Cette finance qui veut mettre le monde entier au pas

Je sais que certains lecteurs de ce blog lisent plus volontiers les articles que les commentaires. C’est vraiment dommage car lorsqu’il se dit quelque chose d’intéressant, c’est bien souvent dans les commentaires.

Et lorsqu’une vidéo est mise dans un commentaire, elle passe plus ou moins inaperçue.

C’est pourquoi j’aimerais revenir sur cette vidéo. Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, auteurs de « Les prédateurs au pouvoir : main-basse sur notre avenir », y parlent de l’oligarchie financière au pouvoir.

Si certains d’entre vous pensaient que la lutte des classes c’est un truc ringard d’un autre temps, cette vidéo est un regard bien différent sur le sujet.

Ce contenu a été publié dans coups de coeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Cette finance qui veut mettre le monde entier au pas

  1. roland dit :

    Ah oui, même s’il y a des choses que les lecteurs d’ici – qui ne sont pas « dup » connaissaient déjà – ou soupçonnaient gravement, ce reportage apporte des précisions et des éclaircissements (pour moi en tous cas).
    Ce que je déplore quelque part, c’est le silence de la plupart des médias, ceux en tous cas qui nourrissent la France profonde.
    Là où nos dirigeants sont forts, c’est qu’ils ont commencé à mettre en place ce système depuis de nombreuses années, avec un plan soigneusement préparé.
    Personnellement, je me sens comme prisonnier, et à part la révolte et un truc genre « révolution », je ne vois pas trop comment inverser la vapeur. Je n’était pas né en 1789, mais pour être bénéfique, vu l’effet mondialisation, une prise de conscience et une révolution devront être planétaires pour être bénéfiques. Ca en fait des petits Mélanchon à saupoudrer sur tous les continents !

  2. Bernard dit :

    Tu déplores le silence de la plupart des médias. Mais c’est peut-être parce qu’ils appartiennent à des milliardaires, non ? :blush:

  3. geneviève dit :

    Patrick qui ne parle pas beaucoup m’avait expliquer tout cela avant les élections et bien qu’étant hospitalisée j’ai réussis a voter ,mais pour quel résultat!!!!,’

  4. Bernard dit :

    Celui qui sera nommé Premier Ministre en fin d’après-midi ne semble pas avoir les fesses très propres si on en juge ce qui est diffusé aujourd’hui par l’Observatoire du Nucléaire et dont voici le texte :

    Edouard Philippe, impliqué dans le pillage de l’uranium du Niger par Areva…
    … et dans un conflit d’intérêt en tant que maire du Havre au profit de son ancien employeur Areva

    L’Observatoire du nucléaire dénonce la nomination au poste de premier ministre de M. Edouard Philippe qui n’est en rien le personnage « modéré » que la communication macronienne tente de mettre en scène. Bien au contraire, M. Philippe a les mains très sales, ou plutôt… radioactives. En effet, lorsqu’il travaillait pour la multinationale atomique Areva, il a participé à de sombres manœuvres dans les coulisses uranifères de la Françafrique.

    En octobre 2007, Edouard Philippe est nommé directeur de la communication et directeur des affaires publiques d’Areva. Son activité principale est alors de s’assurer de la collaboration de parlementaires acquis au lobby de l’atome. Il est ainsi en contact rapprochés avec Marc Vampa, député de l’Eure et président du groupe d’amitié France-Niger à l’Assemblée Nationale (*).

    C’est précisément pendant cette période, le 13 janvier 2008, qu’un accord est signé entre Areva et le pouvoir du Niger concernant l’exploitation de l’uranium, accord immédiatement contesté par le Mouvement des Nigériens pour la justice, mouvement touareg en rébellion contre le pouvoir centrale de Niamey. En effet, les maigres revenus de l’uranium, largement sous payé depuis des décennies par Areva, ne bénéficient en rien à la population, et encore moins aux Touaregs, alors que les mines d’uranium sont situées dans leurs zones traditionnelles de vie.

    Il est donc logique de considérer que les manoeuvres en coulisse de M Philippe ne sont pas étrangères aux graves troubles qui ont eu lieu par la suite dans la zone sahélienne (Niger/Mali) et dans le fait que, poussés par la misère, des groupes Touaregs aient fini par s’allier à des mouvements djihadistes.

    Mais, surtout, il est légitime de se demander pour qui agit M Philippe lorsqu’il est en charge des affaires publiques, que ce soit auparavant comme maire du Havre et désormais comme premier ministre.

    Une première réponse est apportée par le fait que, à peine assis dans le fauteuil de maire du Havre (aimablement offert par son prédécesseur qui a démissionné en cours de mandat !), Edouard Philippe a offert un pont d’or… à son ancien employeur Areva, pour qu’il installe deux usines d’éoliennes off-shore, projet finalement abandonné piteusement en septembre 2016 : il serait intéressant d’enquêter pour voir ce que la sympathie d’Edouard Philippe pour Areva a finalement coûté aux citoyens-contribuables…
    On notera d’ailleurs que, de 2007 à 2010, M. Philippe a cumulé sans état d’âme son poste chez Areva et son mandat d’adjoint au maire du Havre mais, aussi, que la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) lui a infligé un blâme pour avoir refusé de fournir des informations sur sa déclaration de patrimoine de 2014, pourtant exigées par la loi.

  5. geneviève dit :

    ben voyons!!!!

  6. Fifitoutcourt dit :

    Ben nous v’là bien embarqués dans ce quinquennat …! :cwy: :sick:
    Ça promet….

  7. Bernard dit :

    La réaction de JLM :

  8. Yves dit :

    Je vois que tu ne l’aimes pas beaucoup cet Edouard Philippe ! :smile:
    Moi franchement , je ne le connais pas … Je découvre , les bons et les mauvais côtés du personnage .
    Mais question assiduité , certains n’ont pas de leçons à donner aux autres … N’est-ce pas JLM ? :whistle:
    Bon , il nous donne un bon mot d’excuse … Mais pour 12 000 balles , il pourrait faire un effort de participer un peu plus aux cours notre jean-Luc . :tongue:
    http://www.observatoire-corruption.org/absenteisme-parlementaire-le-vrai-debat/

  9. Bernard dit :

    oui, pas cool … :angry:

  10. Bernard dit :

    Après la Drôme et le pays des vautours (où j’ai passé une excellente semaine malgré le fait que les gens du Sud sont rarement accueillants … mais je n’ose pas écrire un article sur le sujet) me voilà revenu en Macronie au pays des vautours financiers. :angry:

  11. EtiNcelLe dit :

    C’est vrai que les gens du sud sont des sauvages et pas très accueillants :wink:

  12. Bernard dit :

    Simplement sur la Camargue (où j’étais jeudi dernier et où je suis déjà allé une quinzaine de fois), j’aurais au moins une vingtaine d’anecdotes à raconter sur le sujet.
    Mais bon, je n’ai pas envie d’approfondir le sujet.
    Cela dit, allez demander un renseignement à la dame qui tient la permanence de la maison des vautours de Remuzat (maison qui fait aussi fonction d’office du tourisme) et vous comprendrez ce que veut dire l’expression « aimable comme une porte de prison ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: