Adieu à Richard Wright

Après Syd Barrett, le premier musicien de Pink Floyd à avoir disparu (c’était il y a peu de temps, en juillet 2006), voici donc le tour de Richard Wright, le clavier du groupe, qui nous a quitté hier.

Voici quelques vidéos glanées sur Youtube. D’abord la deuxième partie de Echoes, joué ici dans les ruines de Pompeï (les deux autres parties 1 et 3 peuvent être trouvées également sur Youtube)

Vient ensuite l’un des plus grands tubes de Pink Floyd, The great gig in the sky, tiré de l’album Dark Side of the moon.

Et enfin un petit dernier. Allez, je vous laisse chercher le titre … !

7 réflexions au sujet de “Adieu à Richard Wright”

  1. Prem’s ! trop facile … time !
    Je ne peux entendre ce titre sans repenser à la mauvaise blague que Pascale et Michel avaient faite au frangin.
    Ça n’empêche, ça m’a fait un petit coup d’entendre cette nouvelle ce matin … ce sont toutes mes années lycée qui reviennent. J’étais -et suis toujours- une fan des floyd et de Roger Waters en particulier. Il a fait de très belles choses en solo.

  2. Très beau ce morceau que tu nous proposes, Yves.
    Tiens, au fait, ça me fait penser que c’est toi qui m’a fait découvrir deezer.com et que j’écoute souvent les radios thématiques de ce site à mon bureau (tout en bossant évidemment …).

  3. Plus facile pour partager un bon morceau de musique , vue que l’on est un peu loin l’un de l’autre pour se passer des CD …. Malheureusement ou heureusement que ça ne marche pas pour partager une bonne bière !!! :smile:

  4. Tant pis, il ne me reste donc plus qu’à aller en Bretagne pour y boire avec toi une coref, une duchesse Anne, une mutine ou une dolmen.

  5. Avec cette mort disparait à jamais l’espoir de voir se reformer Pink Floyd. Jusqu’à présent, on espérait un peu mais là, c’est fini …

  6. Oui, une page de la pop se tourne.
    Ce groupe est très important pour moi et laisse derrière lui des morceaux inoubliables. On en avait parlé avec nos listes musicales, si je devais emporter un seul album sur une île déserte (mais munie d’une possibilité d’écoute), ce serait Dark Side of the Moon. Un album qui mêle bien des genre, du classique au rock.
    J’ai eu la chance de voir les Floyd en concert, sans doute le meilleur que j’aie pu voir : une qualité envoûtante. J’espérais que bien des personnes auraient encore l’occasion de les voir, mais sans Wright et Barrett, j’espère que Waters et Gilmour sauront tout de même rendre un hommage mérité à un maître inimitable du clavier.
    J’étais en Angleterre lors de la sortie de Animals, 2 énormes cochons gonflables flottaient au-dessus d’une usine gigantesque… impressionnant !
    Pink Floyd maîtrisait de façon extraordinaire le son et l’image…

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: