Beignets aux « fleurs d’acacias »

Ici, en Franche-Comté, on parle communément de « l’acacia ». En fait il s’agit du robinier qui n’est qu’un faux-acacia. « L’acacia » est réputé pour son parfum qui est l’un des parfums les plus agréables du printemps mais aussi pour le fait qu’il est une des plantes les plus recherchées par les abeilles qui viennent le butiner et qui produisent ensuite le fameux « miel d’acacia », le seul miel qui ne cristallise pas (enfin, je crois …, à confirmer par Christophe).

Cette année, les « acacias » ont fleuri extrêmement tôt (dans mon village ils le sont depuis le 25 avril) et il ne me semble pas avoir déjà remarqué une floraison aussi précoce (comme pour d’autres plantes d’ailleurs : il semblerait par exemple qu’une bonne partie du muguet destiné à la vente ait été défleuri avant le jour du 1er mai).

Il est de tradition ici de faire ces fameuses « fleurs d’acacias » en beignets. Pour récolter les fleurs, choisir de préférence un endroit situé ailleurs qu’en bordure d’une route (problème de pollution).

Les beignets d’acacia sont faciles à réaliser. Faire d’abord tremper la grappe de fleurs dans une pâte à beignet.

Saisir ensuite la grappe de fleurs dans une huile très chaude à la poêle.

On aura intérêt ensuite à éliminer le surplus d’huile sur un essuie-tout avant de le mettre dans l’assiette. On peut éventuellement, selon les habitudes alimentaires de chacun, saupoudrer d’un peu de sucre. Un vrai délice !

Ce contenu a été publié dans Coup de fourchette, Plantes. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

39 réponses à Beignets aux « fleurs d’acacias »

  1. Etincelle dit :

    En région rhônes-Alpes, on appelle aussi cet arbre l’acacia et nous aussi faisons des beignets avec ses fleurs. J’en fais tous les ans, pas moyen d’y couper, c’est devenu une espèce de tradition dans la famille.
    C’est tellement bon !
    Je ne suis pas chez moi en ce moment mais j’avais déjà prévu d’en faire ce week-end, où je serai rentrée à la maison. En plus, mes enfants seront là !
    J’espère que les fleurs ne seront pas passées car quand je suis partie il y a plus d’une semaine, elles commençaient à fleurir.
    D’après ce que je vois sur les photos, ma pate à beignets est un peu plus épaisse que la tienne. Miam, cela met en appétit tout ça ! :smile:

  2. Etincelle dit :

    Tiens, tu les fais cuire dans une poele ?
    Moi dans une friteuse.

  3. Christophe dit :

    Ah je confirme bien que ces beignets d’acacia sont un délice, et l’odeur est remarquable !
    Les abeilles sont extrêmement attirées par ces fleurs et souvent les robiniers zonzonnent à cette époque. Si ce n’est pas le cas, comme j’ai déjà pu l’observer, c’est une façon de constater l’effondrement des populations d’abeilles. :angry:
    Je me souviens de ma première année d’apiculteur, dans une maison où de jeunes faux acacias (facile à cueillir !) couvraient toute la partie au nord… de l’absence d’abeille. :sad:
    D’autres miels ne cristallisent pas : celui de sapin ou de châtaigner par exemple, constitués essentiellement de fructose. Mais ils finissent par cristalliser aussi au bout de plusieurs années… si on se contente de regarder le pot de miel ! :wink:

  4. Yves dit :

    Jamais mangé ces beignets !!
    Vous mangez les tiges avec ?

  5. Christophe dit :

    Toute l’inflorescence, donc avec les pédoncules, mais bon sang viens vite goûter ça !

  6. Jino Betti dit :

    moi j’ai jamais gouté non plus je crois, mais mon presque beauf en avait fait l’an dernier et je voulais justement lui demander comment il les faisait ! Cet article tombe bien ! (en même temps, il tombe au moment des fleurs des robiniers, ça parait logique)

  7. Humeur grivoise dit :

    Les fruits du robinier, c’est les robiniolles ? :biggrin:

  8. Jino Betti dit :

    exactement, et ils vont presque toujours par paires !

  9. Etincelle dit :

    Dégoutée ! Je reviens chez moi dans la Drôme et les fleurs d’acacias sont passées. :angry:
    Pas de beignets d’acacias cette année :sad:
    C’est bien la première fois !
    Il faut dire qu’avec ces vacances scolaires tard et cette végétation en avance …
    L’année 2011 est vraiment une année pas comme les autres :
    Pas de beignets de fleurs d’acacias, des cerisiers qui croûlent littéralement sous le poids des fruits (qui sont en revanche minuscules et pas fameux (sans beignets de fleurs d’acacias, il a fallu se rabattre sur les cerises (déjà mûres !) mais je préfère nettement les premiers aux deuxièmes)), plus d’herbe dès le début du mois de mai à cause de la sécheresse (depuis 25 ans que j’habite ici, c’est la première fois que l’herbe de mon terrain est comme ça si tôt en saison), … et le blogadupdup qui s’arrête ! :wink:

  10. Brind'paille dit :

    Il vaut mieux faire les beignets avec les fleurs qu’avec les fruits, c’est donc ça … :kissing:

  11. Bernard dit :

    Ce week-end, les acacias étaient aussi en fleurs en Belgique. Il semble donc que la végétation est aussi avancée dans ce pays qu’en Franche-Comté.

  12. GINETTE dit :

    je mets les grappes au congelateur, elles se conservent impecablement et les cuisine a Noel, en clafoutis! excellent !

  13. Bernard dit :

    Un très grand merci pour l’info. Jamais je n’aurais pensé à congeler des fleurs. J’imagine qu’en clafoutis ça doit être excellent. :wink:

  14. Etincelle dit :

    Moi non plus, je n’y aurais pas pensé !
    Je vais le faire cette année.
    Merci bien Ginette pour le tuyau :smile:

  15. Bernard dit :

    Les beignets aux fleurs d’acacias sont un de mes plus beaux souvenirs sensoriels de mon enfance. C’était un rituel chaque année.

  16. EtiNcelLe dit :

    Cette année, j’en ai fait 4 fois et c’est toujours aussi bon !
    Je cherchais un article sur les cerisiers mais je n’ai pas trouvé alors je mets ce commentaire ici. Comme le blogadupdup intéresse les jardiniers et les zoziophiles, il plaira à certains et pas à d’autres.
    Sachant que beaucoup de lecteurs sont les deux à la fois … ?
    Tous les ans, je suis dégoûtée de voir toutes mes cerises (enfin, celles de mon cerisier le plus précoce : burlat) volées par les corbeaux freux (ils n’aiment pas les reverchon ni les montmorency).
    Et bien cette année, on m’a soufflé la parade … qui marche du tonnerre !
    Il suffit d’accrocher un corbeau mort au sommet de l’arbre.
    Lorsque nous l’avons accroché, un corbeau passait par là. Il a poussé de grands cris et a ameuté tous les corbeaux du voisinage. Ceux-ci ont aussi poussé de grands cris et se sont tirés.
    Depuis, pas un seul corbeau dans mon terrain alors qu’ils sont des dizaines voir plus dans le champ nouvellement semé de maïs juste à côté.
    Pour info, cette année, il y a pléthore de cerises et de fraises chez moi.
    Par contre, pas une seule noisette. C’est bizarre !

  17. geneviève dit :

    il y a longtemps que je cherche la recette de ces beignets ça a l’air tellement bon!!!

  18. geneviève dit :

    mais je me demande si l a ma saison n’est pas déjà passé

  19. Bernard dit :

    Non, non ici la saison des fleurs d’acacia ne fait que commencer.

  20. EtiNcelLe dit :

    Nous c’est fini … Sniff ! :sad:

  21. humeur grivoise dit :

    Les robiniers sont défleuris ?
    Finie la belle saison des robiniolles ! :whistle:

  22. Fadette dit :

    Après l’acacia, on peut passer aux beignets de fleurs de sureau…

  23. Bernard dit :

    super idée ! Merci pour l’info.
    J’ai déjà goûté la limonade de sureau.
    Et je connais un apéro à base de sureau qui est extraordinairement bon. :wub:

  24. Bernard dit :

    Voici d’ailleurs la recette :

    – Un litre de vin blanc (12° mini)
    – 8 ombrelles de sureau (à récolter en juin)
    – 150 g de sucre en poudre
    – Un verre d’alcool de fruits

    Enlever les tiges des ombelles
    Mélanger les fleurs et le vin et laisser macérer de 48 à 72 heures
    Presser les fleurs pour en extraire le jus
    Passer le vin 3 fois
    Ajouter le sucre, l’alcool et mettre en bouteille
    Conserver à l’abri de la lumière, au frais si possible.

    Dernière étape (de loin la plus dure) attendre au moins 6 mois avant de déguster !

  25. EtiNcelLe dit :

    J’essaierais bien mais je me demande …
    Est-ce bien 1 litre qu’il faut prendre ou une bouteille (qui ne fait que 75 cl) ?

    Le corbeau mort dans le cerisier, ça marche à fond :wink:
    C’est la première année que mes cerises ne sont pas pillées par tous les corbeaux du voisinage. Par contre, ça ne fonctionne pas contre la pluie qui fait éclater les fruits :angry:

  26. Maïvon dit :

    Que faire contre la mouche qui y engraisse ses larves? Mes cerises sont piquées puis dévorées de l’intérieur. :wassat:

  27. EtiNcelLe dit :

    J’aimerais bien savoir.
    Rien à mon avis à part traiter mais quand on ne veut pas traiter …
    Si on pouvait mettre un filet autour de l’arbre !
    Mais c’est guère réalisable .

  28. Bernard dit :

    Concernant le corbeau mort dont parle Etincelle, j’ai une petite anecdote. Les corbeaux freux venaient dans mon jardin (celui qui est en plein champ) et faisaient des dégâts, notamment au niveau des jeunes pousses d’asperges et des plantules de haricots systématiquement déterrées dès leur sortie de terre. Un jour un corbeau freux s’est noyé dans l’abreuvoir pour vaches juste à côté du jardin, je l’ai sorti de l’abreuvoir et juste déposé sur la terre de mon jardin. Je suis resté ensuite au moins 5 années sans dégâts.

  29. Bernard dit :

    Concernant les cerises, il y a beaucoup de dégâts ici par les étourneaux qui viennent en nombre important. La manière la plus simple de lutter est encore de ne planter que des variétés de cerises tardives, celles-ci ne sont quasiment jamais mangées par les étourneaux.

  30. EtiNcelLe dit :

    Oui, mais elles sont véreuses !
    Alors c’est vrai que j’ai remarqué qu’en général, les hommes (enfin ceux que je connais) ne sont pas du tout gênés par le fait de manger des asticots dans les cerises :wink:
    Par contre, je ne connais aucune femme que cela ne gêne pas :sick:
    On n’est pas encore l’égalité homme femme ! :w00t:

  31. Bernard dit :

    Chaque cerise est infectée. Quand tu ne manges pas l’asticot, tu manges l’oeuf ! :whistle:
    Dans les deux cas de figure, ça amène des protéines animales et seuls les hommes l’ont compris si j’en crois ton commentaire … :wink:
    Donc question égalité homme/femme, va falloir revoir vos cours de biologie avant de prétendre à cette égalité !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  32. Fadette dit :

    Bien qu’appartenant à la gent féminine, j’aime trop les cerises pour me laisser impressionner par quelques malheureux asticots… à condition de ne pas les voir !

  33. Bernard dit :

    Si on avait la curiosité (qualité toute féminine ! :whistle: ) de regarder le nombre de petites bestioles qu’il y a dans une framboise, il n’est pas certain qu’on en consommerait beaucoup … !

  34. Bernard dit :

    Je reviens sur le sujet de l’article : les beignets de fleurs d’acacia. Je viens de relire l’ensemble des commentaires qui ont été mis et je retrouve un commentaire précieux de Ginette qui dit que les fleurs d’acacia peuvent se congeler et être réutilisées plus tard par exemple dans des clafoutis (mais j’imagine aussi de multiples autres façons). Je vais essayer cette année.

  35. Cédrock dit :

    La meilleure lutte contre la mouche de la cerise est pour moi de mettre des poules au pied des arbres.

  36. Bernard dit :

    Je ne suis pas sûr du tout que Joëlle accepte de passer tout son temps au pied d’un cerisier ! :whistle: :wink:

  37. EtiNcelLe dit :

    :shocked:

  38. Yves dit :

    Par contre , s’il y a des mouches sur mes pêchers , je les laisse tranquille … J’ai toujours aimé la pêche à la mouche !!
    :smile:

  39. EtiNcelLe dit :

    :lol:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: