Blog en congés / devinette

Allez hop, je file quelques jours au milieu des oiseaux (je parle de Luc, Dan & Co) et j’en profite pour faire une nouvelle pause (indispensable à ma santé mentale et à la vôtre ! :devil: ). Ce blog ne reprendra pas tout de suite à mon retour, mais un peu plus tard, le lundi 12 novembre.

En attendant je vous laisse vous casser les dents avec une petite devinette que nous propose Christophe.
C’est quoi cet engin ? (je parle naturellement de la photo, pas de Christophe)  :biggrin:

Je souhaite à tous une belle période toute en couleurs. Et je sais que mes amis jardiniers savent colorer cette période de la Toussaint autrement qu’avec des chrysanthèmes.

Putain ce que j’aimerais qu’on amène un jour sur ma tombe une corbeille comme celle-ci !

Camille (1)

Dimanche soir, nous étions au Thev à Vesoul pour le récital de Camille. Spectacle magnifique tout en nuances grâce à un magnifique jeu d’ombres et de lumières. Je ne pensais pas retrouver sur le Net les morceaux qu’on a écoutés, mais finalement si, la plupart des titres se retrouvent sur Youtube.

Le spectacle de Vesoul a commencé avec les mêmes titres qu’ici sur le plateau de France 3 enregistré il y a tout juste un an. Successivement dans cette séquence : Ce Soir Ou Jamais, L’Etourderie, Tout Dit :

D’autres titres, pour la

Lire plusCamille (1)

Le mini poivron à Cédric

Voilà enfin notre petit groupe de jardiniers échangeurs de graines constitué. Nous sommes sept pour l’instant qui allons communiquer entre nous par mail, hors blog : Cath, Laure, Francis, Jérôme, Dan, Albert et moi-même.

Cette aventure m’a donné une idée, un truc un peu fou qui pourrait être un projet de longue haleine, étalé sur de nombreuses années : faire un article sur chacune des variétés possédées par le groupe. En espérant que nous serons plusieurs à écrire des articles ! Je vais donc créer dans les mois qui viennent une rubrique « salades », une rubrique « tomates », … afin de pouvoir y ranger les différents articles.

La première rubrique est d’ailleurs créée ce soir, elle s’appelle « piments et poivrons » et je viens d’y classer mes trois articles déjà écrits sur le sujet, articles consacrés au piment d’Espelette, au piment-cerise et au piment chi-chien. J’en profite pour rappeler que piment et poivron font partie de la même espèce botanique, le poivron (appelé aussi « piment doux ») n’étant qu’un piment dont on a réussi à éliminer, au fil des sélections, le principe actif piquant : la molécule de capsaïcine.

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un poivron dont j’ignore complètement le nom et que j’appelle tout simplement le « mini poivron à Cédric » en référence à la personne qui me l’a donné.

Mais qui est Cédric ? Cédric est un copain à Luc (de Belgique). Un dimanche, Luc m’envoie un mail et me dit grosso modo « j’ai un copain qui va en France et qui devrait passer te voir ces jours-ci à la Maison de la Nature ». Le lendemain, effectivement, j’ai rencontré Cédric et Sabine pour la première fois. On a commencé à discuter et on s’est trouvé plein de points communs : Cédric travaillait en Belgique dans l’éducation à l’environnement, greffait et taillait des arbres fruitiers, faisait du jardin … mais il était surtout brasseur de bière (ce qui est, à mon humble avis, le plus haut stade de l’évolution que l’on puisse atteindre sur cette bonne vieille terre)  et contrebassiste dans un groupe qui jouait Brassens (groupe au nom très humoristique : « les Soutiens-Georges »). Cédric et Sabine ont passé la soirée et la nuit à la maison.

Quelques mois plus tard (ou un an plus tard, je ne sais plus car l’abus de bière a tendance à vous précipiter de manière prématurée vers le stade alzheimer), à l’occasion d’un petit séjour en Belgique chez Luc, on est allé dans le domaine de Cédric (pas très loin de Namur) au milieu de ses moutons, de ses abeilles, de ses arbres fruitiers … et évidemment de ses bouteilles de bières (on a dû en boire 3 ou 4 différentes et on est reparti avec 4 bouteilles de cidres différents dans le coffre de la Clio). Dans le jardin de Cédric, il y avait des tas de choses, notamment une belle diversité de plantes aromatiques et surtout un mini-poivron qui m’avait intrigué. Il avait la taille d’un piment mais c’était vraiment un poivron  doux.

 J’ai prélevé les

Lire plusLe mini poivron à Cédric

Le chat de Schrödinger

J’ai toujours aimé les chroniques d’Alain Rémond. Lorsque je recevais Télérama, avant même d’aller voir le courrier des lecteurs (toujours de très grande qualité), je me précipitais vers la rubrique « mon oeil » qu’il écrivait chaque semaine. Et bien souvent je ne lisais pas le reste du journal. J’ai d’ailleurs eu la chance de le rencontrer à cette époque-là à la Maison de la Nature de Brussey. Puis notre chroniqueur préféré a quitté le journal. Quelques années plus tard, en achetant Marianne par hasard, j’ai découvert qu’Alain Rémond avait rejoint cet hebdomadaire. Alors je me suis abonné à Marianne …

Les chroniques d’Alain Rémond sont toujours drôles, souvent décalées et il y a longtemps que j’ai envie de vous en donner des extraits. Dans le numéro de la semaine dernière, dans un article intitulé « le cantique des quantiques », il nous parle des deux derniers prix Nobel Serge Haroche et David Wineland qui « ont donné vie à un objet  mythique : le chat de Schrödinger, du nom du pysicien allemand pionnier de la physique quantique ».

Je cite Alain Rémond :

« C’est quoi cette histoire de chat de Schrödinger ? Hé bien, figurez-vous qu’en 1935 (ce qui ne nous rajeunit pas), Erwin Schrödinger a imaginé que, s’il enfermait son chat dans un dispositif qui le tue dès qu’il détecte la désintégration d’un atome de corps radioactif, alors que les probabilités indiquent qu’une désintégration a une chance sur deux d’avoir lieu au bout d’une minute, tant qu’on n’a pas ouvert la boîte l’atome est à la fois intact et désintégré et, par conséquent au bout d’une minute le chat est à la fois vivant et mort. Vous m’avez compris ? C’est pas grave. En tous les cas, moi ce que j’ai compris dans l’article du Monde c’est que les deux prix Nobel ont réellement tenté l’expérience, alors que jusqu’ici ce n’était qu’une théorie.
Sauf que le Monde ne nous dit pas si le chat est mort ou s’il est toujours vivant. A l’heure qu’il est, si ça se trouve, le chat de Schrödinger, enfermé dans sa boîte, est en train d’essayer de comprendre si, oui ou non, François Hollande a bien décidé d’envisager l’évaluation de l’éventualité de la possibilité de l’hypothèse de l’application d’une série de mesures qu’il n’exclut pas de mettre à l’étude, en fonction (ou non) du résultat de la réflexion d’une commission gouvernée par le principe d’autodétermination quant à l’objet de sa mission rigoureusement aléatoire.
C’est épatant la physique quantique. »

En tous les cas, moi, j’ai compris un truc que même Alain Rémond lui-même n’a pas compris, c’est que la boîte du chat de Schrödinger est en fait une boîte à fromage de Hollande !

Les grues cendrées au lac du Der (3)

Dans le précédent article sur le sujet, j’avais parlé de ce fameux week-end historique au lac du Der en Champagne. Historique car le record d’affluence des grues cendrées avait été battu : 74 500 grues étaient là les 13 et 14 novembre 2010. Dans cet article, la lumière du lever du jour était dans les tons bleus et nous avions pu assister le matin du 13 novembre à l’envol de dizaines de milliers de grues. Quand je dis « on », je parle de notre petite troupe composée de Luc, Dan et Dom, Jean-François et Johanna, Joëlle et moi. Le lendemain matin, nous sommes revenus (toute la troupe, moins Dan et Dom qui avaient regagné la Franche-Comté) exactement au même endroit. Par rapport à la veille, la lumière avait complètement changé, c’était un lever du jour placé sous le signe de l’orangé.

Il est 7H lorsque

Lire plusLes grues cendrées au lac du Der (3)

Cohen in London (1)

Pour les vieux de mon âge qui ont été marqués par la musique des années 60 et du début des années 70, Leonard Cohen, c’est comme Neil Young ou Bob Dylan, on s’y abreuve sans cesse (et c’est un peu mon cas ces temps-ci).

Cohen a repris la scène en 2008, à l’âge de 74 ans. Il y a fait un retour salué unanimement par la critique. Parmi les concerts de cette année-là, celui de Londres a fait beaucoup parlé de lui et a fait l’objet d’un DVD. En voici quelques extraits :

Dance Me To The End Of Love …
http://www.youtube.com/watch?v=Qq5EA-Q-xII

… Hey That’s No

Lire plusCohen in London (1)

Petit réseau d’échanges de graines ?

Une petite discussion, à laquelle avaient participé Jérôme et Francis, avait débuté cet été sur ce blog et j’avais promis que j’y reviendrais. La discussion portait sur le sujet suivant : Et si on créait entre nous un petit réseau d’échanges de graines ? Alors le sujet est lancé …

Et le sujet est d’autant plus lancé que je viens de recevoir dans les 15 derniers jours 3 sachets de graines de belles de nuit, 5 de salades, 1 de haricots et … 28 de tomates, qui m’ont été envoyés par Cath, Jérôme et Jean-Pierre (sans compter deux ouvrages sur les agrumes et la sélection des semences).

 Je dois dire que l’idée d’un groupe me plait bien. Mais je sais aussi par expérience que l’inertie d’un grand nombre de personnes est telle que c’est parfois difficile à faire fonctionner. Alors oui, et mille fois oui pour l’idée, mais plutôt pour un petit groupe. Je pense qu’en-dessous de 10 personnes, ça peut fonctionner. A mon avis, ça ne doit pas passer nécessairement par le blog mais être réservé tout de même à des habitués du blog car partager des graines, c’est aussi partager des expériences avec les autres, discuter, … Je pense que les membres de ce petit réseau doivent communiquer entre eux par mail (ce qui suppose qu’on ait les adresses de chacun), qu’il ne faut pas trop formaliser les choses et que ça doit être un truc « à la bonne franquette »

Pour le reste, je n’ai pas d’idées préconçues.
Allez, on en discute ?

Neil Young

Pourrais-je vivre sans la musique de Dylan ? A priori, sans doute que non. Mais même sans, finalement je vivrais quand même, faudrait bien …

Pourrais-je vivre sans les textes de Léo Ferré ? Sans doute que non. Mais finalement, si je n’avais pas rencontré la musique de Ferré un jour, je ne saurais même pas que ce bonhomme existe et je vivrais quand même … Ben oui, la vie s’arrange toujours avec ce qu’on lui donne … Et c’est bien ainsi.

Tout ça pour dire que quand je tombe tombe sur un morceau de Neil Young, j’ai là aussi, tout comme pour Dylan, Ferré, Brassens, Hendrix, Cohen, Monteverdi … ce sentiment que ma vie n’aurait pas été tout à fait la même si à un moment donné je n’avais pas rencontré cet artiste.

Ce soir je tombe par hasard sur une vidéo récente de notre Canadien préféré. Je n’envisageais d’ailleurs pas de faire un petit dimanche musical ce week-end mais finalement oui, pourquoi pas … Quand j’aime, j’ai tout de suite envie de partager.

Et dans la foulée, d’autres

Lire plusNeil Young

Le pacte budgétaire européen

Bon, bon, on rigole bien sur ce blog, mais à y regarder de plus près, on est de plus en plus près du crash … Alors rigolons, rigolons (et en un certain sens, il le faut absolument). Tous les signaux sont au rouge et notre société peut basculer d’un moment à l’autre. Comme la Grèce.

Vous avez peut-être cru que la Grèce s’en sortirait après un plan de rigueur. Mais elle s’est enfoncée un petit peu après la première salve d’austérité. Et nous ne nous sommes pas posés de questions. Puis est venu un deuxième plan de rigueur. Sans plus d’analyse politique ou économique venant de nos journalistes. Ni de nos hommes politiques. Et les mesures d’austérité se sont suivies mois après mois … On en est au 9ème plan de rigueur et la Grèce s’enfonce un peu plus chaque jour sur une pente tellement savonnée que plus rien ne peut l’empêcher d’aller dans le trou. En acceptant l’austérité, notre pays prend exactement le même chemin.

Tout cela est mathématique, comme cela a d’ailleurs été écrit sur ce blog dans l’article « prise de dette » que je vous conseille éventuellement de lire ou de relire. Alors, ce qui se prépare en ce moment est le début de la fin et je vous engage à aller voir, en cliquant sur ce lien, ce qu’en disent beaucoup d’économistes dont l’avis est partagé par deux prix nobel d’économie.

Il est beaucoup question du pacte budgétaire européen en ce moment. En d’autres termes plus précis, ce pacte s’appelle TSCG (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance). Le débat sur le fameux traité va durer en théorie jusqu’en novembre mais tout devrait être plié dans les jours qui viennent après le vote du parlement. Une fois de plus on ne demandera pas l’opinion du brave populo alors que ce traité nous engagera pourtant de manière irrémédiable.

Je ne suis pas certain que beaucoup se sentent concernés, mais pour en discuter éventuellement, outre les deux liens cités plus haut, cette petite intervention de Jean-Luc Mélenchon (eh oui, encore, vous n’êtes pas près d’en être débarrassé !) lundi dernier au 7/9 de Patrick Cohen sur France Inter.

Petite devinette

Les années au jardin se suivent mais ne se ressemblent pas. Il arrive qu’on sème de nouvelles choses ou qu’on fasse des expériences qu’on n’avait jamais tentées jusque-là.

Ma récolte de ce jour est assez originale, en tous les cas complètement nouvelle pour le jardinier que je suis.

Mais qu’est-ce donc ?