La corneille et le milan

La semaine dernière, j’ai présenté quelques photos de milan royal réalisées à partir d’un affût. Je n’avais parlé que du milan mais j’avais eu également la visite du geai de chênes et de la corneille noire. Cette dernière était arrivée dès mon installation dans mon petit abri et s’était nourrie goulûment.

corneille1

corneille2
Après avoir dû partir précipitamment à l’arrivée du milan royal, elle est revenue tourner autour du rapace, de plus en plus près …

corneillemilan1

corneillemilan2
Mais la corneille ne risque rien, le milan royal se nourrit d’animaux morts et il est incapable de capturer un oiseau vivant. Et la corneille le sait bien …

corneillemilan3

31 réflexions au sujet de “La corneille et le milan”

  1. encore une fois très impressionnant ! surtout la dernière… C’est encore du poulet?

  2. Chez les corvidés (en un mot), la corneille est sans doute l’espèce qui m’impressionne le plus.
    Ne pratiquant pas le grégarisme du freux, aussi mal vue que l’ensemble des oiseaux de son groupe (sauf sans doute le geai et le cassenoix plus « inoffensifs » et moins noirs), elle est une espèce remarquable, l’homme faite oiseau.
    Regardez son bec et son regard. Seul le grand Corbeau la dépasse peut-être dans sa capacité d’adaptation, pouvant conquérir des milieux parmi les plus hostiles de la planète : la toundra et le monde rupestre.
    Voilà le prototype de l’espèce intelligente… les intentions que les mauvaises langues lui prêtent ne sont-elles pas celles qui les animent eux dans leurs penchants les plus terribles ?

    A côté, les autres espèces du groupe des corvidés (pie, choucas et crave) sont de petits oiseaux souvent décriés mais tout aussi mal considérés.
    Merci pour ces bien belles images de ce sympathique charnier Haut-Saônois !

  3. Jino Betti, non, ce n’était pas du poulet, j’avais mis ce jour-là deux types de viandes différentes. Là, il s’agit de déchets de viande que m’avait donnés mon boucher.

  4. Christophe, si les corbeaux et autres corneilles sont mal aimés des hommes, c’est peut-être parce que ceux-ci ont tous vu le fillm Les oiseaux de Hitchcock. LOL
    Toujours Christophe, qui dit que les corneilles n’ont pas un instinct grégaire. Alors du coup, je suis un peu paumée parce que j’ai toujours cru (à tort certainement) que tous ces oiseaux (des centaines) qui font des dortoirs dans les grands arbres vers chez moi étaient des corneilles.
    Alors, ce serait quoi comme oiseaux ?
    Eclairez-moi, SVP (une fois de plus !).
    Toujours Christophe, qui dit que les corneilles sont intelligentes.
    Effectivement, j’ai lu qu’il s’agissait d’un des oiseaux les plus intelligents.
    D’ailleurs, j’avais raconté un truc étonnant, fait par des corneilles au Japon, dans un commentaire sur l’article « La vierge froide … ». C’était suite à l’histoire de l’ours blanc qui assome les phoques à l’aide d’un bloc de glace qu’il projette.
    Bon, il faut absolument que je passe à table …
    La dernière photo de l’article m’a mise en appétit ! MDR

  5. Au fait Bernard, j’espère que tu ne pensais pas à moi en écrivant ton commentaire du 2 avril à 21h13 ?

  6. Toujours aussi incroyables ces photos ! : :w00t: cwy: … Bravo !

    Sinon, ces clichés (contrastes entre corneilles et milans) me font penser à une scène que l’on a tous vu au moins une fois dans sa vie : Celle du combat « territorialiste » de la corneille (ou même du corbeau) contre les rapaces qui chassent et volent au dessus de leur périmètre… certains de ces combats peuvent même parfois être très virulants ! … pirouettes accrobatiques en plein vol, etc… impressionnant quoi !
    Souvent les cibles sont des buses variables et des milans royaux…

    Preuve donc ici que même « ennemis » on peut partager le même repas… :tongue:

  7. Je me rappelle avoir regardé plusieurs fois ce film des Frères Terrasse. C’était il y a longtemps, ça date (le film, pas les frères … enfin quoique, ils doivent avoir de la bouteille maintenant …).

  8. Ici au crépuscule du soir , des bandes de corneilles noires occupent le même dortoir pour la nuit , et au matin se séparent pour aller chercher leur nourriture .
    Les piégeurs en profitent même pour les exécuter à ce moment là . Car ces oiseaux sont des nuisibles alors qu’à part eux nous n’avons pas ou peu de charognards dans la région … étrange !!!!

  9. Ah ! Super !
    J’avais perdu l’adresse du site …
    On s’est tellement régalés l’an dernier, c’est reparti pour un tour !
    YES !!!!!!!!

  10. Je ne comprends pas trop …
    Sur l’image de droite, le faucon (bariolé de violet et de vert pomme !) vient de s’envoler et sur l’image de gauche, il s’est envolé plusieurs secondes plus tard. J’avais pourtant l’impression qu’il s’agissait du même nichoir. C’est sans doute un problème technique.

  11. Tu as raison ils ont un problème technique sur l’image de droite !!!
    Pour la synchronisation des deux images , je crois que c’est normal , techniquement c’est un problème difficile à régler en direct .
    Mais c’est bien le même nid ils le disent .
    « Das Nest ist mit einer Innenkamera (linkes Bild) und mit einer Aussenkamera ausgerüstet (rechtes Bild) »
    « Le nid est équipé avec une caméra intérieure (l’image gauche) et avec une caméra extérieure (l’image de droite). »

  12. Ben dis donc, Yves, tu es drôlement doué en Allemand !
    Alors, tu parles combien de langues ?
    Le français, le breton, l’allemand ….

  13. Moi je parle le franc-comtois, le haut-saônois, le jurassien, … sans compter le langage des blaireaux du village, alors Yves à côté il peut toujours essayer de rivaliser …

  14. Ohlala , plusieurs mais très mal …. Je crois que la langue que je maniais le mieux c’était lors des slows dans les bals du samedi soir à mon adolescence ….. Et à ce moment là pas plus de langage que les Alakalufs !!! :tongue:

  15. Et les slows ça aurait pu marcher entre les occidentaux et les Alakalufs si ces derniers n’avaient pas eu la mauvaise idée d’aller s’enduire de graisse de phoque juste avant d’entrer sur la piste de danse ! :tongue:

  16. Bernard, tu dis parler le haut-saônois …
    Et est-ce que tu adhères aussi aux charmantes croyances de cette région ?
    Du style :
    « Voir les corbeaux en nombre impair porte malheur « .
    Eh ! Je vois d’ici Yves qui rigole !
    Yves, arrête de rigoler parce qu’en Bretagne, c’est encore pire :
    « Quand le corbeau crie trois fois, c’est un homme qui mourra, s’il crie deux fois, ce sera une femme ».
    Source : Le journal le plus lu dans les terriers (La Hulotte) numéro 50

  17. Oetincelleo a raison, ils sont bêtes ces Bretons et même très bêtes. Dire que « Quand le corbeau crie trois fois, c’est un homme qui mourra, s’il crie deux fois, ce sera une femme”. Alors qu’en fait, c’est l’inverse … ! :devil:

  18. Ce que j’aime avec ce blog, c’est qu’on aborde parfois des sujets très sérieux et que parfois on rigole bien !
    Là, Bernard, tu m’as bien fait rire !

  19. Ce matin, Joëlle et moi étions à un enterrement. C’est la cinquième personne du village qui meurt depuis le début de l’année, ce qui est énorme pour un petit village de 300 habitants. Le première personne qui est morte en début d’année était une femme. Quelqu’un a dit à Joelle que quand la première personne de l’année qui meurt dans un village est une femme, il y aura sept morts de l’année (on n’en est pas très loin d’ailleurs). Comme quoi, les Bretons n’ont pas le monopole de ce genre de dictons … ! Je pense qu’il va falloir faire un jumelage entre le département de Yves et la Haute-Saône. :smile:

  20. Nos petits suisses ont bien travaillé …
    Il y a trois oeufs dans le nichoir.
    Chouette , (non, ce ne sont pas des oeufs de chouette mais de faucon crécerelle), comme l’an dernier, on va se régaler à voir grandir les petits et se transformer leur duvet en un magnifique plumage.
    Ne reste plus qu’à espérer qu’aucun accident ne surviendra.
    http://www.turmfalke.ch/live_cam.htm

  21. En fin de compte, je ne sais pas s’il ont si bien travaillé que ça, nos petits faucons ?
    L’an dernier, il y avait 5 oeufs, je crois ?
    Mais peut-être que la ponte n’est pas terminée ?
    Je n’ai aucune idée de comment cela se passe. Tous les oeufs sont pondus le même jour ou la ponte s’échelonne-t’elle sur plusieurs jours ?
    Tu dois bien savoir ça , Bernard !
    Est-ce que des faucons sont venus s’installer dans le nichoir que tu as fabriqué à leur intention ?

  22. Les oeufs sont pondus chacun à intervalles de 2 ou 3 jours, plus rarement 4. Cette ponte de 3 est sans doute incomplète. La couvaison commence quand la ponte est pratiquement complète mais peut parfois commencer au premier oeuf pondu ou attendre au contraire que le dernier soit pondu.

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: