Les oiseaux de l’hiver 2017-2018

A chaque début d’hiver j’écris ce même type d’article destiné à ce que chacun raconte ce qu’il se passe autour de son poste de nourrissage pour oiseaux.
Les hivers se suivent et ne se ressemblent pas.
L’an passé, globalement très peu d’oiseaux à la mangeoire.
Cet hiver commence bien différemment. En quelques jours, l’affluence est telle que je me demande si les 250 kg de tournesol que j’ai achetés pourront suffire.

Bien sûr les trois espèces de mésanges habituelles sont là dès le premier jour : charbonnière …

… bleue et nonnette.

Toutes les autres espèces présentes sont également des classiques du début d’hiver : sittelle, merle noir, rouge-gorge, accenteur mouchet, moineau domestique et pinson des arbres.

Un peu plus inhabituel : verdiers et chardonnerets sont déjà là alors que d’habitude ils n’arrivent que plus tard dans la saison.

Et enfin, plus surprenant : quelques pinsons du nord et un geai des chênes (je les vois très rarement avant janvier).

Ah oui, j’oubliais un hôte de marque : l’écureuil.

Et chez vous, que se passe-t-il ?

Ce contenu a été publié dans Oiseaux. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

60 réponses à Les oiseaux de l’hiver 2017-2018

  1. EtiNcelLe dit :

    Tu as déjà installé tes postes de nourrissage ?
    Chaque année c’est la même chose, je me pose la question de quand les installer.
    Cette année, j’y ai pensé hier mais je n’ai encore rien fait.
    Il est donc temps ?
    Ces oiseaux (pinson du nord, geai) que tu dis précoces cette année annonceraient-ils un hiver froid ?
    Ce serait cool !

  2. Bernard dit :

    Oui, cette année j’ai installé mon poste de nourrissage tôt, juste pour le plaisir de les voir (d’autant plus que je suis cloué à la maison ces temps-ci), mais on peut évidemment le faire bien plus tard, en décembre ou même en janvier seulement (la période critique pour les oiseaux étant la fin de l’hiver et le tout début du printemps).

  3. Bernard dit :

    Je viens de compter à l’instant le nombre d’allées-et-venues à mon poste de nourrissage : 37 oiseaux en une minute seulement (sans compter ceux qui restent au sol sous la mangeoire).

  4. Christophe dit :

    Pas encore démarré le nourrissage mais… Le merle blanc est revenu !
    L’an passé il était arrivé en décembre, il est là depuis près de 15 jours.
    Même oiseau superbe.
    http://baladesnaturalistes.hautetfort.com/archive/2017/01/20/merle-noir-leucique-5901312.html

  5. Bernard dit :

    super article !
    Je viendrai photographier ce merle cet hiver … s’il est toujours là ! :wink:

  6. jacqueline dit :

    Bonjour,

    chez nous moineaux, mésanges bleues, charbonnières, la nonnette je crois (celle qui a la toque noire) viennent régulièrement (quand la chatte ne prend pas la place à côté de la mangeoire sur la fenêtre.
    Et dans le gazon, pies et corneilles engloutissent tous les restes alimentaires, sans en laisser une miette.
    Et ce matin, au bord du lac Léman, avant Nyon, nous avons vu un superbe milan royal profiter de la bise qui souffle assez fort.
    Nous allons tous les 10 jours dans la région de Neuchâtel, et voyons beaucoup de milans royaux, région Echallens, Yverdon, Estavayer, donc s’il n’y en a pas beaucoup chez vous, c’est peut-être qu’ils n’ont pas de passeport.
    Bon après-midi.
    La neige est arrivée cette nuit sur le Jura.

  7. jacqueline dit :

    cloué à la maison Bernard ? As-tu besoin d’une tenaille pour enlever les clous ?

    j’ai oublié de vous dire que les buses « à collier » il y en a partout dans la campagne vaudoise et neuchâteloise.

  8. Bernard dit :

    Une tenaille non – qu’en ferais-je ? – mais une paire oui ! :wink:

  9. Bernard dit :

    Moi qui suis allé régulièrement à Estavayer ces temps derniers, effectivement le milan royal est très fréquent là-bas. Cela dit, cet automne, j’en vois au moins un ou deux ici toutes les semaines, ce qui est bien plus que les années précédentes.

  10. jacqueline dit :

    et pan sur ma tête……là j’entends Jean me dire :

    une paire de ciseaux……une paire de……..une paire de…….

    bien enregistré

  11. Bernard dit :

    Deux paires alors, vu qu’il semblerait qu’une paire te n’aille !

  12. EtiNcelLe dit :

    Je suis très impressionnée par le merle blanc de Christophe.
    Jamais vu un oiseau pareil !

  13. jacqueline dit :

    hi hi hi

  14. Yves dit :

    Ici , on est en pleine migration en ce moment , les passereaux et autres se comptent par centaines ou même milliers . Hier , j’avais plus de 100 Pipits farlouses sur la pelouse , une trentaine de Grives litornes et autant de mauvis , des Merles noirs … Et à peu près , 30 Chardonnerets élégants , 100 Verdiers d’Europe et 600 Pinsons des arbres . Ça va bientôt se calmer , mais pour l’instant c’est que du bonheur de voir tous ces oiseaux passer au dessus de chez moi ! :happy:
    J’ai même pu observer un joli groupe de Merles à plastron non loin d’ici … :cool:
    http://naturepassion.e-monsite.com/blog/coup-de-coeur/le-merle-a-plastron.html

  15. Fadette dit :

    Pour nous, une belle observation, mercredi dernier près d’un abri sous roche du Périgord, d’un tichodrome échelette.
    Moi qui ne connais pas grand-chose aux oiseaux, je ne l’aurais sans doute même pas remarqué sans la présence d’un beau-frère nettement plus observateur. Lequel beau-frère, qui fut animateur à Altenach, envoie un salut amical à Dupdup !

  16. Bernard dit :

    Ah oui, je me rappelle de l’inauguration du centre d’Altenach. C’était il y a à peu près 25 ans … :wink:

  17. Quasiment aucun oiseau par ici (zone de Tournus), j’en ai aperçu 2 en tout..Bien sûr ballet habituel des corneilles (qui cassent les noix sur la route) et des geais (qui viennent faucher les châtaignes..). Par contre cet été, j’ai eu des hirondelles de cheminée qui ont construit un nid et élevés deux portées. C’est la première fois depuis 40 ans que j’occupe la maison..

  18. Bernard dit :

    Chez mes parents, les hirondelles qui n’avaient pas niché en 2016 sont revenues en 2017. Un seul couple ! On est loin des populations d’autrefois.

  19. Maïvon dit :

    Ici, mésanges de toutes sortes, sitelles, moineaux, rouges-gorges, pinsons des arbres et le couple de pic-épeiches sont venu piquer les noix que nous leur avions cassées. Par contre pas un merle. Je soupçonne l’écureuil ou les rats d’être passé en douce car des noix en coques non ouvertes ont disparu.
    Il y a de la vie au jardin!

  20. Maïvon dit :

    Magnifiques les photos du merle leucique.

  21. Christophe dit :

    Bernard, il,faut attendre encore un peu pour le merle, les ressources sont encore importantes un peu partout (pommes, vers) et ma maison n’est qu’un lieu parmi d’autres pour son alimentation. Je le vois malgré tout presque quotidiennement, faut dire qu’il passe difficilement inaperçu !
    Dés que la situation sera plus tendue, il faudra que je trouve des pommes pour l’amener comme l’an passé derrière la fenêtre. Mais… la bière est prête et si tu t’impatientes, tu peux venir vérifier.
    :wink:

  22. Christophe dit :

    Merci Maïvon !
    Pas difficile : j’ai fait approximativement 300 photos plein cadre et j’ai gardé les deux meilleures. Le plus dur a été d’amener progressivement les oiseaux sous la fenêtre, il m’a donc fallu importer une tonne de pomme déclencher quelques averses de neige artificielle et congeler la moitié du canton.
    Mon bilan carbone est catastrophique. :dizzy:

  23. Christophe dit :

    Oups et merci aussi à Etincelle et à tou(te)s ceux(celles) qui me complimentent, franchement c’est l’oiseau qui fait tout. :cool:

  24. Fifitoutcourt dit :

    Meuh non, tu es un type formidable ! :silly:

  25. jacqueline dit :

    bonjour, je voudrais juste ajouter quelque chose, il y a 2 jours quand j’ai écrit hi hi hi cela concernait la paire de te n’aille évoquée par Bernard……et non le message d’Etincelle qui aurait pu se vexer en me lisant. Mais tout de même je présente mes excuses à Etincelle, car j’aurais du préciser que ce coucou était pour Bernard. Et ce coucou n’est pas un oiseau………………bon après midi les amis.
    En ce moment nous avons un « bataillon » de pies dans le jardin.
    Il pleut et il fait froid.

  26. Bernard dit :

    Ici aussi il pleut et c’est bien. En fait j’adore tous les temps (sauf la chaleur extrême, encore que … !) et je module mon activité en fonction du temps qu’il fait. Et le mauvais temps me permet en ce jour de bouquiner (je lis « les Pardaillan », roman de cape et d’épée, j’avais besoin de lire quelque chose d’assez léger après tous mes livres de Simenon car Simenon, c’est du lourd !) et je me plonge dans la musique du deuxième quintet de Miles Davis, l’un des plus beaux monuments musicaux du XXème siècle.

  27. Bernard dit :

    Christophe, ce qui est étonnant dans ton cas, c’est ton cas c’est que le merle leucique ait réussi à survivre une année complète au moins (alors qu’il devrait être éliminé en priorité par les prédateurs si je m’en fie à ce qui se dit et ce qu’il se lit habituellement).
    Petite info : j’ai une femelle de pinson leucique devant chez moi, je viens de m’en apercevoir à l’instant. :smile:

  28. Fifitoutcourt dit :

    La sélection naturelle n’élimine que les solutions les plus défavorables. Il faut croire que le plumage blanc n’est pas un handicap si lourd… :ermm:
    À moins qu’il n’y ait plusieurs merles de la même couleur et que ce soit le dernier survivant (je plaisante…) :tongue:

  29. Bernard dit :

    peut-être qu’avec son plumage noir et blanc les éperviers le prennent pour un chat et n’osent pas l’attaquer ! :silly:

  30. Fifitoutcourt dit :

    À moins qu’il ne soit tombé dans un pot de peinture blanche quand il était petit. :wink:

  31. Christophe dit :

    Hé hé !
    Franchement ce merle est étonnant et magnifique. Comme vous je lis des choses sur les chances de survie de tels oiseaux mais j’ai observé que ce piaf était ultra agressif envers ses congénères. Avec un peu d’anthropomorphisme j’imagine aisément une enfance difficile, une adolescence mouvementée et une forme de pré-délinquance !
    Toujours est-il que je pense possible l’acquisition de comportements défensifs particuliers. Pour le reste, quand cet Ovni passe en vol, il reste une cible de choix. Il a résisté l’an passé aux attaques de rapaces, il est adulte, je suis déjà prêt à l’accueillir pendant plusieurs années. :smile:
    Plusieurs questions insolubles je pense demeurent :
    – d’où vient-il ?
    – Quel âge a t-il ?
    En attendant, j’observe avec intérêt comme tous mes voisins l’apparition de ce merle. L’un d’entre eux me soupçonne de communiquer avec lui, je lui ai confirmé un échange de cartes postales, ce qui a permis de nous rassurer mutuellement. J’ai vraiment des voisins extras.
    :sleeping:

  32. geneviève, dit :

    dans un village voisin il y en avait un merle blanc et nous l’avions observé plusieurs fois mais ne pouvant sortir pour le moment je ne sais s’il est encore là

  33. Bernard dit :

    oui, je l’avais observé et j’en avais d’ailleurs fait un petit article :
    http://www.leblogadupdup.org/2015/05/11/petite-devinette-26/

  34. Bernard dit :

    Sylvain et Jessica me signalent un gros-bec à leur mangeoire. Assez étonnant pour un début de saison.
    Je m’aperçois par ailleurs que mes baies de pyracantha ont été dévalisées par les oiseaux, il n’en reste plus une seule alors que d’habitude elles durent au moins jusqu’à décembre.

  35. Bernard dit :

    Plusieurs d’entre vous (Etincelle en premier) m’ont fait part ce matin du fait que mon blog était inaccessible. Et cela a duré plusieurs heures. La raison :
    https://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20171109.OBS7149/panne-chez-l-hebergeur-ovh-de-nombreux-sites-internet-inaccessibles.html

  36. EtiNcelLe dit :

    Bon, heureusement, maintenant cela fonctionne de nouveau parce que ferait-on sans le blogadupdup ?! :biggrin:
    Par contre, je trouve que depuis quelques temps, chez moi en tout cas, c’est très très long pour accéder au blogadupdup :sad:

  37. Bernard dit :

    Si la page met du temps à s’ouvrir, c’est normal car on peut maintenant agrandir les photos en cliquant dessus. Le poids plus important des photos (5 ou 6 fois plus) entraîne par conséquent un plus long temps d’ouverture de la page. Tout dépend en fait du débit dont on dispose.

  38. jacqueline dit :

    bonsoir…….comment Sylvain et Jessica sont sur le blog……bizarre autant qu’étrange……car mes petits enfants Sylvain et Jessica habitent au premier étage de ma maison.
    très douce soirée à vous tous. La météo suisse annonce du froid, nous allons surveiller les mangeoires, car Nami, la chatte de Sylvain et Jessica s’installe sur la fenêtre, ou au pied de la fenêtre, près de la mangeoire.

  39. Bernard dit :

    non non, c’est pas les mêmes Sylvain et Jessica !

  40. jacqueline dit :

    mais je le savais bien, mais c’est surprenant cette similitude de prénoms

  41. Bernard dit :

    statistiquement, ce genre de similitude a des chances de se produire, c’est pas forcément une preuve de l’existence de Dieu ! :wink:

  42. jacqueline dit :

    bonjour Bernard,
    ce serait intéressant de comparer les âges…………..sans dévoiler de secrets chez nous c’est 31 et 30, et un bébé arrive en janvier.
    bon après-midi.

  43. Bernard dit :

    Dan et Dom me signalent également la présence du gros-bec à leur mangeoire. ça confirme qu’un peu partout l’hiver à la mangeoire s’annonce particulièrement précoce.

    Autre petite constatation : j’ai en permanence trois boules de graisses suspendues, les oiseaux (surtout les mésanges bleues) sont constamment agrippés après et les boules fondent comme neige au soleil.

  44. Bernard dit :

    Sylvain vient de m’envoyer une photo de bouvreuil qu’il a faite hier à sa mangeoire. Il y a très longtemps que cet oiseau ne vient plus chez moi.

  45. Christophe dit :

    Les bouvreuils sont descendus très tôt cette année qui ne sera forcément pas comme les autres. Une observation ce matin à la mangeoire mise en place hier seulement ! Surveillez vos mangeoires, il y a du mouvement chez les magnifiques sizerins, et des bec croisés perroquets parmi les bec croisés des sapins : à Texel depuis un bon moment, depuis peu dans le nord de la France…

  46. Ganzer Michel dit :

    Bonjour à tous.
    Une petite contribution de ma part à cette intéressante discussion, comme vous je constate un nombre important d’oiseaux au nourrissage pour cette période de l’année.
    Depuis une semaine environ le gros-bec est présent tous les jours, la sittelle aussi (absente de chez moi l’an dernier), ainsi que quelques pinsons du nord. Le pic épeiche vient aussi tous les jours, depuis ce matin les chardonnerets sont au rendez-vous ainsi que tous les habitués : mésanges, pinsons des arbres…….
    Depuis deux jours, un couple de bouvreuil fréquente ma mangeoire, je ne me souviens plus l’avoir observé chez moi.

  47. Bernard dit :

    Hello Michel ! :wink:
    Oui, il se passe vraiment quelque chose cette année à la mangeoire.

  48. EtiNcelLe dit :

    Est-ce que vous auriez un début d’explication de ce « quelque chose » qui se passe cette année à la mangeoire ?

  49. jacqueline dit :

    Bonjour, chez nous uniquement moineaux et mésanges de toutes familles confondues.
    Dans le gazon les pies et les corneilles.
    Pas encore vu les merles. Ni aucunes des espèces qui sont mentionnées.
    Vous habitez à quelle altitude. Nous c’est 400-450 m.Peut-être trop près du Lac Léman.
    Bonne journée.

  50. Bernard dit :

    Je ne sais pas s’il est possible de répondre avec précision à la question d’Etincelle. Mais je pense qu’il y a trois facteurs qui influent fortement le comportement des oiseaux : la réussite de la nidification au cours de l’année (c’est à dire l’importance des populations à l’automne : forte ou faible, ce qui est très variable d’une espèce à l’autre, même si certaines années tout va globalement dans le même sens), les ressources alimentaires disponibles dans le milieu naturel et les conditions météo. Et tout ça se conjugue et s’additionne. Et évidemment, tout cela varie d’une région et d’un pays à l’autre, ce qui complique l’analyse qu’on peut avoir des phénomènes observés dans un endroit donné.
    Mon avis, c’est que sur les trois facteurs cités plus hauts, les conditions météo ne sont sans doute pas en cause car il est bien trop tôt dans la saison pour que les oiseaux fuient le froid.
    Il y a eu des sécheresses carabinées dans certains secteurs, peut-être aussi que beaucoup de populations d’oiseaux se concentrent alors en des lieux privilégiés. Mais ces lieux-là ne sont certainement pas aussi privilégiés qu’on le dit car dans ce cas-là, les oiseaux (notamment ceux de la famille des fringilles) n’éprouveraient pas le besoin d’aller si tôt que ça à la mangeoire.
    A suivre donc.
    Je pense que Christophe, qui suit l’actualité ornitho, a des choses à dire sur le sujet.

    Dan me signale à l’instant qu’il a une femelle de bouvreuil à la mangeoire, ce qui ne lui était pas arrivé depuis longtemps.

    @Jacqueline : je suis à 215 m d’altitude.

  51. jacqueline dit :

    @Bernard, comment expliquer pourquoi tu as déjà une diversité d’oiseaux, alors que chez nous encore rien. Et pourtant il fait froid. Mais nous ne désespérons pas car pinsons, verdiers, rouges-gorges et la sittelle connaissent notre adresse. On va attendre.
    Mais comme nous n’avons pas encore pendu les boules graisseuses, c’est peut-être une raison.
    Je vais regarder sur internet ce que vous appelez les becs croisés et les bouvreuils.
    Et aussi car il n’y a que des graines de tournesol. Nous n’avons pas encore acheté les cornets de graines en mélange.
    Et puis………peut-être qu’ils ont peur de la chatte qui est une redoutable « diane »…….mais les oiseaux sont plus rapides qu’elle.
    Bonne journée.

  52. Bernard dit :

    non non, il ne fait pas froid. Rien que des températures normales pour la saison, y compris chez toi.

  53. Lisette dit :

    Merci de ce blog réjouissant et réconfortant, surtout après avoir visionné ce jour les émissions d’ARTE sur la disparition des passereaux.
    Je n’observe que mésanges (peu) rouge gorge et moineaux autour de nos mangeoires. Par contre, 2 écureuils chez moi à Serre. Mais Bernard, je n’ai rien lu qui nous conseillerait sur la variété de tournesol à leur offrir.
    J’avais acheté 25kg au moulin de Liesle l’an dernier mais ce n’était pas du strié et il a été boudé et gaspillé. Dis-nous stp où tu te fournis.
    Affectueusement

  54. Bernard dit :

    Lisette, je ne sais pas précisément le nom de la variété de tournesol que j’achète. C’est du tournesol noir, je pense qu’il convient très bien aux oiseaux, sans doute même mieux que le strié. Par contre, si le tien a été boudé l’an passé, c’est parce qu’il n’y avait quasiment pas d’oiseaux cet hiver-là, je pense que cela n’est pas lié au type de tournesol que tu as mis.
    J’achète le mien directement vers un paysan qui le cultive en bio mais il n’en vend quasiment pas, il n’en cultive que pour ses connaissances semble-t-il (ce qui est dommage car il me le vend 60 cts le kg, ce qui n’est pas cher).

  55. Yves dit :

    En effet , 60 cts le Kg ça vaut le coup !!
    Les petites graines noires , ils n’y a rien de mieux pour les petites mésanges …

  56. jacqueline dit :

    bonjour, chez nous le tournesol acheté en grandes surfaces (françaises) vous savez où nous habitons est noir strié blanc et font la joie de toutes mésanges (familles confondues) et nous avons une préférée, qui vient souvent, prend le temps de manger sur place et parfois nous regarde, c’est une boule de plumes la petite bleue comme j’en la nomme.
    Pour les autres graines, elles ne sont pas sur la fenêtre, mais dans une maisonnette où les moineaux les trient. Ce qui fait que depuis le printemps nous avons toujours sous les deux arbres des prairies presque fleuries, je dirais plutôt que si je récoltais les graines nous pourrions faire de la farine mélangée et un super pain complet…….
    Et hier nous avons acheté les boules graisseuses pour 2,69 euros les 10 pièces.
    Est-ce-que c’est cher ?
    J’avais essayé un hiver de mélanger du vieux saindoux avec des graines de tournesol, le tout déposé sur une planchette de bois, mais aucun succès…………
    Nous avons depuis deux jours le couple de ramiers qui reviennent se goinfrer de tournesol sur la fenêtre. Ils prennent tellement de place à eux deux que les petits oiseaux doivent attendre.
    Bon WE à tous.

  57. jacqueline dit :

    c’est pas… »j’en » mais Jean

  58. geneviève, dit :

    mes petits enfants on mis dans leur hangar a bois une tapette pour les souris et a leurs grands regrets , c’est un petit rouge gorge qui s’est fait prendre ,ils ont renoncé a la chasse aux souris. chez nous une multitude de moineaux et des corneilles plus une mouette!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: