Petite citation

« Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants, c’est l’indifférence des bons ».
(Martin Luther King)

Ce contenu a été publié dans Citations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

43 réponses à Petite citation

  1. Christophe dit :

    Cette phrase en évoque bien d’autres sur la passivité et sur le totalitarisme.

    Une citation de Hannah Arendt avec les deux derniers mots qui illustrent tristement l’actualité :

    Les mouvements totalitaires avaient moins besoin de l’absence de structure d’une société de masse, que des conditions spécifiques d’une masse atomisée.

  2. Bernard dit :

    La dictature n’existe-t-elle donc que grâce à la passivité (forme de complicité implicite) de la base ?

  3. Emilie dit :

    Je pense qu’il y aurait moins d’oppression si la passivité n’était pas aussi latente. Celui qui ne risque rien et ne fait rien n’est rien, il se rend complice de cette oppression.
    La peur de représailles en est souvent la cause, mais la peur se combat au profit de l’honneur et le respect de sois même, ça peut paraitre dur comme analyse, mais c’est malheureusement une réalité.
    Et pourtant!!!
    Comment juger ceux qui ont peur? Il y a tellement de choses à prendre en compte…ça serait l’occasion d’une autre question…
    Nous même que faisons nous contre l’oppression?
    Il y a un vieil adage qui dit: « ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas que l’on te fasse » mais hélas ce ne sont pas les bonnes personnes qui ont cette philosophie et les oppresseurs finissent rarement par être oppressés!
    Alors que retenir? Je vous laisse y répondre mais la réponse est difficile à entendre…

  4. Bernard dit :

    Réponse d’autant plus difficile que les conditions de paupérisation de l’ensemble des sociétés engendrent forcément de la passivité (on ne se révolte pas lorsqu’on a peur de perdre le très peu que l’on a).

  5. Brind'paille dit :

    On se révolte encore moins quand on a quelque chose à perdre, notamment quand on craint de perdre ses privilèges, si petits soient-ils.
    Ou quand on vit pour accéder à ces privilèges, espoir que nous laisse miroiter à longueur de temps la société actuelle.
    Il y a aussi une passivité « active » si j’ose dire, celle de refuser ces mécanismes; résister.
    Mais « indifférence » ne veut pas dire « passivité ».
    Indifférence des bons : oui, c’est facile de se dire que c’est déjà bien de ne pas faire le mal, cela ne nous dédouane pas de lutter contre le mal. L’indifférence des bons, c’est davantage que le non-engagement, c’est choisir de ne pas voir ce qui gêne.

  6. Emilie dit :

    Je pense aussi que l’homme à besoin d’un moteur d’action, la peur d’être seul devant l’oppresseur mènera automatiquement à sa perte, à des représailles, qui peuvent atteindre sa famille plus importante que les biens quels qu’ils soient.
    La révolution Française à été lancé par les bourgeois et le peuple à suivit…
    Actuellement nous avons l’exemple du Maghreb qui se soulève contre ses oppresseurs, les déclencheurs ont été les Tunisiens je ne vous apprends rien! Mais en réalité ce fut internet le moteur, et une prise de conscience de leur pauvreté devant la richesse apparente de certains pays, ce qui à entrainé un soulèvement de masse. Le peu qu’ils ont ils sont prêt à le perdre pour leur liberté dans un espoir de jours meilleurs.
    Nous voyons les choses d’après notre culture mais la réalité du monde est différente.
    Maintenant si l’on aborde l’oppression ici dans notre pays elle est latente, c’ est cependant une réalité, dans certaines entreprises privées ou publique ou ceux qui ont du pouvoir écrasent les autres …Et la encore la peur de perdre son travail ou une répression encore plus grande mène souvent les personnes à subir…ou d’autre préfèrent le suicide…malgré les textes de lois qui condamnent l’oppression, peut osent porter plainte pour harcèlement…

  7. Bernard dit :

    Je pense qu’effectivement les conditions de travail se sont dégradées un peu partout, que ce soit à l’usine, au bureau, dans les hôpitaux, les écoles … aucun secteur ne semble désormais épargné. :angry:

  8. Bernard dit :

    « … aucun secteur ne semble désormais épargné »
    Sauf sur ce blog évidemment ! :wink:

  9. Fifitoucourt dit :

    « on ne se révolte pas lorsqu’on a peur de perdre le très peu que l’on a »
    Certes, mais parfois, on ne sait même pas ce que l’on a. Des gens sont réduits en esclavage car ils ne savent ni lire ni compter : ils continuent de travailler gratuitement pour un patron de génération en génération, persuadés qu’ils sont encore redevables d’une dette contractée par leurs parents ou grands-parents.
    N’oublions pas que dans certains pays l’idée même de révolte n’existe pas pour deux raisons: la première évoquée précédemment et la malnutrition. Une sous-alimentation n’aide pas à réfléchir, elle anesthésie toute forme de résistance. Le développement cérébral lui-même est en souffrance. Ces gens n’ont plus ni force physique ni force morale. Comment en aurait-ils ?
    Dans nos pays qui demeurent nantis, nous sommes anesthésiés psychologiquement, par notre relatif confort, les produits de consommations, les distractions et les soupapes de sécurité que sont les humoristes, et les ouvertures sur le rêve qu’offrent les jeux de hasard ou le star système, la publicité, la télévision ou le sport. Tout n’est pas rose, mais on laisse une ouverture qui empêche la révolte, la vraie. Il ne peut pas y avoir de révolution tant que les gens ont encore quelque chose à perdre y compris leurs rêves, qu’ils sont maintenus dans un état d’ignorance et d’inculture (la culture est à portée de tous, en théorie, mais pas dans les faits) , et qu’on favorise parallèlement l’individualisme et l’égotisme . Les gens qui réfléchissent sont dangereux, comme ceux qui prône une attitude collective qui dépasse l’intérêt personnel (ce que prétendent la majorité de nos hommes politiques qui, pour la plupart, servent d’abord leur intérêt et ceux de quelques uns … qui peuvent leur être utiles).
    Alors, dégradation du travail, des conditions de vie, oui. Dégradation de l’environnement, exploitation des plus pauvres et des autres par les plus riches, oui. Mais ici, pas encore suffisamment pour recommencer 1789.

  10. Emilie dit :

    C’est vrai que 1789 est loin derrière nous, pour nous! mais il faut savoir que de nombreux pays vivent encore dans les conditions de cette époque. J’ai vue au Maroc des personnes vivant dans des maisons en ruines au sols de terre battue et au milieu du village une mosquée flambant neuve toute blanche j’ai les photos pour preuves car cela m’a choqué!! en 1789 la situation n’était guère différente chez nous ou l’église avait tous les pouvoirs et de surcroits très riche!!
    L’analyse est bonne et je suis parfaitement d’accord, certains pays affament le peuple ne redistribuant pas les aides qu’ont leurs apportent, pour justement éviter toute révoltes, mais la encore, le temps est venu ou le changement sera inévitable.

  11. Emilie dit :

    oui Bernard tout à fait, mais sur ce blog c’est du plaisir pas une contrainte!!

  12. Bernard dit :

    Je ne sais pas quand sera le prochain 1789 mais j’ai l’intuition que ce 1789 là embrasera une bonne partie des pays européens et sans doute au-delà.

  13. Bernard dit :

    Sans doute que vous n’arrivez pas à trouver de cohérence à la politique étrangère de Sarkozy. Ne cherchez pas, il n’y en a pas. Cet article du Nouvel Obs est très intéressant :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/monde/20110407.OBS0940/sarkozy-et-l-afrique-une-attitude-de-cow-boy-va-t-en-guerre.html

  14. Emilie dit :

    la cohérence de la politique Sarkosyéne n’est cohérence que pour lui même , il essaye de tromper les Français par une politique extérieure de petit sauveur du monde, la il se trompe grandement , et il ne trompe personne, il s’imagine sans doute que les Français ont la mémoire courte.
    Le nouvel Obs à une analyse parfaite de la situation, et je me demande quel gouvernement sera capable de ne commettre aucune magouille? la c’est une question sans réponses…

  15. Bernard dit :

    Imaginons que notre cher Président ne veuille pas quitter l’Elysée alors même qu’il aura perdu les élections en 2012 et que les forces Ivoiriennes décident alors de jouer les Zorros et de venir bombarder notre palais présidentiel …
    C’est exactement ce que nous sommes en train de faire en Côte d’Ivoire.

  16. Etincelle dit :

    Cette politique extérieure du n’importe quoi est relativement inquiétante. Je ne pense pas qu’il puisse en sortir rien de bon. Décidément, notre président est bien un homme politique et non un homme d’état.
    Mais pourquoi s’inquiéter après tout ?
    Avec BHL en grand décideur, nous sommes sauvés. :cwy:

  17. Etincelle dit :

    Je me demande si Sarkozy fait tant ça en vue des prochaines élections présidentielles (je dois être bien naïve d’en douter). Je crois qu’il fait surtout ça pour lui, pour se faire plaisir, pour se sentir important. C’est un peu le petit Nicolas qui joue à être un Grand Nicolas. Il fait mumuse quoi …
    Sauf que son beau jouet, c’est la France ! :angry:

  18. Emilie dit :

    Tout à fait d’accord Etincelle, il fait ça pour ses propres ambitions et se prouver à lui même qu’il n’est pas si petit que ça!!!mais la grandeur d’une personne n’est pas que dans la taille elle est dans l’esprit et les actes, la, pour le coup il restera petit toute sa vie ………

  19. Bernard dit :

    Aller intervenir militairement dans une ex-colonie française, c’est un signe symbolique qui a trop de signification. Et je ne suis donc pas certain qu’il n’y ait là que caprice d’enfant. Tout comme les propos de Guéant, dans un autre domaine, ne sont pas du dérapage, mais bien du discours pensé, millimétré, et qui vise une cible précise, là aussi dans le cas de l’intervention en Côte d’Ivoire, il y a quelque chose de stratégique. De la mauvaise stratégie, certes (Sarkozy ne faisant que lancer des boomerangs ou des épées dans l’eau), mais un essai de stratégie quand même.
    Enfin, quelque soit l’analyse qu’en fait chacun d’entre nous, tout cela n’est pas très reluisant. :angry:

  20. Bernard dit :

    En relisant les propos d’Emilie tenus hier sur le blog, je me suis dit que personne d’entre nous n’avait réagi sur le fait qu’Internet avait joué un rôle déterminant dans les soulèvements des peuples arabes. Ce serait bien si un débat pouvait se tenir ici sur ce blog à ce sujet.

  21. Etincelle dit :

    Je ne suis pas persuadée que toutes les décisions prises par Sarkozy (et notamment en ce qui concerne les évènements actuels en Lybie et en Côte d’Ivoire) répondent à une réflexion approfondie et qu’elles soient la conséquence d’une stratégie élaborée dans les cabinets ministériels.
    Il nous a déjà suffisamment démontré qu’il est un impulsif.
    Avec un BHL (à l’origine de l’intervention de la France en faveur des opposants en Lybie semble-t-il) qui se prend pour le détenteur de la sagesse et de la vérité universelles, ils font une sacrée paire ! :sick:

  22. Bernard dit :

    Pour mettre tout le monde (à peu près) d’accord, on dira que Sarko est un stratège mais qu’il change de stratégie tous les jours … euh ce qui revient à dire ce que dit Etincelle, à savoir que c’est un impulsif.

    Je viens de relire l’article du Nouvel Obs, il dit qu’en 2008 « Sarkozy n’avait pas hésité à envoyer l’armée française pour mater la rébellion populaire contre le dictateur tchadien Idriss Déby et le remettre au pouvoir ». Effectivement, c’est maintenant une attitude inverse vis à vis de la Libye.

    Pour en revenir aux philosophes et à BHL dont parle Etincelle, sachant que 90% de ce qui est essentiel a été dit par les philosophes grecs et 9% par Voltaire, Rousseau & Co, il faut bien que ces gens-là, qui n’ont plus grand chose à rajouter, se trouvent des raisons d’exister et d’occuper la scène médiatique.

  23. Bernard dit :

    Etincelle, « Libye » et non pas « Lybie ».
    Impardonnable, tu n’as pas d’alibi … :wink:

  24. Bernard dit :

    Je pense que l’Homme contemporain est, au plus profond de lui-même, le même qu’il y a dix mille ans. Les questions existentielles sont exactement les mêmes (« qui suis-je ? », « Où vais-je ? », « dans quel état j’erre ? »). Alors, que quelques-uns comme BHL, décident dans les années 75 de s’autoproclamer « les nouveaux philosophes », ça me fait bien marrer … :tongue:

  25. Etincelle dit :

    D’ailleurs, je trouve qu’il frise le ridicule …
    Et moi aussi avec ma Lybie ! :blush:
    Quelle lubie m’a prise d’écrire Lybie au lieu de Libye ?

  26. Bernard dit :

    Guéant à donné une connotation religieuse à cette opération militaire en Libye en parlant de « croisade ». Mais Libye ne fait pas le moine ! :w00t:

  27. Bernard dit :

    Je crois que la Libye
    N’est qu’un alibi
    Et que sous l’habit
    Se cache un lobby
    Ainsi qu’une lubie.

  28. Yves dit :

    Sarko , il veut libérer sa Libye de pétrole ou sa Libye d’eau ?
    :cool:

  29. Emilie dit :

    rire…………….j’adore votre bonne humeur!! :biggrin: et bravo pour la Libye d’eau Yves.
    pour la croisade Bernard ça ne serait pas étonnant Sarkozy se prend pour un roi il s’est simplement tromper d’époque!!
    Et oui Étincelle! c’est un impulsif et comme tous les impulsifs il agit et réfléchit ensuite, et voila ou ça nous mène!!! :angry:

  30. Emilie dit :

    je sais pas si vous connaissez cette histoire d »apocalypse !

    Dieu en a ras le bol de l’humanité, de ses péchés, de ses vanités et des politiciens. Il décide de mettre fin à l’expérience. Il réunit tous les chefs d’états et leur annonce qu’il détruira la race humaine dans 24 heures. – Je vous laisse le soin de l’annoncer vous-même à vos peuples respectifs !
    Le premier à parler est Barack Obama : – Peuple bien-aimé, j’ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle pour vous. La bonne est que Dieu existe. Il m’a parlé. Mais nous le savions déjà. La mauvaise nouvelle, c’est que cette grande nation, notre grand rêve n’existera plus dans 24 heures. Ceci est la volonté de Dieu…
    Fidel Castro a réuni tous les Cubains et dit : – Compatriotes, peuple cubain, j’ai deux mauvaises nouvelles. La première est que Dieu existe, il s’est adressé à moi. Oui, je l’ai vu. La mauvaise nouvelle c’ est que cette merveilleuse révolution pour laquelle nous nous sommes battus sera finie. C’est la volonté de Dieu.
    Nicolas Sarkosy intervient au 20h de TF1 : – Aujourd’hui est un jour très spécial pour nous tous. Pourquoi ? Je vais vous le dire. J’ai deux bonnes nouvelles à vous annoncer. La première est que je suis le messager choisi de Dieu, car il m’a parlé en personne.
    La seconde bonne nouvelle, c’est que dans moins de 24 heures, oui vous avez bien entendu, dans moins de 24 heures, le problème du chômage sera résolu, la crise financière sera résolue, il n’y aura plus de licenciements, plus de reconduites aux frontières, plus de bouclier fiscal, ni de parachutes dorés, plus de népotisme, plus de précarité, plus de pauvreté… Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis. Les promesses seront tenues ! :angel:

  31. Fifitoucourt dit :

    Hé, hé ! Personne n’aime le petit Nicolas ici…
    Étrange … :silly:

  32. Bernard dit :

    Dans l’indifférence générale :
    http://www.humanite.fr/19_07_2011-xavier-emmanuelli-quitte-le-samu-social-%C2%AB-ce-n%E2%80%99est-plus-g%C3%A9rable-%C2%BB-476571
    (j’aime bien lire l’Humanité, on y lit souvent des sujets d’actualité sociale, non médiatiques, dont les autres journaux ne parlent pas)

  33. luc de Belgique dit :

    Petite curiosité du web… Totalitaire la Corée du nord?
    http://www.koreus.com/video/north-korea-party-rock-anthem-ft-kim-jong-ii.html

  34. Bernard dit :

    «Il y a crise quand l’ancien monde ne veut pas mourir et que le nouveau monde ne peut pas naître.»
    Vous ne trouvez pas que cette phrase du théoricien italien Antonio Gramsci est d’actualité ?

  35. Christophe dit :

    Furieusement !
    Crève charogne !

  36. Hans Friedel dit :

    L’opération libyenne était-elle une « guerre juste » ?
    Etait-elle un nécessaire devoir d’ingérence ou au contraire un abus de pouvoir sous couvert d’humanitaire ?

  37. Bernard dit :

    Incroyable ces scènes de pleurs collectifs suite à la mort d’un dictateur :

  38. Bernard dit :

    Cette vidéo m’interpelle beaucoup car, vu d’Europe occidentale, on n’imagine pas des gens pleurer ainsi ce qu’on appelle un dictateur. Les mots n’ont sans doute pas la même signification ici et là.

  39. Christophe dit :

    Un puissant poème cité au début de ma lecture du moment.

    « J’étais en colère après mon ami :
    Je lui en parlai, ma colère s’enfuit.
    J’étais en colère après mon ennemi
    Je ne lui dis rien, ma colère grandit.

    Dans la crainte, je l’arrosai
    Soir et matin, de mes larmes ;
    Je l’ensoleillai de sourires,
    De subtiles et trompeuses ruses.

    Elle grandit, jour et nuit,
    Et produisit un fruit brillant.
    Voyant son éclat, mon ennemi
    Sut qu’il m’appartenait.

    Dans mon jardin, il le vola
    Quand la nuit voilait toute lumière.
    Au matin, satisfait, je vis
    Etendu sous l’arbre, mon ennemi. »

    Un arbre empoisonné, William BLAKE

  40. Yves dit :

    Très fort ce poème de W. Blake !
    :wub:
    Je me souviens dune version de ce poème joliment chantée .

  41. Christophe dit :

    Vivent le rock et la poésie !
    Merci pour cette illustration sonore, Yves tu es vraiment la ressource poétique du blog. :smile:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: