Chasseur pris pour un sanglier

Ce lundi, l’Est Républicain relate un accident de chasse. Un accident banal comme il en existe trop souvent. Un vieux chasseur et son chien se sont faits transpercés d’une balle. Le journal présente une photo de ce monsieur jovial de 86 ans qui exhibe avec fierté son permis de chasse datant de … 1951. Aucune photo du chien jovial sur le journal, les sourires des chiens sont si rares qu’en général on n’a pas le temps de les photographier à ce moment-là.

article1
Ce qui m’a énervé dans l’article, c’est que l’Est Républicain cherche des excuses à celui qui a tiré en sous-entendant que le brave petit vieux l’avait bien cherché : il s’était écarté du groupe, les clochettes du chien qu’il portait dans ses bras ne tintaient plus et le monsieur + son chien pouvaient, les deux ensemble, être pris pour un animal sauvage. Quelle belle manière d’excuser l’abruti qui était en face !

article2
Pendant qu’il y était, l’Est Républicain aurait dû préciser en plus que le chien n’avait même jamais passé son permis de chasse et qu’il était dans l’illégalité !

Ce contenu a été publié dans Coups de gueule. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

170 réponses à Chasseur pris pour un sanglier

  1. Etincelle dit :

    Morale de l’histoire :
    Si vous vous baladez ou faites votre footing seul dans la forêt ou la campagne sans une grosse cloche accrochée autour du coup (pas évident pour courir), attention de ne pas prendre un coup de fusil sinon, c’est encore vous qui serez en tort.

  2. Elixir42 dit :

    Il y a eu un contrôle d’alcoolémie ?
    Je veux dire, sur le mort.

  3. yves dit :

    C’est donc pour qu’ils arrêtent de tirer sur les clochers qu’on a mis une cloche à l’église ?!?!
    :dizzy:

  4. Brind'paille dit :

    Le pire, c’est que l’accident (si on parle du même mais je crois que oui) n’a pas été signalé tout de suite … des fois qu’on ne s’en rende pas compte …
    J’ai lu ça dans le journal du 29 septembre, et l’accident datait déjà d’une semaine!
    Le journal disait que le chasseur pensait tirer un renard … depuis, le renard s’est transformé en sanglier.
    Extrait : « L’homme âgé de 65 ans qui se trouvait en forêt avec son chien, a eu le dos truffé de plomb par un chasseur de 67 ans qui pensait tirer un renard. La victime a été aussitôt transportée aux urgences sans que l’on pense à avertir les forces de l’ordre de cette dommageable méprise ».
    Eh oui, vous avez bien lu : tuer un homme n’est qu’une dommageable méprise …

  5. Bernard dit :

    Non, il s’agit encore d’un autre cas car dans le cas que je relate, le vieux monsieur avait 86 ans et à été tué de face alors que le cas dont tu parles, le monsieur avait 67 ans et a été tiré par derrière.

  6. Etincelle dit :

    Je commence à hésiter d’aller en Franche-Comté à la Toussaint …
    Si c’est ça votre sport régional !!!

  7. Bernard dit :

    Oh, tu sais, je crois que malheureusement ce genre de fait divers a lieu un peu partout en France. La seule différence, c’est qu’en Franche-Comté on prend les promeneurs pour des sangliers, au pays Basque pour des ours, dans les Alpes pour des loups, dans la forêt de Fontainebleau pour des cerfs …
    … et dans le sud-ouest pour des écolos … :silly:

  8. jenofa dit :

    Très bonne analyse, Bernard.

  9. Brind'paille dit :

    … dans la Somme pour des canards sauvages … ce qui explique qu’on se fasse canarder

  10. Brind'paille dit :

    D’ailleurs, la Somme est le seul département français avec autant d’assistés.
    Vous savez pourquoi?

  11. michedepin dit :

    Dommage pour le papy, certes … mais je dois avouer que j’éprouve un certain plaisir, je dirais même un plaisir certain lorsque les chasseurs s’entretuent !
    C’est pas sympa, mais vaut mieux tirer un chasseur qu’un promeneur, ça en fait toujours un de moins ! :ninja:

  12. jenofa dit :

    Est-ce qu’un papy chasseur a le même goût qu’un sanglier? Là est la question!

  13. Cuisset dit :

    Le pauvre vieux est mort, mais comme il avait 86 ans, ce n’est qu’un fait divers, en quelque sorte : rubrique des chiens écrasés

  14. yves dit :

    J’ai déjà entendu ça quelque part – – –  » Je vais te plomber le cul saloperie d’écolo !!!  »
    Et le même gars qui m’avait balancé ça , avait écrit dans un article du journal que les chasseurs étaient les premiers écolos en France !!!!

    Comment dit-on imbécile dans vos région ici on dit : genaoueg !!!
    :smile:

    Allez je me tais …. On ne touche pas aux traditions , la chasse c’est une religion !!!!

  15. Bernard dit :

    Cuisset, dire que c’est un fait divers c’est banaliser l’acte. Je crois au contraire que la mortalité humaine due à la chasse est un réel problème de société.

  16. jenofa dit :

    Eu—-; big blème technique.
    Le dernier commentaire signé Jenofa est bien de moi.
    Celui au nom de Cuisset ( c’est mon nom de famille, Picard de ché Picard), ne l’est par contre du tout.
    Tout à l’heure, j’ai reçu un avis sur l’écran, comme quoi il y avait eu quelque part violation de partage. Ca doit avoir à faire avec ça, non?
    C’est kika violé mon partage?

  17. Bernard dit :

    Cékoi une violation de partage ?

  18. Etincelle dit :

    Ouh là là !
    Je te plains Jenofa.
    J’espère que le problème sera résolu rapidement.
    Pour revenir aux chasseurs (et je vous assure que je ne cherche pas à prendre leur défense), j’ai bien de la chance car vers chez moi, ils sont tout à fait corrects.
    Quand je les rencontre lors d’un footing, ils me disent un gentil bonjour.
    Il faut dire aussi que l’enjeu n’est pas très important puisque à part quelques lapins et des faisans relâchés juste avant la chasse, le gibier est assez rare.

  19. Bernard dit :

    Là où j’habite, ça se passe aussi plutôt bien.

    J’espère, Jénofa, que tu vas résoudre vite ton problème technique.

  20. yves dit :

    Tu ne cherches pas à prendre leur défense Etincelle , mais fait attention à eux quand même , le bourreau dit lui aussi toujours bonjour au condamné avec un sourire …
    La seule défense que sait prendre un chasseur est celle de l’éléphant !!!

    Pour Jenofa , je crois malheureusement qu’il va te falloir changer d’adresse E-Mail .. Cela m’est arrivé aussi …. Et des amis recevaient des commentaires de ma part pas très sympathiques . La galère !!!!

  21. Christophe dit :

    Chasseur ou pas, la mort d’un homme reste la mort d’un homme, et je ne pense pas qu’une victime de plus soit une bonne nouvelle. On pourrait souhaiter que cet homme représentait tout ce qu’on connaît de pire chez les nemrods, mais c’était peut être juste un gentil papy.

    Ce qui est préoccupant, c’est l’accident et sa nature : encore un qui tire sans savoir sur quoi ! Malgré la difficulté accrue de l’examen, le travail acharné de certains (ben oui je connais des chasseurs, je ne manque pas de les railler, mais certains sont des amis), il reste des dangers publics.
    La seule bonne nouvelle dans cette histoire c’est que le chien n’aura pas à pleurer son maître, ou inversement.

    D’expérience, là où la chasse me hérisse le poil, c’est dans ces zones de non-droit où la chasse est en fait totalement déréglementée, les autorités fermant les yeux (estuaires, sud-ouest, sans parler de la tristement célèbre Malte où l’on abat tout ce qui bouge). Comme si le mouvement, la vie, car il y en a à profusion sur ces sites bien connus, réveillaient les plus bas instincts.

    Seule la nouvelle donne environnementale change un peu les mentalités, mais les défenseurs de la nature passent malheureusement encore trop souvent pour de gentils abrutis.

  22. jenofa dit :

    Ben oui, moi aussi, quand je passe au milieu d’un groupe en treillis armé jusqu’aux dents, bruyant et hoquetant et adossé au C15 qui abrite de pauvres chiens qui n’y sont pour rien, je dis bonjour, hein! Et les grocs me rendent mon bonjour. Mais le mien ne contient pas la même chose que le leur.

    Au fait, Brindpaille, je suis de l’Oise. Je vois ce que tu veux dire. Et pourtant, j’ai connu tant de gens bien, là-bas! Des gens qui ont fait de moi ce que je suis, une amie de la vie sous toutes ses formes.

  23. jenofa dit :

    —une consanguine de toutes choses, comme dirait mon pote babel—-

  24. Etincelle dit :

    Oh ! Vers chez moi, le chasseur est seul et c’est le genre paysan à la retraite qui arpente ses terres le dimanche matin avec parfois à la clef un lièvre ou un faisan.
    Heureusement mon coin n’est pas assez intéressant pour les groupes en treillis, 4×4, avec talkie walkie et tutti quanti.
    Par contre, dans le Vercors, il arrive qu’on en rencontre quelquefois.

    Nos ancêtres les hommes préhistoriques tuaient pour vivre
    Cette chasse là n’est pas répréhensible il me semble.
    Par contre, aujourd’hui, c’est plutôt vivre pour tuer !
    Et là …

  25. Michedepin dit :

    C’est vrai, Bernard tu as changé de département ! Mais dans la Hot Sône, c’est pas la même !
    Il y a des coins « de par cheu nous » où ça craint énormément !
    Des vallons où notre arrivée était régulièrement saluée par des salves … elles ont atteint leur but : nous dissuader de prendre goût au calme de l’endroit et de nous y installer !
    On est parti.
    Libre à eux de continuer de courir après les sangliers et les chevreuils, même dans la réserve naturelle : ils aiment la nature et c’est comme ça qu’ils la défendent !
    A chacun le choix de son arme.

  26. Bernard dit :

    Il me semble que par rapport à la chasse, l’attitude que l’on a (rejet, haine, acceptation …) est très liée à ce que chacun vit dans sa région ou dans son village. L’ami de la nature qui habite dans la Somme (là où ça canarde de tous les bouts) aura sûrement la haine des chasseurs. Par contre, celui qui habite une région où la densité de chasseurs est faible sera sans doute beaucoup plus tolérant.
    Là où j’habite, la cohabitation entre le Dupdup écolo et les chasseurs se passe plutôt bien. Je sais qui ils sont, ils savent qui je suis. Il faut dire que je connais ces chasseurs depuis étant gamin, ce qui joue probablement sur la nature de la relation. Et je dois dire qu’ici, la pression de chasse est plutôt faible, et en nette diminution. J’entends rarement un coup de feu. Mais si j’habitais à une quinzaine de kilomètres de là (le vallon de Fontenelay par exemple), ça changerait certainement, vu la densité de chasseurs au kilomètre carré et vu le comportement de la plupart d’entre eux. Je crois que si j’habitais là-bas, j’aurais la haine. Je suis certain que c’est de cet endroit que parle Michedepin.

  27. Bernard dit :

    Je pense que dans ma région, le Franche-Comté, la pratique de la chasse est en train de s’éteindre tout doucement.
    Il me semble que nos enfants connaîtront un monde sans chasse. Ou plutôt un monde dans lequel seules ou deux espèces feront l’objet de la chasse en raison des dégâts qu’elles infligent (je pense aux sangliers notamment).

  28. yves dit :

    Comme l’homme devient con et fort avec un fusil entre les mains et ça que ce soit pour la chasse ou pour la guerre … Lorsqu’il a posé son fusil , là seulement il redevient sensé , vous racontera son amour pour la nature qu’il connaît sur le bout des doigts , ces journée à faire de sa parcelle de chasse un petit paradis pour les animaux sauvages … Et il est vrai que dans ces moments là il n’y a que de bons sentiments … Et puis un jour il prend le fusil , et là , d’un coup le regard change , il n’y a plus de place pour les sentiments …
    Si , un sentiment très fort le parcours , le bonheur de tenir en main et d’exposer fièrement la bécasse pleine de sang rapportée par ce bon chien ………. Combien vous diront que s’ils chassent la bécasse c’est pour le plaisir du chien , et la plus belle des récompenses pour leur animal est de tuer ce gibier . Et oui monsieur dames , ça n’est pas pour eux c’est pour le toutou …. !!!!
    Ici en ce moment , c’est la chasse aux blaireaux qui en recherchant les tipules détruisent les pelouses !! Il est recherché mort ou mort ….. Le dernier à qui cela est arrivé ( pas le blaireau mais le propriétaire ) en avait pour 2000 à 2500 euros de frais et pas une aide de l’état . Il se plaignait que les produits chimiques pour tuer les tipules avaient été retirés du marché !!!
    Ils est sûr que ça revient moins cher au particulier de polluer les eaux que de refaire sa pelouse .
    Heureusement que les chasseurs sont là pour détruire ces nuisibles …. qui font temps de dégâts à nos belles pelouses !!!!
    Non ?

  29. Brind'paille dit :

    Tu es bien optimiste, Dupdup, en pensant que la chasse va s’éteindre tout doucement … Ce week-end, (oubliant l’ouverture de la chasse) je me suis promenée dans les bois. J’ai croisé des chasseurs en battue (qui m’ont dit bonjour et même adressé la parole, une grande nouveauté, c’est la première fois que ça m’arrive), mais j’ai aussi croisé un papy et son petit-fils, très fier de porter le siège pliant du papy. On peut trouver ça mignon, mais ça veut dire aussi que la relève se prépare.
    Et dans mon village, il faut voir la haine de certains chasseurs envers « les écolos » … ça a même plombé les élections.
    En fait, le problème est celui de la bêtise humaine; mais celle-ci est bien plus dangereuse quand elle est armée.
    Au fait, la réponse au sujet des assistés de la Somme : c’est parce que là-bas on n’a pas intérêt à voler de ses propres ailes …
    Bon, c’est un peu tiré par les cheveux …

  30. Brind'paille dit :

    J’écrivais mon commentaire quand Yves publiait le sien … je vois qu’on se rejoint.

  31. Emilien dit :

    Cette annonce du décès tragique d’un papy et de son chien m’a beaucoup ému. Comme vous tous ce « fait divers » n’honore pas les nemrods. C’est un accident de plus sur la longue liste des décès en saison de chasse. Souhaitons que ce drame soit diffusé et commenté chez tous les chasseurs ! Bernard est effectivement optimiste quand il pense qu’à terme il n’y aura plus de chasseurs en F. Comté. Mais, à mon sens, ce n’est pas souhaitable : la chasse est un « mal » nécessaire. Car nous en sommes arrivés à un point de déséquilibre tel dans les écosystèmes créés par l’Homme, que la régulation d’espèces invasives ne peut se faire que par un prédateur invasif et omniprésent : l’Homme !
    J’ai milité au ROC, mais j’ai trouvé l’atmosphère un peu trop sectaire.
    J’ai fait une excursion an autocar dans les Landes, pendant une période où la chasse à la palombe est interdite : nous avons pris du plomb dans les vitres et les chasseurs, impunément, nous faisaient des bras d’honneur du haut de leurs pylônes. Triste tradition, tristes sires ! :happy:

  32. yves dit :

    62 ans le bougre qui a tuer le papy , des années de chasses et toujours aussi con , à tirer sur tout se qui bouge …. :angry:
    En espérant que la punition fera réfléchir les autres avant de canarder à tout va !!!
    Si un jour la sentence de ce monsieur est dans le journal , fait nous en part . Voir ce que ça vaut de tuer un homme et son chien en période de chasse .

    Je crois que l’on ne peut pas avoir le même point de vue sur la chasse suivant les régions où l’on vie . Ici il y a peu de gros gibiers , plus de lapins ( pas besoin des chasseurs , la maladie est là ) mais beaucoup d’oiseaux ( faisans , bécasses , perdrix , vanneaux , bécassines et autres limicoles …)
    Ce week-end des chasseurs tiraient les goélands et cormorans histoire de faire quelques cartouches pour ne pas perdre la main … Un autre était fière de dire qu’il avait tué 3 geais des chênes et 8 pies … Est-ce nécessaire de tuer tout ces oiseaux sous prétexte qu’ils sont nuisibles ?

  33. Cuisset dit :

    Ce n’est pas moi qui traite la mort de ce vieil homme de fait divers et qui banalise ce fait. C’est le journal, regarder la première photo, juste au-dessus du titre, il y a la rubrique « fait divers ». Ce qui laisse entendre que, pour le journal, c’est quasiment normal et ne présente pas plus d’importance qu’un chien écrasé.
    Non Yenofa, Je n’ai pas piqué ton nom, je l’avais quelques années avant toi.

  34. Etincelle dit :

    Un jour, j’ai vu des chasseurs avec un chevreuil mort.
    Assez banal et pourtant, j’en ai été retournée pendant des jours.
    Imaginer ce chevreuil gambadant, libre dans la forêt et voir cet animal inanimé qui n’est plus un chevreuil mais rien qu’une chose.
    C’est terrible et je n’arrive pas à comprendre que quelqu’un puisse volontairement éteindre une vie (sauf s’il s’agit de se nourrir ou de se défendre, mais on en est loin).
    Avez-vous remarqué que, malgré quelques exceptions, les chasseurs sont des hommes.
    Il a-t’il un rapport avec le fait que la femme donne la vie, souvent dans la souffrance et que cela lui rend la vie si précieuse qu’elle ne pourrait pas la détruire ?

  35. jenofa dit :

    Hi, hi!!!!!!!!!!!!!!
    Bon, ce qui est inquiétant tout de même, c’est qu’à première vue, quand deux personnes portant le même nom envoie en même temps un commentaire sur un blog, ça peut faire un sacré quiproquo. Limite dangereux. Imagine si l’un de nous deux avait débité dans son commentaire des horreurs sur Dupdup!
    Bon, à part ça, est-ce que tu as reçu toi aussi ce message « Violation de partage »?

  36. Etincelle dit :

    Dans ma boite au lettre, j’ai trouvé ce matin le bulletin municipal de ma commune.
    A la dernière page, nous avons toujours droit à un interview d’une personne de la commune qui s’adonne à une passion, peinture, ULM, …
    Aujourd’hui, il s’agit d’un monsieur qui a « la passion des oiseaux » comme il est dit.
    Chouette !
    Misère ! Grosse déception !
    Ce monsieur est en fait un chasseur passionné par la chasse au gibier d’eau et en particulier les canards.
    Son préféré est le sarcelle d’hiver mâle, un bel oiseau comme il dit.
    C’est pourquoi, si par hasard, un de ces canards se pose sur l’Isère, devant la cabane de chasseur qu’il a construite, il n’hésite pas à le tuer, alors même qu’il reconnait qu’on voit rarement cet oiseau chez nous.
    Il faudra qu’on m’explique !!!
    Ah oui, il a aussi une centaine d’oiseau naturalisés chez lui.
    Au moins, ceux là ne font pas de fientes et pas de bruit !
    Mais il ne faut pas croire, c’est un vrai écologiste : « Pour ce qui concerne la protection des espèces, je crois que les chasseurs ont un rôle important à jouer, par exemple, nous faisons des études sur la pollution de la rivière, sur les plantes aquatiques. »
    En effet, pour être sûr d’avoir toujours des canards à portée de fusil, il faut bien protéger leur environnement !

  37. Bernard dit :

    Je n’ai jamais vu une seule étude sur la pollution des rivières faite par des chasseurs. C’est un alibi ça, ça ne repose sur aucune réalité.

  38. jenofa dit :

    Yes!
    Quand D Voynet était ministre,, non seulement elle a reçu des tonnes d’injures sexistes de la part des chasseurs, mais pas une seule fois, elle n’a été interpellée par eux au sujet d’une destruction d’habitat, sous quelque forme que ce soit! Les aficionados aussi aiment le taureau, bien plus que les empathiques de tout poil, c’est bien connu!

  39. Emilien dit :

    Rajoutons-en une couche !
    C’est un témoignage vécu : jeune chercheur et travaillant sur l’hypophyse, on m’a demandé de venir prélever, quelques glandes sur des chevreuils lors d’une battue en chasse privée. J’y suis allé, forcé et contraint par la nécessité de mes recherches (travailler sur des Mammifères sauvages assez peu étudiés en cytophysiologie)…
    « Vous vous mettez où vous voulez et vous prenez ce qu’il vous faut ! »
    m’a-t-on dit. Je me suis posté près d’un chasseur (par souci de sécurité) et le carnage a commencé. Pan ! Pan ! Wouah ! Wouah ! Des appels, des aboiements. « Il y en a un pour vous ! » J’approche avec mes outils… et laborieusement (les os sont durs), un peu nauséeux, j’ouvre le crâne encore chaud et je récupère la glande. Sans gants, c’est l’horreur !
    « C’est pas évident ce que vous faites ! » me dit-on. Mais oui, mais oui !
    « Eh ! le savant, il y en un qui vient de tomber dans les ronces ! »
    Je m’approche, c’est un brocart, il vit encore, les yeux ouverts, il saigne abondamment. Personne ne s’en occupe. Quoi faire ? Il va agoniser douloureusement, et les chiens vont l’achever ? J’appelle. Pas de réponse. La battue s’est déplacée et je me retrouve seul. Avec mon scalpel j’entaille la gorge de l’animal pour le saigner totalement. Terrible décision et grand moment de dégoût et de révolte…
    Je n’ai pas pu prélever l’hypophyse de cet animal. Ecoeuré.
    J’ai arrêté ma « récolte » prétextant que mes outils ne convenaient pas pour briser la boîte crânienne…
    A la fin de la battue on s’est retrouvé devant un plantureux mâchon mais auparavant on a voulu me montrer le tableau de chasse… Sur le sol d’une grange, 38 chevreuils étendus, tous disposés de la même manière, la tête sur la gauche et rangés par ordre de taille. « Dites, Victor, déplacez-moi le 16ème et mettez-le deux rangs devant car il me paraît plus petit ! » commande le propriétaire de cette chasse en Alsace…
    Mon commentaire : où se situe le plaisir dans ce genre de carnage ?
    Même s’il faut réguler la population de chevreuils, faut-il vraiment le faire de cette manière ? ….
    Oui, je sais, il n’y avait que des médecins, des pharmaciens, des notaires et des industriels parmi les invités… Distraction de classe dira-t-on…
    Probablement (les armes, les habits et les véhicules le montraient).
    Remarque : On a dû me prendre pour un extra-terrestre minable avec mes petits outils et mes flacons de formol « pour trouver quoi ? je vous le demande ! »

  40. Etincelle dit :

    Eh oui, pendant que certains chercheurs s’amusent, comme par exemple maquiller les escargots avec du vernis à ongles :wink: , pour d’autres, c’est l’angoisse, un vrai film d’horreur !
    Je n’aurais pas trop aimé être à la place d’Emilien et je comprends son écoeurement !
    Quand aux chasseurs, qui sont d’une totale insensibilité avec les animaux sauvages qu’ils massacrent, quelle est leur réaction lorsque leur chat ou leur chien se fait écraser par une voiture ?

  41. Bernard dit :

    Ce que tu racontes, Emilien, montre le fossé qu’il peut exister entre le monde de la chasse et le reste de la population. Il faut sans doute avoir vu de telles scènes pour y croire vraiment. La vue du sang excite les plus bas instincts qu’une partie de l’humanité a en elle. En temps de guerre, c’est sans doute la même chose, … sauf que ce n’est plus des chevreuils dont les corps sont alignés.

  42. Yves dit :

    OOOhh , le con !!!
    J’aime bien la petite phrase de fin …
    :w00t:

  43. Bernard dit :

    Tu parles de la phrase « C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui » ?
    On pourrait dire que le contraire est vrai aussi : « C’est en faisant n’importe quoi qu’on ne devient pas n’importe qui »

  44. Christophe dit :

    Si vous souhaitez continuer à vous poiler, il faut aller voir sur le site de ce sympathique bargeot. Aucun conseil en particulier, mais franchement ça vaut le détour !
    http://www.nimportequi.com/fr/

  45. Christophe dit :

    Peux pas m’en empêcher !
    Je viens de regarder l’indien, Pacman et la chauve-souris et j’en ai encore les larmes aux yeux. :tongue:
    Incroyable la réactivité de certains face à ce genre de provocation… bon j’y retourne, demain c’est lundi ! :ermm:

  46. luc de Belgique dit :

    J’ai bien rigolé en découvrant les vidéos de Rémi Gaillard. Et en surfant un peu sur le thème, je découvre qu’il fait ça depuis dix ans, qu’il est bien connu, etc…
    c’est toujours pas un bon vrai vieux emmerdeur, mais un branché de plus dans la lignée des Jacasse et autres produits médiatiques genre caméra caché. :sad:
    Faut dire que je ne supporte plus les caméra cachées depuis au mois vingt ans…
    Vous trouvez ça drôle vous, les caméras cachées?

  47. Christophe dit :

    Ce que je trouve intéressant dans la démarche de Rémi Gaillard, c’est qu’il s’attaque aux symboles avec un sérieux côté Rock’n’roll. Bref ce n’est pas bête à mon goût. Et le fait qu’il aille taquiner les golfeurs, les gendarmes ou les chasseurs permet de révéler leur degré de tolérance…
    Quant aux caméras cachées, encore une fois, je pense qu’il y en a des bonnes. Mais comme tu le dis, ça a souvent sombré dans le débile. Ce que faisaient Jacques Legras et ses complices (dont Jacques Rouland) était en général plus respectueux des personnes, et pas méchant, mais ils ont trop tiré sur la ficelle.

  48. luc de Belgique dit :

    …et je suis bien d’accord de titiller les golfeurs… c’était effectivement drôle et instructif. Ma question va dans le sens de la banalisation de l’agression. Les héros de notre temps sont ceux qui parviennent à ridiculiser le commun. (OK, pas pas R. Gaillard) Comme si le commun était une tare… ou alors, assumer sa méchanceté, comme dans le docteur House… mais peut-être suis-je trop décalé par rapport à la marche du monde… :dizzy:

  49. Christophe dit :

    Non Luc, je suis entièrement d’accord avec toi : les gens « normaux » (ceux qui me reposent et que j’apprécie, ce n’est pas péjoratif) passent trop souvent pour des imbéciles et les OVNIS pour une norme incomparable… aucune humanité là-dedans et trop d’artifices surtout.
    Mais docteur House, je ne connais que de nom, j’ai pas la télé… flûte je suis un OVNI !

  50. luc de Belgique dit :

    Génial! :wink:

  51. La Grive dit :

    Malheureusement,le chasseur a une étiquette collée sur le front…. ce que je veux dire par la,c’est qu’un chasseur est toujours considéré comme une personne qui n’a pas de cœur,et pour se satisfaire,doit obligatoirement « tuer »(prélever,je préfère….),ce qui n’est pas applicable à tout les chasseurs,je peux vous le certifier!!!

    Ne mettez pas tout le monde dans le même sac,c’est une erreur que de faire ça…seul le chasseur tirant n’importe comment,sans même avoir identifié s’il s’agit d’un animal ou bien d’une personne(comme dans cet article,ici même proposé par « Bernard »…quel malheur) et la je vous parle de la chasse en battue,que je ne cautionne en aucun cas…trop cruel et bien trop facile que de rester assis…et les traqueurs qui traquent/délogent l’animal,dans un BROUA pas possible .C’est pas beau:sad: .

    Le bon chasseur est celui qui respecte l’animal comme il se doit.Ainsi que la nature…tout en prélevant modérément.Dans mon cas,c’est l’oiseau migrateur tels que la Grive.Et je peux vous assurer,qu’un prélèvement de seulement deux oiseaux dans une matinée me suffit amplement.Il m’arrive bien souvent aussi de n’en prélever aucune,rien que le fait d’en observer et d’être dans la nature,me satisfait largement!

    L’étique de la chasse a bien changée,même si je vous l’accorde,il y aura toujours des imbéciles qui feront n’importe quoi avec leur fusil….la chasse est une très grosse passion dans mon cas,et quand on dit que chasser sans chien c’est du grand n’importe quoi…comme quoi,la passion pour le chien à la chasse y joue aussi énormément,ce n’est pas qu’une affaire « d’enlever des vies »,c’est pas vrai!

    Citation d’un ami chasseur et admin du site que je propose en cliquant sur mon pseudo(d’ailleurs,je suis modérateur sur ce même site…venez parlementer si vous le souhaitez,vous verrez,on est des gens bien sous tout rapport… :tongue: ): »Le chasseur est toujours plus écolo,que l’écolo en lui même »!
    Bonne soirée à tous.

  52. La Grive dit :

    La chasse est une partie de moi.
    Si on me la lève,on me lève 50% de ma raison de vivre,je vous assure!
    C’est pour ça que quand j’ai lu certains commentaires vis à vis du chasseur,ça m’a un peu désolé…car j’en ai entendu des vertes et des pas mures.Et je ne parle pas de mes semis de Tomates… :w00t: :tongue:

  53. Bernard dit :

    Merci de ce témoignage.
    Je savais que tu allais tomber sur cet article …

  54. Yves dit :

    Tu dis la Grive ,
    »Le chasseur est toujours plus écolo,que l’écolo en lui même »!
    Alors pourquoi des chasseurs voulaient (comme ils m’ont dit) me trouer le cul de plombs car je ne suis qu’une « saloperie d’écolo » avec mon appareil photo ?
    J’avais effrayé des chevreuil sur mon passage !?!? C’est sûr que ces gars avec leur fusil chargé n’effrayent personne !!!
    Je recherchai simplement la bécasse pour faire quelques clichés pour mon site … Je dérangeai ces messieurs sur leur terrain de jeux .
    Après de telles menaces je ne peux les porter dans mon coeur .
    Interdire la chasse pour moi serait une erreur mais interdire à certain de chasser serait une très bonne chose pour l’homme et la nature .

  55. La Grive dit :

    Bonsoir Yves,
    tu es tout « simplement » tombé sur de très mauvais chasseurs…ou bien de très mauvaises personnes.L’un ne va pas sans l’autre,en même temps!
    Je cite de ta part: »Interdire la chasse pour moi serait une erreur mais interdire à certain de chasser serait une très bonne chose pour l’homme et la nature ».
    Je suis entièrement d’accord et c’est une très bonne remarque.
    Les mauvais chasseurs dans tout les sens du terme,sont à radier de cette pratique.
    Ils font du mal à la nature en faisant n’importe quoi,sont dangereux,et portent tort,en donnant une très mauvaise image des chasseurs,voila tout.

  56. Francisca dit :

    J’aime le discours de « La Grive », il rejoint le mien, moi qui suit aussi une adepte de la chasse, mais de la chasse raisonnée. Un Solognot qui ne chasse pas, n’est pas un vrai « ventre jaune », et dans ma famille on chasse depuis des siècles. L’art de la chasse se transmet de génération en génération. J’apprécie plus particulièrement la chasse « en solitaire » avec ou sans chien, cela dépend de mon humeur, il est vrai que j’ai la chance de pouvoir pratiquer ainsi grâce au domaine de notre famille et je ne compte pas les fois où je suis rentrée bredouille, non pas parce que j’ai loupé mais parce que tuer n’est pas forcément et inévitablement le but de la sortie, mais ce serait mentir de dire que je n’ai jamais tué d’animaux, et je ne m’en sens pas plus coupable pour autant. Il faut tout simplement avoir l’intelligence de ne prélever que ce que l’on a envie d’avoir dans son assiette, pas plus, et ne tirer que lorsque l’on est quasiment certain de faire mouche, tirer pour blesser c’est pas mon truc. De toute façon il y aura toujours des détracteurs, qui, trop souvent, ne savent absolument pas de quoi ils parlent.. et c’est vrai aussi qu’il y aura toujours des viandards qui n’auront qu’un objectif, rentabiliser le montant de leur action (pour les non initiés : montant qui est versé pour avoir droit de chasse que ce soit à l’année ou à la journée dans un endroit bien précis)

  57. Yves dit :

    La grive ,
    ça n’était pas un chasseur mais un groupe de 6 chasseurs qui n’aimaient et qui n’aiment toujours pas les écolos de mon espèce … Vous savez , on est si fort avec une arme à feu entre les mains et de plus en bande … M’auraient-ils parlé comme cela désarmé , j’en doute … et tant mieux pour eux !!
    Francisca ,
    Sur la chasse , On peut savoir de quoi on parle et ne pas être d’accord avec une certaine pratique de ce passe temps . Beaucoup d’oiseaux qui sont chassés dans la région n’ont plus de secrets pour moi , et j’en connais plus sur certaines espèces qu’un bon nombre de chasseurs .

    Et je suis désolé mais , si l’on va avec un fusil dans la nature ça n’est pas dans nos régions pour se défendre de la bête tueuse d’homme , mais c’est bien pour tuer … Si c’est pour contempler la nature , un bâton de marche suffit .
    C’est marrant ce mot « Bredouille » ** qui à l’origine était : jouer « bredouille »= gagner tous les coups sans en laisser un seul à l’adversaire..!! Appliqué maintenant au perdant malheureux …. Et au chasseur sans gibier .
    :smile:
    **il vient du jeu de tric-trac , très en vogue entre le XIIe et le XIXe siècle … certains y jouent toujours , peut-être même parmi vous ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Trictrac

  58. Francisca dit :

    Je ne doute absolument pas de votre « savoir » Yves, je ne me permettrais pas d’ailleurs!

    Vous savez, ce débat chasse-écolo, pur et dur, ne date pas d’aujourd’hui, et bien évidemment, c’est comme en politique, chacun reste sur ses positions.

    Je prétends avoir une certaine éthique de la chasse, et je m’y tiens.

    Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi les non-chasseurs ont une position aussi catégorique sur les chasseurs, on les met tous dans le même sac. Non, il y a des chasseurs écolos aussi, qui n’hésitent pas à ne plus chasser une certaine variété pour la préserver.. Et oui, c’est exact…. Tous ces écolos non chasseurs mangent bien de la viande (c’est bien ce qui a été dit dans le documentaire qu’Hervé nous a signalé : on mange de plus en plus de viande….) et cette viande on la fabrique comment, on la transporte comment ? Personne ne s’interroge en prenant son beefsteak ou son rôti, y a pas d’état d’âme et pourtant…….

    Ci-joint un lien, un seul, je peux pourtant en ajouter bien d’autres…….. sur les ovins, bovins, caprins, porcs, poulets et canards, et qu’on laisse certains chasseurs en paix, qu’on arrête de les fustiger et de les mettre tous dans le même sac…

    http://www.la-viande.info/viande-cheval-chevaux.

    Avez-vous déjà entendu le cri de la carotte jaune du Doubs lorsqu’on l’arrache ?:sad:

  59. Francisca dit :

    Quand vous serez dans ce site, cliquez à gauche, sur cochon, boeuf, poulet, lapin, cheval, mouton et foie gras, et si à déjeuner vous pouvez encore prendre un repas carné, c’est que vous avez les tripes bien accrochées :getlost:

  60. Yves dit :

    Ahh oui , moi j’ai un bon rôti de porc qui cuit dans le four !!
    :wub:

  61. Jean D. dit :

    La chasse c’est une chose.
    On est d’accord ou pas d’accord.
    Mais ça, ça me fait gerber :
    http://www.grives.net/chasse_grive_tenderie.html
    :alien:

  62. Francisca dit :

    Oui, moi aussi, et sans doute beaucoup d’autres chasseurs, car ça, non, ça ce n’est pas la chasse comme moi je l’entends, pour moi cela relève plus du braconnage qu’autre chose, n’en déplaise à ceux qui s’y adonnent….. :angry:

  63. Bernard dit :

    J’ai suivi ces échanges sur le thème de la chasse de loin. Il y a longtemps que je n’interviens plus (ou rarement) sur le sujet. Comme le dit Francisca, chacun reste sur ses positions. Cela dit, je n’aime pas la chasse. Je ne comprend pas. C’est un monde qui m’est complétement étranger. Etranger à mon corps. Etranger à ma tête. Et étranger évidemment à mon coeur.

    Cela dit, j’ai de bonnes relations avec les chasseurs, pour la simple et bonne raison que je me borne à écouter ce qu’ils disent, je ne suis plus le jeune présomptueux d’autrefois, je n’aime plus essayer de convaincre l’autre. C’est parfois effarant ce que j’entends quand je discute avec certains chasseurs, je relève en général une profonde méconnaissance du monde animal mais surtout des lois de la nature. Combien de fois ais-je entendu : « tu laisses vivre sur un territoire un renard qui fait cinq petits par an, l’année suivante il y en a 25, au bout de deux ans 125, au bout de trois ans 625 … ». Je suis aujourd’hui dans l’incapacité de dire quoi que ce soit face à tant de bêtise. Il y a cinquante ans que nous savons que ce n’est pas le nombre de prédateurs qui détermine le nombre de proies mais l’inverse. Les chasseurs continuent de détester les prédateurs pour des raisons qui sont erronées.

    Je suis d’une famille de paysan installée depuis très longtemps dans le même village (depuis au moins 300 ans). De mémoire familiale, personne n’a jamais chassé dans cette famille. Alors, la tradition elle a bon dos.

    Ce n’est pas pour des raisons de sensiblerie que je n’aime pas la chasse. D’ailleurs, quand j’ai envie de manger un lapin, je prends mon couteau et je ne me réfugie pas, en mangeant de la viande, derrière une attitude hypocrite.

    Donc, pour revenir au problème de la chasse, je ne comprends pas. Rien, dans les propos ci-dessus ne me permet de comprendre, de manière intuitive ou raisonnée, comment on peut arrêter le vol d’un oiseau ou le trot d’un renard en appuyant sur une gâchette. Je comprends qu’on ait chassé à une certaine époque mais aujourd’hui … ! Je crois que l’espèce humaine doit s’affranchir de cette pratique.

    Je n’ai pas d’animosité face aux chasseurs. Ni de haine. Devant l’acte de chasse, je reste simplement bouche bée comme un enfant qui ne comprend pas dans quel monde il vit.

  64. Christophe dit :

    Mon sentiment est différent de toi Bernard.
    Je pense qu’un aspect chasseur existe chez moi, dans le sens où je me sens capable d’en être un. Il m’est arrivé de tuer un animal (quelques rongeurs sui venaient me piquer ma bouffe !) et ça m’a toujours déplu. Mais, encore une fois par rapport à l’alimentation, je crois que je pourrais chasser si cela était nécessaire, et il m’arrive sans angoisse de manger du gibier (j’ai tout de même du mal avec les oiseaux).

    Par rapport au monde de la chasse, si je respecte certains chasseurs dont l’esprit témoigne lui aussi de respect envers le vivant, deux aspects me révoltent dans la pratique :
    – que certains chasseurs deviennent odieux, comme le dit Yves ou l’admet La Grive. Je ne développerai pas (voir pratiques illégales, le pompon revenant peut-être à Malte.
    http://www.imaginer.ch/Ornitho/Malta/gremaud.html
    – que la dimension « gestionnaire de la nature » des fédérations (au moins certaines) les poussent à l’hégémonie devant les associations de protection de la nature et à trop largement et systématiquement dépasser leurs compétences.

    Il est fréquent maintenant que chasseurs et naturalistes interviennent conjointement pour la préservation d’espaces ou d’espèces. Cela se passe souvent bien localement, quand une attitude de propriétaire (du terrain mais aussi du vivant…) ne vient pas polluer les démarches, ou des études fumeuses à l’appui de groupes de pression permettre de se trouver juge et parti… pour continuer à chasser hors la loi ou sans prise en compte de la réalité biologique.

    A l’inverse, le comportement de certains naturalistes me gêne aussi beaucoup, car certains sont finalement aussi extrémistes face aux pratiques des chasseurs (même si je comprends parfois leur agacement, ou dans les leurs (les cocheurs par exemple, parfois prêts à de nombreuses dérives pour ajouter une espèce observée au palmarès, sans souci de la quiétude des oiseaux).

    Le dialogue entre ces deux mondes est souvent houleux, et l’évolution nécessaire est lente, quand elle n’est pas perturbée par le monde politique (voir lois nationales et directives européennes, projets français).
    Ce lien est sans doute sujet à polémique, mais je vous invite à lire le projet de loi de Pierre Lang pour vous faire une idée objective. http://www.buvettedesalpages.be/2009/08/pierre-lang-son-rapport-sur-les-nuisibles.html

    Encore une fois, l’exercice de la citoyenneté est ici souvent ardu, mais il arrive encore assez souvent que lorsqu’on peut dépasser son point de vue, l’on se rende compte que les positions ne sont pas si éloignées… chez les modérés. Et cela reste malgré tout encore souvent tendu, je parle d’expérience.

    Pour finir, j’ai un immense respect pour le chasseur ancestral qui remerciait la nature, sa proie et adaptait son prélèvement à la ressource. Vision idyllique, d’accord, mais une belle utopie, préférable à nos pratiques d’élevage :sick: . Francisca a raison : élevage, chasse, cueillette, agriculture ou toute autre activité humaine indispensable pour satisfaire nos estomacs sans cesse plus nombreux devrait être faite dans le respect du vivant… nous compris !

  65. Francisca dit :

    J’entends bien et comprends bien ta position et la respecte.

    Mais quand même, il faut reconnaître que les « anti-chasse » n’ont jamais, mais alors jamais, la chance de croiser des chasseurs intelligents, soucieux de la faune, de la flore et de l’environnement, mais toujours et systématiquement que des CONS. C’est vraiment pas de chance, ni pour eux qui n’ont pas d’interlocuteurs au discours cohérent, et avec lesquels ils pourraient avoir un échange verbal constructif, ni pour nous, chasseurs, qui sommes tous mis dans le même panier d’incultes. Ainsi va la vie, l’incompréhension sera toujours omniprésente et perdurera….. J’avais pourtant l’impression que les choses s’amélioraient sensiblement, c’est donc une erreur de jugement!

    Je suis, moi aussi restée bouche bée, mais c’est en visionnant le lien que j’ai sus-cité, et ce qui m’interpelle encore, c’est qu’il n’y a eu aucune réaction devant les horreurs innommables que l’on fait subir pendant des heures et des heures à des animaux pour le plaisir de nos papilles, tant pendant le transport dans des conditions scandaleuses, indignes de notre siècle, que de la façon dont ils sont traités dans les camions, sevrés de toute eau et nourriture, ainsi qu’à la descente des camions et dans les abattoirs.

    Il faut croire qu’il est plus noble de défendre les animaux sauvages, que ces pauvres chevaux, boeufs, moutons, porcs et poulets qui eux, n’ont aucune chance de ne pas finir dans notre grand gousier!!!! Enfin, ce que j’en dis ………

  66. Francisca dit :

    Je répondais à Bernard, mais j’ai commencé mon commentaire, arrêté pour dîner et je l’ai repris pendant que Christophe intervenait……mais je vois que l’intervention de celui-ci rejoint ma préoccupation, le respect du vivant…….

  67. Christophe dit :

    Ben c’est tout de même pas toujours facile, surtout selon les régions et les stratégies de chasse. Moi, je les évite soigneusement les chasseurs : là où ils sont, les oiseaux partent et je les recherche. Et quand je vais aux champignons, dès juin ou juillet pour les girolles… pas de chasseurs, mais dès l’ouverture, chacun son chemin car je crains les armes à feu. Et vu que comme Yves j’ai plusieurs fois été agressé, j’évite.

    Une question un peu vache : quel est le pourcentage de chasseurs qui connaissent un peu les fleurs, les fauvettes, voire les insectes ?
    Je sais bien que les « zécolos » des villes n’en savent pas beaucoup plus parfois mais tout de même, dans la polémique chasseurs/naturalistes, la connaissance elle est où ?
    Je ne veux pas être juste provoquant. Alors je pense tout de même qu’à part d’excellents spécialistes dans le monde de la chasse et du côté études, la proportion des affranchis est faible, sans doute un peu plus élevée chez les naturalistes, voire beaucoup plus chez certains, et finalement, assez bonne du côté scientifique… dont quelques spécialistes du côté chasse qui souvent d’ailleurs ne sont pas chasseurs ! (oui l’écologie « la science », pas le mot aussi galvaudé que « environnement » qui donne l’impression de parler de la même chose mais pas du tout en fait car tout le monde a son environnement tout de même, manquerait plus’qu’ça, pis c’est devenu pareil avec tous ces mots dont on nous rebat les oreilles…). Comme ce jeu de gosse : répéter inlassablement le mot jusqu’à ce qu’il sonne faux. Un peu, c’est la redoutable homéopathie, trop, c’est une nouvelle exploration, mais entre les deux, c’est juste une dénaturation, un excès de plus.
    Et bien, du côté des écosystèmes, des populations, des habitats, des biotopes… peu savent vraiment de quoi ils parlent, mais ça ne les empêche pas de parler !

    Le pire est que la connaissance ne suffit pas, car certains ignorants sont prudents et certains savants bien mal embouchés !

  68. Christophe dit :

    Et juste un dernier mot : biodiversité, ce n’est pas un terme scientifique, donc, en bref, pas un terme discutable. Il est récent, c’est un néologisme.
    Et pourtant tout le monde en cause.

    Des choses indiscutables et dont personne ne parle, ne serait-ce pas la source d’une discussion intéressante ?
    Albert Jacquard distingue bien les deux niveaux du discours : la science… et la chiance ! :shocked:

  69. Etincelle dit :

    J’arrive un peu tard, mais comme on dit, mieux vaut tard que jamais !
    Si je ne suis pas spécialement choquée par le fait de tuer un animal par necessité, par contre, comme Bernard, je ne comprends pas, vraiment je n’arrive pas à comprendre comment on peut, délibérément, transformer un animal magnifique de vie en une chose inerte qui n’a plus aucun sens, seulement pour son plaisir personnel.
    On me rétorquera que comme je ne connais rien à la chasse, il y a des choses qui m’échappent, ce qui est peut-être vrai.
    Il reste que le chasseur, s’il ne chasse pas par nécessité le fait pour son plaisir personnel, et là, je n’adhère plus trop.
    Quand au braconnage, (Francisca en a parlé), au moyen âge, lorsque un serf braconnait, tout simplement pour ne pas mourir de faim, il le faisait au péril de sa vie car s’il était pris en flagrant délit par le Seigneur de l’endroit …
    Alors, s’il me fallait accorder ma sympathie, ce serait plutôt au braconnage par nécessité qu’à la « noble » chasse par plaisir.

  70. Francisca dit :

    Etincelle, il est tout à fait évident que la chasse et le braconnage sont deux domaines qui vous sont étrangers, mais vous avez tellement d’autres connaissances……

    Le braconnage, alors là, NON, absolument NON. Le braconnier, pour voler du gibier pour son propre profit que ce soit pour sa consommation personnelle ou le plus souvent pour le revendre, – car ça c’est une réalité omniprésente -devant rester le plus silencieux possible puisqu’il officie sur des terres qui ne lui appartiennent pas (pénalement justiciable quand même), utilise des moyens scandaleux pour piéger les animaux sur leurs passages. Avec mon grand-père nous en avons été maintes fois témoins sur notre domaine, nous avons réussi à en libérer quelques uns, mais pour combien de victimes, sans doute bien nombreuses. Ces braconniers utilisent des pièges, mâchoires en fer, qui se referment sur les pattes de celui qui a posé son pied dessus. A force de vouloir essayer de se dégager, les cervidés ont les pattes rongées jusqu’à l’os par ces mâchoires, dans des souffrances inimaginables. Il y a aussi les collets posés en hauteur qui les piègent par le cou où ils mettent des heures à agoniser…. C’était juste deux petits exemples… Alors, moi, je ne me sens pas du tout coupable de tirer sur un gibier pour ma consommation personnelle sur notre domaine, car je le tire uniquement si je suis sûre de l’atteindre et de le tuer sur le coup, sinon je préfère lui laisser vie sauve plutôt que de prendre le risque de le blesser. Il n’a pas le temps de souffrir, et le prélèvement est vraiment minimal.

    Depuis quelques années, dans certaines régions, notamment en Sologne, terres giboyeuses, on pratique également la chasse à l’arc!!

    Le braconnier est un tortionnaire, rien de commun avec moi, un tortionnaire et un voleur, un hors la loi!

    « Comment on peut, délibérément, transformer un animal magnifique de vie en une chose inerte qui n’a plus aucun sens, seulement pour son plaisir personnel »

    Je suis quelque part un peu en accord avec vous Etincelle, mais pas extrémiste, et j’ajouterais comment peut-on infliger à des chevaux, des poulains, des veaux……. – ne sont-ce des animaux magnifiques ? – des calvaires dans des transports en camions pendant 24 à 48 heures sous une « cagna » intolérable, sans eau ni alimentation?, tout ça pour le plaisir de la table (également, comme le chasseur). Mais, ces tortures ne dérangent pas, c’est entré dans les moeurs, on n’y pense pas, il nous faut un morceau de viande, pourquoi se poser la question de savoir si l’animal a été bien traité ?

    Mais je pose quand même une question essentielle : est-ce que tous les « protecteurs » de la vie animale, sont végétariens ou végétaliens ?

    A mon sens, en tous cas, ils devraient l’être, il faut savoir aller jusqu’au bout de ses idées, car un boeuf vaut bien un cerf, un poulain ou un cheval un chevreuil, etc….

    Et puis, moi qui fait très attention à l’achat de mes fruits et légumes, viande et poissons que je privilégie de proximité, au prélèvement de gibiers sur nos terres, je fais aussi un petit geste pour la planète…..mais là, c’est un autre débat…..:smile:

  71. Yves dit :

    Au fait Francisca , le lien sur les abattoirs dont tu nous parles depuis deux jours ne fonctionne pas …. enfin , pas chez moi !!
    Moi je suis contre la destruction massive des fruits et légumes …. C’est donc pour cela que je n’en mange jamais !!
    :tongue:

  72. Francisca dit :

    Oui, effectivement, il y a un petit problème. Cliquer sur mon lien, (du 27 à 11h37 – c’était bien hier – et dans « oups petit problème » cliquer alors sur http://www.la.viande.info. ou sur viande cheval chevaux et ensuite sur le premier site : « la viande de cheval : transport et abattoir des chevaux » et l’on retombe sur le site sus-cité. Ensuite il suffit de cliquer dans la colonne de gauche sur chaque animal concerné pour voir le sort que des « gens bien pensants » leur réserve!

    Vous avez bien raison Yves, car il paraît que le cri que pousse la carotte jaune du Doubs quand on l’arrache est insupportable. :tongue:

  73. Francisca dit :

    C’est dans « oups petit problème qu’il faut cliquer et non pas sur celui directement indiqué en bleu ci-dessus

  74. Etincelle dit :

    Je ne suis pas une intégriste, Francisca alors si tu trouves ton compte dans la chasse, je ne chercherai ni à t’en empêcher, ni à te convaincre.
    Je me demande simplement comment tu fais pour appuyer sur la gachette.
    Je ne le comprends pas parce que je suis incapable de m’imaginer dans cette situation.
    Quand au braconnier, je parlais de celui qui braconne pour ne pas mourir de faim.
    Nous ne sommes plus au moyen-âge mais cela ne m’étonnerait pas qu’il en existe encore, même si ce n’est pas en France, quoique, peut-être aussi en France.

  75. Francisca dit :

    Bien sûr qu’il existe encore des braconniers en France Etincelle et notamment en Sologne, contrée que je connais très bien. Les faits que je vous relatais sont d’actualité, nos gardes-chasse pourraient en témoigner régulièrement. Et pour ces bracos, il n’y a pas de trêve comme pour nous chasseurs…. Nous, on a au moins huit mois où nous ne chassons pas, eux n’ont pas d’état d’âme…..c’est douze mois sur douze!

    Etincelle, je n’ai pas d’état d’âme quand je chasse, je prends mon fusil en sachant qu’il y a de grandes chances pour que je rentre avec quelque chose dans ma gibecière, mais ce n’est pas obligatoire non plus, il m’est arrivé et plus d’une fois de rester scotchée devant le spectacle d’un cerf ou chevreuil, sans avoir un seul instant envie de tirer. C’est comme ça, c’est viscéral, et de toute façon je ne tire jamais sur un animal à l’arrêt. Mais si je veux faire une terrine de lapin ou de faisan, là, il est quasiment sûr que je reviendrai avec l’un d’eux.

    Dites moi Etincelle j’aimerais bien que vous me donniez votre impression sur le site dont j’ai parlé un peu plus haut….. cela m’intéresse vraiment….alors, si vous avez un peu de temps pour le consulter… âme sensible s’abstenir, je sais que, personnellement, je n’ai pas pu tout regarder…. trop dur!!

  76. Etincelle dit :

    Miam !
    Francisca, la prochaine fois que je monte à Paris, tu m’invites à goûter ta terrine de lapin ?
    :whistle:

  77. Humeur grivoise dit :

    Moi non plus, je ne tire jamais un animal à la raie, j’attends qu’il se retourne ! :silly:

  78. Francisca dit :

    No problem Etincelle, mais il faut attendre l’ouverture de la chasse !

  79. Etincelle dit :

    Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde …
    Euh, dans l’oeil d’une aveugle ! :smile: (avec le virtuel, il faut revoir toutes nos expressions familières).
    Au fait, derrière l’Humeur grivoise, ce ne serait pas le Dupdup qui se cacherait par hasard ?
    C’est bien son style. :angel:

  80. Francisca dit :

    Si ce n’est pas lui, ce ne peut être que son frère :tongue:

  81. j’ai vu aujour’hui un reportage sur …le tatouage des cochons par delvoye et sur celui des chiens par je ne sais quel américain…par ailleurs, il semblerait qu’il y ait eu à madrid des manifs contre les corridas…jenofa, réveille-toi, voyons.

    j’aime bien la viande (en quantité très modérée) mais je suis tout à fait contre l’animal martyrisé et pris pour distraction (chasse, etc.).
    ce n’est pas tout à fait ma culture (ou mon inculture dans le sens pratique….)

  82. Yves dit :

    « La chasse endurcit le coeur aussi bien que le corps; elle accoutume au sang, à la cruauté. »
    Jean-Jacques Rousseau

    Les chasseurs à l’école ?
    http://www.aspas-nature.org/content/view/388/61/lang,fr/

  83. Yves dit :

    En France , il y a des lois pour protéger de la cruauté les animaux d’élevages et domestiques mais malheureusement pas contre la cruauté envers les animaux libres .

  84. Yves dit :

    Le Décret no 2010-603 du 4 juin 2010 créant une contravention
    pour obstruction à un acte de chasse à donc été signé … !!!
    1500€+1500€+1500€+1500€+……..
    Allain Bougrain Dubourg , tu peux mettre de l’argent de côté !!
    :sad:
    Alors maintenant lorsque tu croises ces amoureux de la nature … Morte , t’as intérêt de fermer ta gueule car la loi est avec eux .
    On demande des lois pour protéger les animaux et ce gouvernement nous sort une loi pour protéger …. Les chasseurs des méchants écolos !!
    Elle est pas belle la vie ?

  85. Yves dit :

    Macabre découverte dans le Gard ….
    Un p’tit salut aux chasseurs amoureux de la nature !!!
    Bande de …
    :angry:
    http://danhobylesite.e-monsite.com/rubrique,macabre-decouverte,1212731.html

  86. Yves dit :

    Nous chasseurs respectons la nature et patati et patata …. Et mon cul c’est du poulet !!!
    :angry:
    Espagne. Un ball-trap avec des oiseaux vivants !
    http://www.lpo.fr/actualit%C3%A9/espagne-un-ball-trap-avec-des-oiseaux-vivants

  87. Bernard dit :

    Plus rien ne m’étonne dans ce monde.
    :angry:

  88. Bernard dit :

    Le communiqué de France-Nature Environnement d’hier en dit long sur les lobbies qui sévissent dans notre pays et sur les tentatives du gouvernement de déréglementer l’existant :

    Le gouvernement invente la « chasse scientifique » aux oies
    pour contourner une décision du Conseil d’Etat.

    A la demande des chasseurs, la ministre de l’écologie a soumis au Conseil National de la Chasse et de la Faune Sauvage, hier mardi 31 janvier, un arrêté autorisant la chasse des oies « aux fins d’études scientifiques » du 1er au 10 février 2012. Or, il existe déjà un programme d’étude sur les oies, coordonné par l’ONCFS, et aucune raison scientifique n’exige de tuer des oies après la fermeture de la chasse ! En réalité, sous couvert d’études, il s’agit de contourner la décision du Conseil d’Etat qui a demandé à la ministre de fixer la fermeture de la chasse des oies au 31 janvier.

    Dans le même temps, le gouvernement revient sur ses engagements en abrogeant les moratoires sur la chasse du courlis cendré et de l’eider à duvet, deux espèces en mauvais état de conservation, classés sur la liste rouge. Pourtant, ces moratoires faisaient partie d’un accord signé à la table ronde chasse en 2008, dont l’Etat s’était porté garant.

    Toutes ces mesures sont prises en urgence, sans aucune évaluation scientifique du GEOC (Groupe d’Experts sur les Oiseaux et leur Chasse), instance créée à la suite de la table ronde chasse. En agissant ainsi, le président de la République fait fi de la nouvelle gouvernance qu’il a prônée dans le cadre du Grenelle de l’environnement, des décisions de la table ronde chasse qu’il avait instaurée et des recommandations des scientifiques.

    France Nature Environnement, la Ligue ROC et la Fondation pour la Nature et l’Homme n’acceptent pas ces mesures. Tout comme la LPO, elles dénoncent le mépris du dialogue environnemental et démocratique, comme du droit, dont témoignent la méthode autant que les décisions improvisées et destinées, en période électorale, à flatter une catégorie d’usagers de la nature.

  89. francis dit :

    salut,
    C’est pas aussi pour des « raisons scientifiques » que le Japon chasse la baleine. Et bien sûr une fois tuées autant les manger……. Vous-vous imaginez un monde où l’étude scientifique commence par la mort du sujet étudié !!!!
    ade, je vais me suicider à l’eau chaude
    francis

  90. Etincelle dit :

    Tiens j’y pense puisque vous parlez de chasse …
    Ce week-end, alors que j’étais à skis près des crêtes nord du Vercors, j’ai rencontré un chasseur, à skis lui aussi, et comme je le connaissais, je lui ai demandé ce qu’il faisait. Il m’a dit qu’il chassait le chamois.
    J’étais surprise parce que je pensais que la chasse était interdite lorsqu’il y a de la neige au sol.
    Il m’a affirmé le contraire et m’a dit que la chasse au chamois est ouverte jusqu’à la fin février.
    Je voulais me renseigner et puis j’ai oublié.
    Quelqu’un sait-il ce qu’il en est ?

  91. Bernard dit :

    Ce que le chasseur t’a dit est peu probable. Ce sont les préfectures de chaque département qui fixent les dates d’ouverture et de fermeture de la chasse.
    Pour le chamois, dans les Alpes maritimes, la fermeture est le 30 novembre :
    chasseaubroc.free.fr/Arrete_chasse2011_2012.pdf

    Pour les Hautes-Alpes également :
    http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/pdf/chasse_2011/chasse-2011-dep05.pdf

    J’imagine que c’est à peu près la même chose pour les autres départements.

    Pour info, la population de chamois est estimée à 55 500 dans le massif des Alpes.

  92. Etincelle dit :

    En fait, il avait raison … en partie.
    http://www.chasse38.com/docs/textes_reglementaires/1310383951.pdf
    La chasse au chamois en Isère (donc sur le nord du Vercors) était ouverte jusqu’au 31/01/2012 (samedi on était le 29) et la chasse est autorisée en temps de neige.
    Il n’a donc pas enfreint la loi.
    Donc maintenant que nous sommes en février, y’a pas intérêt que je le rencontre à nouveau ! :devil:

  93. Humeur contrepétante dit :

    Les chasseurs ont donc de quoi faire la fête si je comprends bien

    On peut donc dire qu’ils sautent « de la chasse à la fête » :w00t:

  94. Christophe dit :

    La réponse de Michel Gauthier-Clerc, chercheur à la Tour du Valat (et accessoirement Franc-Comtois !) à la polémique soulevée par cette récompense.

    Je participe à cette étude avec la Tour du Valat, je peux donc en parler. Cela pose effectivement des problèmes pour certains d’être obligés de payer mais ce n’est de toute façon qu’une très faible proportion des bagues qui seront à récompense. L’estimation du prélèvement de canards par la chasse est dépendante du taux de retour de bagues.
    Il s’agit par ce moyen de corriger les taux de survie que l’on calcule actuellement principalement par le taux de retour de bagues (comme on ne peut pas les lire sur les pattes) en estimant ce qui est reenvoyé en temps normal (sans incitation financière) et de mieux estimer les prélèvements par la chasse. Cette étude s’inspire d’une étude faite il y a maintenant longtemps en Amérique du Nord.
    A disposition pour plus de détails si besoin
    Pour info aussi, une bonne part de ces euros est prise sur mon budget de recherche….
    Michel

    Je ne sais quoi dire vraiment du fond de l’histoire mais deux remarques :
    – je doute que les chasseurs tireront plus les oiseaux bagués que les autres sur une action de chasse, que les bagues soient si visibles que ça, et même qu’ils soient capables en général d’identifier une Sarcelle d’une autre espèce éventuellement protégée (espèces asiatiques ou américaines), ni même qu’il soit possible de contrôler l’impact de chaque plomb si tout ça est maîtrisé.
    – il est certain que bien des bagues ne sont pas renvoyées après coup… et c’est bien ça qui doit être l’objectif : obtenir une meilleure estimation du « prélèvement » effectué.

    On verra bien ce que ça donne avec les retours de bagues.

  95. Yves dit :

    Comment voulez-vous que l’on aime les chasseurs ?
    A quand les récompenses pour des queues de blaireaux ou de renards ?
    Les pêcheurs de saumons sont donc vraiment moins cons que les chasseurs ?
    Le baguage après capture du saumon est obligatoire depuis des années dans nos aappma ( ces bagues qu’il faut poster aux autorités après capture ( avec quelques écailles ) pour un suivit scientifique et qui fixe les quotas par rivières pour l’année suivante ) et c’est très bien respecté par les pêcheurs … Et cela , sans récompenses . Franchement , je trouve lamentable qu’il faille donner du fric à ces mecs pour qu’ils ramènent les bagues .
    Moi c’est ça qui me dérange … Tuer les canards , il parait que ça fait parti de notre culture … Bon , si le gouvernement le dit .
    Et de plus on nous dit :  » Oui mais , en Amérique ils le font !!  » … ça me fait penser à l’UMP en ce moment avec l’Allemagne par-ici , l’Allemagne par-là , ce beau pays exemplaire … Tu parles , si on expliquait vraiment aux français ce qui se passe dans les entreprises là-bas …. ( Bon , c’est un autre sujet )

  96. Christophe dit :

    Oui, d’accord avec toi : les chasseurs ne sont en général pas des citoyens comme les autres, et ce ne sont pas les récentes et injustifiables décisions en leur faveur qui vont les aider à grandir.
    Un des trucs gênant dans l’histoire, c’est que leurs moyens financiers sont déjà bien supérieurs à ceux des APN (associations de protection de la nature).

  97. Bernard dit :

    Je partage l’avis de Yves sur cette histoire de bagues qu’il faut donner en échange d’argent. Je trouve même ça assez lamentable.

  98. Yves dit :

    Tiens , Hollande à son tour lèche le cul des chasseurs … Pour lui, la prochaine majorité gouvernementale devra intégrer la chasse et la pêche à sa politique publique de défense de la ruralité comme espace de qualité, de proximité et de croissance.
    Un espace de qualité … Pour qui ? On ne peut plus se promener dans la nature les jours de chasse sans risquer de se prendre du plomb ou des insultes ( il y a assez d’articles dans les journaux pour prouver ces faits ). Je découvre tous les ans des cartouches en plastique au sol autour des étangs où ces protecteurs de la nature faute de gibiers s’amusent à tirer sur les goélands et cormorans . C’est tellement facile de passer pour des agneaux lors des revendications devant des politiques qui ne sont jamais sur le terrain à voir ce que font de la nature beaucoup des chasseurs .
    Si ces gars ne sont pas en accord avec ce que je dis , qu’ils aillent lire des forums sur la chasse . Où par exemple , on vous apprend à tuer les rapaces avec une boule de coton imbibée de miel ….
    François , si comme Nicolas tu couvres ça , tu ne risques pas d’avoir ma voix .
    http://www.parti-socialiste.fr/communiques/francois-hollande-rencontre-la-federation-nationale-des-chasseurs-fnc

  99. Bernard dit :

    Je trouve que tout ça est lamentable. Pour draguer 1% des voix, que ne feraient pas le PS et l’UMP … !

  100. Christophe dit :

    46 morts à ce jour pour la saison de chasse 2012-2013.
    http://www.buvettedesalpages.be/accidents-de-chasse-en-france-saison-2012-2013.html

  101. Luc de Belgique dit :

    Attention à ce genre d’info lacunaire. Sur les 10 premières histoires mortelles que j’ai lue, la plupart sont des malaises cardiaques, une est une chute et une autre encore, une disparition…

  102. Bernard dit :

    Oui, finalement, ils ne s’entretuent pas tant que ça …
    C’est con, hein ? :devil:

  103. Bernard dit :

    Hier matin et pour la première fois, nous avons vu un sanglier depuis la maison. C’était un gros sanglier, il est passé par la propriété du voisin, s’est élancé ensuite dans la prairie en face. 5 mn plus tard, un chien de chasse a déboulé et a suivi sa trace avant de faire demi-tour.

  104. Christophe dit :

    Oui, statistiques à charge sur ce site !

  105. Brind'paille dit :

    A quand le sanglier qui vient manger des graines dans ta main …??

  106. Bernard dit :

    Oui, un de ces jours il risque de venir sans glier gare ! :smile:

  107. Fifitoucourt dit :

    Vu par Reiser, c’est tout de suite mieux ! :w00t:

  108. Yves dit :

    Bernard , comme tu habites à la lisière d’une forêt … Attention en ouvrant tes volets le matin !!
    :shocked:
    http://www.leprogres.fr/actualite/2013/02/03/blesse-par-un-plomb-tire-par-un-chasseur-en-ouvrant-une-fenetre

  109. Bernard dit :

    Il y a certaines catégories d’activités où il suffit qu’il y ait un seul accident pour qu’on prenne des mesures (sans que cela se justifie pour autant) et d’autres pour lesquelles il y a des dizaines d’accident par an (la chasse par exemple) et qui n’entraînent aucune réaction de la société. Les lobbies ont encore de beaux jours devant eux !

  110. Fifitoucourt dit :

    Un certain Yvon nous l’a déjà faite celle-là ! :silly:

  111. georges dit :

    Bonsoir,
    Sur France Bleu aujourd’hui ils ont annoncé que tous les chasseurs devraient faire un stage de sécurité obligatoire avant la prochaine saison de chasse. Ils ont également cité un président de chasse qui disait le plus tranquillement du monde que dans le Territoire de >Belfort il n’y avait pas beaucoup d’accidents de chasse, mais que même quand les chasseurs prennent toutes leurs dispositions, ils ne sont pas à l’abri, après avoir bien identifié l’animal bien sur qu’il n’y ai pas un ramasseur de champignons habillé en camouflage quelques mètres plus en arrière … Alors là on ne sait jamais ….

    Pour moi qui habite entouré de forêt avec mes enfants, chevaux, chiens, biquette etc…. Ben des phrases comme çà me font froid dans le dos….;
    Et puis c’est vrai quoi on a qu’a tous s’habiller en orange fluo….

  112. Humeur taquine dit :

    Ouf, ça me rassure : je ne risque donc pas d’être empoisonné ! :whistle: :devil:

  113. georges dit :

    Je vis au milieu des bois dont 2 hectares m’appartiennent… Hier un garde-chasse est venu me voir en me disant qu’il avait entendu aboyer mes chiens en différents endroits et donc pensait qu’ils n’étaient pas attachés ni enfermés dans un endroit clos !
    Je lui ai répondu qu’effectivement c’était le cas, et que s’ils sortent de chez moi c’est pour courser des chiens de chasse qui traversent ma propriété…
    Quand on n’est pas chasseur, on n’a pas le droit d’avoir des chiens en liberté dans la forêt… M’a-t-il répondu…
    Y a vraiment pas moyens de se faire entendre par ces mecs là… Je lui ai dit que tant que ses chiens à lui ne sauraient pas lire mes écriteaux, je ne vois pas pourquoi je devrai apprendre à lire aux miens leurs règlements de chasse…
    Oui c’est sûr… M’a-t-il dit….

  114. Bernard dit :

    Une certaine catégorie de chasseurs se croit tout permis, c’est sûr ! :angry:

  115. Bernard dit :

    En tous les cas, ta réponse au garde-chasse est très drôle. Il est cependant peu probable que ce genre de personnes ait le sens de l’humour …

  116. Christophe dit :

    Jolie réponse. :smile:

  117. EtiNcelLe dit :

    Hi hi hi :lol:
    Oui, c’est très rigolo et intelligent comme réponse :smile:

  118. Bernard dit :

    C’est quand même dingue que les chasseurs peuvent venir avec leurs chiens sur les propriétés des non-chasseurs et que les propriétaires des dits terrain doivent attacher les leurs pendant ce temps-là. On marche sur la tête … (une fois de plus).

  119. georges dit :

    Oui c’est dingue… c’est le moins qu’on puisse dire…

  120. Christophe dit :

    C’est dingue, nous sommes d’accord.
    Mais quand tant de choses sont dingues, ne sont-ce pas les choses ordinaires qui paraissent dingues à ceux qui sont habitués à marcher sur la tête ?
    Qui enfermera les dingues : les anciens ordinaires qui enfermaient des anciens dingues ordinaires ou les nouveaux dingues ordinaires qui enferment des anciens ordinaires dingues ?! Sans parler des fous furieux !
    Moi qui aime bien les dingues, heureusement qu’on m’a appris à aimer les doux-dingues et que j’ai lu les dingo-dossiers.
    http://www.marcelgotlib.com/High/menu.html

  121. Bernard dit :

    étonnant que personne parmi vous ait réagi à cet article du monde.

  122. Fifitoucourt dit :

    Dans la droite ligne des pratiques « cynégétiques » de gens riches qui s’autorisent tout sortes de dérives sans être inquiétés sous prétexte de tradition ou de « culture régionale ».
    A mettre dans la même collection de pratiques scandaleuses telles que chasse à courre ou déterrage de « nuisibles ». Le plus écoeurant, c’est que, non seulement ces pratiques infâmes perdurent, mais qu’elles s’exposent avec fierté dans des vidéos sur le web… A pleurer ! :angry:

  123. Christophe dit :

    Non, pas étonnant Bernard : ça s’ajoute aux quelques autres nouvelles atterrantes qu’on a pu lire ailleurs en trop peu de temps. Du coup, je décide humainement de contribuer à une œuvre plus positive.
    En ce qui me concerne, j’ai orienté les pervers de ma connaissance vers l’état islamique ou vers un parti politique national de leur choix, et accueilli un molosse anorexique avec bienveillance : il boit du p’tit lait de Kéfir et avale des courges. :smile:

  124. Bernard dit :

    sage résolution ! :wink:

  125. Christophe dit :

    :smile:

  126. Etincelle dit :

    Signé !

  127. Fifitoucourt dit :

    Signé aussi. :wink:
    C’est bizarre Avaaz ne me l’avait pas envoyé celle-là… J’en reçoit pourtant régulièrement… :ermm:

  128. Christophe dit :

    Merci : je pense que si tous les présidents mouillaient le maillot comme celui de la LPO, on s’en porterait mieux.
    Il faut tout de même pour aller faire valoir le droit en sachant qu’on va prendre des baffes… qui que l’on soit.

  129. Fifitoucourt dit :

    La pelle des oiseaux, que veux tu ! :tongue:

  130. Christophe dit :

    :smile:
    Flûte j’ai oublié 2 mots : « du courage » dans mon texte.
    Prenez-les maintenant et placez-les où vous voulez. :whistle:

  131. cath dit :

    signé, pétition non reçue également

  132. Dan dit :

    C’est signé !

  133. geneviève dit :

    signé également pour moi. Patrick se méfie des pétitions il refléchit

  134. Etincelle dit :

    Hi Hi Hi ! :biggrin:
    Cela me rappelle que quand j’étais enfant (vers 3 ou 4 ans je suppose), je confondais les lapins et les sapins. Un jour qu’on ramassait des champignons avec mes parents dans une forêts de sapins, mon père me dit « Regarde tous les sapins » et moi, je répondis
    « Où ? Où ? » parce que je cherchais les lapins. :silly:

  135. Etincelle dit :

    Comme vous pouvez le constater, je n’ai pas beaucoup évolué depuis cette époque puisque j’ai bêtement mis un « s » à « forêt » :w00t:

  136. Bernard dit :

    Kendall Jones fait partie de cette caste décomplexée qui pense qu’avec de l’argent on peut tout acheter. Ce qui est malheureusement assez vrai dans le monde actuel. :angry:
    http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/14649-animaux-kendall-jones-chasseuse-animaux-recidive-poste.html

  137. Christophe dit :

    Ainsi que le dit Kendall Jones, c’est bien la représentation que je me faisais du puma (on n’en voit pas beaucoup par chez moi) : un truc se situe entre une poule avec des dents et un cochon qui fait miaou.
    Pour Kendall, aucun doute : c’est une dinde.
    Je fournis les marrons. :whistle:

  138. EtiNcelLe dit :

    Il y a une quinzaine de jours, Gaël a été tué par un chasseur au Semnoz. (Massif près de Chambéry …
    « C’est moi qui l’ai tenu dans mes bras pendant 15 min, la tête explosée avant que les secours n’arrivent. Je suis restée seule pendant au moins 5 min avant qu’un chasseur ne vienne à mes côtés alors que je hurlais et qu’ils se tenaient à 50 mètres de nous ! Ils ont pris le temps de se mettre d’accord sur leur version des faits.
    C’était samedi 5 décembre, nous habitons au pied du Semnoz et pratiquons le trail depuis des années. Nous connaissons les périodes de chasse, les signaux et les règles…
    Mais ce samedi matin, nous n’avons croisé aucune signalisation sur les chemins que nous avons empruntés.
    Nous avons, en revanche, croisé un chasseur 100 mètres avant le tir, à qui nous avons gentiment dit bonjour, qui ne nous a pas répondu, qui nous a tourné le dos et qui ne nous a pas dit que quelques mètres plus haut se trouvaient 6-7 chasseurs (en battue ???). Nous parlions fort tous les deux, j’étais habillée en rose et bleu et le terrain était dégagé et à 10 m de la route qui monte au Semnoz. 1 min plus tard j’ai entendu un coup de feu terrible, je me suis retournée et mon mari était à terre une balle en pleine figure et la mâchoire éclatée.
    Ce jour-là, nous avons respecté les règles, eux pas. Ce jour-là mon mari n’a pas été victime d’un accident, il a été tué. Ce jour-là ce sont des assassins que nous avons croisés, la chasse n’est pas un jeu. Mon mari mesurait 1,82, pesait 83 kg, il n’avait rien d’un sanglier. Il était beau, il avait 2 petites filles, nous étions heureux… »
    A pleurer ! :sad: A hurler ! :angry:

  139. Bernard dit :

    Quelques dizaines de cas de ce type chaque année sans que ça pose problème, un certain nombre de cas de meurtres passent pour de simples accidents de chasse. :alien:

  140. Fifitoutcourt dit :

    Pauvre France … On est mal barré…
    Petit article de 2009 fort intéresant (et déprimant) à propose du défunt ROC…

    https://fabrice-nicolino.com/?p=740

  141. Bernard dit :

    A propos du ROC, à la fin des années 70, Bernard K. (du cirque Plume) et moi-même (+ quelques autres dont je ne me souviens pas des noms) avions créé une section locale du ROC à Besançon. Cela avait été éphémère mais j’ai continué longtemps d’être adhérent au niveau national.

  142. Yves dit :

    Normal que tu aies adhéré , t’as toujours aimé le ROC’n roll !! :whistle:

  143. Fifitoutcourt dit :

    Tu ne crois pas si bien dire : à l’époque le slogan était « Le ROC enrôle ! » :wink:
    Je me souviens bien de Bernard… :smile:

  144. Bernard dit :

    Face aux chasseurs à la gueule d’au’ROC on avait la pétoche et on aurait pu faire dans notre f’ROC.
    Mais fort heureusement on avait un peb’ROC anti-balles.
    Scène un peu ba’ROC n’est-ce pas !
    Ils ne nous aimaient pas et c’était récip’ROC.
    Le monde de la chasse nous esc’ROC mais nous on les c’ROC !
    :smile:

  145. Christophe dit :

    Affligeant. Cela confirme ce que je pensais du Grenelle de l’environnement depuis le départ : un os à ronger que beaucoup d’associations n’ont pas encore fini de digérer.
    Quant au ROC, sans en être adhérent, je me rappelle avoir acheté le poster sur le renard grâce à la Hulotte, le journal le plus lu dans les terriers. Ça disait un truc du genre : « Un renard mort ? Merci ! signé les 10000 campagnols qui ont échappé au prédateur ».
    Trop jeune pour avoir rencontré Bernard et Fifitoucourt à l’époque.

    PS : beaucoup trop jeune :whistle:

  146. Fifitoutcourt dit :

    Tss, tss! Vieux schnock toi même ! :w00t:

    Nous sommes encore des jeunes hommes ! :silly:
    Gamin… :wink:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: