Une journée d’affût « historique » !

Ce blog est en congé estival et ne reprendra que le lundi 19 septembre.

Pour ce dernier article, comme je l’avais promis à Jacqueline (la doyenne de ce blog, mais il paraît qu’on ne dit jamais l’âge des dames), voici un article sur les milans.

« Mes » rapaces savent que je leur suis fidèle. Depuis plus de 40 ans, je les nourris devant ce que j’appelle « la cabane », petit abri dans lequel je me camouflue et à partir duquel j’observe quelques espèces (quand il se passe quelque chose… car rien n’est jamais garanti !). Certaines années, je ne les nourrissais que 10 fois par an (j’habitais à 17 km de là, ce qui explique un peu les choses) mais depuis deux ans, c’est plutôt 70 ou 80 fois chaque année.

Pendant longtemps, les rapaces venaient peu (une buse une séance sur deux, les milans une ou deux fois chaque printemps) et, mis à part les périodes prolongées de gel intense (on atteint facilement les -15°C en Franche-Comté) qui voyaient l’affluence de plus de rapaces, je me satisfaisais de ce que je voyais. C’était souvent peu, mais c’était toujours beaucoup pour moi (les adeptes de l’affût savent que le fait de voir ou de ne rien voir a relativement peu d’importance au final). En tous les cas, j’y trouvais largement mon compte.

L’an passé, les choses se sont accélérées. Beaucoup de rapaces ! Par contre, le début de cette année 2022 ne fut pas à la hauteur des espérances, tout a été très calme alors que je m’attendais à une reprise « sur les chapeaux de roue ». La présence permanente du milan royal (qui se reproduit maintenant à Bussières) a été malgré tout le grand événément de « la cabane » (presque tous les jours au vol, quasiment jamais posé).


Et puis il y a eu l’affluence des dernières semaines … !

J’ai dû faire au moins une cinquantaine de séances d’affût depuis le début de l’année. Bien évidemment, mes images vont finir leur vie au fond de mon ordinateur et je ne sais même pas si je prendrai le temps de les regarder et de les trier un jour … C’est un peu là mon paradoxe, j’adore faire des photos mais je me fous un peu des images réalisées … Je ne suis sans doute pas le seul photographe animalier à être dans ce cas.

Dans cet article, je ne voudrais montrer que des images faites au cours d’une seule séance, afin de montrer la richesse des observations que l’on peut parfois faire en un temps très court. La séance en question s’est passée avant-hier 15 juillet, c’était une séance faste (4 buses variables, 17 milans posés en même temps devant moi, dont 2 milans royaux), la plus belle séance que j’aie jamais faite en 40 ans. Je dis ‘la plus belle » mais au final il n’y avait personne d’autre que moi dans l’affût et je n’ai partagé avec personne ce « moment historique » . Un bémol donc car j’aurais aimé que Michel, Bruno, Jérôme, Christian, Philippe, Christophe ou Joëlle soient là. Mais voilà, même tout seul, le coeur battait fort, très fort même !

La première photo montre l’ampleur de la mêlée (parfois on se croirait à un match de rugby), ça ressemble fort à la curée des vautours !


Voici 40 photos (sur les 400 réalisées), présentées de manière chronologique sans commentaires de ma part (j’ai la flemme d’écrire, la chaleur estivale en est sans doute pour quelque chose, le peu de force que j’ai … je la garde pour décapsuler une ou deux bières !) (à noter que vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir).

Mis à part deux images de buse variable, toutes les photos concernent le milan noir et le milan royal (voir les différences entre les deux espèces sur les deux premières photos qui suivent). Si vous avez du temps, vous pouvez chercher à identifier les jeunes fraîchement sortis du nid.

Merci pour avoir eu le courage d’aller jusqu’au bout des images !

La suite à la rentrée, le 19 septembre.

Très bel été à vous tous !

25 réflexions au sujet de “Une journée d’affût « historique » !”

  1. les poules dans le poulailler et …. les milans dans le milanier : étonnant ! c’est chez dupdup…. !

    des clichés superbes , assurément… bonnes vacances !

  2. Magnifique ! :wub:
    Ben voui, j’aurais aimé voir ne serait-ce que la moitié de ces volatiles lors de la séance d’affût avec le Dupdup un jour de pluie et interrompu au milieu de l’après-midi par une obligation familiale… Fatalitas ! :cwy:
    Restent tout de même quelques plans de buses sympas. (Au contraire de toi, j’utilise, en général, mes plans pour des montages plus ou moins aboutis, mais j’ai beaucoup moins de milans ! ).

    Merci à toi, ami Bernard, de nous faire partager ces belles émotions… :happy:

  3. J’y étais cette après-midi avec Bernard, moins d’oiseaux mais les deux milans et les buses avec des scènes et un scénario toujours imprévisible : d’après certains, Hitchcock aurait voulu venir…
    En tout cas, c’est magnifique.

  4. au-revoir les milans noirs
    sur TV suisse romande un très joli reportage dans le canton de Genève sur un énorme rassemblement de milans noirs.
    Donc ils sont sur le départ, Jean les a certainement nourris pour la dernière fois ce matin, ou peut-être qu’ils seront encore présents demain matin, mais les jeunes volent bien et ils sont reconnaissables avec des plumes blanches.
    si vous êtes intéressés je vous tiens au courant, mais ils vont nous manquer.
    Dans le reportage il était évoqué les arrivées du printemps, bien plus tôt que d’habitude, alors si le milan compte les jours passés en Suisse c’est juste pour le départ.

  5. je pense que demain jeudi 4 août les milans auront encore droit au petit séjeuner

  6. Ici aussi, je m’attends au départ des milans noirs d’un jour à l’autre, mais pour l’instant aucun changement : il y en avait encore neuf aujourd’hui à mon poste de nourrissage.

  7. Un commentaire qui n’a rien à voir avec les rapaces …
    Hier, alors que je sortais de la maison, j’ai dérangé un groupe d’oiseaux.
    Ils étaient une petite dizaine, dans des arbres à côté. Ma venue les a fait s’envoler en poussant des cris. J’ai même plutôt l’impression que les cris étaient aussi poussés par un qui ne s’est pas envolé. Ils sont passés de branche en branche pendant un moment puis sont partis au loin. Je n’avais jamais vu ces oiseaux-là vers chez moi.
    J’ai utilisé Birdnet pour enregistrer le cri d’alerte et l’application a donné comme réponse : loriot d’Europe !
    J’étais assez surprise, d’autant qu’il ne m’a pas semblé voir de jaune mais la taille des oiseux correspondait.
    En regardant le guide ornitho, j’ai alors vu que les juvéniles ne sont pas jaunes.
    Donc, ce serait éventuellement possible ?
    Bernard, Christophe, cela vous parait-il plausible ?

  8. Oui, très plausible.
    Petite question : il y a un figuier à cet endroit-là ? Cela confirmerait à coup sûr la présence du loriot

  9. Mais il y a des figuiers dans un rayon de 5 km.
    Est-ce qu’ils seraient en migration ?
    Parce que je ne les avais jamais vus par là.

  10. Les loriots sont souvent vus dans les figuiers à cette époque ou plus tard. Mais c’est une très bonne époque pour les observer de toute façon. Et effectivement pas beaucoup de couleurs chez les jeunes oiseaux.
    Ce n’est pas la migration encore mais la dispersion c’est à dire le décantonnement en fin de période de reproduction.
    Surveille ces arbres quand même ils reviendront peut-être ;-)

  11. alors c’est fait, les milans sont partis, juste au bon moment, Jean n’avait plus de langues de boeuf

  12. Avec toutes les bonnes choses que leur donne Jehan, peut-être que les milans suisses ont accumulé suffisamment de forces pour partir plus tôt en migration ! :wink:

  13. Les milans noirs ne sont pas encore partis vers chez moi.
    En ce moment même, il y en a une dizaine au-dessus de ma maison.

  14. Ce qui est certain, c’est qu’il y a des vols de migration en ce moment.
    6 encore cet après-midi à mon poste de nourrissage.

  15. vendredi après-midi nous avons vu deux grands vols de (canards, sauf erreur,) ils prenaient la direction est-ouest
    mais je dois me tromper « d’oiseaux » mais dans tous les cas ce n’étaient pas des volatiles avec des grandes pattes.

  16. Tout à l’heure encore, 6 milans noirs au poste de nourrissage, uniquement des adultes, les juvéniles semblent être déjà partis en migration.

  17. Un grand merci pour ce blog, je viens de le découvrir par hasard, chaque lecture est captivante!

    Bonnes vacances!

  18. coucou les amis
    je viens de lire dans notre journal que les cigognes sont en train de retourner en Afrique et que d’ici la fin du mois on doit s’attendre à en voir dans ma région car nous avons beaucoup de champs où elles peuvent se reposer.

  19. Aucun milan noir aujourd’hui au poste de nourrissage (mais trois milans royaux par contre), il semblerait qu’ils soient tous partis vers l’Afrique !

  20. le 4 août le matin il n’y avait plus personne.
    mais il y en a encore en Suisse, vers 16 heures vers Yverdon il y en avait beaucoup car un paysan labourait.

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: