Tomates : essai de classement

Les tomates sont diverses et variées. Il en existe des milliers de variétés. On cite souvent le nombre de 2000 dans la presse, mais il est évident qu’il en existe beaucoup plus (le chiffre de 15 082 est même avancé par le site ventmarin).

imgp6625Ces différentes tomates diffèrent les unes des autres par la couleur, par la taille et par la forme pour les trois critères visuels principaux.

imgp5764Et l’une des différences est aussi – et c’est ce qui va intéresser avant tout le jardinier – la qualité gustative.

Je m’attacherai dans cet article à parler de la couleur et le rapport qu’il peut y avoir avec la qualité gustative.

Les différents groupes de couleur ne sont pas uniformes d’un point de vue du goût. On peut par exemple trouver dans les tomates rouges des variétés excellentes alors que d’autres sont plutôt fades. Mais il me semble qu’il y a tout de même quelques tendances qui se dégagent, certains groupes de couleurs sortant un peu du lot.

S’il fallait mettre une note aux différents groupes de tomates en ne tenant compte que de leur qualité gustative, voici quel serait mon classement par ordre décroissant :

9/10 pour les tomates vertes (presque toutes ont un goût qui va de très bon à excellent).
8/10 pour les tomates rouges sombres (noire de Crimée, Black Prince, Black Ethiopian, Cherokee purple, …). Elle sont toutes très bonnes mais il n’y a pas, à mon avis, la même diversité de goût (notes épicées par exemple) que dans les tomates vertes, ce qui explique que je classe ce groupe à peine en-deça.
7/10 pour les tomates roses : bonnes tomates.
6/10 pour les tomates rouges : ce groupe est très variable allant du meilleur au nettement moins bon.
6/10 pour les tomates oranges : qualité souvent bonne mais rarement exceptionnelle.
4/10 pour les tomates jaunes : certaines variétés souffrent d’une texture qui est à mon avis trop farineuse. Je leur trouve aussi parfois un aspect fade. Mais il y a aussi quelques très bonnes variétés dans ce groupe.
2/10 pour les tomates blanches. Il manque à ces tomates un bon équilibre acide/sucré et leur goût est souvent assez doucereux avec un manque de caractère (mis à part quelques rares exceptions) et une chair que je trouve trop molle.
2/10 pour les tomates bleues. Manque de caractère certain.

J’ai réalisé ce classement en écartant toutes les variétés hybrides F1 qui ont souvent la peau trop épaisse (car sélectionnées pour le transport) pour être appréciées. J’ai éliminé également toutes les tomates cerises qui possèdent des tomates excellentes dans tous les groupes, y compris dans les tomates blanches (la meilleure tomate cerise que je connaisse est d’ailleurs blanche).

Et vous, amis jardiniers, vous en pensez quoi de mon essai de classement ? (classement évidemment très subjectif, l’important étant d’entamer une discussion sur le sujet).

28 réflexions au sujet de “Tomates : essai de classement”

  1. Magnifique et appétissante cette coupe de tomates!.
    Une salade avec ces couleurs, textures et goûts différents, c’est un pur délice. (j’ai testé). Mais cette, année avec mes semis renversés par le vent à au moins 2 reprises, tout à été mélangé, j’ai perdu bcp de plants et au final, je n’ai eu ni vertes ni jaunes.

  2. La green zebra et les tomates cerises (même s’il y a énormément de variétés) restent pour moi le top sur le plan gustatif, visuel et productif. Avec une préférence pour la green zebra mais je n’ai pas eu l’occasion de goûter les 15 081 autres variétés lol.

  3. Pour la santé c’est la tomate rouge qui est devant les autres pour son action anti-oxydante grâce au lycopène qu’elle contient . Pour ce qui est de la tomate verte , je la trouve un peu trop acide à mon goût … Maintenant comme on dit ; les goûts et les couleurs …!
    Pour ce qui est du nombre de variétés de tomates , sur ce site ( qui n’est pas en français ) ils annoncent le chiffre de … 20 000 variétés !!
    http://www.ethno-botanik.org/Tomaten/Tomato-varieties-en.html

  4. On ne doit pas parler de la même chose car les variétés de tomates vertes (« Green Doctor’s frosted », « green grape », « green envy », « michael pollan » …) ont souvent moins d’acidité que la plupart des tomates rouges et moi non plus je n’aime pas les excès d’acidité (c’est d’ailleurs pour ça que j’aime tant les tomates vertes, plus douces que la moyenne). Peut-être parles-tu de green zebra que je classerais plus volontiers dans les tomates zebrées que dans les tomates vertes et qui possède il est vrai, en plus de ses notes épicées et de la douceur de la pulpe, une saveur un peu acidulée (très appréciée car Green zebra est l’une des tomates les plus populaires au monde).

    Effectivement, pour le lycopène, les tomates rouges en sont bien pourvues, mais surtout si elles sont cuites et transformées (la cuisson augmente beaucoup l’absorption du lycopène par l’organisme).

  5. L’an passé, j’avais organisé une soirée de dégustation de tomates et de bières avec une bonne vingtaine d’amis. Finalement on est vite passé à la bière (29 bières différentes) et on ne s’est pas beaucoup attardé sur les tomates que j’avais amenées. Mais on a tout de même pris le temps de déguster quand même des tomates. Et et il y a eu une petite tomate qui a fait l’unanimité, il s’agissait de Green Doctor’s Frosted, une petite tomate verte qui, en plus de son parfum, avait un très bon équilibre acide/sucré.

    Il y a un mois, j’avais organisé une séance d’animation à la maison sur le thème des poules avec une quinzaine de personnes. Jacques avait amené deux variétés de tomates à nous faire déguster au moment de l’apéro. L’une d’elle, Champagne cherry, a fait l’unanimité et beaucoup n’avait jamais mangé de tomate aussi bonne. Là aussi, très bon équilibre acide/sucré.

    Donc, effectivement, si Yves a grandement raison de dire « des goûts et des couleurs » (j’ai d’ailleurs une amie, Pascale, avec qui on discute souvent de goût de tomate et qui a souvent un avis très différent du mien), il arrive aussi qu’il y ait unanimité autour de certaines variétés que l’on pourrait presque considérées comme « parfaites » (Matt’s Wild Cherry par exemple).

    D’ailleurs, si j’ai fait cet article, c’est parce que j’ai sans doute cultivé plus de 500 variétés différentes au cours des 30 dernières années. Comme j’ai cultivé beaucoup de variétés du même groupe (au moins 50 variétés de tomates jaunes, 150 rouges, 25 vertes, 40 roses …) il m’a semblé qu’il y avait toute de même certaines tendances qui se dégageaient et que ça pouvait permettre la discussion.

  6. Merci pour l’info, je ne savais pas qu’elle était commercialisée, ça correspond effectivement à la description de la tomate que j’ai goûtée et que j’ai trouvée si bonne.
    Champagne !!!! :wub:

  7. Oups, je crois que j’ai fait une bévue. Quand je parle de tomates vertes dans mon article, il s’agit de tomates qui sont vertes à maturité et non de tomates pas encore mures. :blush:

  8. En effet , je parlais de la fameuse green zebra ( comme c’est la seule tomate « verte » que j’ai réussi à cultiver !) . J’ai été un peu déçu par son goût … Ce qui a eu pour effet que je me suis fait une mauvaise image de la tomate verte .

  9. J’ai une amie qui a le même avis que toi. Il m’est arrivé une année d’avoir des green zebra acides sans que je n’en comprenne vraiment la raison. Cette année, elles sont au top (bien qu’attaquées très vite par le mildiou, cette variété étant à mon avis l’une des plus sensibles à ce champignon).

  10. trop peu d’expérience pour un classement. :angry:
    Cependant, La tomate cerise polonaise spéciale pot, Ola polka, est une jaune un peu farineuse. Et une des toute bonne de l’été est La cerise black cherry, noire…

  11. Je vais faire prochainement un article spécialement consacré aux variétés de tomates cultivées en pot et je parlerai notamment de Ola Polka.

  12. bonjour les amis, j’espère que vous allez tous bien. Chez nous il fait soleil, mais frais, j’espère que vous passerez tous un bon WE et que Bernard pourra construire sa superbe serre chez Papa et Maman.
    Et que les jardiniers pourront récolter leurs beaux légumes d’automne.
    Dans le jardin chez nous c’est : les feuilles mortes se ramassent à la pelle.
    vous avez les amitiés de Jacqueline la taquine, et de Jehan.

  13. ça y est, serre installée et déjà à moitié pleine de replants de salades !
    Soleil et fraîcheur aussi ici depuis le début de la semaine, un peu couvert quand même aujourd’hui (c’est le Big Boss qui a mis quelques nuages au-dessus de Bussières pour que mes jeunes salades fraîchement repiquées ne crament pas au soleil, sympa non ?).
    Le week-end s’annonce bien, même si je ne suis pas dans le Beaujolais à l’anniversaire de Christophe. J’avais dit que j’y serais mais j’avais oublié de noter sur mon agenda que j’étais déjà invité demain à un méchoui et que j’allais au concert de Thomas Dutronc ce soir. Pas facile les vieux avec les neurones qu’ils perdent tous les jours … !

  14. Merci pour le nom, c’était le site que j’avais trouvé pour commander des piments et j’avais abandonné car mon frère allant au Brésil, je lui avais demandé de le faire en direct. Il n’a pas trouvé ce que je voulais et de mon coté j’avais oublié le nom du site. Chez Dupdup rien ne se perd, les neurones sont juste parfois au repos

  15. Il y a une très grosse arnaque du côté des tomates vendues en supermarché. On y vend très cher certaines variétés car les supermarchés, profitant de la mode des tomates anciennes, surfent sur cette mode et arnaquent le client en leur vendant des coeurs de boeuf qui ne sont pas des coeur de boeuf ou des roses de Berne qui ne sont pas des roses de Berne. Explication : les véritables coeurs de boeuf et rose de Berne ont la peau fine et délicate et ne peuvent absolument pas se prêter à la commercialisation et au transport. A partir d’elles on a obtenu des variétés à la peau dure, mais ce ne sont plus les mêmes. De toute façon, même si c’était les mêmes variétés elles seraient quand même dégueulasses pour au moins trois raisons :
    – cultivées hors sol sur des substrats artificiels dans lesquels on injecte des solutions nutritives ;
    – cueillies bien avant la maturité des fruits ;
    – passées en chambre froide qui détruit 80% du peu de goût qu’elles avaient.
    Hors du véritable jardin, point de salut !

  16. Bernard je viens de manger ma 1ere bosque bleue, je ne sais pas si c’est parce que cela a été trop laborieux (semis en mars) mais je l’ai trouvé farineuse et sans trop de gout. Comment as tu trouvé les tiennes? Je recherche aussi un de tes articles qui expliquait la récup de graines de salade mais je n’arrive pas à le trouver

  17. bonjour et bon dimanche,

    comme c’est vrai, les roses de Berne et les coeurs de boeuf achetées en grandes surfaces sont immangeables et hors de prix (c’est mon avis personnel). Les autres tomates aussi, ce qui fait que nous n’avons pas mangé beaucoup de salades de tomates cette saison. Par contre, les tomates pour farcir étaient bonnes.
    Même mon neveu qui m’a donné tout l’été des tomates cerises excellentes n’avait pas d’autres tomates. Mais je vais lui demander la raison.
    Je suis en train de me demander si je ne vais pas essayer de planter quelques pieds l’année prochaine.
    (au détriment de fleurs, faudra que je choisisse).Ou alors demander à la personne qui vient s’occuper de ma propriété, et qui cultive beaucoup de légumes mette quelques pieds de tomates en plus pour moi.
    Bonne fin de dimanche.

  18. Cath, plutôt déçu par la tomate bosque bleue au niveau gustatif, mais j’ai donné un plant à Sylvain qui l’a trouvée plutôt bonne. J’ai refait des graines et la testerai de nouveau dans les années qui viennent (je n’ai jamais d’avis définitif sur les différentes variétés avant plusieurs essais).

  19. Lorsque j’ai écrit cet article sur les tomates, je parlais du chiffre de 15 082 variétés répertoriées par le site ventmarin. Ce matin, en allant sur le même site (qui est l’absolue référence en la matière), je vois que 5 semaines plus tard on en est à 15 137, soit 55 de plus. Nouvelles variétés obtenues par l’Homme ou variétés anciennes retrouvées ?

  20. Le nombre de variétés de tomates disponibles augmente très rapidement suite au travail d’hybridation et de sélection que font de nombreux jardiniers à travers le monde. Je viens de tomber sur le site de Vertiloom qui commercialise ces variétés récentes (aucun hybride, toutes les variétés sont fixées). Voilà par exemple ce que ça donne pour les tomates vertes obtenues récemment :
    http://www.vertiloom.com/fr/tomates/couleur/tomates-vertes/
    (il y a trois pages)

  21. J’avais semé des « Green grape » ( ou raisin vert ) , elles donnent super bien et elles sont vraiment excellentes !! Il en va de même pour les  » Join or die » ( ou Belle du collège ) …
    Là , il n’y a vraiment pas besoin d’une sauce pour la dégustation . :wub:

  22. Tu cultive pas les Cœur de Bob ? :cool:
    ( cf Ventmarin- passion tomates, juste avant le très intéressant article sur cœur de bœuf que tu nous avais présenté)

  23. Sans doute que le prénom de l’obtenteur (Robert) explique le nom qu’il a donné à sa tomate (et nom une référence à un autre Bob : Dylan, Marley …)

Laisser un commentaire

:alien: :angel: :angry: :blink: :blush: :cheerful: :cool: :cwy: :devil: :dizzy: :ermm: :face: :getlost: :biggrin: :happy: :heart: :kissing: :lol: :ninja: :pinch: :pouty: :sad: :shocked: :sick: :sideways: :silly: :sleeping: :smile: :tongue: :unsure: :w00t: :wassat: :whistle: :wink: :wub: