvait attirer des papillons, par des mélanges de fruits et d’alcool, en utilisant notamment de la bière. Avant hier, j’ai voulu tester un petit mélange de miel et de vin rouge. Dans un premier temps, j’ai installé une petite tasse remplie à moitié de ce breuvage, uniquement pour voir si cela allait attirer des papillons. Et puis, j’ai oublié de surveiller. Quand je suis allé voir, au bout de quelques heures, les guêpes avaient sifflé tout le contenu de la tasse et un certain nombre d’entre elles étaient ivres au fond de la tasse.

D’autres guêpes gisaient, pattes en l’air, à côté de la tasse, en ramant dans le vide.

J’ai même vu une fourmi attelée à tirer une guêpe qui était ivre et je peux vous assurer qu’une seule fourmi peut, sur une surface lisse, déplacer une guêpe malgré la différence de taille.

Les guêpes ont mis plusieurs heures pour reprendre leurs esprits et sont ensuite reparties cahin caha à la maison. J’ose pas imaginer la scène en arrivant … !

15 réflexions au sujet de “guêpes ivres mortes”

  1. :silly: Renversant !!
    Des guêpes et autres mouches qui s’adonnent à la boisson, mais il y a aussi les fourmis qui tournent autour de la gentiane croisette et surtout de la larve du papillon qui pond sur cette plante, qui subissent les effets des « substances illicites ».
    Vraiment, la jungle des insectes nous révèlent toutes les addictions possibles, surtout après les images de « Surchauffe dans le Haut-Doubs ».
    :tongue: Mais y a-t-il des cas de dopage chez les insectes, pour améliorer l’efficacite de récolte du nectar par exemple ? :wink:

  2. Vas faire croire aux gendarmes que si tu as dépassé le taux d’alcoolémie autorisé , c’est parce qu’une guêpe ivre morte t’a piqué !!!! :biggrin:

  3. Pas joli joli cette façon d’exploiter la vulnérabilité d’êtres fragiles pour les entraîner sur la pente du vice. Je me disais bien qu’avec les thèmes abordés sur ce blog, la superposition des thèmes tels que nature et alcool pouvait engendrer des rapprochements malheureux.
    Cette dérive était malheureusement à prévoir !
    Je note au passage que Dupdup préfère mélanger vin et miel, deux produits issus de la haute antiquité, et préserve sa bière…
    Quel gâchis !

  4. Tiens, je vais me livrer à d’autres expériences : les guêpes préfèrent-elles le Côte du Rhône, le Bourgogne, l’Alsace, le Cahors, les vins de la Loire, les Côtes du Jura … ? :silly:

  5. Ouille !
    Ben le frelon asiatique est le énième postulant dans le rayon des calamités de la ruche.
    Je ne dispose que de peu d’infos : espèce très agressive envers notre abeille domestique, nids énormes difficiles à localiser et à détruire, espèce invasive à colonisation pas trop fulgurante, mais sans doute favorisée par des hivers doux dans le nord-est : dans le sud-ouest l’espèce et connue depuis longtemps et certains apiculteurs ont perdu le combat (entendez par là un danger réel face aux piqûres d’une grosse colonie).
    On m’a dit que les petits ruchers étaient les plus fragiles… à la suite de cette dure année pour les apiculteurs, du moins en Franche-Comté, l’arrivée de cet immigrant n’est pas une bonne nouvelle. (Attention à ne pas confondre cette salle bête avec un véritable réfugié !!!).

    C’est un frelon très sombre, un peu plus petit que « le nôtre », que l’on peut voir ici à l’œuvre.
    https://www.youtube.com/watch?v=lbcT_09BP0g

    On peut le détruire en étant malin, mais… Le faut-il ? Comment ? C’est un vaste débat.

  6. Christophe,
    J’ai vu dans un reportage que des piqûres de frelons asiatiques avaient causé des morts.
    C’est cela que tu veux dire quand tu écris « certains apiculteurs ont perdu le combat »?

  7. Oui c’est bien ça, je ne connais pas les détails mais je sais qu’il y a des décès chaque année. D’après ce que j’en ai lu, il s’agit d’apiculteurs amateurs qui veulent défendre leur petit rucher : la proie idéale pour le frelon asiatique avec peu de risque pour sa propre population et l’anéantissement des efforts apicoles.
    Les colonies de ce frelon invasif sont très fortes : elles se développent dans de gros nids et attaquent de façon organisée en cas de dérangement, ce qui peut arriver si le nid est accessible à l’homme, que les bestioles sont excitées par des bruits, des vibrations ou des mouvements. Une piqûre, 2 puis 3… ça peut faire très mal, et aller jusqu’à la mort. J’imagine assez des va t-en guerre se faire harponner par des centaines d’insectes ou des personnes allergiques faire la mauvaise rencontre qui fait jaser… Le péril jaune est revenu !
    Comme d’habitude je pense qu’on exagère la situation mais qu’il ne faut pas la banaliser : toute piqûre ou succession de piqûres peut s’ensuivre de complications (choc, œdème…), et ça vaut pour beaucoup d’hyménoptères.
    Nous ne sommes pas égaux face à ce type d’agression et diverses fragilités peuvent provoquer des complications. Je ne connais encore rien de concret sur cette bête et… je ne suis pas pressé, une simple abeille peut faire très mal !

  8. Une autre, d’une amie, que je trouve excellente (la recette, pas l’amie :w00t: )
    3l de jus d’orange
    1l de jus d’ananas
    1l de rhum blanc
    1 verre de sirop de canne
    Le jus d’un citron
    Un peu de vanille en gousse

  9. Ce matin, en allant vider un seau sur le tas de compost, il y avait plusieurs dizaines de guêpes complètement bourrées dans le seau, elles étaient attablées sur des fruits fermentés.

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: