Aubergines … décoratives !

Cette année j’ai cultivé quelques variétés d’aubergines. C’est une amie, Christiane, qui avait fait les semis et qui m’a donné un ou deux plants de chaque variété. Il y avait parmi ces aubergines  quelques variétés originaires d’Afrique, toutes très belles et comestibles. Mis à part des attaques très sévères par les doryphores, j’ai trouvé que toutes les variétés se cultivaient facilement et je n’ai pas éprouvé de difficulté particulière à m’occuper d’elles.

aubergines1
J’ai été surpris par la diversité de ces aubergines, tant d’un point de vue couleurs que formes.

aubergines2

aubergines3
Il y a deux jours, c’était le moment de vérité. Etaient-elles aussi bonnes que nos variétés traditionnelles ou non ?

aubergines4
Depuis au moins vingt ans, je ramène plein de trucs bizarres à consommer et je n’ai eu que de bonnes surprises. Les carottes jaunes, les tomates vertes, les choux-fleurs violets, les radis asiatiques : tout excellent ! Mais là, alors que Claudine était venue à la maison et que c’est elle qui s’était chargée de les cuisiner, le plat de gratin s’est avéré dé-gueu-lasse !  Je n’ai jamais trouvé autant d’amertume dans un plat. Grosse déception donc. Les avais-je cueillies trop mûres ? Est-ce le type de légume qu’il faut cueillir très jeune ? J’ai tendance à penser que leur mauvaise qualité gustative tient plutôt aux variétés elles-mêmes.

Mes aubergines auront donc la chance de ne pas finir dans l’estomac et elle vont continuer à vivre encore un peu leur vie dans un petit panier en décoration.

aubergines5
Mais si quelqu’un d’autre veut essayer, je mets quelques dizaines d’aubergines à sa disposition.

Ce contenu a été publié dans Jardinage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

43 réponses à Aubergines … décoratives !

  1. Etincelle dit :

    Des aubergines qui se déguisent en tomates …
    C’est louche, ça !
    Tu aurais du te méfier.

  2. Etincelle dit :

    En parlant de tomates, est-ce que tous ces messieurs (et en particulier un certain Dupdup) qui cultivent des tomates envoient leur femme faire le lecture dans le potager ?
    Voici, texto, un petit article lu dans La Recherche n°433 de septembre 2009.
    « Le regretté Georges Perec, auteur du papier scientifique de référence « Mise en évidence expérimentale d’une organisation tomatotopique chez la soprano (Cantatrix sopranica L.) », avait compris avant tout le monde l’intéraction entre tomates et cantatrices. Il est aujourd’hui rejoint – prestige !- par Sarah Darwin, arrière-arrière-petite- fille de Charles, botaniste de légende et concepteur de la théorie de l’évolution. Sarah a stimulé la pousse des plants de tomates en leur lisant de sa douce voix L’Origine des espèces. L’expérimentation a été menée au Royaume-Uni par la Société royale d’horticulture. Elle a consisté à lire à des plantes des textes de Shakespeare ou d’autres grands auteurs (dont Darwin) durant un mois, soit par des hommes, soit par des femmes. Les plants de Sarah ont dépassé de près de 5 centimètres ceux du meilleur lecteur homme. De quoi rendre jaloux le Prince Charles, qui parle tous les jours à ses plantes. »

  3. Bernard dit :

    Etonnant cette expérimentation mais je ne crois pas du tout aux conclusions qui sont données. Il y a tellement de paramètres qui jouent ! Entre deux plants de tomates de la même variété plantés à un mètre l’un de l’autre, dans des conditions a priori rigoureusement identiques, il peut y avoir au final 50 cm d’écart entre les deux pieds de tomates. Alors, 5 cm, ce n’est pas significatif.

    Et puis, si Dupdup ne parle pas à ses légumes, il n’empêche que la taille de ses tomates est sans doute très supérieure à celles qui ont entendu la voix de Sarah Darwin.

    Je pense que la lecture est plutôt inhibiteur pour les plantes car moi, si j’étais un pied de tomate, ça me ferait royalement chier qu’on vienne me lire du Darwin alors que n’aspirerais qu’au calme du jardin. Et pour montrer ma désapprobation, je m’arrêterais de grandir ! :smile:

  4. Etincelle dit :

    Mouais … Dis plutôt que tu ne veux pas reconnaître que la voix d’une femme est beaucoup plus agréable à entendre que celle d’un homme, même pour des tomates !!! LOL
    Plus sérieusement, moi aussi, j’ai trouvé que 5 cm n’étaient pas vraiment significatifs et en plus, après la lecture (consciencieuse !) de tes articles sur les tomates, j’ai bien compris que le résultat est parfois aléatoire.
    Comme par exemple ces mêmes graines plantées près les unes des autres et qui donnent des tomates de couleurs différentes.
    Je précise que cet article était sur la dernière page de La Recherche, dans la rubrique « Curiosités ».
    Dans cette même rubrique, il y a aussi des psychologues de l’Université de Keele, au Royaume-Uni qui ont paraît-il montré une corrélation entre le fait de jurer et de voir sa douleur s’atténuer.
    Alors, Bernard, quand tu marches sur le bout de ton rateau et que tu te fait une belle bosse au front avec le manche, jure un bon coup, tu verras, ça ira tout de suite mieux !

  5. Bernard dit :

    ça par contre, je veux bien le croire que jurer fait du bien ! :tongue:

  6. Jino Betti dit :

    faut éssayer chacune des espèces tour a tour cette fois, pour voir laquelle est amère, je suis sur que les autres sont délicieuses =)

  7. Etincelle dit :

    Ah ben voilà, une démarche scientifique !
    Alors, Bernard, tu n’y a pas pensé ?
    Et j’avoue, à ma grande honte, que moi non plus.

  8. Bernard dit :

    Hou la la, je ne suis pas sûr que Joëlle et moi soyons psychologiquement prêts à retenter l’expérience ! :angry:

  9. Jino Betti dit :

    Vous avez qu’a inviter des gens sans leur faire part de l’expérience antérieure… (invitez des gens qui 1)ne lisent pas ce blog, 2)vous pardonneront assez vite du délicieux festin…)

  10. Jino Betti dit :

    chacun une assiette d’une espèce différente, vous des bonnes vieilles aubergines longues et violettes comme on en a l’habitude, et vous lancez un petit « alors vous en dites quoi de nos aubergines ? » et si personne n’ose rien dire un petit « la mienne est un peu trop amère je trouve » et hop le tour est joué :happy:

  11. Bernard dit :

    ça y est, j’ai trouvé quelqu’un pour tester les aubergines, variété par variété. Il s’agit de Brind’paille qui m’a envoyé un mail dans ce sens.
    Je ne savais pas qu’elle avait des goûts suicidaires !
    Ou alors, elle veut se débarrasser de son Brind’foin …! :devil:

  12. Christophe dit :

    Le propos d’Etincelle sur l’influence d’une voix a capté toute mon attention.
    Je me souviens du livre « La vie secrète des plantes » http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Vie_secrète_des_plantes
    Il y est montré que diverses musiques, par exemple, avaient des effets surprenants sur leur croissance.
    L’expérience centrale est de faire germer 3 lots de graines et de les traiter différemment : l’un est traité avec maour, l’autre maltrauté et le dernier ignoré mais pas laissé sans soin… devinez le résultat.
    D’autres cultures ont été menées avec de la musique classique, Jimmy Hendrix… devinez encore ! Des lots de plantes ont été aussi à divers stress… là, résultat convenu.
    Enfin, les auras des plantes étaient visualisées si je me souviens. Un livre passionnant dont j’avais présenté un extrait à l’oral d’anglais de mon bac.

    Cela m’a fait réfléchir à ce que l’on appelle « la main verte ». Bien sûr, il est impératif de soigner ses plantes, mais au delà du soin basique, je suis sûr qu’il existe une sensibilité végétale, le livre de Tompkins et Bird en dévoile des aspects. Ayant pour habitude de prêter attention au vivant, je crois qu’ignorer cette sensibilité est une erreur, même si des soins appropriés (arrosage, binage, apports…) sont souvent suffisants.

    Le modèle d’une unique intelligence ou sensibilité humaine est révolu depuis longtemps. Mais pour les aubergines… je ne sais pas !

  13. Etincelle dit :

    Alors ? Quel était le résultat avec Jimi Hendrix ?
    Je suppose que les plantes poussent moins bien qu’avec du Mozart, parce
    que j’ai pas mal écouté Jimi Hendrix lorsque j’étais ado et je n’ai pas beaucoup poussé.
    D’accord, je ne suis pas une plante !

  14. Bernard dit :

    J’ai beaucoup écouté Frank Zappa et les plantes de mon salon sont toutes tordues. Y-a-t-il un rapport de cause à effet, docteur ?

  15. Etincelle dit :

    Les pauvres !
    Non, je plaisante, moi aussi j’ai beaucoup écouté Zappa.
    C’est d’ailleurs pour ça que je suis toute tordue ! Hi hi hi !

  16. Luc de Belgique dit :

    Christophe, comme tu parles de l’époque du bac, quand nous étions étudiant, Marie avait expérimenté en appart’ l’influence de la musique sur les plantes. Elle jouait de la guitare tout les soir à son semi préféré et disait à peine bonsoir à l’autre avant d’aller se coucher. :tongue:
    Résultat, 30 ans plus tard, c’est moi qui m’occupe du jardin en Marie fait les soupes. :lol:

  17. Bernard dit :

    Moi, les mots doux, je les économise. Pour les gens, pas pour les plantes. :wub:

  18. yves dit :

    Si je pouvais déjà savoir la musique que les limaces n’aiment pas ou celle qui repousse le mildiou !!!!! Ensuite je pourrai m’occuper de la musique pour les plantes ….

  19. Thierry dit :

    Cet automne, je pense pouvoir récupérer des graines d’aubergine Thai Long Green: « Fruits minces de 25-30 cm de longueur. Chair très douce et tendre. Les fruits ont une très belle couleur verte. Il n’est pas nécessaire de les peler. Cette variété est réputée être une des meilleures aubergines. Très bonne productivité sur des plantes de 60-90 cm de hauteur. Bonne résistance à la sécheresse. Variété traditionnelle originaire de Thaïlande et très utilisée dans la cuisine Thaïlandaise ». (Source Kokopelli).
    Bon voila, c’est tout….

  20. Christophe dit :

    Bingo : croissance bien meilleure avec Mozart, et pour les 3 lots traités différemment, l’ordre de la meilleure à la moins bonne croissance est : lot traité avec mamours, lot maltraité, lot traité avec indifférence…
    Pour la musique qui fait fuir les limaces, je suis preneur aussi : j’adore la biodiversité sauf quelques espèces… la limace, la mouche qui m’agace et le moustique.
    Thierry, ta variété d’aubergine m’intéresse… même constat que Bernard : les doryphores adorent !

  21. Bernard dit :

    Si vous ne voulez pas que vos plantes soient mangées par les blattes, traitez-les avec un peu de musique des Beatles en dose homéopathique !!! :smile:

  22. Thierry dit :

    J’écoute beaucoup de musique depuis plusieurs décennies et je pense etre une belle plante (cela n’engage que mon égo)

  23. Bernard dit :

    Pour lutter contre la mousse qui envahit les plantes, rien de tel que les Rolling Stones. Car comme dit le proverbe : « rolling stone n’amasse pas mousse ». :tongue:

  24. yves dit :

    Vu la couleur des feuilles de mes plants de tomates … Ils ont dû écouter du  » Jauni Hallyday  » !!
    J’aurai dû mettre du Verdi …..
    :sad:

  25. Bernard dit :

    Et pour faire rire tes plants de tomates avec Verdi, rien de tel que « Rigoletto » :smile:

  26. Bernard dit :

    Mais pas la Traviata, les plants auraient poussé de travers !

  27. Christophe dit :

    Pour les faire rougir… j’imagine bien que vous n’êtes pas en mal ! :wink:

  28. yves dit :

    Ahh si …. on est en Mâle !!!
    :biggrin:

  29. claudine dit :

    je suis néanmoins soulagée que, dans cette histoire de gratin dé-gueu-lasse, Bernard n’ait pas envisagé une seule seconde que c’était la cuisinière qui y était pour quelque chose !!! ceci dit, je crois que c’est la dernière fois que j’empoigne une casserole chez les dupdup’ : beaucoup trop risqué pour ma réputation de cordon bleu ! un copain jardinier expérimental c’est vraiment dangeureux !

  30. Bernard dit :

    Et dire que la prochaine fois que Claudine viendra chez nous, ce sera la saison des radis asiatiques … ! :angry:

  31. yves dit :

    Et quand on n’aura plus un radis on mangera les aubergines …..

  32. claudine dit :

    pari tenu: je potasse les recettes de radis asiatiques ! si parmi vous quelqu’un a une idée originale pour bluffer ce grand rameneur de fraise de Bernard, je suis toute ouîe…
    et obligation de les manger avec les baguettes : je ferai une vidéo et tu seras ridiculisé à vie sur ton blog (j’entraînerai joelle pour qu’elle soit au top!)

  33. Bernard dit :

    J’ai l’habitude de manger avec des baguettes, donc no problem !

    Ben oui quoi, Joëlle sert à table, me coupe le pain, me sert mon vin … et moi je tiens la baguette ! :devil:

  34. yves dit :

    Claudine cuisine lui du radis bière …. Si tu veux lui faire plaisir à ce macho !!!
    :cool:

    Salade de radis bière

    – épluchez et râpez le radis bière , épluchez la pomme et la couper en cubes, mélangez les 2
    – Ajoutez un filet d’huile d’olive, du vinaigre, de la moutarde et assaisonnez
    – Bien mélanger et mettre au frais.
    – Servir frais !

  35. Etincelle dit :

    Arrête donc de faire ton malin le Dupdup, je ne te crois pas une seconde !
    Ca m’étonnerait que Joëlle se laisse mener à la baguette comme ça !

  36. Bernard dit :

    En fait, oui tu as raison, c’est plutôt les femmes qui nous mènent comme elles veulent. Elles ont des moyens tellement persuasifs !

  37. yves dit :

    Ohh pardon pour la recette à la bière je ne savais pas pour la cure de raisin !!!!
    C’est dingue pourquoi ai-je mis une photo de raisin sur mon dernier poème ?!?!
    Intuition ?
    :blink:
    Bon ben , demain je me bois une petite bière à ma santé et une autre à la tienne et une autre à ….. et uunnne motre za toi mon nami :sick: ……. Stop à cette cure de houblon Yves !!!!!!
    :wink:

  38. Bernard dit :

    ça y est, j’ai l’explication pour les aubergines africaines si amères que je n’ai pas pu les manger. En fait, elles ne se consomment pas comme les autres aubergines, elles entrent dans la composition des sauces, c’est uniquement de cette manière qu’on peut les consommer.
    Merci à Josiane (du potager d’une curieuse) qui m’a fourni hier l’explication.

  39. yves dit :

    Elles entrent dans la sauce à Sion , les aubergines décoratives !!!
    :wink:

  40. Brind'paille dit :

    Hihiiiii … (Yves)
    Bon, j’ai donc testé les aubergines (les longues rouges) et je suis toujours là. il faudra que Dupdup trouve une autre astuce pour me faire disparaître …
    Je les ai faites en « caviar »; j’avais dit à Bernard que c’était passable, mais en fait, après qq jours de macération, je trouve ça plutôt bien, mais rien à voir avec le classique caviar d’aubergines violettes.
    Faire chauffer les aubergines entières à four chaud.
    Quand elles sont molles, les retirer; attendre que ça refroidisse, ouvrir et enlever la chair.
    Ecraser la chair avec une fourchette, saler et ajouter de l’huile d’olive (facultatif : un peu d’ail haché très fin). Il faut que les aubergines soient bien imprégnées d’huile. Mettre au frigo.
    Déguster frais sur du pain.

  41. Bernard dit :

    A la fin du mois de février, je peux donner aux jardinier(e)s qui le souhaitent des petites plantules d’aubergines africaines (essentiellement à usage décoratif). Avis aux amateurs (mais je ne pourrai pas les garder jusqu’en mars par manque de place) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: