Pommes de terre précoces

J’ai souvent parlé sur ce blog de l’intérêt qu’il y avait à échelonner les semis et les plantations, et notamment de l’intérêt à semer ou planter très tôt.

Bien sûr, le jardinier qui sème très tôt prend des risques car le gel peut survenir. Sauf que le jardinier qui sélectionne lui-même ses propres graines ou ses propres plants ne prend pas vraiment de risques car les graines et les plants ne lui coûtent rien. C’est aussi l’un des avantages majeurs de la sélection des graines.

Pour les pommes de terre, on hésitera évidemment à mettre en terre en février des plants issus du commerce, qui valent très chers, et qui risquent de geler. Mais lorsqu’on fait ses propres plants et que cela ne coûte rien, on n’hésite pas à le faire.

Mon frère a utilisé les pommes de terre de sa récolte de l’an passé pour tenter l’expérience. Les résultats sont époustouflants et il mangera ses premières pommes de terre sans doute dès le mois de mai. Cette photo a été faite ce matin.

Il utilise une technique de protection très simple. Lorsqu’il y a un risque de gel (et uniquement dans ce cas-là), il recouvre les plants la nuit d’une tôle ondulée transparente. Le reste du temps, la plaque de tôle est placée à côté de la ligne du côté nord pour protéger de la bise, elle est simplement arc-boutée (grâce à des petits sacs de sable), créant ainsi un petit dôme protecteur du côté nord.

26 réflexions au sujet de “Pommes de terre précoces”

  1. Je fais de même avec les pommes de terre et j’ai des plants comme sur la photo … Pourtant , il gèle presque tous les matins depuis quelques jours ici , faut faire gaffe à ne pas oublier de couvrir le soir !!
    Je vais manger à midi mes premiers radis . Vous verriez mes oignons , je n’ai jamais eu des plants aussi beaux à cette époque-ci !!! C’est vrai que je n’ai jamais planté aussi tôt dans la saison … Merci Dupdup pour les conseils :wink:
    Par-contre , les salades sont ridicules ( pourtant protégées du gel ) leur croissance stagne !!
    :sad:

  2. En Franche-Comté, il gèle et il neige, mais plus haut en altitude.
    Le bulletin météo vous annonce de la neige mardi, mais pas loin de chez moi, c’est tous les jours depuis un moment.
    L’info est fiable, elle vient des cueilleurs de morilles qui font la tête : morille noire sous la neige et bientôt la hauteur de la végétation ne leur permettra pas de retrouver les agréables carpophores. :sad:

  3. Effectivement, la météo s’annonce difficile et je vais avoir du mal à sauver mes courgettes et mes concombres qui sont en terre … ! :angry:

  4. Bonjour Bernard, c’est sympa de pouvoir manger des pommes de terre si tôt dans la saison mais encore faut-il vivre à côté de son jardin … :cheerful:
    Et pour les concombres et les courgette tu les protèges la nuit si il y a un coup de gel d’annoncé ? :cool:

  5. Les concombres et les courgettes sont déjà en pleine terre, ils sont protégés par une cloche en plastique (ils ne risquent donc pas le gel) mais ne se développent pas à cause du froid actuel. Je pense que j’aurais dû attendre ce milieu de semaine pour les mettre en terre.

  6. Je viens de goûter pour la première fois une pomme de terre dont je ne connaissais même pas le nom. La variété s’appelle Eden et elle est souvent cultivée par les producteurs bio.
    L’une des meilleures variétés que j’ai goûtée jusqu’à présent. :wub:
    Je vais la cultiver l’an prochain.

  7. J’ai planté cette année 8 variétés de pommes de terre dans le but notamment de les tester et de ne planter les années prochaines que les meilleures et les plus résistantes au mildiou, problème récurrent ici.
    J’ai planté deux variétés très précoces : Riviera et Chérie. Je n’ai pas encore goûté Riviera mais je peux vous dire d’ores et déjà que la variété Chérie est très très moyenne d’un point de vue gustatif et qu’elle ne se tient pas bien à la cuisson. Mon frère Claude, qui est plutôt un pro dans la culture de la pomme de terre, la trouve carrément pas bonne.
    A suivre pour les autres variétés testées.

  8. c’est encore moi……c’est bon des pommes de terre nouvelles rissolées, et bien j’ai aussi trouvé que cette année, quelque soit la provenance, elles ne se laissent pas dorer, et en plus elles rendent de l’eau………..
    et ces pdt, je les connais, elles viennent de chez un producteur de mon village qui m’en donne chaque année un gros cornet.
    et je ne suis pas novice en cuisine………..

  9. Je viens de récolter mes pommes de terre cet après-midi. J’avais mis 8 variétés (dont deux précoces). D’un point de vue taille des tubercules et productivité, deux variétés sortent du lot : Désirée et Monalisa.

  10. Les personnes qui ont planté des pommes de terre dès février en consomment déjà depuis quelques semaines. Personnellement, je ne comprends vraiment pas pourquoi il y a un engouement pour les pommes de terre nouvelles. Si l’on fait le test de comparer, à variété égale, ces pommes de terre nouvelles avec celles récoltées à l’automne dernier, y’a pas photo (sur le plan gustatif), les pommes de terre de l’an passé surclassent nettement celles de la nouvelle année.

  11. Non, non, on peut encore, la difficulté résidant toutefois à trouver des pommes de terre germées dans le commerce (à moins qu’il en reste de l’an passé à la cave).

  12. Ca peut se garder si longtemps ? J’en ai acheté 1/2 caisse ce printemps mais pas eu le temps de retourner un coin de terrain, du coup elles me restent sur les bras…

  13. L’an passé, on acheté en juin des pommes de terre de consommation à la biocoop. Et comme elles étaient germées, finalement on s’est dit qu’on pouvait les planter. Ce qu’on a fait en août et avec des résultats plutôt corrects.

  14. Petite question…
    J’ai à la maison quelques pommes de terre germées. Pas eu le temps de les consommer. Je ne me souviens plus de la variété mais elles étaient très très bonne en frites.
    Je me suis dit tiens pourquoi pas les installer au potager.
    À votre avis est ce le bon moment ici en Normandie ? Je ne m’y connais pas. Si quelqu’un d’expérimenté peut me renseigner ce serait cool. Merci.

  15. dans ma région c’est le grand moment, les agriculteurs plantes les pdt, mais posent des grands plastics car nous ne sommes pas encore à l’abri du gel
    si tes pdt sont très grosses, tu peux les couper en deux.

    quand elles auront fait des pousses de 20 à 30 cm il faudra les buter une fois.
    dans ma région, la culture des pdt nouvelles, se fait maintenant pour une récolte début juin. ma région esdt à une altitude de 300 à 600 m

  16. Fonce Najoi !
    Bien enterrées, à l’abri du gel de surface, elles ont le temps de sortir.
    Ici, dans un nord-est froid, la plupart des jardiniers traditionnels ont planté les patates, avec toujours la même angoisse. :smile: Et même avec le gel tardif (jusqu’en mai), ça repart souvent. Et à basse altitude, les saints de glace ont presque diisparu.
    Je pense qu’en Normandie, verte région, le gel est moins rude.
    Pour ma part, je suis toujours moins pressé, je planterai bientôt. Ici, la pomme de terre est une nécessité (saucisses/boîtes chaudes). Mais je crois que la proposition de Bernard (planter tardivement), est à considérer de près : nous avons affaire à des printemps précoces mais aussi à l’assec et à la chaleur, et des plantations tardives réussissent…
    Un avis normand serait indiqué :wink:

  17. 10% de mes pommes de terre sont plantées en mars (la variété la plus précoce que je trouve). Je ne mets pas beaucoup de plants, c’est juste pour avoir quelques pommes de terre à manger dès le mois de juin.
    80% sont mises en terre à la fin avril (ce sera cette année la variété Mona Lisa, comme l’an passé).
    10% sont semées très tardivement (première quinzaine d’août) pour une récolte très tardive en novembre (voir décembre s’il n’y a pas de gel). Les résultats de ces plantations tardives, qui sont en fait des expérimentations que je mène avec mon frère, ont été très très bons les trois années passées. La difficulté réside toutefois à se procurer des pommes de terre germées en août.
    Si j’habitais en Normandie, j’avancerais quasiment d’un mois les deux premières dates : fin février pour les plus précoces, courant mars pour le gros de la production (les variétés dites « de garde ») et je mènerais aussi une expérimentation en août, juste pour voir …

  18. @tous, merci pour les conseils.
    Très intéressant. Je vais noter tout ça et m’y essayer.
    Étant novice, vos retours m’aident beaucoup.

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: