Les oiseaux de l’hiver 2019-2020

Suite à la photo d’une mésange nonnette en train d’évacuer l’eau de son plumage et que j’avais publiée un jour sur ce blog (à la fin de cet article) …


… j’avais dit que j’essaierais dorénavant de photographier chacun des oiseaux du poste de nourrissage en mouvement ou au vol. Projet pas facile, mais voici une toute première image (vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir).


Cet article est mis en ligne pour que chacun puisse raconter ce qu’il observe cet hiver au poste de nourrissage hivernal. Alors, ça donne quoi chez vous ?

8 réflexions au sujet de “Les oiseaux de l’hiver 2019-2020”

  1. Bernard, tu exagères !
    Tu aurais pu mettre cet article un chouïa plus tôt :angry: :biggrin:
    Bon tant pis, je redis ce que j’ai dis il y a peu, ailleurs.
    J’ai vu dans ma cour la mésange à longue queue, ce qui reste une observation exceptionnelle chez moi (bien que mes enfants me disent l’avoir vu une fois lorsqu’ils étaient enfants).
    Et plein de mésanges bleues et charbonnières.
    Et bien d’autres aussi dont un très mignon petit troglodyte.
    Je précise que je n’ai pas encore commencé à nourrir les oiseaux.

  2. Bonsoir,

    Jean vient de me dire, en fin d’après-midi qu’il avait vu à la mangeoire un pinson et un verdier.

  3. Beaucoup de charbonnières, bleues un peu, moineau pas mal, sittelle tous les jours (jamais vues autant depuis des années), verdier et pinson des arbres rares, bouvreuil et merles à distance, tourterelles et pies en maraude, rougegorge pas loin, nichée d’effraie partie !
    Rien d’original mais… une grande pression sur la mangeoire et de l’agressivité interspécifique hors contexte de froid (première nuit de gel ici cette nuit).

  4. Ici, peu de pinsons (2 « pinsonnes »), un rouge-gorge, mésanges charbonnières et bleues, nonnette, merles, pies, corneilles noires, et des geais singulièrement familiers. Jusqu’en novembre fauvette à tête noire et grisette, pouillot à la gamelle d’eau !
    Pas de verdiers ni de bouvreuils, inquiétant. :sad:

  5. Bonjour,
    chez nous toujours les mésanges bleues et les charbonnières, et surtout des moineaux très agressifs entre-eux et tous ces oiseaux sont affamés, comme le couple de ramier qui vient manger sur la fenêtre.
    Pies et corneilles au sol, très avides de viande et de pain.

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: