Marque-page (9)

Tiens, un petit parque-page à imprimer et à insérer dans votre prochain livre ( par exemple, Le bûcher, de Georges Bardonove, dont nous parlerons le mardi 15 juin) !

(photo réalisée ce dimanche à quelques mètres de ma porte d’entrée)

9 réflexions au sujet de “Marque-page (9)”

  1. Ah ! Avec le moineau friquet, pas de confusion possible avec sa calotte chocolat et ses joues noires …
    :wink:
    Je croyais que l’intérieur de la bouche était jaune, or ici, il est rouge.
    En tout cas, les petites mésanges de ma boîte aux lettres ont l’intérieur couleur jaune d’oeuf cru.
    Et sur les photos de Bernard (voir ses galeries photos), il me semble me souvenir que les petites hirondelles aussi.
    Est-ce que quelqu’un sait si la couleur dépend de l’oiseau ou de l’âge de l’oiseau.
    Toi, Bernard, qui a fait beaucoup d’observations d’oiseaux au nid, tu as peut-être une idée ?

  2. Incroyable ce souci du détail : le nichoir a été soigneusement peint aux couleurs de l’oiseau, au chocolat produit dans la serre à Dupdup et par souci permanent de l’actualité à la couleur du ciel d’aujourd’hui.
    Pas étonnant qu’un moineau friqué ait investi ce logis !

  3. Je vois à l’instant que les couleurs de cette photo t’ont aussi faut réagir Etincelle.
    Ben c’est pareil pour les oiseaux : la couleur arborée par les becs grands ouverts des oisillons n’a qu’un but : c’est la cible pour la becquée.
    Les oiseaux voient en couleur aussi, et l’adulte nourrit bien plus facilement comme-ça. Jaune, rouge… ça se voit, ce sont aussi les couleurs d’alerte des insectes toxiques par exemple.

  4. Les oiseaux voient en couleur …
    Tout ce qu’on perd quand on ne voit pas les couleurs !
    j’ai un cousin daltonien, et contrairement à ce que beaucoup croient, il ne confond pas le rouge et le vert car il ne voit carrément pas les couleurs.
    Il ne voit que des nuances de gris, du blanc au noir.
    A la rigueur, quand on vit en ville, ça a peut-être moins d’importance mais dans la nature, toute cette profusion de couleurs auxquelles on n’a pas accès.
    C’est une chance immense que d’une part les couleurs existent et que d’autre part on puisse les voir.
    Vous vous imaginez vivre dans un monde tout gris ?
    C’est un peu d’ailleurs ce que vivent les gens du nord pendant l’hiver et on constate qu’il y a beaucoup de suicides …
    Ou alors, ils attrapent le « vertigo » ( :wink: La vierge froide et autres racontars).
    Bon, j’ai un peu dévié du sujet ! :sad:

  5. Juste pour préciser que l’article tant attendu d’Etincelle sur le livre « le bûcher » paraîtra mercredi. Le retard est de ma faute, j’assume … c’est moi qui paierai la prochaine tournée … :wink:

  6. Petite précision …
    L’auteur de Le Bûcher est Georges Bordonove et pas Bardonove.
    Je remarque la faute de frappe de Bernard seulement maintenant, presque 10 mois plus tard ! :sleeping:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: