Corrida et chasse à courre, même combat !

Corrida et chasse à courre, même combat !
Je déteste l’une, je hais l’autre.
Je les vomis toutes les deux.
Ce n’est pas trop dans mon habitude de dire ce genre de choses sur le blog mais quand ça déborde ça déborde !
Si la violence de notre société est omniprésente et sans doute très difficile à endiguer, il y a au moins ces deux violences-là qui seraient faciles, avec une simple loi, à éliminer. Alors, pourquoi ne pas enterrer à jamais ces deux hontes ?
Je me dis parfois qu’il y avait infiniment plus d’humanité chez nos ancêtres Cro-Magnon.

Et vous, qu’en pensez-vous  ?

Ce contenu a été publié dans Coups de gueule. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Corrida et chasse à courre, même combat !

  1. Roland dit :

    J’ai vu cette vidéo il y a quelques jours. Et bien sûr, ça m’a écœuré, révolté… Quand je vois le plan de chasse de l’ONF en forêt de Chaux, il vise à éradiquer purement et simplement le cerf, parce qu’il cause des ravages (même les chasseurs d’Etrepigney – pour une fois – ne sont pas (tous) d’accord), je me dis, juste, que notre monde est malade, mais vraiment malade. Tout est ramené à l’argent, la sacro-sainte rentabilité, la croissance. J’ai honte pour ce qu’on laisse à nos enfants, nos petits-enfants.

  2. EtiNcelLe dit :

    :sick: :angry: :angry: :angry:

  3. Christophe dit :

    Gasp…
    Deux réactions, une chanson.
    1. La chasse à courre, c’est une des hontes nationales, vestige d’aristocratie, une bête donnée aux chiens car immangeable, farcie d’adrénaline. Malheureusement, en ce qui concerne les hontes, l’époque est créative !
    2. Forêt de Chaux… population de cerf bientôt divisée par 10, j’y ai passé des heures avec chaque fois plus de peine et moins de ce grands cervidés. Les intérêts sylvicoles et cynégétiques ou alliés sont dominants et pourrissent la situation.

    En attendant crions au loup.
    Allez LA petite chanson :smile:
    https://www.youtube.com/watch?v=PQdnGUQni6k

  4. EtiNcelLe dit :

    Mais là, vous parlez des bons ou des mauvais chasseurs ? :wink:

  5. Bernard dit :

    sans doute le meilleur sketch des Inconnus. :wub:
    C’est très proche de la réalité car j’ai rencontré un jour une femme de chasseur qui n’avais pas remarqué que c’était un sketch, une caricature.

  6. geneviève, dit :

    il y à une quinzaine de jour dans les alentours de boulogne,un cerf s’est aventuré dans un jardinet qui se trouvait attenant a une maison,,,le propriétaire n’a fait ni une ni deux,il a abattu le cerf alors qu’il lui suffisait d’ouvrir le portail pour que le cerf soit de suite dans la foret, en prétextant qu’il était chasseur et qu’il avait le droit de tirer

  7. Fifitoutcourt dit :

    La chasse à courre, la chasse au grands fauves, le trafic d’ivoire… On vit une periode merveilleuse… :sick:
    Celui- là a une belle tête de vainqueur ! :blush:
    http://defenseanimale.com/wp-content/gallery/photos-choc/La-chasse-en-boite.jpg

  8. Fifitoutcourt dit :

    Ben voui.
    La chasse à courre est l’expression la plus violente et la plus sadique du plaisir de tuer. La chasse comme loisir, à courre ou à pied, est l’apanage de psychopathes.
    Tuer par plaisir et non par besoin vital est une perversion. Elle suppose l’absence totale de sensibilité. Une autre remarque: la forme la plus violente de cette perversion est aussi l’apanage des riches, des puissants de ce monde. (Logique : les riches et les gouvernants ont toujours été fous, ils le sont encore aujourd’hui. Ce sont des bandits dérangés.)
    La chasse, quelle que soit sa forme, n’a donc aucune chance d’être jamais interdite.

  9. Bernard dit :

    Je ne suis ni pour la chasse ni pour la chasse à courre, évidemment. Mais, contrairement à toi, je ne les mets pas sur le même plan. Je pense que si toutes les deux procèdent de la violence purement gratuite et seraient, pour cette raison, à interdire, il ne s’agit pas du même degré de violence. Je comprends les termes de « pervers » et « psychopathe » pour les chasseurs à courre, je pense que ces gens-là sont de très grands malades, mais pour la chasse toute simple ce sont des termes un peu excessifs. Enfin, c’est mon avis …

  10. EtiNcelLe dit :

    Ne vous méprenez pas, je ne veux pas prendre la défense de la chasse à courre, je ne l’aime pas plus que la chasse tout court.
    Je ne sais plus où j’ai lu ça un jour …
    Pendant une chasse à courre, un grand nombre de personnes sont occupés pendant une matinée mais un seul animal est tué.
    Dans la chasse normale, un seul chasseur peut tuer un grand nombre d’animal pendant la matinée.
    Donc finalement, la chasse à courre est mieux pour les animaux (euh ! c’est pas moi qui le dit mais la personne que j’ai lue).
    Moi, je comprends que ce soit passionnant de faire du cheval dans la forêt à pister un animal. Le hic, c’est justement cet animal qui souffre et à la fin est mort.
    Pourquoi ne ferait-on pas des robots pour remplacer les cerfs ?
    On est capable aujourd’hui de construire des robots humanoïdes très bluffants, pourquoi pas des robots qui ressemblent à des cerfs ?
    Dernière remarque : je me demande comment les chasseurs en voyant le cerf, ou tout autre animal d’ailleurs, tout mou et sans vie n’ont pas une petite lumière qui se fait dans le cerveau. Ils savent quand même bien comment est l’animal vivant, sa beauté, son énergie, l’incarnation de la vie ! A comparer au cadavre, simple objet dénué de vie.
    Je reviens sur la photo du lion mort que Fifi nous a montrée. Je me suis dit que en fin de compte, heureusement que c’est le lion qui a été tué parce que si cela avait été l’inverse et que le lion avait tué et mangé le chasseur, le pauvre il serait de toute façon mort d’indigestion.
    Pour terminer, je voudrais préciser que je ne suis pas contre le fait de tuer un animal pour se nourrir lorsque c’est nécessaire (si c’est pour éviter de mourir de faim soi-même). Sans doute que chez nous, cela n’a pas lieu d’être mais il reste peut-être encore des endroits sur terre où l’on a besoin de tuer des animaux pour ne pas mourir de faim.

  11. Bernard dit :

    D’accord avec toi sur l’impact négligeable de cette pratique, vu le faible nombre d’animaux tués. Mais il n’empêche que … toute cette violence ! Violence qu’il serait si facile à éliminer ! (quand je vois la leçon que donne Laurence Parisot à Nicolas Hulot, on voit bien l’impuissance des politiques, mêmes armés de bonnes intentions)

  12. humeur contrepètante dit :

    Comtesse, j’ai vu votre cerf hier, et je voudrais bien voir vos daims !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: