Le lynx dans ma vallée, c’est officiel !

Vendredi dernier, Joëlle et moi avons fait une belle balade en direction du Fort de la Dame Blanche qui domine la vallée de l’Ognon. Le chemin pour y arriver, à partir du village de Tallenay, est en pente douce et la balade est facile (il faut juste une heure pour arriver au fort).

IMGP7163En voyant les zones escarpées qui bordent le chemin, je me suis dit que ce serait un endroit idéal pour le lynx (d’autant plus que je me doute depuis longtemps que les populations jurassiennes de ce félidé -une centaine d’individus – débordent du côté de la Haute-Saône).

IMGP7146En arrivant vers le fort, on domine toute la vallée de l’Ognon et ses villages proches les uns des autres. Et parmi ces villages, il y a celui de Bussières où j’habite. A l’horizon, des milliers d’hectares de forêts haut-saônoises, sans doute favorables au lynx également.

IMGP7169 IMGP7171Et puis, dimanche, l’Est Républicain met le lynx à sa Une ! Le lynx est bel est bien là, aux portes de Besançon, au fort de la Dame Blanche très exactement. Il y a été découvert par un garde de la fédération de chasse (Stéphane Regazzoni) grâce à un piège photographique.

IMGP7276En regardant avec google maps, je me rends compte que cet animal est à 6,5 km seulement de ma maison (à vol d’oiseau) et qu’avec son oeil de lynx il devrait presque pouvoir m’apercevoir lorsque je bois une bière pour fêter son arrivée ! A sa santé donc !

49 réflexions au sujet de “Le lynx dans ma vallée, c’est officiel !”

  1. Bon alors, à la retraite, fais nous de belles photos du lynx mais fais attention à tes poules (que tu auras quand tu seras à la retraite :wink: )
    Remarque, je dis ça en pensant à un ami, mais en fait ce ne sont pas ses poules qui sont attaquées par le lynx mais ses agneaux. Il habite dans le Jura et n’est pas agriculteur mais a quelques poules, une ou deux brebis etc. Et v’la t’y pas que l’an dernier, il a repéré le lynx qui venait tuer ses agneaux derniers nés. Il était super content de voir le lynx mais nettement moins content de voir ses agneaux tués. :sad:
    N’empêche, voir le lynx (à l’état sauvage) est quelque chose d’extraordinaire …
    J’imagine, cela ne m’est jamais arrivé. :whistle:
    Par contre, samedi dernier, j’ai l’impression d’avoir suivi la trace d’un loup sur plusieurs kilomètres. Evidemment, je n’ai aucune preuve qu’il s’agissait d’un loup mais toutes les caractéristiques étaient là. Allez, soyez sympas, laissez-moi rêver :smile:

  2. C’est une super nouvelle de savoir que ce bel animal reprend sa place au milieu de ce beau paysage …
    Tu as aussi la photo du chat sauvage près de la grotte de la vierge à faire !!
    Tu m’en avais parlé lors de mon passage chez toi !
    Tu auras donc de quoi t’occuper avec les félins quand tu prendras ta retraite !
    :wink:

  3. J’étais entrain de regarder où se trouve Tallenay … C’est vrai que c’est aux portes de Besançon , il n’y a juste qu’à traverser la comtoise !!

  4. Ça fait plus de vingt ans que je tourne autour du lynx, qu’il est passé par ici, juste avant moi (à 50 m. d’un de mes points d’écoute en forêt), que je passe après (à une voiture près il y a 15 ans), etc.
    Mes coins à champignons, mes plus belles balades pour voir le pèlerin, l’hirondelle de rocher ou le martinet à ventre blanc, c’est chez lui. Je vois depuis mes fenêtres l’endroit où il se promène, je vais à l’affouage là où il a déjà été vu et mes abeilles l’ont sûrement déjà aperçu.
    Moi, nib.
    Connaissant Bernard, il le verra avant moi !
    Moins drôle, si le lynx se rapproche de Besançon et qu’il se porte bien dans le Jura, il semble avoir disparu des Vosges, peut-être grâce à un braconnage trop systématique.

    Qu’en sera t-il du loup lorsqu’il entrera dans nos villes ? Reggiani l’a très bien dit, il suffirait d’amour et de fraternité : ainsi le montre Gérard Vionnet, un berger loup… foque ?! Une lecture instructive sur l’intensification de l’élevage et l’amour des chiens : tous, depuis l’ancêtre jusqu’au Patou.
    http://www.reporterre.net/spip.php?article5098

  5. Et bientôt on pourra dire qu’un lynx vient de se faire tirer dans l’Ognon … :blink:
    Bon d’accord je sors ! :whistle:

  6. C’est bon ça, le lynx? On dit que le chat, ça goute le lapin. Alors, le lynx gouterait le lièvre… Cuit à la bière… brune bien sûr. :smile:

  7. Alors désolé pour cette confusion… hihi je viens d’apprendre que la forêt de Chailluz s’étendait jusqu’au fort de la Dame blanche… bon ben ça c’est fait ! … :blush: :biggrin:

  8. Il y en a un qui a été aperçu du coté d’Etrepigney…. Je sens que je ne serais toutefois par rassuré de le croiser avec mon canif, une prochaine fois que j’irai aux champignons, même en me persuadant qu’il aura plus peur que moi.;-)

  9. Par contre la vidéo est très intéressante : l’impact positif de sa présence sur l’éco-système. En même temps, dans le parc de Yellowstone, il n’y a pas d’éleveurs de chèvres et de moutons. Et pour ce qui est de la cohabitation dans nos campagnes, c’est loin d’être gagné.

  10. Je viens d’avaler goulûment, au petit déjeuner, le dernier n° de La Hulotte( » le journal le plus lu dans les terriers ») sur le lynx boréal, un régal. http://lahulotte.fr/lynx_boreal_numero_102.php
    Alors, Bernard, à quand des photos du lynx du fort de la Dame Blanche?
    Dans mon quartier il n’y a que les matous et matounettes à l’affût des oiseaux des jardins ou à la recherche d’un terrain favorable pour laisser leurs crottes.

  11. La prochaine fois que je vais en Bretagne, je t’amène discrètement un lynx dans mes bagages pour éliminer tous les matous et matounettes qui laissent des crottes dans ton quartier ! :wink:

  12. C’est pô juste !
    Je ne l’ai pas encore reçue … La Hulotte :sad:
    Sur le lynx en plus !!!

  13. Je ne sais pas quoi penser de cet article. J’entends ici des choses assez contradictoires, certains disant que les populations de lynx jurassiens se portant plutôt pas trop mal.

  14. Même triste constat en Suisse : la sonnette d’alarme est tirée par des spécialistes de l’espèce. Deux facteurs de mortalité s’ajoutent : collisions avec VL et en France au moins (je n’ose pas imaginer une situation identique en Suisse)… Des tirs illégaux.
    A noter, au passage, que c’est ce dernier facteur qui est probablement responsable de la disparition de l’espèce dans les Vosges, là où il avait été réintroduit historiquement après une longue disparition. La population Jurassienne est issue de lâchers suisses.
    Affaire à suivre.

  15. Mon neveu Florent (qui est agriculteur) a installé un piège photo devant un terrier de blaireau. En deux jours seulement il a fait de super photos et de super vidéos dont la vidéo d’un chat forestier (chat sauvage) qui vient marquer son territoire en pissant devant le terrier de blaireau. Magnifique !

  16. oui, je pense en avoir parlé sur ce blog dans un commentaire.
    A acheter les yeux fermés.
    A noter que Didier n’est pas que naturaliste et qu’il est en train de devenir brasseur de bière (d’ailleurs je suis allé avec lui et Fabienne chez Cédric en Belgique en février dernier pour affiner la méthode de brassage que, pour ma part, …. je n’ai pas encore mise en oeuvre).

  17. ce n’est pas en baie d’Authie que nous ferions une rencontre pareille, la personne qui a fait cette vidéo doit être très fière

  18. Parmi mes dernières occupations (voir commentaire sur le l’interview de Pablo Servigne), entre réalisation de panneaux pour un sentier botanique sur ma commune, l’organisation de 4 jours de randonnées pour un groupe, j’en passe et des meilleures, je suis allée voir mes amis du Jura. Ah ! Comme je devrais y aller plus souvent !
    Bref …
    Le cousin de mes amis, qui est aussi un ami (mycologue très averti), vit , on peut dire carrément à l’ancienne, dans un endroit MAGIQUE mais sans eau courante et sans internet, ce qui découragerait pas mal d’entre nous je pense :lol:
    Et ce qui est encore plus magique, c’est que les lynx viennent chez lui. OUI !!!
    Il a quelques moutons dans un pré et le lynx vient parfois en bouffer un. Il le laisse bien faire parce que ce n’est pas un « bourrin » comme il dit.
    J’ai vu une vidéo qu’il ont fait avec mon copain Gérard. La mère lynx surveille les alentours, assise sur son arrière train, pendant que les deux jeunes se régalent de la brebis. Ils sont un peu bêtes d’ailleurs parce qu’ils s’acharnent sur le bout de patte où il n’y a que du tendon bien dur (j’imagine) alors qu’a quelques centimètres se trouve de la bonne viande (le gigot et tout le reste). Magnifique !
    J’ai voulu récupérer le petit film mais, terrible malchance, toutes les sorties USB de l’ordinateur de Gérard, qui étaient déjà en mauvaise été, on rendu l’âme quand j’ai voulu insérer ma clé USB. Quelle poisse :angry:

  19. Et ben voilà , si l’ami cologue avait eu internet , y aurait pas eu ce problème d’USB en mauvais été ( état pardon ! ) … Et on aurait vu la vidéo du Lynx !!! :tongue:

  20. Euh ! L’ami cologue, c’est chez lui qu’on voit les lynx et en effet il n’a pas internet.
    Mais le petit film est sur l’ordinateur aux sorties USB foutues de mon ami Gérard qui, lui, a internet.
    Mais comment on peut faire pour récupérer la vidéo ?
    Je pense que c’est trop lourd pour être envoyé en pièce jointe d’un mail.
    Et de toute façon, si c’était possible, je ne pourrais jamais le télécharger chez moi où le réseau est très défaillant (les joies de la vie dans des coins paumés ! :biggrin: )
    Si quelqu’un sait comment on peut faire …

  21. Oups ! Je ne pense pas qu’il soit au point pour ce genre de choses :w00t:
    Mais je vais quand même lui en parler.
    Merci pour l’idée :smile:

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: