Bonne fête de la musique !

Proposé par Yves.

Voici des découvertes de bouche à oreille. Des artistes qui ne font pas la une mais qui sans artifices me font passer un bien bon moment souvent plein d’émotion .
Je propose de vous faire « peut-être » découvrir cinq de mes découvertes de ces dernières années .

Le groupe Karpatt, un groupe parisen de chanson française au style plein de Poésie, humour, jazz, sonorités afro-cubaines et brésiliennes … Sur cette vidéo ils interprètent « Le fil » :
Le groupe Beirut un mélange de folk, de musique traditionnelle d’Europe de l’Est et de chanson française, créé par le formidable Zach Condon.Claire Diterzi auteur – compositeur – interprète et guitariste, cette fille d’une française et d’un père kabyle a une voix et un jeu de guitare très accordés.Le trio La rue kétanou est un groupe de musique de rue, mêlant musique Tzigane , reggae et folk . Et ce son d’accordéon qui m’emporte le long de ses mélodies .
Avec leur devise « C’est pas nous qui sommes à la rue, c’est la Rue Kétanou ! ».
Avec la chanson  » Les hommes que j’aime  » que l’on peut écouter en cliquant ici.

Et bien-sûr Batlik un artiste à découvrir sur scène, de la poésie de l’humour … Un homme vrai au jeu de guitare personnel .

Bonne fête de la musique et surtout ne ratez pas le petit groupe du coin de la rue qui peut avoir beaucoup de choses à vous dire et à partager.

Ce contenu a été publié dans Petit dimanche musical. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

26 réponses à Bonne fête de la musique !

  1. Luc de Belgique dit :

    Un florilège de talents, un bouquet de notes fraîches, et tout ça en deux clic…
    C’est à se demander si les animateurs radio connaissent le net et le blog à Dupdup! A part lors de l’une ou l’autre émission inspirée, généralement tard le soir, vous entendez parfois des choses comme ça à la radio en journée?
    En écoutant Beirut, avec tout ces cuivres, j’ai évidement pensé aux bands roumains, et en particulier à la fanfare Ciocarlia. Tu connais Yves?
    http://www.youtube.com/watch?v=_MsWl7eCs_E

  2. Bernard dit :

    Tiens, j’avais juste envie de faire un article dans les temps prochains sur les fanfares roumaines et notamment sur Ciorcarlia. Mais je suis sûr que Luc va nous préparer un bon petit article pour l’un des prochains dimanches musicaux.

  3. Bernard dit :

    Il y a un truc qui me fait profondément chier dans la fête de la musique, c’est qu’il faut … aller bosser le lendemain ! Hou la la, ça va encore être dur demain !

  4. Luc de Belgique dit :

    Tu parles Charles! Et quand ce sont des copains qui jouent… :smile: Heureusement, ils jouaient vendredi. Donc je commence à me remettre.

    Pour un dimanche sur les fanfares c’est OK, mais j’avais pensé à un truc un rien plus large: La nouvelle influence des musiques de l’est sur celles de l’ouest.

  5. Yves dit :

    En Bretagne on a toujours aimé les musiques de l’Est , j’ai joué dans la plupart des pays de l’Europe de l’Est à la fin des années 80 , des souvenirs merveilleux de ces soirées à échanger notre musique à partager de grands moments .
    Comme ici le chanteur Breton Erik Marchand .
    http://www.dailymotion.com/relevance/search/erik+marchand/video/x875ho_erik-marchand_music?hmz=746162

  6. Yves dit :

    Lorsqu’on a pas la parole dans les radios et les chaînes de la télévision nationale lors de la sortie du dernier album , il faut aller vers les gens de la rue . Ce qu’à fait Karpatt à Paris : « 10 CONCERTS EN 10 HEURES DANS PARIS. »
    Et avec humour s’il vous plaît …. Ahhh , c’est bon de voir ça dans ce monde de la musique de plus en plus bling-bling où à voir certaines émissions de télévision on a l’impression que tout y est facile !!! :biggrin:
    http://www.dailymotion.com/relevance/search/Karpatt/video/x91nu7_karpatt-montreuil-commando-concerts_music

  7. Bernard dit :

    C’est incroyable comme Karpatt me fait penser aux Ogres de Barback (que j’avais vu sur scène dans un café à la Crémerie à Besançon avant qu’ils ne soient connus). Même type de voix, même type de mélodies, même genre de textes.

  8. Clara de Belgique dit :

    Wouah !

    La rue kétanou est un groupe que j’ai découvert il y a 2-3ans, je vois qu’il tourne bien, et qu’c’est toujours aussi bien.
    Merci pour les nouvelles découvertes. Karpatt est pas mal du tout.
    Hâte de retourner en France écouter ce que vous avez à nous offrir !

  9. Une bien jolie découverte que Batlik, merci !
    La rue Ketanou et Karpatt, on est déjà des inconditionnels à la maison. Quant à Beirut … on avait adoré cet album (c’est d’ailleurs eux qui sont à l’origine de tous les ukuleles qui trônent dans le salon), mais je ne sais pas si tu as entendu le dernier album, j’ai été très déçue. Il n’y a plus du tout ce côté folk.
    Et le « petit groupe du coin de la rue » était difficilement ratable cette année : un mur d’enceintes de plusieurs mètres de haut, des décibels à la pelle, et des vibrations toute la nuit … vive la fête de la musique !!

  10. Bernard dit :

    C’est là un véritable problème, comme tu le soulèves : la fête de la musique n’est plus vraiment ouverte au petit musicien du coin. Il y a une débauche de décibels qui ne laisse pas place à ceux qui auraient envie de jouer un petit morceau d’accordéon, de violon ou de guitare acoustique. Dommage ! L’esprit de la fête de la musique n’est plus vraiment là.
    L’important est sans doute que la musique entre dans nos vies à longueur d’année. Alors finalement, ce 21 juin, très institutionnalisé, n’est pas si important que ça.

  11. Yves dit :

    Vous parlez du siècle dernier là !!!!! Comme c’était bien dans les années 80 …. Il y a deux ans , c’est une grand mère qui a fait que l’on ait fini le concert à 20h00 car  » ici on est au lit à 19h30 alors mon mari est couché , vous la fermez ou j’appelle les gendarmes !!!!!  » . Et pas de décibels à la pelle , juste une guitare , un violon et deux voix …. Bon , alors direction le bistrot et une soirée bière … Et à 2h00 du matin des chansons paillardes sous la fenêtre de notre grand-mère en attendant le taxi  » un jour la p’tit Huguette tripote moi la  » bip » avec les doigts ………ect  »
    Elle aura eu quand même sa fête de la musique !!!
    J’ai bien l’impression que jouer dans certaines rues c’est comme jouer devant un hôpital ou une maison de retraite … Bon dieu , une fois par ans dans un village calme , ça n’est pas la fin du monde !!!
    :tongue:

  12. Bernard dit :

    Oui enfin, quand il y a tellement de décibels que tu entends la scène d’à-côté depuis le devant de la scène où tu es, ça n’a plus de sens. Donc, tout est question de mesure !
    Je suis sûr que la grand-mère dont tu parles a bien aimé la chanson de la p’tit’ Huguette ! :wink:

  13. Yves dit :

    Ici il y avait du respect entre les différents groupes pour que chacun ait ses aises lors de la fête de la musique … Mais c’est vrai que maintenant c’est à celui qui  » jouera « le plus fort au détriment de la qualité et à la frontière du supportable , c’est bien dommage !!
    Mais bon , si ça permet à des gens entre eux de passer une bonne soirée loin de la télévision .. Alors ça reste une belle fête dans nos villages .

  14. Pour commencer, il n’y a pas à craindre les gendarmes le jour de la fête de la musique, puisque justement le fait que ce soit institutionnalisé les empêche d’intervenir (je le sais, je me suis renseignée hier soir : je voulais savoir jusqu’à quelle heure je serais obligée de supporter ça : « c’est la fête de la musique ma petite dame, c’est comme ça, c’est toute la nuit si ils veulent »).
    Je suis assez sélective quant au genre de musique que j’aime, je le reconnais volontiers, mais j’apprécie toujours voir jouer un musicien, quel que soit l’instrument. Mais quand c’est tellement sonorisé qu’on y risque un tympan, je ne vois plus trop où est le plaisir. Et quand en plus la « musique » en question est complètement électronique, qu’il n’y a plus le moindre musicien, et qu’il faut avoir avalé trois cachetons colorés pour l’apprécier, franchement, je n’adhère plus du tout. Ça s’est terminé à 6h30 ce matin …
    Et dans une ville, même calme, ce n’est malheureusement pas qu’une fois par an.

  15. Bernard dit :

    Je crois que la grosse différence entre nos différentes appréciations de la fête de la musique tient au lieu dans lequel ça se déroule. Je pensais surtout aux villes et à leur débauche de décibels en tenant ces propos, Yves nous parle de « villages ». Ceci explique peut-être cela.

  16. Yves dit :

    Je ne sélectionne pas ma musique , c’est elle qui vient a moi par une émotion , un frisson… Du classique à la techno , du trad au moderne de la pop et même de la variété . Je n’ai jamais été fan de quoi que ce soit et jamais été contre quoi que ce soit . Je dis bien , musicalement … Pour ce qui est des textes des chansons , c’est autre chose . Il y a des fois où il faudrait mieux qu’il n’y ait que de la musique !!
    A un certain age on prend des cachetons colorés pour apprécier des sons jusqu’à tard la nuit , à un autre age on prend des cachetons colorés pour baiser jusqu’à tard la nuit … Chacun son truc , maintenant à chacun de respecter la vie des autres . C’est vrai que jusqu’à 6h30 le lundi matin , c’est un manque de respect qui peut mettre en colère … La dessus tout à fait en accord avec toi Beige cannelle . Ils auraient dû mettre les enceintes sur le trottoir en face de la gendarmerie , ça aurait arrangé tout le monde .
    On a pas les mêmes gendarmes ici ou les mêmes lois , à deux heures du matin ils tournaient pour voir si « le couvre feu  » était bien en place !!! Plus un bruit . Et là c’était à eux de sortir l’instrument , le contrôle biniou comme on dit ici .

  17. Bernard dit :

    Je ne connais pas la techno mais j’ai enregistré sur mezzo quelques concerts de jazz métissés avec de la techno et je dois dire que j’en suis resté sur le cul ! Mais là, c’était de la bonne techno. C’est quoi d’ailleurs ce qui différencie de la bonne techno de la mauvaise ? La nécessité de prendre des cachetons colorés dans le second cas ?

  18. il faut croire que les flics d’ici apprécient la musique électro alors … ce sont mes plus proches voisins !

  19. Jino Betti dit :

    Quant au message en lui même, je connaissais tout mis à part Claire Diterzi, qui n’a pas fait grand effet sur mes tympans… Pour le reste, j’étais fan de tout, notamment Gaspard Batlik, que j’ai découvert il y a plusieurs mois déjà sur deezer, et que j’écoute quasiment tous les jours depuis ! (je conseille vivement son album live « en machant bien » écoutable ici : http://www.deezer.com/#music/album/259539 )
    J’ai également beaucoup écouté l’album « sur le caillou » de Karpatt.

    Maintenant pour ce qui est de la fête de la musique, Anne, les chaumontais de la rue on effectivement de la chance de pouvoir y rester si « tard le matin », au festival « musique de rue » a Besancon, on s’était fait jeter à grands coups de flics et de bergers allemands alors qu’on discutait tranquillement à Granvelle (et que nos bolas étaient toutes éteintes depuis au moins 10 minutes :p)
    Les chaumontais des maisons eux ont moins de bol, c’est sur, surtout vous qui avez la chance de toujours récolter la crème du bruit juste devant chez vous !

    Je suis d’accord que c’est un manque de respect de continuer à mettre les amplis à fond jusqu’à 6h30 du mat, mais je trouve que ça devient un peu inquisitorial quand les flics arrivent avec leurs molosses pour virer 10 gars assis tranquillement dans un parc…

  20. Bernard dit :

    J’ai eu du mal aussi à rentrer dans la musique de Claire Diterzi mais au fur et à mesure que la vidéo se déroulait, je trouvais cette musique de mieux en mieux. Sur le plan vocal, j’ai beaucoup aimé la fin de la chanson.

  21. Yves dit :

    J’étais entrain d’écouter Batlik … J’ai eu envie de partager !!
    Bon dimanche :wink:

  22. Bernard dit :

    et en plus c’est filmé en noir et blanc, tout pour me plaire ! :smile:

  23. Yves dit :

    Une p’tite chanson du groupe « La caravane passe  » en hommage à Rachid Taha qui vient de nous quitter … :sad:

  24. humeur un peu conne dit :

    Ah je croyais que c’était un tube de Jésus.
    « Jésus crie et la caravane passe » :wink:

  25. frusquin dit :

    Triste départ d’un gars bien sympathique. Il y en a t’il encore des comme ça ?

  26. Christophe dit :

    Ah ben flûte, mon commentaire précédent a foiré…
    Oui Rachid Taha, un grand bonhomme et quelques morceaux absolument époustouflants, une grande culture aussi. Respect l’artiste, top tôt…

    Et puis au carrefour des cultures, des migrations, et de la musique il y a ça, encore d’actualité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: