Radis d’hiver

Peu de gens pensent à semer des radis d’automne et d’hiver. C’est pourtant quelque chose de facile car le radis aime la chaleur et l’humidité (il a besoin de pousser vite pour être beau et pas trop piquant) et l’automne lui offre des conditions bien plus favorables qu’en début de saison (au printemps, les radis se développent alors trop lentement à cause du froid de la terre).

IMGP7690

Les deux meilleures variétés de radis d’automne que j’ai testées jusqu’à présent (et que je sème généralement en août) sont le radis Rose de Chine

IMGP4041

… et le radis blanc Minowase Summer Cross (qui a définitivement disparu des catalogues semble t-il).

IMGP3971

Parmi les radis d’hiver, que l’on peut récolter tardivement et conserver ensuite en silo, il y a le radis noir que chacun connaît (car on le trouve sur tous les marchés) mais d’autres variétés peuvent être semées en septembre.

Cette année j’ai semé quelques autres variétés avec comme intention de les récolter en novembre, au plus tard en décembre, avant les grands froids. Mais les grands froids ne sont pas venus (et les -7°C de décembre n’ont pas eu vraiment d’impact négatif sur les racines, protégées encore par la chaleur de la terre) et je me suis permis de laisser mes radis en terre.

Voici donc qu’à la mi-février je me retrouve avec une petite récolte que je n’espérais jamais faire en plein hiver.

IMGP7663

Parmi les variétés que j’ai retrouvées dans la terre, qui n’ont pas gelé et qui sont intactes, il y a un radis noir que je n’avais jamais testé jusqu’à présent : le radis Rond Noir d’Hiver

IMGP7696 IMGP7683… un radis rouge dont je n’ai pas noté le nom lors du semis …

IMGP7673 IMGP7688… et surtout un radis impressionnant par sa taille : le Violet de Gournay.

IMGP7671 IMGP7283C’est un radis qui est très très bon, à consommer avec beurre et sel ou à râper dans une salade.

IMGP7287

D’ailleurs, chez les Dupdup, la mode est plutôt au violet en ce moment : exemple des pommes de terre.

IMGP7282 IMGP7279

Les radis que j’ai laissés en plein champ une bonne partie de l’hiver montrent qu’on peut sans doute prendre des risques et laisser d’autres légumes-racines ainsi en pleine terre (j’ai déjà parlé sur ce blog de mes récoltes très tardives de carottes, panais, céleris-raves, navets …).

Les températures négatives ne gênent pas trop les plantes. Je pense qu’à partir de -5°C il faut se méfier, surtout si le froid dure. D’une manière générale, on peut dire qu’on peut toujours anticiper car avec les différents sites météo on est au courant de l’arrivée des grands froids au moins une semaine avant, ce qui laisse largement le temps d’arracher ses légumes.

Dans le même ordre d’idée, j’ai semé en octobre dernier des petits pois, des fèves, des oignons et des échalottes. C’est pour le moins inhabituel ici en Franche-Comté (alors que dans le Midi c’est plutôt courant). Les résultats de mon expérimentation ? Ce sera pour un autre article à paraître en avril (ne crions pas victoire tout de suite, les grands froids peuvent encore arriver, même si ça devient de moins en moins probable).

29 réflexions au sujet de “Radis d’hiver”

  1. Je cultivais les radis de printemps dans ma serre dès la fin février mais je ne le fais plus (la serre est pleine et je n’ai plus de place). Mes amis jardiniers qui sèment des radis roses le font en mars en général. Sous abri (serre ou sous couche), on peut essayer dès la deuxième quinzaine de février, surtout cette année.
    Lorsque j’en semais, j’utilisais essentiellement deux radis : le radis de 18 jours et le radis rond national. Je crois que ce sont là les deux variétés les plus cultivées.

  2. les derniers radis roses que j’ai semer étaient tellement piquants, qu’on ne les a même pas manger :getlost:
    et en plus ils fesaient roter :whistle:

  3. Il est intéressant de semer ensemble des variétés de radis différentes car on a ainsi un échelonnement beaucoup plus long des récoltes. Certains semanciers proposent des mélanges tout faits (exemple : Baumaux).

  4. On a goûté ce midi nos premiers radis ronds noirs d’hiver (photos 5 et 6). Très bons ! (même goût que le radis noir classique). Je les ai mangés en alternance avec des morceaux d’avocat en trempant chaque morceau dans un mélange huile d’olive, sel fin et purée de piments.

  5. je regrette de plus en plus de n’avoir qu’une terrasse j’ai retenue la recette de l’avocat servi avec les radis et sur notre marché ils y a des petits maraichers bien achalandé ou j’espère trouver ces sortes de radis merci!!

  6. j’ai oublie ,je suis madame Patrick et j’aime votre blog que j’ai découvert en regardant les balbuzards pour ensuite le faire connaitre a patrick

  7. Sans doute qu’on aura l’occasion de se voir quand j’irai prochainement dans le Marquenterre et en baie d’Authie. :wink:

  8. je l’espère bien!!! nous en reparleront
    ,nous avons commande du soleil pour ce moment la!!
    vous allez tomber en plein festival des cerfs volants ce sera un plus

  9. avec le club des philatélistes nous tenons lors de cette manifestation un bureau de poste temporaire avec timbres a dates et des cartes postales éditées pour cette occasion

  10. du 12 avril au 21 avril
    et le 19 avril en plus vols de nuit illuminé des cerfs volants accompagnes de thèmes musicaux

  11. pour information B P 36 club des collectionneurs ,c’est moi qui receptionne le courrier en tant que président

  12. en parlant de festival ,il y aura un festival de l’oiseau a la maison de l’oiseau a lanchére qui se trouve prés du parc du Marquenterre si je ne me trompe pas les dates correspondent avec votre venue dans la région et c’est très prés de chez nous

  13. N’oublions pas de semer radis d’automne et d’hiver (voire même radis de printemps), c’est le bon moment pour le faire !

  14. C’est déjà fait : Violet de Gournay, Red meat, Rose de Chine et Long maraicher … j’espère que les limaces et autres gastéropodes seront cléments !!! :whistle:

  15. Bernard, je ne me souvenais plus de cet article. C’est génial et généreux !!! La grande classe quoi … :cool:
    A quoi ça lui sert de semer des graminées en plein champs … du fourrage ?

  16. Le paysan dont je parlais dans l’article n’était pas de ma famille mais depuis mon frère a pris modèle et a adopté la méthode soit pour de l’herbe (fourrage) soit après une culture de céréale en attendant la saison suivante.

  17. Je suis impressionné par la qualité des radis violets de Gournay (voir ci-dessus dans l’article). Je les ai récoltés en décembre et les ai simplement entreposés dans la cave de mes parents. Ils ne sont même pas flétris et sont aussi frais que des radis qu’on viendrait de récolter. Idem pour le gros radis rose qui est sur la première photo de l’article. Je pense qu’ils sont partis pour se conserver jusqu’à la fin de l’hiver.

Laisser un commentaire

:D :-) :( :o 8O :? 8) :lol: :x :P :oops: :cry: :evil: :twisted: :roll: :wink: :!: :?: :idea: :arrow: :| :mrgreen: