16 réflexions au sujet de “L’hermine”

  1. magnifique, magnifique. Quelle chance ont tes amis d’avoir un si beau « spectacle » à admirer.

  2. Tu as dû te régaler, c’est vraiment chouette. Nous avons fait quelques observations dans le jardin il y a quelques temps, mais jamais comme ça ! Il en ont de la chance Christiane et Didier ; embrasse-les bien de ma part :smile:

  3. … quand ils seront revenus de leur balade à Milan …
    Ah, ces z’heureux retraités, comme les paysans : toujours par monts et par veaux :wink:

  4. Ah ben , la voilà la blanche hermine , vive le le blé le houblon … Ah non , je crois que ce n’est pas ça les paroles de la chanson de Servat ! Je dois simplement avoir une envie de m’ouvrir une bière …. En écoutant la chanson !

  5. Oui, elles existent encore mais je dois dire que j’en vois relativement peu : une à deux fois seulement par an. Si j’étais sur le massif du Jura ou dans le Haut-Doubs, j’en verrais sans doute plus.

  6. Belle piqûre de rappel : merci Yves et bravo l’artiste pour la prose introductive.
    Une petite question d’un gars du nord-est où l’ajonc reste rare : Clisson fait bien référence à la Bretagne historique ?

  7. En effet , Clisson est bretonne depuis bien des siècles … En 1955 l’administration française en a décidé autrement ! Mais reste l’histoire et les traditions … Et ça , un tracé sur une carte ne peut effacer .

  8. Tant qu’il reste une mémoire il n’y a pas d’effacement possible.
    Pour connaître un peu l’histoire, la Bretagne et Nantes, on est loin de l’Alzheimer !

  9. :cool: :silly: Magnifiques tes photos de ce très bel animal très joueur. Il y a deux ans, nous avons eu l’occasion d’observer une hermine sur le bord d’un chemin. C’était en Savoie, en juillet. 10 minutes à la regarder faire ses cabrioles:spectacle extraordinaire. Et puis elle nous a vus et à disparu aussi vite qu’elle était apparue. Pas de photos par peur de la faire fuir en bougeant, nous sommes restés immobiles. Très bon souvenir, c’était la première fois que nous apercevions cet animal.
    Merci pour ces superbes clichés. :wink:

  10. @ Yves. Merci pour cette belle version de La blanche hermine. Quelle belle voix que celle de Gilles Servat! Quelle présence aussi sur scène ! :whistle: :smile:

  11. Dans l’intro de cette chanson , Servat nous dit une phrase tirée d’une légende ,
    Kentoc’h mervel eget bezañ saotret »
    Plutôt la mort que la souillure . Selon cette légende ( et dieu sait qu’il y en a en Bretagne !! ) , une blanche hermine poursuivie par les chasseurs du roi Conan Mériadec , aurait préféré se laisser prendre plutôt que souiller son joli pelage en traversant une rivière boueuse. On dit aussi , que la duchesse Anne de Bretagne , témoin de la scène , ordonna que l’on relâche l’animal …

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: