Le concombre du Mexique

Drôle de légume que ce petit concombre, appelé aussi « concombre à confire ».

Ce n’est pas une variété obtenue par l’Homme. Il s’agit de l’espèce botanique sauvage Melothria scabra que l’on cultive telle quelle.

Ce concombre a un graphisme étonnant qui lui donne un peu une allure de mini-pastèque.

Il pousse très bien dans notre région de l’Est de la France. On peut le cultiver au sol mais je préfère le faire pousser sur du grillage (la plante au feuillage très fin et délicat s’y accroche d’ailleurs toute seule grâce à ses petites vrilles).

Gros avantage par rapport aux cornichons et aux concombres habituels : la plante n’est pas sensible à l’oïdium et on peut récolter les concombres du Mexique jusqu’aux gelées.

Je cueille mes petits concombres tous les jours. Il y en a au début une dizaine seulement et puis la quantité augmente jusqu’à parfois une cinquantaine dans la même journée.

Je les mets aussitôt au vinaigre (sans même les faire dégorger au sel) et je les consomme (au bout d’un mois) exactement de la même manière que des cornichons.


Délicieux !

Ce contenu a été publié dans Jardinage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Le concombre du Mexique

  1. EtiNcelLe dit :

    Originaux ces petits concombres.
    Cela doit faire son effet dans l’assiette !
    Est-ce qu’il y a moyen de les consommer autrement que dans le vinaigre ?
    Je ne suis vraiment pas fan des cornichons et autres produits conservés dans le vinaigre.
    Cependant, mon noyer a crevé l’an dernier et j’envisageais de planter de la vigne à son pied qui grimperait sur les branches (c’était pratique courante au moyen âge de cultiver la vigne en la faisant grimper dans des arbres (pas morts comme chez moi)). Je me dis que planter ces concombres pourrait être une idée. Mais si on ne peut les consommer qu’au vinaigre, alors non :sad:

  2. Bernard dit :

    Ils peuvent se consommer crus également mais je n’ai jamais essayé. A mon avis, pour cela, autant cultiver les variétés de concombre habituels qui sont plus gros.

    Le feuillage n’est pas très développé. Je pense que pour faire pousser sur un arbre mort, il y a bien meilleur choix que ça : vigne, chèvrefeuille, clématite, haricot d’Espagne …

  3. Frusquin dit :

    et puis des concombres masqués par des branches mortes, ça serait dommage….

  4. jean-michel dit :

    Tentant mais sans doute trop tard pour l’accueillir dans le jardin cet année…. Est-ce que j’y penserai l’année prochaine, voilà la question.

  5. Bernard dit :

    Bonjour Jean-Michel, je pense que si tu arrivais à trouver des graines ces jours-ci tu peux encore tenter un semis. C’est un peu limite mais ça devrait le faire. Sinon, oui, mieux vaut effectivement attendre l’an prochain.

  6. Yves dit :

    C’est cool , car petite comme ça , cette variété n’enconcombre pas le jardin !!
    :whistle:

  7. EtiNcelLe dit :

    :lol:

  8. humeur contrepètante dit :

    Question variété, Sarko a un penchant particulier pour « le concombre de Sarlat »

  9. Bernard dit :

    J’ai l’impression d’être plutôt distrait en ce moment.
    La semaine dernière j’ai semé mes concombres du Mexique mais je n’a pas marqué l’emplacement où je les ai semés. Deux jours plus tard je cultivais à la place des choux en ayant oublié que j’avais semé là mes concombres. Heureusement, j’en avais déjà semé d’autres en début de printemps.
    Hier matin, j’ai éliminé à la main toutes les larves de doryphores sur ma ligne de pommes de terre. J’ai trouvé qu’il y en avait beaucoup et j’étais un peu découragé. Et, en levant la tête, alors que j’avais déjà éliminé les doryphores sur 35 m de long, je me suis aperçu que je m’étais trompé de ligne et que j’avais fait la rangée de pommes de terre de mon frère. J’ai éclaté de rire.
    Le proverbe du jour : « y’a rien qui ressemble plus à un pied de patate qu’un autre pied de patate ! »

  10. EtiNcelLe dit :

    Je pense que ton frère va tout faire pour que tu ne te soigne pas :w00t:

  11. jacqueline dit :

    puisque vous aimez les concombres, voici une petite histoire :

    je vais l’abréger un peu c’est un petit garçon qui va chez un confiseur-glacier et qui lui demande s’il a de la glace au concombre.
    La réponse est négative et le petit garçon s’en va.
    Il revient encore 5 fois, toujours non. Mais le confiseur s’est dit : puisque l’on me demande ce parfum, je vais en faire.
    Le lendemain le petit garçon revient et la réponse est affirmative.
    Alors l’enfant dit vous avez goûté ? c’est pas bon, et il repart.

  12. Marie-Hélène dit :

    Bonjour Bernard ,

    Génial ce petit concombre et super joli aussi, à essayer l’année prochaine !!
    Tu les conserve comme les cornichons ?

  13. Bernard dit :

    Oui, comme des cornichons. Voici comment je procède cette année. Je cueille mes petits concombres (100 par jour en ce moment, la production est EX-CEPT-TION-NELLE !), j’enlève le petit truc marron au bout du fruit (le reste fané de la fleur) et je mets directement dans le bocal déjà préparé (dans lequel j’ai mis au préalable, quelques jours avant – une ou deux des feuilles d’estragon et des baies roses dans du vinaigre au miel Melflor que j’achète tout prêt au magasin du coin).
    Gros avantage par rapport aux cornichons : inutile de les cueillir tous les jours (tous les deux ou trois jours suffit), inutile de les laver et de les brosser, inutile de les faire dégorger au sel. Autre avantage énorme : les concombres du Mexique donnent jusqu’aux gelées alors que les concombres sont attaqués et même souvent détruits dès août par l’oïdium.
    J’ai déjà fait 40 bocaux de concombres du Mexique au vinaigre : 10 pour moi, 30 pour donner à mon entourage (trois personnes autour de moi en raffolent).

  14. Bernard dit :

    Petit ajout à mon précédent commentaire. Je ne cueille pas les quelques concombres du bas de la plante, je les réserve pour la production de graines à l’automne. Je peux évidemment en donner dès la fin octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: