Freedom, Freedom, Freedom …

Richie Havens, ce chantre de la liberté et de la fraternité est donc décédé il y a quelques jours à la suite d’une crise cardiaque, à l’âge de 72 ans.
Toute la génération woodstock (celle des vieux de mon âge) connait ce grand Monsieur. Car c’est avec ces quelques mots « Freedom, freedom, freedom », improvisés sur un rythme hypnotique et débridé que Richie Havens a ouvert le festival de Woodstock le 15 août 1969. Un grand moment de l’histoire de la musique !

http://www.youtube.com/watch?v=fA51wyl-9IE

Pendant longtemps, je n’ai connu que

Lire plusFreedom, Freedom, Freedom …

Le Fou de Bassan (3)

Lors de mon dernier séjour en Bretagne, fin mai 2011, je suis retourné une nouvelle fois près des côtes de Rouzic (l’une des îles de la réserve des Sept-Iles) où nichent les célèbres Fous de Bassan. Il s’agit là de la seule colonie française de Fous (je connais d’autres fous, notamment sur ce blog, mais ce n’est pas tout à fait les mêmes !).

1La colonie se remarque de

Lire plusLe Fou de Bassan (3)

Un vieil air de jazz

J’écoute souvent du jazz. De toutes les époques (des années 20 à maintenant). Mais depuis quelques années, je reviens souvent au jazz des années 50 et du tout début des années 60. La petite sélection que je vous propose aujourd’hui est consacrée à des musiciens de cette époque :

Charlie Parker, l’un des fondateurs du be-bop et l’un des musiciens majeurs de l’histoire du jazz :
http://www.youtube.com/watch?v=DjElQ6Ekr9o

… le trompettiste Lee Morgan, mort en

Lire plusUn vieil air de jazz

Papillons diurnes de la Brenne (1)

Je vous ai déjà parlé à maintes reprises du stage sur les papillons nocturnes que j’ai effectué dans la Brenne (déjà sept articles sur le sujet). C’est une très belle région, mais c’est aussi une zone dans laquelle tout propriétaire se croit obligé de pousser un coup de gueule (dans le meilleur des cas) ou de sortir son fusil (dans le pire des cas) dès que vous mettez le pied dans son pré ou au bord de son étang (ce qui me choque car en Franche-Comté où j’habite, on va et vient où bon nous semble). C’était en 2009. J’ai effectué également dans le même lieu, un an plus tard, un petit séjour consacré aux papillons de jour. C’est dans le jardin du CPIE d’Azay-le-Ferron que le premier jours nous avons observé nos premiers papillons

1La plupart des

Lire plusPapillons diurnes de la Brenne (1)

« Quand j’entends des voix … d’Amérique. »

Un article proposé par Yves.
J’avais déjà réalisé un article sur ces artistes qui n’ont pas besoin de tout un tas d’artifices pour me donner une émotion .  La voix suffit à mon petit bonheur … Et cela accompagné d’une bonne bière , c’est encore mieux !!

Avec cet article , je vous entraine dans une Amérique profonde , qui cache tant de talents , loin des paillettes .

On va commencer par la musique du groupe The Low Anthem , qui est classé dans la catégorie Folk – indie .

Des voix douces et tendres qui

Lire plus« Quand j’entends des voix … d’Amérique. »

Salades de début de printemps

En général, c’est en avril que l’on commence à manger ce que l’on appelle « les laitues d’hiver », c’est à dire les laitues qui arrivent à passer l’hiver en pleine terre sans encombres, sans pousser d’une seule feuille, mais qui se mettent à grossir dès les premiers beaux jours en mars.

Sauf que les beaux jours de mars n’ont pas eu lieu. Alors les salades d’hiver on pris beaucoup de retard et ne donneront sans doute qu’en mai. On mangera donc les premières laitues d’hiver avec près d’un mois de retard sur les dates habituelles (j’en parlerai dans un prochain article car j’ai testé cinq variétés différentes et les résultats sont très inégaux d’une variété à l’autre).

Je ne serai pas très affecté par ce retard car j’avais profité l’automne dernier de la place libre dans le jardin de mes parents pour repiquer des tas de chicorées italiennes et j’avais par ailleurs fait une belle récolte de racines d’endives. Il nous reste suffisamment de verdure jusqu’à la fin avril.

Malgré la pénurie de salades qui aurait dû survenir à cause de la météo, on ne change donc rien à nos habitudes : salade au moins une fois par jour, souvent aux deux repas.

IMGP8950En attendant donc la

Lire plusSalades de début de printemps

Jazz sous les pommiers (1)

Cahuzac et sa caste vont se planquer bien au chaud dans des paradis fiscaux à l’ombre des palmiers.
Ce n’est pas sous les palmiers que je vous propose d’aller vous planquer aujourd’hui mais dans un autre paradis, à l’ombre des pommiers, bien au frais, de préférence une bière à la main. Au festival Jazz sous les pommiers plus précisément.
Dupdup n’étant pas le crédit agricole, il ne peut donc vous proposer de l’évasion fiscale. Juste un peu d’évasion musicale !

Jazz sous les pommiers est né il y a plus de trente ans (1982) à Coutances en Normandie et attire un public incroyable pendant toute la semaine de l’Ascension : 500 000 spectateurs en 2006 pour plus de 1000 concerts (certains gratuits dans la rue, d’autres payants). Le jazz est une musique bien vivante aujourd’hui.

Je vous propose un petit voyage dans la programmation des trois dernières années. Ce petit voyage commence avec le pianiste Roberto Fonseca

… continue avec un autre

Lire plusJazz sous les pommiers (1)

Réponse à la petite devinette

Un article écrit par Fifitoucourt
Bravo à Christophe qui a quasiment trouvé la réponse (mais je voulais garder encore un peu le suspens).
Il s’agit d’une visionneuse Muray (marque parisienne de matériel cinéma amateur et professionnel des années 60-80) qui fabrique peut-être encore du matériel mais je ne pense pas.

P1000601'On peut effectivement l’utiliser pour le montage de films 16mm, et je m’en suis servi dans les années soixante-dix et quatre-vingt pour réaliser mes premiers montages en 16 mm, en particulier « Au secours des derniers faucons pèlerins » qui doit rappeler quelques souvenirs à Bernard et à quelques anciens du GNFC.
Aujourd’hui, ce genre de matériel n’est plus guère utilisé par les ciné-vidéastes qui travaillent leurs montages en virtuel sur ordinateur.
Christophe, pas bête, a pensé que je ne faisais pas que de la musique et qu’il pouvait s’agir de matériel photo ou ciné. Bien vu l’artiste !