La variété idéale ?

Pour chacun des types de légumes qu’il met dans son jardin (carotte, poireaux, potirons …), le jardiner est souvent à la recherche de « LA » variété idéale.
Mais celle-ci existe-t-elle vraiment ? Où n’est-elle qu’une chimère ?
Impossible par exemple de trouver une variété de laitue qui soit résistante au froid de l’hiver et qui soit en même temps résistante aux chaleurs de l’été.

IMGP7182Et si la variété idéale n’existe pas, y a-t-il cependant certaines variétés qui cumulent presque toutes les qualités que l’on attend. Et si oui, quelles variétés ?
Le sujet est sans doute passionnant pour vous, jardiniers qui venez sur ce blog.
Vous en pensez quoi ?
Je serai absent quelques jours et vous laisse à ce sujet de discussion.
Toujours aussi sadique le dupdup !  :devil:

La tanière à Dupdup (2)

Voir le précédent article avant de lire ces lignes.
Nous sommes donc, avec Roland, en train d’observer de très près deux buses qui se nourrissent derrière la maison. Dans l’article précédent, nous les avions quittées inquiètes, surveillant du coin de l’oeil ce qui se passait dans le ciel. En temps normal, ce pourrait être d’autres buses qui survolent le lieu et qui s’apprêtent à disputer leur place. Mais là, non, c’est … un milan noir. Il se pose subitement devant nous.

1Pour une surprise, c’est une

Lire plusLa tanière à Dupdup (2)

La tanière à Dupdup (1)

On a tous nos coins secrets. Des lieux où l’on aime se retrouver. Seul.
Moi qui suis un peu blaireau sur les bords, ce n’est pas un coin secret que j’ai, mais une véritable tanière. Une tanière où j’aime aller … pour en prendre plein les yeux ! Car j’y observe les oiseaux à une distance si faible que je peux saisir toutes les nuances des plumages des oiseaux qui viennent là, parfois à moins d’un mètre de moi.

IMGP5330Ma tanière est à moins de

Lire plusLa tanière à Dupdup (1)

Deux petits clips

Il me faut souvent souvent beaucoup de temps (entre une et deux heures) pour préparer le petit dimanche musical habituel (le temps surtout de regarder les vidéos et de faire un choix) et je n’ai pas pris le temps de préparer les choses cette fois-ci.

Alors juste deux petites vidéos dont j’avais déjà mis les liens dans des commentaires mais que je n’avais pas présentées dans des articles (enfin, je crois …).

La première est un clip noir et blanc d’Emir Kusturica et de son No Smoking Orchestra. La chanson s’appelle Unza Unza Time. Je trouve la vidéo très drôle.

La deuxième est une adaptation d’une

Lire plusDeux petits clips

A vos Plumes ! (13)

Un article proposé par Etincelle.
Allez, encore un petit travail d’écriture puisque il semble que vous adorez ça …
Pour cette fois, les dix mots m’ont été soufflés par les « peuples des rennes ». Ils ont été tirés des légendes de cette galerie photo :
Vous aurez donc à vous dépatouiller avec :
Migration, sculptées, lait, âme, chamane, foin, respect, température, abattu, mousse
A vos plumes !

Noëmi Waysfeld

La Haute-Saône est appelée vulgairement pas ses voisins « la Haute-Patate ».
Sans doute avec quelques raisons.
Oui mais.
Car depuis qu’existe le Thev (Théâtre Edwige Feuillère), la Haute-Saône n’a plus vraiment à rougir. Le Thev à lui seul contrebalance l’image de péquenaud (si, si !) qui colle à la peau du département. Le Thev est un bel espace culturel et la programmation est de très grande qualité, notamment sur le plan musical. Joëlle et moi en revenons toujours enchantés. Et c’était le cas samedi dernier.
Nous avons adoré le concert de Noëmi Waysfeld et de son groupe Blik (Florent Labodinière à la guitare et à l’oud, Thierry Bretonnet à l’accordéon, Antoine Rozenbaum à la contrebasse). De bien belles musiques en grande partie consacrées aux chants et mélodies des prisonniers sibériens du Goulag.

Je ne m’attendais pas vraiment à

Lire plusNoëmi Waysfeld

Haricots du Revermont

L’an passé, nous étions allés (avec le petit groupe de Franc-comtois « Pass’ Graines » dont fait aussi partie Christophe) visiter le musée du Revermont à Cuisiat dans l’Ain. Il y avait dans ce jardin une douzaine de variétés de haricots ramant qui poussaient l’un à côté de l’autre (malheureusement je n’ai pas photographié la plantation). J’ai été surpris qu’autant de variétés soient concentrées là, dans un espace aussi restreint, sans protection aucune pour éviter les hybridations.

Evidemment, vous connaissez Dupdup : il n’a pas pu s’empêcher de prélever deux ou trois gousses de chaque variété, avec plus ou moins l’accord de la directrice du Musée (je dis « plus ou moins » car quand elle m’a vu en train de prendre des gousses, elle m’a très gentiment autorisé à continuer mais j’avais déjà fait l’essentiel de ma récolte). Les différentes variétés avaient été trouvées chez de vieilles personnes et elles portaient donc les noms sous lesquels elles étaient connues localement (ou les noms donnés par les personnes elles-mêmes, ou bien même des noms que le Musée a dû donner, faute de renseignements sur l’origine des variétés).

Je me suis donc retrouvé avec une petite dizaine de grains de chaque variété. Pas beaucoup certes, mais suffisamment pour reproduire la variété (et vous connaissez Dupdup, il suffit de lui donner une seule graine pour que trois ans plus tard la variété en question soit diffusée sur la planète entière).

Ces grains ont tous été semés au printemps dernier dans mon jardin et je me suis retrouvé à l’automne avec une belle petite récolte.
IMGP0508Ce qui m’intrigue, c’est que, 

Lire plusHaricots du Revermont

Le blog à Jérôme

Un nouveau blog est né. Et pas n’importe lequel : celui de notre ami Jérôme, consacré uniquement au jardin (blog accessible en cliquant ici).
Si j’en juge par la teneur du premier article, les jardiniers que nous sommes avons déjà de quoi discuter sur ce blog, et il y a de bien belles conversations en perspective.
On pourra dorénavant retrouver le blog de Jérôme à partir du bas de la colonne droite de cette page, où existent également des liens vers plusieurs blog amis (dont celui de deux habitués du blogadupdup : Yves et Fifitoucourt).
Lancer un blog, c’est le début d’une nouvelle aventure. La mienne a commencé il y a tout juste 7 ans. Il y a eu beaucoup d’enthousiasme au cours de ces sept années, mais aussi  parfois (et même souvent) des moments de doutes. Mais petit à petit, boosté par les relations humaines qui se créent au fil des conversations, le blog finit quand même par tracer son petit sillon.
Alors, que le blog de Jérôme s’inscrive lui aussi dans la durée !

Variations autour de Mr. Tambourine Man

Tiens, ça fait très longtemps que je n’ai pas continué ma rubrique musicale « Variations autour de … »

Aujourd’hui, pour renouer avec les vieilles habitudes : Mr. Tambourine Man, écrite par Bob Dylan et que l’on retrouve ici en 1964 au festival de Newport (la chanson ne figurera sur son album Bringing It All Back Home qu’un an plus tard).

Avant d’aller plus loin, on peut se pencher sur ce lien qui présente la chanson et qui nous en offre une traduction.

Lorsque Dylan sortit son

Lire plusVariations autour de Mr. Tambourine Man

La mésange huppée

Mésange huppée et mésange noire sont deux espèces peu communes en plaine (tout du moins dans ma région). Leurs effectifs sont bien moindres que sur le massif du Jura par exemple. Il faut dire que toutes deux ont un petit faible pour les conifères.

La mésange noire fréquente parfois le poste de nourrissage mais assez rarement. En 35 ans, je ne l’ai vue que pendant 5 ou 6 hivers. C’est en février 2011 qu’elle est venue la dernière fois.

IMGP5115Cette année, j’ai essayé un

Lire plusLa mésange huppée